1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Le CV Europass

Le CV Europass

le-cv-europass

Séverine Dégallaix

Le CV Europass a été lancé le 31 janvier 2005. Disponible en 27 langues, il vise à favoriser l’emploi et la mobilité dans tous les pays européens en uniformisant les CV afin que les recruteurs repèrent en un coup d’œil les informations importantes. Pour tout savoir sur les différentes rubriques du CV Europass, notre article vous informe.

Informations personnelles et emploi recherché dans le CV Europass

Le CV Europass, destiné à favoriser la mobilité dans l’Union européenne, est simple : en vous rendant sur le site dédié, vous n’avez qu’à remplir les rubriques, à commencer par les informations personnelles et l’emploi recherché. Un CV sera ainsi automatiquement généré.

Bon à savoir : puisque le but est de standardiser le document, vous n’avez pas le choix du format, tout est automatisé. Vous pourrez le télécharger notamment au format pdf.

Le CV Europass et l’expérience professionnelle

Le CV Europass est accompagné de conseils et vous guide dans sa rédaction. Pour les expériences professionnelles par exemple, il précise quel type d’expériences favoriser. Il les classe aussi de la plus récente à la plus ancienne.

Bon à savoir : le site retient les informations, vous pouvez y revenir pour les mettre à jour. Si vous créez un compte, vous pourrez même y accéder de n’importe quel ordinateur.

La rubrique Éducation et Formation du CV Europass

Dans cette rubrique, vous pouvez faciliter la lecture aux recruteurs d’autres pays d’Europe en décrivant vos diplômes et en précisant pour chacun le niveau CEC (Cadre européen des certifications).

Bon à savoir : vous pouvez importer des fichiers en supplément pour étayer votre CV Europass, pensez à inclure une copie de vos diplômes.

Les compétences personnelles dans le CV Europass

Cette catégorie regroupe les langues, les compétences en communication, les compétences organisationnelles/managériales, celles liées à l’emploi, les autres compétences (l’occasion de placer les centres d’intérêt), et les compétences numériques.

 

Bon à savoir : sur le même site est mis à disposition un « passeport de langues », qui vous permet d’autoévaluer vos compétences en langues afin d’afficher votre niveau en compréhension, expression et écriture, mais aussi d’ajouter les éventuels certificats et diplômes, tels que vos résultats TOEIC pour l’anglais.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+