Les bi ou trilingues doivent s'annoncer dès le titre

Cadremploi

Si vous savez parler plusieurs langues c'est un atout indéniable sur votre CV. Alors n'attendez pas la fin du document pour l'annoncer. Dites-le dès le titre.

Du coup, si vous rêvez en anglais ou en espagnol, même si ce ne sont pas vos langues natales, il ne faut surtout pas reléguer cette qualité aux oubliettes du CV à la case « divers ». Annoncez la couleur dès le titre. Vous êtes « chef de produit bilingue » ou « conducteur de travaux trilingues » car votre connaissance d'une langue fait partie intégrante de votre métier. Si le fait d'être polyglotte est d'une moindre importance pour le poste convoité, contentez-vous de le préciser dans une rubrique que vous pourrez intituler « Langues et langages » où vous évoquerez également vos compétences informatiques. De cette façon, cette aptitude restera toujours bien en vue.


Faire évaluer son niveau


Mais on n'est pas forcément tombé tout petit dans une marmite multilingue. Ce qui n'empêche pas de prendre des cours et de se faire évaluer pour prouver son niveau. Il existe des tests de langues reconnus par une majorité de recruteurs et qu'ils repèrent immédiatement sur le CV. Si vous avez passé le TOEIC (Test of English for international Communication), n'oubliez pas d'indiquer votre score et de joindre la grille d'interprétation des résultats. Certains groupes exigent entre 750 et 800 points (sur un total de 990) pour postuler, ce qui correspond à un excellent niveau d'anglais professionnel. Le Toeic n'étant pas un diplôme, vous pouvez le repasser jusqu'à obtenir un score de champion. Sur votre CV, mieux vaut indiquer un score récent pour être crédible. Autre test ultra connu, le TOEFL (Test of English as a foreign language) est le passeport indispensable pour pouvoir s'inscrire dans les prestigieuses formations anglaises ou américaines. Il est toujours prisé des entreprises qui apprécieront de trouver le nombre de points que vous avez obtenu à la rubrique « Langues » du CV, à condition que ces résultats datent de moins de 2 ans. La Chambre de commerce franco-britannique délivre également un diplôme d'anglais des affaires apprécié des entreprises.


Indiquer ses séjours linguistiques


Mais il est d'autres méthodes d'apprentissage des langues et une bonne immersion à l'étranger est un atout indéniable dans un CV. A la condition d'avoir passé suffisamment de temps dans le pays, il peut être très utile de mentionner son expérience à l'étranger. Inutile d'évoquer quinze jours de vacances dans le Kent. Les professionnels considèrent qu'un bon apprentissage d'une langue in vivo nécessite au minimum un séjour de trois mois sur place.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :