1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Les pires conseils pour rédiger un CV

Les pires conseils pour rédiger un CV

les-pires-conseils-pour-rediger-un-cv-

Sylvie Laidet

À force de côtoyer recruteurs et candidats, on s’est aperçu que des conseils complètement contre-productifs pour la rédaction d’un CV circulaient. On préfère vous mettre en garde.

Afficher qu’on est à l’ouest dès le titre

Aie, alors là ça pique ! « Certains candidats débarquent encore avec un CV affichant le titre "curriculum vitae", sur le conseil visiblement très averti de pros du recrutement », déplore Isabelle Ruffin-Sathicq, associée au sein du cabinet d’outplacement L’Espace Dirigeants. Si vous tombez sur un modèle de CV qui vous le propose, fuyez !

Lire aussi : Refaire son CV : suivez notre méthode en 6 étapes

 

Faire long

« Plus c’est long, mieux c’est, me racontait récemment un candidat très fier de son CV de 3 pages. Erreur, une page suffit amplement. Un recruteur apprécie l’esprit de synthèse », argumente Elisabeth Simon-Roussel, dirigeante du cabinet de coaching et d’accompagnement RH RecrutEmploi.

 

Cacher les trous

« Vous avez des trous dans votre CV ? Organisez-le par compétences » ! Ben voyons, voilà un conseil qui ne revient pas à prendre les recruteurs pour des imbéciles. Il est évident qu’au fil de l’entretien, ou même tout simplement sur votre profil en ligne, ils ne pourront pas reconstituer votre parcours. Bref, jouez plutôt carte sur table. Tout le monde gagnera du temps.

 

Mettre une photo décalée

Si, ne riez pas, on voit encore des CV avec des photos de vacances par exemple. Tout créatif que vous soyez, si un expert en recherche d’emploi vous donne ce tuyau, passez vite votre chemin. Si vous mettez une photo de vous sur un CV, elle doit être sobre et adaptée à une démarche professionnelle. 

 

Un CV haut en couleur

«Pour attirer l’œil du recruteur, mettez plein de couleurs, de polices, de taille de caractère différentes ! ». Voilà le genre de conseil que Pauline, une jeune chef de projet désormais en poste dans une agence d’évènementiel sportif s’est bien gardé de suivre pour rédiger son CV. Et grand bien lui en en pris, un CV sobre sans clignotant de partout est toujours plus efficace.

Lire aussi : CV: comment faire simple et beau ?

 

Changer de nom

Quelques années ont passé et pourtant Sandra Ammara, consultante presse, se souvient encore de cette recommandation d’un conseiller emploi : « prenez le nom de votre mère il fait plus français moins étranger. « Évidemment, j'ai gardé mon nom de famille et j’ai trouvé un job dans une agence internationale », précise-t-elle.

>> Votre CV passe le test ? N'oubliez pas de le déposer dans notre CVthèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

108

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

FHE

20/08/2018

à 16:14

Bonjour,
En ce qui concerne les recruteurs, je crois que l'explication de leur comportement réside dans ce qui les a poussés à faire ce métier.
Goût pour les relations humaines, courage, ouverture d'esprit, bienveillance voire une certaine philanthropie ou bien mesquin amour du pouvoir sur les autres et son cortège de monstruosités ?

> Répondre

FHE

20/08/2018

à 15:59

Bonjour,
Sélectionner un(e) candidat(e) suivant son âge ne peut-il pas être qualifié de discriminatoire, comme suivant le sexe ou la couleur de la peau ?
Ce serait alors illégal...
Existe-t-il des textes de loi précis à ce sujet ?
Qu'en pensez-vous ?

> Répondre

En réponse à FHE

Wolffen

25/11/2018

à 06:10

Bonjour,

Je pense, moi, que quelque soit les choix des recruteurs, il y aura toujours moyen de déterminer une discrimination.

Toutes différence de quelques natures que ce soit est en soit un moyen de choix, le fait de choisir l'un ou l'autre amène automatiquement un semblant de discrimination.

Penser à définir ce qu'est la discrimination...

"Fait de séparer et de traiter un groupe de personnes différemment des autres, souvent de façon moins bonne."

Or le recruteur ne cherche surement pas a traiter des personnes "de façon moins bonne", mais a trouver le meilleur élément pour un job donné...

> Répondre

En réponse à FHE

JGA

22/08/2018

à 16:14

Bonjour "FHE"

oui c'est tout à fait illégal - Voici les textes de références :

- Code du travail ; articles L1221 – 6 à L1221 – 9
Informations demandées au candidat et méthodes et techniques autorisées

- Code du travail : article L2323 – 47
Méthodes et techniques autorisées (information du comité d'entreprise)

- Code du travail : article L1132 – 1
Choix du candidat recruté : discriminations interdites

Le choix du candidat recruté est librement choisi par l'employeur. Cependant, il est interdit de refuser de recruter un(e) candidat(e) pour des raisons discriminatoires, c'est-à-dire justifié par l'un des critères suivants :

* l'origine géographique, le nom de famille, le lieu de résidence,
* l'appartenance ou non-appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie ou à une nation déterminée,
* la langue parlée (autre que le français),
* le sexe, l'identité de genre,
* la situation de famille, la grossesse ou la maternité,
* la précarité de sa situation économique.
* l'apparence physique,
* l'orientation sexuelle, les mœurs,
* l'âge,
* l'état de santé, le handicap, la perte d'autonomie,
* les caractéristiques génétiques,
* la religion, les convictions politiques ou activités syndicales.

Mais il y a une discrimination qui est plus tendancieuse et liée à l'âge également qui figure d'ailleurs dans l'offre d'mploi ! Un chercheur en sociologie du travail a récemment (milieu des années 2000) démontrer que plus de 90% des offres d'emplois (excellent article dans le quotidien le Monde) sont discriminantes en france simplement à cause de la phrase suivante :

cherche jeune homme / femme ayant un MASTER 2 en droit du travail et justifiant de 3 à 5 ans d'expérience professionnelle .....

Le fait de mettre le nombre d'années d'expérience est ....discriminant. Si vous faites le tour des offres d'emploi, vous constaterez par vous même, qu'en France en est dans le bon créneau entre 27 et 38 ans pour un homme, un peu plus tard pour une femme !!!!

> Répondre

En réponse à FHE

omar

21/08/2018

à 05:27

Bonjour,
L'age fait généralement un facteur clé dans le processus de selection des candidats, selon la nature de l'activité à exercer et le degrés de stress a subir.
Il peut donc etre lié a la rentabilite et a la stabilité du business , contrairement à la couleur et le sex.

> Répondre

tbo156X4HC

18/08/2018

à 22:41

Il est à espérer que les "conseillers Pôle emploi" liront cet article. Car eux sont les apôtres de la multiplication des CV et motivations. Ce qui, comme vous le soulignez, ne trompera jamais un employeur, ne serait-ce qu'au jour où vous lui dévoilerez vos certificats de travail!

> Répondre

Directeur

17/08/2018

à 10:29

Et sur dire de l’age. A 55 ans, c’est difficile! Il me reste moins de 10 ans à faire et au mieux 7.
Des entretiens j’en ai mais des réponses positives: Nada!
Un recruteur a décliné ma candidature car.... il a trouvé un candidat avec plus d’expérience commerciale. J’ai 35 années de commerce. Le candidat choisi devait en avoir au moins 36!
Hypocrisie, manque de courage de ces acabits de recruteur.
Je leur souhaite d’arriver à 55 ans en bonne santé et toutes leurs facultés....

> Répondre

En réponse à Directeur

Operrich

11/09/2018

à 16:58

Tout à fait en phase avec cela, à quand des recruteurs qui bouleversent les standards, les habitudes franco-françaises...de jeunisme, d'idées préconçues, de manque de courage,.... employé des "vieux" (comme en Suède) au sein d'équipes multiculturelles (on ne parle plus de races aujourd'hui..!) favorisent la créativité, l'efficacité, la sérénité,....et permets le passage d'expériences aux plus jeunes..?
Signé un vieux de 59 ans.....qui fait du swim and run...!...qui a la pêche encore !:-)

> Répondre

En réponse à Directeur

JGA

18/08/2018

à 20:22

En fait, je me permets de vous donner un début de réponse (certainement une parmi d'autres mais ...) à tous vos maux. J'ai lu tous les messages.

Pourquoi la France est-elle l'avant-avant dernier pays européens pour l'emploi de seniors ? Pourquoi, il y a quelques années, un grand quotidien comportait un article sur le recrutement en France intitulé "Le pays du clone". Pourquoi en France on est senior à ....45 ans ? Pourquoi la France est reconnu, dans les autres pays européens et surtout parmis les autres managers étrangers, comme étant Le Pays du mauvais management ? (par exemple ; The economist qui égratigne le management à la française "The french way of work" - "Les gros défauts du management à la française" Eric Béal Liaisons sociales 2008 - et j'en passe ....).

* Parce que la France a une culture au travail qui est (quoi qu'on en dise et n'en déplaise à certains !) AUTOCRATIQUE. Autrement dit nous avons une culture du "petit chef". Contrairement à L'Allemagne, et beaucoup de pays scandinaves, qui a une culture démocratique (c'est la raison pour laquelle Mercedes pour fêter ses 125 ans, début des années 2010, à verser à l'ensemble de ses employés ...125 millions d'euros ! Même raison qui a poussé Audi, qui a demandé à ses salariés de se "serrer la ceinture" après la crise de 2008, a rattraper la perte du pouvoir d'achat en versant un minimum de 7000 euros à ses salariés (selon son grade)6 à 7 ans après le serrage de ceinture. En France quid de Peugeot et Renault ??? Et contrairement aussi à l'Angleterre et les USA qui ont une culture méritocratique. C'est le meilleur qui a le poste mais le meilleur en tout .... Business, concepts, relations humaines & management !

* Cette culture autocratique, mêlée à notre culture latine (donc très affective et gérée par les émotions et sentiments) a une incidence fâcheuse sur le recrutement. Nous ne recrutons pas forcément les personnes les plus compétentes pour le poste !! Et oui ..... Pourquoi ? Très simplement à cause d'un principe psychologique ; celui de la défense perceptive. C'est quoi ça ? C'est la tendance qu'on les individus à se protéger eux-mêmes contre les idées, les situations et les personnes qui les menacent. Mais qui les menacent dans leur imaginaire ! Et aujourd'hui, dans les entreprises ce n'est plus la lutte des classes qui prédomine mais la lutte des ....places ! Lisons une réponse (extraits) de Philippe (Zurich) parue dans le magazine GQ de mai 2015 (qui n’a rien à voir avec le recrutement ou les RH) suite à un article sur les « ambitieux au travail »)
- « (…) pour avoir travaillé avec de très nombreuses entreprises, j’ai pu y observer 3 choses ; Qu’il y a beaucoup de gens très médiocres dans les entreprises, et pas parce qu’ils sont désambitieux mais parce que leurs chefs choisissent souvent des collaborateurs qui ne sont pas une (vraie) menace pour eux. (…) Il n’y a aucun problème à ne pas être ambitieux et à juste bien faire son travail (…) les rêveurs qui non seulement font progresser (…) mais et surtout se révèlent les plus créateurs de valeur ».
Quelle perspicacité ! Quelle intelligence de la situation ? Quel réalisme dans l’observation des « choses » de l’Entreprise !
Ayant travaillé également avec de très nombreuses entreprises, ayant formé plus d’un millier d’employés, managers / cadres à un niveau Licence & Master 1 & 2 dans une université française en 20 ans, je ne peux que suivre (malheureusement !) cette logique.
Donc si vous n’êtes pas recruté, ce n’est pas forcément parce que vous n’êtes pas compétent mais simplement parce vous ….êtes compétent !
Mais ce n’est pas forcément à cause des consultants / recruteurs, mais plus la cause de celui pour lequel vous allez travailler ; votre boss, votre manager. Les recruteurs sont quelque part obligés de « s’adapter ».
Je me souviens d’un blog tenu par un consultant recruteur (DESS en psychologie) qui à ma phrase « pour être recruté en France c’est très simple, il suffit juste paraître plus stupide que celui qu’on a en face de soi » me répondit « elle m’a bien fait rire votre phrase, mais aussi réfléchir ! ». C’est souvent le cordonnier qui est le plus mal chaussé !

> Répondre

En réponse à JGA

Pascal

19/08/2018

à 18:48

Bonjour,

Je partage tout à fait votre opinion.

> Répondre

En réponse à Directeur

JPO38

18/08/2018

à 12:09

En France passé 45 ans ça devient très très compliqué. C'était déjà le cas quand on voyait nos collègues de cet âge il y a 25 ans, on avait la crédulité de penser que cela changerait, hélas y'a toujours autant de préjugés

> Répondre

xav_

16/08/2018

à 20:20

Ah le CV Idéal n'existe pas. j'utilise plusieurs CV, long, court. franchement 90% du temps les RH ne l'ont même pas survolé. La qualité de l'entretien est le reflet du contenu de l'annonce. Beaucoup ne connaissent pas les métiers de leurs entreprises,c'est honteux. Alors juger un cv et le comprendre.
AVIS aux RH qui posent plusieurs fois la même question (test). plus de 3 fois dans un entretien, c'est vraiment prendre les gens pour des idiots.

> Répondre

En réponse à xav_

RB

17/08/2018

à 08:01

Bonjour cher lecteur, tout à fait en phase avec vous.

> Répondre

maxpat

16/08/2018

à 20:02

Bonjour a tous,

Comment faire alors dans le cas ou les différentes compétences qui s'additionne a des expériences sont trop nombreuses pour une seule page?

Il me semble avant tout que un CV sert a mettre en avant les divers qualités du candidat n'est ce pas?

> Répondre

En réponse à maxpat

MOREAU, Gilles, Gilles

17/08/2018

à 10:14

Bonjour. J'ai le même problème. Pour le CV, c'est à mon avis là que la personnalisation prend tout son sens, en mentionnant de préférence les 3 atouts majeurs de son parcours qui répondent le mieux à l'annonce. Le reste est un survol, un peu d'informations personnelles et diplômes+ formation continue, et si la candidature est retenue en short liste, il restera l'oral pour compléter. C'est ma strategie de candidat occasionnel, et je ne peux prétendre à être un spécialiste pour vous aider dans votre cas. Mais ce dont je suis certain, c'est que trop d'infos tué l'info pertinente, et vous devriez rechercher à cibler votre annonce, à défaut le métier-type auquel vous souhaitez postuler. Bon courage et bon vent. Gilles

> Répondre

Tuladanlos

16/08/2018

à 17:42

Tu parles...

Quand tu as 59 ans, tu peux bien le peindre en rose ton CV, ça ne sert à rien.

Le vrai problème, c'est que la majorité des manageurs sont des petits cons sans aucune expérience de terrain. Des mecs qui ont eu un diplôme au rabais et qui a BAC +5 ne savent même pas ce que nos parents avaient appris pour décrocher leur certificat d'études.

Je vous souhaite bon courage si vous êtes jeunes et que vous savez bosser. Parce qu'avec ces abrutis-chefs, vous allez en baver...

La petitconocratie a pris le pouvoir. Qu'elle le garde. Et qu'elle paye nos retraites, si elle en ai capable.

Dans ce contexte, embaucher un type expérimenté, donc quelqu'un qui sait a un côté effrayant. Et si le nouveau démontrait à tout le monde que le boss est un ignorant ?

> Répondre

Nb'

16/08/2018

à 11:36

Une fois recruté, un candidat devra se soumettre à des règles. C'est une évidence me direz-vous.
Oui, mais alors pourquoi vous étonnez-vous de voir que la forme d'une candidature peut être sanctionnée?
Certains candidats mettent d'emblée en évidence leur refus des règles d'orthographe et de syntaxe. Certains candidats utilisent des mots, visiblement, sans en connaître le sens, voir plus bas un commentaire évoquant les "conjectures" au lieu des conjonctures ...
C'est un très mauvais début !!!

> Répondre

jeteve

16/08/2018

à 10:58

Quand on connait les problemes de discriminations envers les minorites, le changement de nom pour faire "plus francais" n'est pas forcement bete.

Apres tout, une boite qui embauche, c'est pas l'administration de l'etat civil, et le changement de nom peut tres bien se faire a la fin du processus d'embauche.

> Répondre

JobDeLuxe

16/08/2018

à 09:41

Concernant les CV, il est beaucoup plus facile de theoriser sans fin sur la forme, l'apparence que de s'intéresser et creuser le fond pour voir l'etre humain qui est derrière le bout de papier.C'est un métier. Messieurs les recruteurs, vous dites ne pas avoir le temps ? Et bien à vous d'être creatifs dans vos methodes et offres de services au entreprises. Vos approches ont montré à quel point elles n'étaient plus en phase avec les attentes des entreprises et des chercheurs d'emplois. Je constate aujourd'hui que dans une grande majorité de cas mes interlocuteurs dans les cabinets de recrutement sont des «petits jeunes», parfois même des stagiaires. Il ne connaissent souvent pas les métiers pour lesquels ils recrutent, n'ont souvent pas l'expérience du monde de l'entreprise etc. Ils fonctionnent souvent au mot clef pour leurs recherches sur CV et prennent le moins de risques possibles en cherchant les «moutons à 5 pattes». Et c'est entre leurs mains que beaucoup remettent leur avenir en leur donnant leur CV...
J'ai eu l'opportunité de rencontrer des chasseurs de têtes et des recruteurs en dehors de toutes recherches d'emplois pour moi. Ils se prennent très au sérieux sur leurs conseils de CV mais se contredisent tous.

> Répondre

En réponse à JobDeLuxe

L'Coco

17/08/2018

à 16:23

Sincèrement, ça ne pouvait pas mieux être dit ! C'est exactement le fond de ma pensée et celle très certainement d'un grand nombre de chercheurs d'emplois et entreprises. Pour en avoir discuté dernièrement avec un directeur travaillant pour un grand Groupe, lui-même s'agace de la "loterie" des CV qu'on lui impose. De beaux CV bien rédigés (par qui ? Le postulant lui-même ? qui avance une expérience digne du "mouton à 5 pattes", la perle rare, vraiment ?) et qui finalement ne reflètent pas grand chose de la réalité... c'est peut-être une utopie et pas forcément LA solution, juste une parmi d'autres, mais nous évoquions pourquoi pas un job dating où sur 1 journée RH (investis) et tous les candidats (motivés) se déplacent pour se rencontrer et mettre en avant motivation, compétences mais aussi très important son SAVOIR-ETRE qui transparait difficilement dans le CV et qui aura malgré tout une grande importance dans la réussite de ses missions et son intégration au sein de la société ! Enfin bref, je rejoins JobDeLuxe, je reçois des conseils vraiment très contradictoires des recruteurs à m'y perdre et constate que les RH sont très vieilles écoles, sans grande évolution ... C'est dommage vous passez sûrement à côté de personnes vraiment intéressantes et bien plus compétentes mais à qui la rédaction "parfaite" du CV échappe, grâce à tous ces "multiples" conseils.

> Répondre

Jay

15/08/2018

à 02:03

Heu ouais... À part le titre curriculum vitæ, pour le reste vos gentilles idées bien arrêté sur le recrutement ne s'appliquent pas à toutes les situations. Les CV standardisé ça ennuie. Il est important que la personnalite du candidat s'exprime dans son CV et il serait dommage qu'un recruteur passe à côté de la personnalité originale qu'il recherche parce que VOUS avez conseillé au candidat un CV sobre..

> Répondre

En réponse à Jay

Zen'O

16/08/2018

à 14:03

Non je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous. Dans l'article il n'est pas fait mention au CV standardisé. On recommande surtout de faire simple et sobre. On peut être original en étant simple et sobre. Le but est de se vendre et d'exposer clairement au recruteur les compétences que l'on a. Un recruteur met en moyenne 2 à 5 minutes pour parcourir un CV. Il vaut mieux donc exposer clairement les informations qu'il cherche. L'originalité peut être présente dans la manière de présenter ces infos, mais pas à chaque ligne avec des couleurs ou des polices différentes. L'ensemble doit être lisible, cohérent et facile à comprendre. Il faut penser que le CV est ce qui va donner envie au recruteur d'aller vers la Lettre de Motivation pour en savoir plus. Donc il faut susciter en lui cette envie...

> Répondre

En réponse à Jay

NIco.G

16/08/2018

à 11:16

@Jay, sauf que si les recruteurs cherchaient vraiment des candidats originaux, ca se saurait...d'ailleurs si c’était le cas, ils ne leurs demanderaient même pas un CV mais un truc vraiment original pour le coup ;)

> Répondre

En réponse à Jay

Dydys

16/08/2018

à 00:05

Je suis tout à fait d’accord avec vous Jay

> Répondre

En réponse à Jay

Yves78

15/08/2018

à 10:56

L'orthographe, c'est important aussi (arrêtéES, standardiséS)

> Répondre

Annetta

14/08/2018

à 18:59

Le piège de la photo quand on est une jolie femme... Je n'ai pas compris la solution, à part le CV anonyme... Les RH vous zappent si ce sont aussi des femmes et vous pouvez tomber sur un recruteur qui vous invite à un entretien "de débauche".
Ensuite, faire court, OK mais pas au point de zapper ses diplômes quand on en est bardé!!!
Comment faire pour apprendre aux RH à rester humain???
Il y avait moins de chômage quand les RH n'existaient pas... Et le PIB de la France était plus compétitif!!!

> Répondre

En réponse à Annetta

JGA

16/08/2018

à 13:45

Comment faire pour apprendre aux RH à rester humain ??? Voilà une excellente interrogation !
Le paradoxe en France c'est qu'effectivement on "tombe" de plus en plus sur des "apprentis recruteurs" (de tout âge d'ailleurs) qui oublie la grande complexité de la gestion des Hommes et Femmes dans les entreprises. Pourquoi, selon les conseils d'une consultante experte ci-dessus, ne faire un CV que d'une seule page ??? Pourquoi les allemands, les suisses, les anglais, les américains ..... rédigent des CV de 4, 5, 6, 7 pages ???? N'ont-ils pas un esprit de synthèse eux ? C'est peut être parce que les recruteurs dans ces pays prennent le temps de les lire ? Un recruteur en France passe en moyenne 30 secondes pour prendre connaissance premièrement du CV et si son analyse est concluante .... quelques secondes de plus pour lire la lettre de candidature.
Combien d'étudiants(es) j'ai eu en cours ces 20 dernières années qui ont du recrutement une vision très technique et mécanique du recrutement : les 6 conseils pour bien rédiger son CV, les 20 pratiques à éviter pour recruter, les 12 techniques à mettre en oeuvre pour être recruter .....et ainsi de suite. Et surtout ce qui est recherché chez la plupart des recruteurs c'est l'image que ce métier renvoit d'eux mêmes ! J'ai droit de vie ou de mort sur ta carrière .... pour faire court ! Je me souviens d'une étudiante en MASTER 2 RH, j'étais son directeur de mémoire, il y a quelques années qui effectuait son stage en alternance dans un grand cabinet de recrutement international qui concluait son mémoire universitaire par cette phrase "le monde du recrutement est un monde rempli de narcissiques". Son analyse était très pertinente ; un monde rempli de gens qui ne voient que les apparences ! Elle a pleinement profité de mes conseils de lecture notamment le livre de JF Amadieu "Le poids des apparences"

> Répondre

En réponse à Annetta

Marcassin

15/08/2018

à 07:56

Oui je suis assez d’accord Avec ça. Les RH se prennent pour les as du recrutement mais son très souvent à coté de la plaque... et font perdre temps et argent fous aux candidats.

> Répondre

En réponse à Marcassin

Nb'

16/08/2018

à 11:08

ça m'étonnerait beaucoup que ces conseils fantaisistes proviennent de services RH. Ils sont assez bien placés pour savoir ce qu'on attend d'un CV. Ces conseils viennent vraisemblablement de personnes douteuses s'étant auto-proclamées "consultant.e.s" RH.
signé : une assistante RH professionnelle

> Répondre

Rrradassse

14/08/2018

à 15:15

N'empêche que, dans mon secteur d'origine (environnement et énergies renouvelables) quand je laisse le doute sur mon prénom ("M.") et ne laisse que le nom (j'ai un nom de famille long et composé qui est constitué d un prénom masculin suivi d'un nom italien) j'ai plus de retours positifs que quand mon prénom y figure clairement... sexisme ou manque de chance? Toujours est-il que la feinte s'arrête a l'entretien téléphonique ou physique XD

> Répondre

JCM

14/08/2018

à 12:59

Un CV devrait mentionner 2 choses
Ce que je sais faire et
Ce que j'ai accompli ces derniers mois ou années

> Répondre

En réponse à JCM

Zen'O

16/08/2018

à 14:10

Voilà, c'est simple... Après Si tu veux ajouter deux trois trucs libre à toi. Mais le CV doit être simple et clair et exposer les infos demandées.
- Diplômes et / ou compétences
- Expériences (s'il y en a)

> Répondre

En réponse à JCM

Zen'O

16/08/2018

à 14:05

Voilà, c'est simple... Après Si tu veux ajouter deux trois trucs libre à toi. Mais le CV doit être simple et clair et exposer les infos demandées.
- Diplômes et / ou compétences
- Expériences (s'il y en a)

> Répondre

Anne Christelle Masson Migot

11/08/2018

à 08:21

Cela fait près de 20 ans que j'exerce aussi bien en cabinet, en assistance technique ou entreprise et je ne suis pas une adepte du CV en une page pour les candidats qui ont une longue expérienc. Simplifié à l'extrême c'est tout aussi contre productif que les "CV remplissage". J'adhere totalement a la présentation simple, pas plus de 5 niveaux de lecture.

> Répondre

dud75

11/08/2018

à 07:36

avec 35 ans d'experiences diverses j'ai un cv court pour l'accroche et on me demande systematiquement un cv detaille quand ca commence a les interesser.

> Répondre

En réponse à dud75

Alban 17

17/08/2018

à 17:59

Oui, c'est une bonne solution

> Répondre

En réponse à dud75

stephane

16/08/2018

à 17:36

Eh oui l'art du paradoxe !

> Répondre

En réponse à dud75

Kalicom1

15/08/2018

à 12:06

je fait exactement la même chose en tendant la perche: "j'ai un CV détaillé si vous le désirerez et/ou décliné en fiche métier"; cela fonctionne

> Répondre

Courte Bertrand

11/08/2018

à 06:59

C'est assez franco français comme sujet. Quand l'entreprise est en manque de personnel et que vous correspondez. Le CV n'est plus un obstacle. Le problème ce n'est pas le CV ce sont les choix politiques.J'ai eu autant de conseils de CV que j'ai vu de recruteurs. A la fin c'est vrai qu'il faut faire au plus simple et s'adapter au pays.

> Répondre

ANCIEN

10/08/2018

à 19:44

il y aura toujours discussions sur le "bien rédiger son CV"
le CV doit refléter la personnalité du candidat avant tout et ne pas raconter de salade en couleurs qui "piquent" aux yeux car lors de l'entretien vous ne pourrez pas inventer ce que vous n'êtes pas...
Chaque Recruteur a sa propre perception de la rédaction d'un CV tout comme les soit-disant" expert" en rédaction de CV.
Restez vous-même ! Si votre personnalité colle au profil recherché, vous serez convoqué pour un entretien. Sinon, dites-vous que vous n'étiez pas fait pour cette entreprise.

> Répondre

PENNONT Claudia

10/08/2018

à 11:02

En ce qui me concerne je pense qu'un Curriculum Vitae doit être simple et précis. Bien sur, on peut essayer de se valoriser si on est autodidacte et que l'on apprend seul. Si il y a des personnes qui pensent être devenu ingénieur sans avoir fait d'étude mais en ayant occupé le même poste qu'un ingénieur c'est un point déterminant qui peut être valorisant sur un CV mais par contre attention aux retombées lorsque le travail en question sera mis sur la sellette car là ce sera vous qui serez laissé de côté et mis au placard !!! Maintenant de nos jours tous le monde peut faire de l'informatique et acquérir les mêmes bases que de hauts gradés. (Comme de nombreux jeunes qui se sont fait épinglés pour cela car ils se prenaient pour des hackers !) Donc même le plus mauvais des CV peut être apprécié si on a un talent caché.

> Répondre

jambu, eric, baladji 86

07/08/2018

à 03:20

quel que soit la manière dont on le présente,certains recruteurs trouveront à redire ,pour faire un tri, pas étonnant qu'on s'autocensure ,la confidentialité de certains sujets peuvent être dit en entretien,
enfin hors certaines grilles de lectures autoproclamées "normales"

> Répondre

Plaisance Patrick

07/02/2018

à 18:19

Il y a juste deux choses que j'aimerais ajouter à cet article qui a déclenché une levée de boucliers et une certaine animosité concernant ce que l'on doit faire figurer ou pas dans son CV .
La première chose est que dans un CV on doit y mettre son âme ,que ce dernier à travers des exemples et des résultats obtenus concrets doit donner envie au recruteur d'en savoir plus et de vous rencontrer (c'est l'objectif premier du CV).Pour les personnes expérimentées ce qui compte avant tout c'est le "savoir faire",les diplômes passant au second plan.
Licencié sec à 56 ans (bac littéraire de formation)en tant qu’analyste de crédit j'ai su rebondir à travers des missions d'intérim en me présentant comme le pompier de service de suite opérationnel et très réactif.
Je serai tenté de dire (ceci n'engage que moi) que déclarer "je suis trop âgé" est bien souvent un prétexte fallacieux et peut de façon sous-jacente un mal être ou une mauvaise tecnique de recherche d'emploi
Une seconde chose dont ne parle pas cet article c'est qu'il faut dans ces moments difficiles savoir résauter et élargir son réseau professionnel.
Bien souvent des recrutements se font en amont et quelquefois des postes sont pourvus avant l'officialisation de l'annonce à paraître .Car ce n'est pas en attendant tranquillement chez soi que l'on va venir vous chercher...
Enfin dernière chose que j'aimerais mentionner concernant le CV c'est que dans ce dernier il ne faut pas hésiter à ajouter des personnes référentes ( en ayant bien sûr l'aval de ces dernières) qui pourront témoigner de la moralité,des compétences et de l'excellence du travail fourni dans tel poste par le candidat.
Tous mes vœux de réussite à ceux et celles qui sont engagées dans cette course au trésor qu'est l'emploi qui les attend quelque part..

> Répondre

En réponse à Plaisance Patrick

Nb'

16/08/2018

à 11:13

les "personnes référentes" c'est risqué. Si tout se passe bien après recrutement, c'est tout bénef pour le référent. Si tout se passe mal alors le référent y laisse sa crédibilité ... et parfois plus !

> Répondre

En réponse à Plaisance Patrick

Papo 25

06/08/2018

à 17:43

Moins que "son âme"ce sont ses compétences et ses réussites qu'il faut mettre en avant surtout quand ne sort pas de l'école!..
En effet qui dit diplômé ne dit pas bosseur ni intelligent!..
Répondre à une annonce c'est trop tard!. Il faut travailler bien en amont et sur le terrain en plus des sites..

> Répondre

En réponse à Plaisance Patrick

Meynaud Nicolas

13/03/2018

à 19:05

Bonsoir, belle réponse et de très bons conseils. Me redonne foi en ma recherche et aux recruteurs.
Cordialement
N.MEYNAUD

> Répondre

MecheriF

06/02/2018

à 15:52

Oui, c'est mieux en le disant, ne serait-ce pour que certains puissent définitivement intégrer ces règles de base !

> Répondre

Dorliss

12/12/2017

à 21:01

Faut être complètement demeuré pour appliquer un de ces conseils.Cela étant dit c'est tellement évident que l'article ne se justifie pas non plus !

> Répondre

En réponse à Dorliss

Lucile

13/12/2017

à 17:55

En tant qu'assistante RH, j'ai déjà vue des CV de plusieurs pages (2-3) et des photos de type selfie... alors c'est peut être étonnant, mais : Oui, il faut encore préciser ces quelques règles de bases. Même si ça nous parait être du bon sens.

> Répondre

En réponse à Lucile

Phil CdS

07/08/2018

à 00:24

et 30ans de carrière et des dizaines de boites vous résumez ca comment?

> Répondre

En réponse à Phil CdS

Lucile

10/08/2018

à 08:17

Vous pouvez ne mettre en avant que les expériences les plus pertinentes au vu du poste pour lequel vous postulez.

> Répondre

En réponse à Lucile

Matoumboo

04/03/2018

à 17:16

Pareil pour moi. Je suis conseillère en insertion professionnelle et ce que je constate parfois est affligeant. Les Cv bien trop colorés ou vides, les mensonges faciles à déceler, les fautes, les photos vieilles de 15 ans ou à la plage, bonus avec un modèle de 5 pages ...

> Répondre

tbo156X4HC

12/12/2017

à 18:49

Cela devient agaçant: Al'heure où des milliers de postes ne sont pas pourvus, et où, en face, un nombre croissant de chômeurs défraie la chronique, nos chers recruteurs ne semblent pas chercher la personne qu'il faut pour l'entreprise, mais la personne qui leur plait! Senior, je recherche un job pour finir ma carrière, et là aussi, on parle plus "CV" ou "lettre de motivation" que "compétences", "savoir-faire" ou "expérience".J'en parlais encore récemment avec mon conseiller Pôle Emploi, il semblerait que la solution serait "d'adapter" le CV au poste à pourvoir?
"Trop compétent..." m'a t'on répondu plus d'une fois..."Trop d'expérience nuit à l'intégration".Enfin, un employeur sérieux vous demande vos certificats de travail, pourquoi tricher en amont? On peut être un excellent salarié et un piètre rédacteur, ça c'est permis, non? Messieurs les recruteurs, le niveau de Français des jeunes n'a jamais été aussi bas: Si vous écartez tout CV comportant des fautes,vous devrez embaucher à l'étranger.

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

Solvjeg

13/12/2017

à 11:15

Merci pour ce commentaire que je trouve trop souvent absent à ce genre d'articles. C'est très vrai. Bravo.

> Répondre

Luis Morais

12/12/2017

à 18:38

Bonsoir,
Un bon CV doit être le plus proche de la réalité avec des hauts et des bas, comme dans la vie … La vie n’est pas linéaire .... le CV non plus …

Et un bon CV n’a pas de frontières …
Malheureusement la France est un pays d'élitiste.
Si tu vous avez un BAC +5 ou plus, mais pas en France (mon cas… Université de Coimbra Portugal le TOP TOP et une des plus anciennes en Europe) et pas dans une école de commerce francaise vous êtes considéré un Nul pour les recruteurs.

J’ai toujours travaillé en France pour des sociétés Américaines et Asiatiques ou le parcours professionnel, les compétences, la force, l’envie de réussir, de faire avancer la société, les résultats présentés sont plus importants que la formation de base ….
On marche sur la « Meritocracy » ...

Comment on recruteur après 15-20 ans d’un excellent parcours professionnelle continue à exclure des candidats par son parcours académique ?

> Répondre

Diana R

12/12/2017

à 18:08

Bon, le dernier conseil est très valide. Il faut pas être hypocrite !
En France, une personne ayant un nom de famille d'origine français ou anglais a beaucoup plus de possibilités d'être embauché.
Je parle dès l'expérience. J'ai des amis qui ne trouvaient pas un emploi avec son nom de famille et une fois ils ont adopté le nom de famille de son mari/femme, ils ont été appelés.
Je connais beaucoup du monde que dépit la riche expérience, n'arrive pas à trouver pour n'être pas français ou européen donc le dernier conseil est complètement utile.

> Répondre

En réponse à Diana R

Marc M

15/08/2018

à 20:06

Bonjour,
Ce n'est pas (ou plus) toujours vrai ( en France): étant membre d'une association de cadres en recherche d'emploi, nous avions eu des entretiens informels dans les entreprises pour présenter notre association.
A 5 reprises, dans 5 sociétés différentes et dans différentes régions françaises, on nous a vivement encouragés à mettre en avant nos formations à l'étranger (le cas échéant), et, pour mon cas, de mettre en avant ma double nationalité franco-portugaise, ainsi que mon parcours professionnel au Maroc! Dans un autre cas, une recruteuse a fait remarquer à un de nos membres qu'il devait mettre en avant sa double culture et double nationalité franco-allemande, dans le cadre de sa recherche d'emploi en France...
En effet, les recruteurs en France ont aujourd'hui intérêt (et obligation depuis 2013) à embaucher des étrangers ou bi-nationaux, ou encore des Français ou étrangers formés à l'étranger, ceci en vertu de la loi sur la diversité et l'égalité des chances. Depuis la promulgation de la loi en 2006 cette disposition était incitative (elle donnait lieu à l'attribution d'une prime pour la diversité), depuis 2013 elle est devenue contraignante, les employeurs étant en plus sanctionnés en cas de non-application.
PS. Etant de nouveau en recherche d'emploi depuis, j'ai participé à une formation en RH, en France, où la loi sur la diversité et l'égalité des chances nous a clairement été explicitée: "il convient de favoriser,en France, l'embauche d'étrangers ou bi-nationaux formés en France ou à l'étranger, ou à défaut, de Français formés à l'étranger." Ceci est également valable dans le secteur public.

> Répondre

zette

12/12/2017

à 18:08

Et la réponse ne se fait pas attendre, tu es trop vieux = votre profil ne correspond pas au poste. et bien j'ai arrêté de me prendre la tete, plus de lettre de motivation! sans compter les offres frauduleuses, les entretiens annulés sans prévenir Etc...on demande aux candidats d’être à l''heure, c'est normal,mais un recruteur devrait etre à l'heure également. Un peu plus de respect de part et d'autre et un peu moins d'hypocrisie ferait avancer les choses ! Cela fait 10 ans que ça dure!

> Répondre

En réponse à zette

Marc M

15/08/2018

à 20:27

En effet, les offres frauduleuses, ou fantaisistes, ou inventées, sont légion... Bien souvent, il s'agit d'une "vitrine" pour la société, témoin de sa bonne santé (elle communique sur le fait qu'elle embauche, que cela soit vrai ou non).
Il s'agit également de donner espoir (de faux espoirs!) aux gens qui y postulent, car l'espoir fait vivre...
L'âge est bien sûr, je devrais dire aussi, malheureusement, un critère de refus, mais il y a aussi l'adresse postale, et pas seulement quand vous résidez dans une "cité": il suffit d'indiquer que vous habitez à plus de 10 km, ou simplement, dans une ville à côté, ou en zone périurbaine ou rurale, et vous voilà automatiquement disqualifié(e)... Indiquez voir différentes adresses postales pour une même offre, ou mieux, faites un test à plusieurs, vous verrez que certain(e)s seront convoqué(e)s, s'ils-elles habitent en ville et juste à côté de la société et d'autres refusé(e)s d'emblée.
Dans l'esprit des recruteurs: personne qui habite sur place = disponible et employable immédiatement; autres cas = risques de démission/temps de transport/délai nécessaire pour déménager etc.
Sauf que, la personne volontaire, qui réside ailleurs qu'en ville, n'a par conséquent pas le choix si elle veut travailler: soit elle déménage en ville (si elle a les moyens), soit elle se reconvertit en horticultrice ou maraîchère, soit elle quitte la France et ses pratiques de recrutement "étriquées" (mais d'autres pays ont aussi cette politique de recrutement)
En fait, il y a aussi des entreprises qui testent le "marché", pour voir quels profils s'adressent à elles et/ou pour se constituer un vivier de CVs, c'est très fréquent aussi.
Cela fait trop longtemps que ça dure et cela ne fait qu'aggraver la situation, tant du point de vue du chômage que du point de vue des entreprises, qui se privent ainsi de talents et de compétences pour des motifs complètement aberrants (âge, adresse postale)!

> Répondre

jean

12/12/2017

à 17:57

Oui mais quand on a 25 ans d expériences sur 1 page c est un peu fantaisiste bien sur --- super vos conseils

> Répondre

En réponse à jean

Didine63

06/02/2018

à 15:21

Je peux vous assurer que ça passe, même avec 3 ou 4 grosses expériences.
Au delà, il faut passer à 2.
Perso, j'ai choisi le cv par compétences et ai pu y caler sans problème mes 21 ans d'expérience.

> Répondre

bob

12/12/2017

à 17:10

Ingénieur cadre j'ai eu mon dernier emploi grâce à une photo de chat en guise de profil.

> Répondre

SMIDT Axel

29/11/2017

à 21:33

Ce que dit Sylvain est exact: aussi bien le CV, que la lettre de motivation du créatif, et même les habits qu'il mettra le jour de l'entretien et dans son boulot de tous les jours ne peuvent correspondre aux CV, lettres de motivation et costumes classiques du candidat contrôleur de gestion ou commercial mais le monde des créatifs -qui est passionnant- est quand même à part. Et en plus ils ne comptent pas leurs heures tant que le boulot n'est pas terminé !

> Répondre

En réponse à SMIDT Axel

Gilles

12/12/2017

à 19:20

oui, parfaitement ; je voudrais réagir plus globalement en disant que je trouve déplorable que l'on soit de plus en plus formaliste dans la façon d'apprécier une candidature, sa forme ...plus que sont contenu ? Il me semble que l'esprit général du recrutement actuel est plus basé sur : de quelle façon poser sa candidature et quoi dire que la question de savoir qui ont est est que somme nous capable de faire ...Bref je serais enclin , si j'étais dans la situation d'un recruteur de ne pas me formaliser sur ces aspects purement composite de la candidature et plus sur le fond...

> Répondre

En réponse à Gilles

Daniel

15/08/2018

à 23:27

C'est une remarque pertinente, mais qui ne considère pas une chose essentielle. Si les RH restent sur la forme c'est parce qu'ils n'ont généralement pas de compréhension des postes pour lesquels ils recrutent. s'attacher à la forme c'est un peu ce que la limites des compétence des recruteur leur impose.
"Évaluer" l'âge, le nom, et tout ces choses sur lesquelles chacun à ses a priori, voir même l'orthographe ou la syntaxe c'est donné à tous. Évaluer l'adéquation entre un poste et une personne c'est plus compliqué.

> Répondre

sylvain

28/11/2017

à 18:38

Les parcours balisés et sans fautes, je n'y crois pas

Et qu'on ne vienne pas me dire "j'ai pris trois ans sabbatiques où j'ai profité pour voyager et enrichir ma connaissance des langues et de relations humaines".

Je préfère qu'on me dise "j'ai été déboussolé et fait une dépression qui m'a duré trois ans".

Alors on peu parler.

> Répondre

En réponse à sylvain

SISSYL

23/01/2018

à 14:46

Bonjour, vous avez tout à fait raison ; Personne n'a de vie parfaite, tout le monde rencontre dans sa vie des moments de doutes. Et c'est vrai que je préfère quelqu'un qui dira la vérité que quelqu'un qui va se faire passer pour une personne sans faille. Je pense que la chance joue beaucoup .

> Répondre

En réponse à sylvain

Pl

12/12/2017

à 18:27

Les Cv le plus souvent écartés sont souvent ceux qui comptent beaucoup de fautes d'orthographe......

> Répondre

En réponse à sylvain

Marc

12/12/2017

à 16:41

Remarque non pertinente........d'une personne qui ne connait pas l'export.

La vie n'est fait que de richesses avec un S il faut du temps 1/2/3/4/5......ans pour comprendre et du temps pour gagner du temps...........
Marc CONESA

> Répondre

En réponse à sylvain

kallia

30/11/2017

à 14:04

oui moi aussi
mais le système nous pousse à l'hypocrisie
à toujours être positif même si ce n'est pas le cas
du coup on ment à l'autre mais plus grave à soi-même
comment être heureux dans un job quand dès le début il faut être une machine à gagner et écraser les autres ? cette époque est has been !

> Répondre

sylvain

28/11/2017

à 18:34

Je suis dans un entreprise de production artistique et je reçois souvent des CV avec des photos costume cravate et tout le discours qui va avec. Je les mets directement à la poubelle. Je cherche des collaborateurs créatifs et avec de l'humour.
"je suis l'homme de la situation" j'ai lu ça 10000 fois. Je ne veux pas de ça.

> Répondre

LeGrandDuDuche

28/11/2017

à 16:04

On marche sur la tête ...
J'ai connu le marché de l'emploi fin des années 70 : Si qualifié pour le poste, un entretien, pas besoin de CV ni de lettre de motivation mais une période d'essai renouvelable et "point barre".
En 78 je suis resté au chômage 1/2 journée avant de trouver un poste, j'y suis resté 23 ans, rentré comme technicien j'en suis ressorti cadre responsable du service recherche.
Ensuite 10 ans comme directeur technique dans l'industrie avec un statut de cadre dirigeant.
Je recherche un emploi depuis 8 ans, et j'accepte tout.
Mais je suis soit sur-qualifié ou trop âgé...
De plus les recruteurs me demande une lettre de motivation pour empiler des petits pois dans un rayon (sic)

> Répondre

En réponse à LeGrandDuDuche

Cassandra DIBONDO

09/02/2018

à 22:58

Bonjour,
Si vous me permettez: vous êtes un baby boomer, pendant la période de plein emploi en France (les 30 glorieuses quoi). À cette époque on faisait des carrières de 20 ans dans la même boîte. C'est normal, la conjecture n'est plus la même, malheureusement...
Cdt,
Une Millenial (née dans une conjecture difficile, élevée sans un aveni certain, aujourd'hui active dans un marché du travail saturé)

> Répondre

En réponse à LeGrandDuDuche

Patrick

12/12/2017

à 17:37

Les recruteurs me demandeNT et non pas me demande. Même si les demandes en question sont absurdes, ce qui peut être parfois le cas, le must, c'est d'éviter les fautes d'orthographe.
Nota : les annonces des cabinets de recrutement sont souvent bourrées de fautes d'orthographe, de français et je ne parle pas de celles rédigées dans un pseudo-anglais.

> Répondre

omori sogen

28/11/2017

à 12:05

Ce dont je m'aperçois, c'est que la formation professionnelle devrait commencer par ça. L'explication claire des méthodes de recherche d'emploi. Et bizarrement, on sort de nos écoles des individus qui savent tout, sauf l'essentiel. En résumé, l'article explique que prendre un recruteur pour un idiot est une mauvaise idée. Possible qu'il ne soit normalement pas nécessaire d'expliquer ça à qui que ce soit. Mais on trouve de tout. Dans notre beau pays de France, où être nul en langue est encore très à la mode ; on voit des personnes qui parlent anglais couramment, jusqu'à ce que dans le cadre de l'entretien, on passe en VO sans sous-titre.

> Répondre

Etienne ROGER

28/11/2017

à 11:37

Dans beaucoup de cas le recruteur va d'abord rejeter en quelques secondes tous les CV qui ne vont pas l'accrocher.
Ensuite il va lire mieux et sélectionner des candidats qu'il pourra présenter au décisionnaire du recrutement.
Il faut que la candidature soit proche des besoins exprimés par ce dernier.
Ecrire "curriculum vitae" ne me semble pas changer grand chose. Par contre des phrases pas claires, comme "Si vous tombez sur un modèle de CV qui me propose, fuyez !" risquent d'être rédhibitoires. Il faut faire relire son CV, clarifier et éviter les fautes d'orthographe.
Cacher les trous ou même mentir n'est pas si important. Le premier objectif c'est d'obtenir un entretien. Il est toujours possible ensuite d'argumenter que l'on a eu aussi des activités dans un autre domaine mais que comme cela avait peu de rapport avec le poste recherché elles ont été omises par soucis de simplification.
Les recruteurs ne sont pas des imbéciles mais le choix du bon candidat se fait beaucoup sur l'impression irrationnelle qu'ils ressentent.

> Répondre

omori sogen

28/11/2017

à 10:38

Ce dont je m'aperçois, c'est que la formation professionnelle devrait commencer par ça. L'explication claire des méthodes de recherche d'emploi. Et bizarrement, on sort de nos écoles des individus qui savent tout, sauf l'essentiel. En résumé, l'article explique que prendre un recruteur pour un idiot est une mauvaise idée. Possible qu'il ne soit normalement pas nécessaire d'expliquer ça à qui que ce soit. Mais on trouve de tout. Dans notre beau pays de France, où être nul en langue est encore très à la mode ; on voit des personnes qui parlent anglais couramment, jusqu'à ce que dans le cadre de l'entretien, on passe en VO sans sous-titre.

> Répondre

En réponse à omori sogen

fd

28/11/2017

à 13:10

Autre possibilité offerte aux salariés : trouver l'entreprise qui leur convient à eux, ou bien se mettre à son compte, ou bien aller offrir ses compétences à l'étranger, laissant les pros de la police d'imprimerie sobre se débrouiller pour trouver qq'un
Chef_d'entreprise...

> Répondre

SMIDT Axel

22/11/2017

à 18:13

C'est un bon rappel classique des règles à suivre. Merci. J'ai une question : peut-on mettre à gauche du CV ,en face des expériences professionnelles, le logo de l'entreprise où l'on a travaillé ? Il parait que non .J'ai embauché une quinzaine de personnes dans ma carrière et j'aime bien personnellement voir des logis discrets bien sur , pas énormes , ça attire le regard sur l'entreprise, surtout si elle est connue, de manière immédiate et synthétique. Autre chose, mettre la mention obtenue avec un diplôme si la mention est exceptionnelle , ex : Bac S (ou même tout autre bac) avec mention TB , c'est -en principe- un gage de travail et de capacité intellectuelle. J'ai embauché sur cette info et rarement été déçu.

> Répondre

En réponse à SMIDT Axel

Valérie

29/11/2017

à 19:16

Mettre des logos alourdit le fichier. Un CV n'est pas un prospectus pour acheter une entreprise. Je trouve que ça fait enfantin de mettre des logos. Voilà c'est mon avis et les avis il y en a des milliers.

> Répondre

Laurent THOMAS

22/11/2017

à 15:28

Pas tout à fait d'accord sur certains points mais bon ça se tient. Il ne faut pas prendre les recruteurs pour des ahuris mais suivant l'âge du recruteur, il ne cherchera pas les mêmes informations. Les "dents longues du recrutement" chercheront le diplôme qui tue, par contre, un bon recruteur cherchera l'expérience

> Répondre

firenze

22/11/2017

à 10:32

Chaque personne a son avis sur le bon CV. D'un consultant à un autre les conseils varient. A mon avis un bon CV est celui qui permet de décrocher des entretiens régulièrement. Après en effet on est dans la vie professionnel, donc un peu de sobriété c'est mieux.

> Répondre

MagaliB

21/11/2017

à 19:41

Ces conseils sont assurément très utiles. Mais en effet comme déjà évoqué dans d'autres commentaires, quand on a pas fait toute sa carrière dans la même entreprise, ça devient un véritable casse-tête de synthétiser. Dans mon secteur il y a plus de CDD longue durée que de CDI, avec des missions très différentes, c'est difficile de regrouper tout ça sur une page et d'avoir une présentation pas trop chargée.

> Répondre

En réponse à MagaliB

Valérie

29/11/2017

à 19:20

Je suis dans la même situation que vous : 9 missions dans différentes entreprises (CDD, intérim, stages)

> Répondre

En réponse à MagaliB

Olivier

22/11/2017

à 09:28

Effectivement on trouve auprès des recruteurs à boire et à manger.

Entre ceux qui veulent un CV chronologique, ceux qui en veulent un regroupé par thème.

Ceux qui veulent une photo et ceux qui n’en veulent pas.

Sans parler de ceux qui vous font vous déplacer pour rien (cabinet qui reçoit des candidats au cas où sans savoir si le poste est déjà pourvu).

Ceux qui vous font recruter par des stagiaires qui n’ont aucunes compétences et qui de toute façons devront référer à leur supérieur.

Ceux qui ne sont pas en mesure d’organiser une visio-conférence pour un premier contact (gain de temps, gain d’argent).

Ces moteurs de recherche d’emploi comme par exemple l’autre jour sur INDEED cliquant sur une annonce, renvoi vers Viadeo ou il faut s’inscrire ensuite renvoi vers un autre site ou il faut encore s’inscrire et ensuite en 4 ème position vous vous retrouvez enfin sur le site du recruteur final ou il faut de nouveau s’inscrire.

Ces annonces ou ce qui vous intéresse ce trouve tout en bas de l’offre : les conditions obligatoire, comme par exemple parler anglais couramment. Si ce genre d’info était dans l’énoncé on gagnerait du temps quand on est en recherche d’emploi.

Ces recruteurs qui ne savent pas la différence entre un véhicule de fonction et un véhicule de société, au point que, c’en est risible, ils inscrivent dans leurs annonce « véhicule de fonction, vous pouvez l’utiliser le week-end ».

Ces annonces qui tentent de séduire les candidats en stipulant « tablette, smartphone » dans la package, et en précisant les marques. Comme si un candidat était à la recherche de jouets que de toute façon il n’aura pas le droit d’utiliser à des fins personnelles, alors qu’il serait plutôt à la recherche d’un emploi.

Et ce recruteur qui m’a dit : « il n’y à aucun poste pour vous sur cette terre ».

Et pôle emploi qui me convoque pour un poste auprès d’une société dans laquelle je suis déjà salarié.

Tous ces recruteurs qui pullulent partout me font penser à ces centres villes ou tous les commerces sont remplacés par une banque, un assureur, un opticien, un coiffeur.

Bref tel les centres villes, le recrutement est t’il mort ?

> Répondre

En réponse à MagaliB

Silkfeather

21/11/2017

à 23:59

MagaliB,

Je comprends tout à fait votre situation, car j'ai eu une période dans ma carrière où j'étais souvent en CDD, dans plusieurs sociétés différentes, afin de changer de métier.

De plus, certains secteurs particuliers fonctionnent beaucoup plus en CDD ou CDD de mission qu'en CDI. C'est la raison pour laquelle, j'ai qualifié d'absurde la tendance à prôner le CV en 1 page.

Si vous souhaitez échanger à ce sujet : je serai ravie de partager mon expérience avec vous, si cela peut vous donner de nouvelles idées.

Cordialement,

> Répondre

Silkfeather

21/11/2017

à 19:39

Etant recruteur de métier et ayant la passion du recrutement depuis 17 ans, j'ai déjà embauché des profils divers et variés, voire très rares dans le monde entier.

C'est pourquoi, je suis interpelée par certains des soi-disant "conseils" sus-mentionnés. Evidemment, il est inutile de mettre comme titre " curriculum vitae " car tout lecteur voit bien que ce n'est pas le Bottin Mondain qu'il tient en main !

En revanche, le fameux conseil du CV en 1 page est tout aussi absurde, quand votre candidat possède plus de 20 ans d'expérience dans des fonctions riches et techniques. Il faut savoir que les CV internationaux ou les CV anglo-saxons font, en moyenne, 5 à 10 pages en anglais of course, comprenant toutes les responsabilités assumées, toutes les recherches menées ou toutes les publications du candidats etc.

Si vous savez recruter, vous savez repérer immédiatement l'essentiel dans un CV français ou international.

Quant aux couleurs, il vaut mieux préférer la sobriété sauf si vous êtes dans certains métiers spécialisés comme le design, le graphisme etc. Mais n'oubliez pas que quand un lecteur vient de lire 20 à 50 pages avant votre CV, il ne verra plus rien si votre document se transforme en feux d'artifice dans les couleurs !

Quant à la photo, ne le mettez sur le CV que quand l'offre d'emploi le demande obligatoirement, ou quand vous exercez dans les métiers d'apparence comme mannequin, acteur(trice), comédien(ne) voire chargé(e) de communication ou de relations publiques etc. Sinon, la photo n'est rien d'autre qu'un instrument d'élimination et non de sélection ! Et si vous devez en mettre une, vous devez y apparaître en costume-cravate pour les messieurs, et tailleur pour les dames : classique et sobre comme toujours.

Quant au changement de nom, c'est également idiot car souvent vous devrez joindre des pièces d'identité, diplômes ou attestations de travail, donc cela ne sert à rien de modifier votre nom. Sinon, vous induisez un doute dans l'esprit du recruteur sur une éventuelle usurpation d'identité !

Néanmoins, je comprends les frustrations des candidats quand ils n'ont pas réponses à leurs candidatures (car j'étais aussi à leur place quand je postule). Mais il faut que vous voyez les coulisses des directions de recrutement pour en comprendre la raison.

Quand vous devez mener de front 7 à 10 recrutements (et c'est toujours pour hier voire avant-hier ! ), et que vous recevez pour chaque offre entre 200 à 700 CV à trier, vous voyez que 24h dans une journée ne suffiront pas ! Parfois, le ou les candidats qui, pour vous sont les meilleurs, ne sont pas retenus par les responsables opérationnels, car ils veulent absolument placer leur copain, voisin ou cousin : imaginez notre frustration ! De plus, certains d'entre eux hésitent pendant des semaines pour prendre une décision, malgré nos multiples relances, et veulent faire rencontrer les candidats par toute leur direction.

Dans certains cas, je ne peux pas révéler aux candidats non retenus que parfois, les dirigeants dans certaines sociétés veulent recruter des " nettoyeurs " (cf. Le film " Léon ") et non des cadres humains ! Et que dire lorsque le PDG de certaines entreprises a un caractère plus proche du personnage incarné par Louis de Funès, dans " la Folie des Grandeurs " que celui décrit dans les livres de management !

Notre métier requiert un haut degré de respect de la confidentialité. Mais parfois cela nous place hélas dans des situations cornéliennes.

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Frédéric

08/02/2018

à 13:44

Merci et compliment pour ces mots, pour une fois, justes et proches de la vraie vie.

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Didine63

06/02/2018

à 15:26

C'est sur ! costume cravate ou tailleur pour ceux qui postulent à des postes de maçon ou de coiffeuse, ils ne vont pas être pris au sérieux. Et oui, tout le monde ne postule pas dans une banque !

> Répondre

En réponse à Didine63

Silkfeather

08/02/2018

à 01:43

Didine63,

Même un maçon ou une coiffeuse n'a pas deux fois l'occasion de donner une bonne première impression ! Évidemment, dans leur travail quotidien, ils ne s'habilleront pas en tailleur ou costume-cravate ! Et dans certains métiers techniques ou dangereux, ils ont même des tenues de protection adaptées, voire uniformes. Mais ils ne vont pas se présenter à un entretien de recrutement avec ce genre de tenues, ni avec un sèche-cheveux ou une truelle à la main !

Il faut savoir savoir s'habiller de façon appropriée à la situation. Vous ne vous habillerez pas de la même façon pour vous rendre dans un bureau que sur un chantier ! Ce n'est pas parce ce que je suis recruteur, travaillant en tailleur, que je me présente sur un site de production sans casque et sans chaussures de sécurité !!! C'est ce ce qui s'appelle l'intelligence de situation.

C'est justement à cause de ces idées préconçues sur leur présentation induisant une perception erronée de leur profil, que certains candidats ne comprennent pas pourquoi leur candidature n'est pas retenue malgré leurs excellentes compétences professionnelles !

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Didine63

08/02/2018

à 20:45

Désolé, Silkfeather de ne pas être d'accord avec vous.
Faire bonne impression, ça ne veut pas dire systématiquement costard cravate. Un jean et une chemise propre sont amplement suffisants dans la très grande majorité des cas. Qui a parlé d'aller à l'entretien en chaussures de sécu ? pas moi à ce que je sache !
Quant aux femmes, sachez que le tailleur est totalement has been. Même la jupe n'est plus obligatoire. J'ai toujours été en pantalon, sobre, à mes entretiens et cela n'a jamais posé de problème.

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Nathalie

13/12/2017

à 08:05

Merci pour cet avis, cela va m'aider à refaire mon CV.
Par domaines de compétences sur une page, il n'a pas été apprécié par un retruteur. Je vais le refaire par chronologie.
Difficile de "plaire" à tout le monde.

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Serge

22/11/2017

à 11:02

Bien sur la couleur etc ne sont pas des critères de choix du recruteur. Quoi que... Je me suis un jour immiscé dans un forum de RH à Nantes, histoire de voir comment ils choisissent leurs critères. Quand une RH annonce fièrement qu'elle étale les CV sur une table, est qu'elle ne lit que ceux qui l'attirent, on est en droit de se poser des questions sur la couleur qu'on va employer. Tous disent qu'ils ne passent que 30 secondes en moyenne pour savoir si le CV mérite ou pas la corbeille. Je suis pour le CV détaillé, mais pas la majorité des RH qui ne jurent que par le CV monopage. Merci à ceux qui ont compris que 25 ans de carrière à différents poste ne se résume pas en quelques lignes. Bon courage à tous dans vos recherches

> Répondre

En réponse à Silkfeather

richard

22/11/2017

à 08:06

Excellent cette réaction de silkfeather, bien sûr que beaucoup de recrutements sont soumis à toutes sortes d'aléa et qu'en dehors de quelques principes de bon sens à respecter, il n'y a pas de règles établies. Le fond l'emportera toujours sur la forme. qu'est-ce que l'on a pu écrire comme inepties à propos de la rédaction des CV et on continue encore...

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Henry Gabriel Gab

22/11/2017

à 07:32

Merci

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Giulia

21/11/2017

à 23:31

Très bonne analyse du métier de recruteur, et de bons conseils pour les candidats.

> Répondre

En réponse à Silkfeather

Smounzy

21/11/2017

à 23:06

Etant à la recherche de stage depuis le début de l'année scolaire (Septembre), j'avoue avoir maudit les recruteurs sachant que nous avons un delai (Mars) pour trouver ce stage.
Je vous remercie Silkfeather de m'avoir bien éclairée sur votre travail en fait titanesque.
Car vous me permettez de (mieux) appréhender les tas de réponses négatives et les non-reponses recoltées.
Je prends note aussi pour la photo dont on m avait déjà conseillé de pas mettre à cause de la couleur de ma peau (Noir).Mais si c'est valable pour tout le monde, pourquoi pas....

> Répondre

En réponse à Silkfeather

phil

21/11/2017

à 22:28

Excellent !En particulier la conclusion !

> Répondre

En réponse à Silkfeather

jaclac38

21/11/2017

à 20:46

Merci pour ce dernier témoignage très utile, Silkfeather. Les règles des CV doivent être adaptées à l'expérience, le type de poste et la culture locale, qu'elle soit géographique ou entreprise.

> Répondre

LetsGetSerious

21/11/2017

à 19:07

Faire sobre et concis, et si possible original mais pas trop (pour se démarquer de la montagne d'autres CV), oui bien sûr. Mais réussir à réduire sa carrière à 1 page qui contienne toutes les infos pertinentes et les bons mots-clés etc. tient du parcours du combattant, passés 28-30 ans. Donc, pour alléger, on vous conseille de supprimer toutes les expériences sans lien direct avec le poste visé & les compétences demandées. Mais cela peut se retourner contre vous en rendant le lecteur soupçonneux : pourquoi il manque des mois/années dans ce CV ?
Ce qui nous amène aux fameux "trous" : années sans activité, long chômage ... s'ils sont apparents, c'est le rejet assuré, mais si vous mettez en avant les compétences, vous irritez les recruteurs français qui en sont encore à chercher le parcours chronologique.
Ajoutez à cela qu'un CV est "lu" en moins de 6 secondes - à condition d'avoir franchi le barrage des filtres automatisés - et qu'un CV évalué par 10 RH va générer 6 à 8 avis différents, et bien ... il ne vous reste qu'à vous arracher les cheveux.

Ce qui est drôle/épuisant/terrifiant avec les conseils pour CV (que l'on trouve sur tous les sites professionnels) c'est qu'en les suivant, plus personne ne devrait être demandeur d'emploi. Vous trouvez que ça marche, vous ?

> Répondre

En réponse à LetsGetSerious

WELSCH F

21/11/2017

à 19:56

Je suis d'accord avec vous. Ayant réduit mon CV au maximum (30 ans expérience en 1 page, ... pas des trous, mais avec des regroupements),on m'a demandé en entretien de reprendre tout mon parcours depuis le BAC. J'avais mis de côté mon BTS (hors propos), mais indiqué mes études supérieures(Licence/Maîtrise) reprises sur mon temps personnel à l'âge de 35 ans et surtout liées au métier visé. J'ai été embauchée ... en CDD. Mais reprendre tout mon cursus m'a été très pénible, représentant pour moi une perte de temps !!! Car si j'ai postulé, c'est que je savais mon expérience pertinente par rapport à l'emploi visé.

> Répondre

Papo 25

21/11/2017

à 17:28

Bons conseils!

> Répondre

Yves

21/11/2017

à 17:01

Bonjour,
Merci de transmettre à Pôle Emploi. Au moins de ces conseils est promulgué par Pôle Emploi.
Comme ce monde est formidable.
Mais un CV est il encore UTILE? Ils ne sont pas lu. Tout le monde triche. L'employeur essaie de tromper le candidat avec des annonces ambigus, le candidat essaie de tromper l'employeur avec un CV également ambigu. Bref les gens loyaux et honnêtes sont bien difficiles à identifier dans cette jungle et semblent rares.
Des conseils sur le CV, la lettre de motivation ... sont toujours bienvenus, cependant quelques conseils aux annonceurs feraient grand bien !...
Cordialement

> Répondre

En réponse à Yves

Mailla

21/11/2017

à 19:28

Parfaitement d accord cependant pour le candidat difficile de ne pas tricher ! Comment font ceux qui ont traversé une grave maladie comme un cancer? Aucune société ne voudra vous prendre trop de risque ! Une amie à moi n a pas trouvé de travail pendant 5ans après un cancer du sein ! Après avoir masqué son cv elle a trouvé comme quoi l honnêteté ne paie pas toujours !

> Répondre

En réponse à Yves

STEPHANE FRERE

21/11/2017

à 18:57

tout à fait d'accord avec votre point de vue..

> Répondre

En réponse à Yves

Papo 25

21/11/2017

à 17:55

N'attendez rien des "annonceurs", répondre à une annonce PE ou autres c'est souvent trop tard!
Il faut travailler en amont au travers de vos réseaux, de candidatures spontanées TRÈS BIEN CIBLÉES par rapport à votre bilan personnel et vos compétences techniques comme humaines.
Soyez pro-actif pas attentif!..ne comptez pas que sur le Net, sortez, faites vous voir mais avec un excellent CV tjrs sur vous( clef USB, papier etc..).
SOYEZ MOBILE..

> Répondre

En réponse à Papo 25

Phil CdS

07/08/2018

à 01:07

mobile????c'est facile à dire....j'ai toujours roule beaucoup pour aller bosser....et comme j’étais tout le temps à bourre..... résultat j'en suis à mon 6eme stage de rattrapage de points!!!! et je compte pas la somme gastronomique payée en impôts indirect à travers du prix du carburant et du nombre de véhicule que j'y ai laissé.....ah c'est rentable d’être mobile!!!! pour qui? ah quand la promotion du télétravail?!?!?!

> Répondre

En réponse à Yves

henri

21/11/2017

à 17:38

Tout est dit.
Revenons à l'humain, c'est le plus important dans une relation de travail, malheureusement nous sommes en France....
Cordialement.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte