1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Les 10 commandements du CV réussi

Les 10 commandements du CV réussi

les-10-commandements-du-cv-reussi-

Mathieu Bruckmüller

C'est la carte de visite par excellence pour taper dans l'œil des recruteurs. Voici les 10 conseils incontournables pour un curriculum vitae réussi.

1-Ton CV, tu structureras :

Un CV est composé des rubriques suivantes : une partie signalétique avec votre état civil, une partie sur votre formation, une autre sur votre expérience professionnelle puis une dernière sur vos activités extraprofessionnelles et vos centres d'intérêts.

Concernant votre expérience professionnelle, libre à vous de les lister de la plus récente à la plus ancienne ou de procéder par compétences. Répertoriez toutes vos compétences avant d'énumérer les différents postes que vous avez occupés.

2-Un titre, tu trouveras :

Impossible de faire l'impasse sur le titre. Il fonctionne comme un résumé de votre projet professionnel et de votre niveau de responsabilités. Il permet en un coup d'œil au recruteur de voir si votre profil est en adéquation avec ses besoins. Oubliez les qualificatifs flatteurs complètement éculés à force de figurer dans tous les CV. Si vous répondez à une annonce, il est conseillé de reprendre le titre figurant sur cette dernière et de le compléter.

3- A chaque offre d'emploi, tu t'adapteras :

Pas question, évidemment, de transformer de fond en comble votre CV. Ni la mise en page, ni le fond, ni les rubriques adoptées n'ont besoin d'être modifiés. En revanche, le titre, l'intitulé des fonctions exercées devront êtres retouchés pour correspondre le plus possible aux attentes du recruteur. Il doit avoir le sentiment que votre CV lui est vraiment destiné.

4-Aux mots clefs, tu veilleras :

Quand on postule via le Web, il faut souvent composer avec les logiciels de tri. Et mettre toutes les chances de son côté pour passer à travers des mailles du filet. Pour y parvenir, il faut tenter de reconstituer la liste du recruteur. Celle des mots-clés qu'il aura injectés à sa machine à trier. Le plus simple consiste à lire attentivement l'annonce et à noter les mots importants. Cela concerne tous les termes employés, dans toutes les rubriques. Du secteur d'activité à l'intitulé du poste ou l'expérience exigée en passant par le niveau d'études, ils doivent se retrouver dans le CV pour que ce dernier passe le premier barrage.

5-Les longueurs, tu éviteras :

A ce sujet les recruteurs sont catégoriques : une page et pas plus quand on est junior. Vu la quantité de CV qu'ils ont à analyser, le temps qu'ils peuvent y consacrer est donc passablement limité. Soyez le plus synthétique possible. Pour les seniors, la tolérance va jusqu'à deux pages grand maximum.

6-De la sobriété, tu useras :

Le mieux est l'ennemi du bien. Peu de couleurs, peu de logos, peu de tableaux : votre CV doit être avant tout informatif. Sauf, bien entendu, si l'on est à la recherche d'un job de graphiste, optez pour la sobriété et la parcimonie. Les plus belles maquettes sont souvent les plus simples.

7-La rubrique expériences, tu synthétiseras :

Plus d'un recruteur, vous le dira, les descriptifs d'expérience contiennent bien souvent des précisions inutiles. Pas besoin de mentionner, les jobs alimentaires effectués quand vous étiez étudiants et sans rapport avec le poste que vous convoitez.

8-Les mensonges, tu limiteras :

Un peu de gonflette sur le CV, ne dites pas que ça ne vous est jamais arrivé... Les recruteurs ne sont pas dupes. En France, 75 % des DRH estimeraient que les candidats mentent sur leur niveau de formation et de compétences. Ce qui ne les empêche pas de recruter tout en faisant la différence entre un CV truqué et un CV rationalisé. : « Allonger la durée d'un poste pour masquer un trou dans un CV, je peux le comprendre, mais s'inventer une expérience ou s'attribuer un diplôme, c'est aussi imbécile qu'irresponsable. D'autant plus qu'aujourd'hui, il est très facile de vérifier un CV », confie une DRH.

9- A un tiers, tu t'adresseras :

Tous les conseils sont bons pour améliorer la lecture de votre CV et surtout pour éviter les fautes d'orthographe qui sont toujours rédhibitoires..Ne négligez donc aucun interlocuteur.

Si votre entourage possède un véritable avantage (celui d'être gratuit), il n'est pas toujours compétent. Sauf à être du sérail, il n'est pas évident de détecter les défauts d'un CV. Vous pouvez opter pour les services d'un pro. Gratuit ou payant, service de groupe ou séance individuelle, tout est possible, mais tout dépend de vos besoins. Et du budget que vous souhaitez y consacrer.

10-La visibilité, tu adopteras :

Aéré, harmonieux, soigné, le CV doit donner dès le premier coup d'œil la meilleure impression au recruteur. Attention, la moindre fausse note peut vous disqualifier d'office.

12

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Mich

04/10/2011

à 12:12

J'ai exercé 10 ans comme Responsable RH, le recrutement en faisait largement parti. Dans le cadre de ma fonction, il m'a été imposé (pas toujours) de faire appel à des sociétés de recrutement. Le résultat a été particulièrement décevant. L'explication ici : http://www.cadremploi.fr/edito/actu-et-conseils/boite-a-outils/reussir-son-cv/comment-faire-un-cv/d/1/comment-trie-t-on-les-cv.html

A titre professionnel, comme personnel (oui, les RRH se retrouvent aussi du côté des chercheurs d'emploi), je ne fais plus appel à ces sociétés. Boycott pur et simple.
Je n'ai pas les moyens et refuse de m'en remettre à une machine ou à de jeunes diplomés qui, l'un comme l'autre, ne recherchent que les mots clé sans avoir aucune expérience de l'entreprise!
Et tant pis pour les entreprises qui ne recrutent que par ce biais : elles se ferment des candidats de valeur et à fort potentiel, las des inepties de tels recrutements!

Et que croyez-vous ? CA FONCTIONNE !
Rencontrez un chef d'entreprise, et non ces intermédiaires institutionnels, et il sera séduit par votre connaissance terrain du marché, des produits, de l'entreprise!
Tous les postes que j'ai trouvé depuis l'ont été par ce biais : en direct, de professionnel à professionnel.

Mais il faut un peu de culot, et la volonté de ne plus accepter n'importe quoi (le recrutement via ces cabinets).

Inutile donc de raler sans rien faire. Ceci est la seule option pour que les entreprises reconsidèrent leur mode opératoire...

> Répondre

omrane

21/09/2011

à 18:40

le recruteur veut quelqu'un qui corresponde à un profil déterminé crée de toutes pièces par son imagination à partir des impératifs de l'offre.Donc le profil recherché frise l'idéal car dénicher l'oiseau rare devient définitivement une appréciation personnelle.

> Répondre

FA

07/10/2010

à 17:56

Le problème des seniors c'est qu'ils sont éliminés sans savoir sur quel critère. Pourtant à la lecture de leurs CV ils présentent des expériences importantes dans leurs carrières. Je pense que c'est un problème lié aux pays européens par contre aux Etats-Unis et le Canada ce problème n'existe pas. De 7 a 77 ans tout le monde est utile;

> Répondre

MEWATIN Coffi Ren

04/10/2010

à 18:08

Ce que les jeunes demandeurs ne maîtrisent pas encore, c'est comment résumer les expériences pour se faire valoriser devant un recruteur; encore mieux si ce dernier demande à intervenir dans plusieurs domaines à la fois.
dans ce cas, le jeune est sensé exposer tous ses acquis pour faire comprendre qu'il maîtrise tous ces ces domaines, ce qui rend le CV VOLUMINEUX.

> Répondre

Micka

28/06/2010

à 17:07

Pour info, je ne travaille pas chez Michael Page, MP étant les initiales de mon nom de famille.
Ceci mis à part, il faut garder en tête que les cabinets de recrutement sont tributaires des demandes de leurs clients. Il est interdit de discriminer en fonction de l'âge, mais il est possible de le faire en fonction de l'expérience : une personne de 53 ans ayant occupé des postes à responsabilité n'aura pas la même rémunération qu'une personne de 40 ans. En revanche certains clients vont favoriser les profils séniors (+50 ans) car ils ont besoin de leur expérience et de leur connaissance du métier. Il ne faut pas s'étonner de ne pas correspondre si on répond à une offre "5 ans d'expérience", traduisez 35 ans maximum.
Pour répondre à Jérémie, sachez que si la personne a un profil rare et que son CV est mal fait... et bien on le contactera quand même. En revanche une personne ayant un profil plus "commun" aura tout intérêt a avoir un CV irréprochable car c'est ce qui le fera sortir de la masse.
Les recruteurs sont des hypocrites etc. Il faut regarder son nombril avant de rejeter la faute sur les recruteurs : votre CV est peut être mal fait et mal compréhensible, votre expérience ne correspond peut être pas à ce qui est recherché (avec la crise, les entreprises deviennent de plus en plus exigeantes vis à vis de la correspondance du profil recherché et du profil recruté : le mouton à 5 patte devient légion). Il faut peut être se dire que si vous les recontactez pour dire que vous êtes en recherche (ce qui est une bonne démarche), ils n'ont peut être pas d'offre à vous proposer pour le moment (alors qu'ils en avaient une il y a 3 mois). Le recrutement est un secteur qui bouge très vite...

Bien que je comprennent votre frustration, les "aigris" se repèrent très vite et il est toujours plus souhaitable d'avoir une bonne relation avec les recruteurs que de les traiter d'incompétents... même si vous le pensez!

J'espère que ce n'était pas trop politiquement correct à votre goût...

> Répondre

J

26/06/2010

à 18:07

Effectivement, Walter a raison les recruteurs sont de véritables hypocrites :

Y'a pas de bon cv...y'a même des gens qui ont un cv médiocre et peu présentable et on leur propose des supers postes, tous cela parce qu'ils sont jeunes, en poste ou au chômage depuis moins de 2 mois (au délà de 6 s'abstenir).
Et les agences et cabinets de recrutements que vous recontactez pour leur annoncer que vous êtes disponibles (tout de suite après votre dernier emploi, surtout ne pas attendre) ; ne vous recontacte qu'un an plus tard (et pas forcément la personne qui vous a déjà rencontrer) pour vous demander "Pourquoi vous êtes resté si longtemps au chômage, des postes il y en a toujours" ! voilà ce qu'on vous balance aujourd'hui...et puis pas question de vous reconvertir dans un autre métier puisque les demandeurs d'emplois sont catalogués dans des cases...

> Répondre

Cheikh GAYE

23/06/2010

à 14:52

On a l\\\'impression que les recruteurs misent plus sur la forme que sur le fond de la valeur du candidat. La compétence ne peut se refléter que dans la pratique parfois.

> Répondre

walter

22/06/2010

à 22:39

Tout ceci est du baratin étant donné qu\'à 53 ans les recruteurs ne regardent plus les CV et ne reçoivent plus les candidats ; quelle rigolade de se voir proposer de cotiser jusqu\'à 63 ans ; pourquoi pas jusqu\'à 95 ans .
Entre nous notre petit camarade de Michael Page fait dans le politiquement correctement et assure ses arrières c\'est tout

> Répondre

hamdous

22/06/2010

à 12:17

il est préférable de présenter sa fonction et son expérience professionnelle comme titre
du CV afin de donner une idée d\'ensemble au recruteur.Bien détailler sa carrière professionnelle.

> Répondre

Micka

22/06/2010

à 09:27

Il faut arrêter avec les vieux préjugés sur les CV. Je travaille dans un cabinet de recrutement, et à l'heure du CV par mail, je ne fais aucune différence entre un CV d'une page ou de 2. De plus, si le candidat m'indique dans son CV ses attributions clés pour chaque poste, il est d'autant plus facile pour moi de m'y retrouver! Cela peut soit m'éviter un coup de téléphone inutile ou au contraire éveiller mon intérêt sur un profil qui ne m'aurait pas intéressé en cas de format "Date, Entreprise, Poste occupé".
Ensuite, halte aux CV par compétences!!!! A la limite les 3 plus importantes en encadré en en tête, et encore! C'est une perte de place inutile, ce qui m'intéresse c'est l'expérience, les postes occupés et les tâches effectuées! Les compétence on en parle en entretien téléphonique et en face à face...

> Répondre

Boutouil Radia

21/06/2010

à 21:40

Je vous remercie pour vos précieux conseils.

> Répondre

CHAUFFEPIED

19/06/2010

à 19:50

des remarques pertinentes, intéressantes, novatrices qui vont nous faire avancer sans aucun doute.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte