Manager ressources humaines : 5 conseils-clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Luis, qui aspire à un poste de manager RH, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Manager ressources humaines. 

L’impression générale de Morgan, expert CVfirst : « Finalement, il ressort surtout de votre CV une grande absence de lisibilité – sur le fond et sur la forme - sur vos motivations et vos ambitions. Cet écueil est perturbant car il empêche le recruteur d’appréhender votre parcours par rapport à un objectif professionnel clair. »

Envie d’une analyse comme Luis ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Quel poste visez-vous exactement ?

« Un premier constat peut envoyer votre CV à la corbeille : mal titré, il sème d’emblée le doute chez le recruteur sur le poste exact que vous convoitez. La mention “RH-achats” ne correspond à aucune fonction suffisamment précise. Et votre légitimité dans le domaine des ressources humaines n’est pas assez bien amenée : en effet, on a plutôt l’impression que vous avez quitté le secteur des ressources humaines en 2010…

Sans explication, il apparaitra très surprenant à un recruteur que vous souhaitiez poursuivre dans cette voie et votre CV semble faire le grand écart entre vos différentes fonctions dont la cohésion n’apparait pas directement. Ce flou est entretenu par l’absence d’un résumé de carrière et de présentation de votre projet professionnel. La cohésion de votre parcours et votre progression par rapport au poste visé doit paraître plus évidente. »

2. Ne donnez pas l’impression d’être dans une impasse

« Peut-être vous cherchez-vous un peu. Cela arrive et c’est surtout l’impression que votre CV dégage. Vos fonction actuelles (“knowledge manager”) sont en effet surprenantes et la présentation des vos activités donne l’impression que vous êtes sur une voie de garage. Or, quoi qu’il vous arrive, il faut rassurer le recruteur.

Vous pouvez par exemple circonscrire cet épisode dans le temps en précisant qu’il s’agit d’une situation temporaire, voire indiquer la durée prévisionnelle de la mission. Ou mieux, vous pouvez aussi prouver l’inverse en démontrant l’aspect stratégique de cette mission au-delà des responsabilités de base (améliorer la diffusion des informations...) : par exemple en indiquant quels sont les facteurs-clés de succès de ce poste, les budget alloué, les gains de productivité attendus, etc. Et vous pouvez aussi montrer que votre mission actuelle constitue une occasion de vous former. »

3. Valorisez vos capacités d’encadrement

« Votre CV ne manque pas d’atouts, mais ils sont insuffisamment mis en valeur. Ainsi, vous distinguez à tort vos responsabilités professionnelles directes de vos responsabilités d’encadrement. Par exemple dans la “mise en place du service” de 16 personnes que vous mettez en avant,  votre apport à votre équipe n’est pas très clair, et son dimensionnement non plus. 

L’équipe que vous encadrez semble représenter une mission supplémentaire. En procédant ainsi, votre CV ne démontre pas votre valeur ajoutée en tant que manager. Il inquièterait même davantage le recruteur car l’encadrement d’une équipe est un moyen plus qu’un résultat. Et lors d’un entretien, il sera facile d’utiliser cet élément pour vous déstabiliser en vous challengeant sur la productivité de vos équipes... »

4. Ajoutez des compétences… et des mots-clés

« Mais vous devez aussi être un peu plus précis sur l’étendue de vos compétences techniques, que cela soit dans le domaine des achats ou des ressources humaines. Non seulement un recruteur généraliste devra vérifier que vous possédez des compétences précises, mais vous devez aussi tout simplement vous assurer que votre CV sortira du lot (et de la CVthèque de l’entreprise) lors de futures recherches par mots-clés. Un truc au passage: vous pouvez aisément compléter ce point en regardant les sigles présents dans les annonces des postes qui vous intéressent. »

5. Soignez la forme !

« Votre recherche d’emploi est-elle rigoureuse et motivée ? Un recruteur pourraient en douter, tant la présentation de votre CV semble être totalement oubliée ! L’alignement aléatoire, les cartouches non maîtrisés ou encore la répétition de votre photo et de vos coordonnées sur les deux pages ne correspond pas aux codes attendus. Ce n’est pas un détail car à compétences égales, une présentation "brouillonne" peut amener le recruteur à douter du niveau de confiance qu’il peut vous accorder. Il risque de considérer que cette présentation reflète vos écrits et vos actions dans votre vie professionnelle.. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez un titre plus précis et une accroche pour expliquer votre parcours et recréer une ligne directrice.

- Revoyez la description de votre poste actuel pour rassurer le recruteur.

- Valorisez vos capacités d’encadrement en donnant des résultats concrets issus de votre management.

- Regardez les compétences demandées dans les annonces des postes qui vous intéressent et rajoutez bien celles qui vous concernent dans votre CV.

- Revoyez la forme de votre CV : au minimum, soignez la typographie et évitez les répétitions visuelles.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

 

 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :