Psychologue : 5 conseils-clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Julia, psychologue clinicienne-psychothérapeute, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Psychologue.

L’impression générale de Claude, expert CVfirst : « Votre CV pose trop de questions qui sèmeront le doute chez un recruteur potentiel. Vous devez expliquer notamment pourquoi vous aspirez à ce poste et donner une dynamique plus positive à votre parcours. »

Comme Julia, vous devez préciser votre objectif ? Cadremploi vous offre un diagnostic gratuit de votre CV et vous permet de bénéficier d’une offre spéciale de rédaction.

1. Où en êtes-vous professionnellement ?

« Vous cherchez un poste de "psychologue clinicienne-psychothérapeute". Mais avant d’envisager un entretien ou une embauche, un recruteur voudra sans doute comprendre d’"où" vous venez. En effet, votre CV présente pas moins de cinq activités concomitantes et amorcées depuis plusieurs dates ce qui suggère que vous êtes actuellement établie en libéral et encore très active… Ce n’est évidemment pas un souci, mais il manque à votre CV quelques précisions.

De même, le titre du CV semble bizarrement vous ramener à vos fonctions de 2008. En procédant ainsi, votre CV donne l’impression à la fois d’un souhait de retour plusieurs années en arrière et dévalorise au passage votre expérience acquise depuis 2009.

En l’état, votre objectif de carrière n’est pas suffisamment valorisé. L’ajout d’un résumé de carrière introductif avec une présentation du projet professionnel et de vos motivations aiderait un recruteur à y voir plus clair. »

2. Ne donnez pas une impression d’échec

« De la même manière, votre CV laisse planer le doute sur d’éventuels échecs. Quel est le rapport entre vos deux postes de psychologue-chef de projet et d’enquêtrice sociale ? Dans le doute, un recruteur risque d’y voir un changement de responsabilité non justifié, voire se poser des questions sur une éventuelle instabilité.

N’oubliez jamais que le flou ne profite jamais au candidat et peut surtout donner l’impression que vous avez échoué en tant que chef de projet. Là aussi, une clarification s’impose. Votre CV gagnerait ainsi à suggérer des motifs positifs ou neutres à vos nombreuses fins de missions. »

3. Evitez les répétitions

« Il manque globalement à votre CV une dynamique positive à cause d’une erreur courante chez les candidats : vous vous répétez trop. Dupliquer des missions ou des réalisations équivalentes dans des postes différents provoque en effet inexorablement une impression de stagnation professionnelle.

En répétant, par exemple, des informations comme "Entretien mené auprès de famille en instance de divorce ou séparée dans le but de recueillir des renseignements sur la situation de la famille et les conditions psychologiques et matérielles dans lesquelles vivent et sont élevés les enfants" pour une expérience professionnelle et strictement la même chose un peu plus bas pour une autre, votre CV va décourager le recruteur qui considérer perdre son temps et penser que vous avez perdu le vôtre. Sans être forcément éliminatoire, ce type d’écueil ne valorise pas votre CV. Choisissez plutôt une présentation vous permettant de mettre en valeur vos points forts autour de projets et réussites-clés et fusionnez les missions similaires pour éviter les répétitions. »

4. Démontrez votre plus-value

« Ainsi présenté, votre CV présente davantage les missions qui vous ont été confiées plus que les résultats que vous avez obtenus. Ce n’est pas très motivant non plus pour le recruteur : votre futur employeur connaît déjà votre métier et sera surtout intéressé par les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs et par les résultats concrets que vous avez obtenus.

Il manque dans votre parcours des projets clairs et précis, menés dans le respect des délais, immédiatement transposables, constituant une approche plus construite permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus-value, surtout pour pouvoir comparer votre valeur ajoutée par rapport aux autres candidats. »

5. Evitez l’aspect catalogue

« Quelques changements sur la forme, enfin, seront les bienvenus pour accompagner une dynamique plus positive. Autre erreur classique : l’approche "une puce-une idée" donne un aspect catalogue à votre CV. Or, un CV trop synthétique ou trop vague va sous-tendre une image de parcours professionnel avec peu de valeur ajoutée. En outre, ce format ne démontre pas suffisamment votre capacité à formater les informations ou par exemple à produire un véritable rapport écrit.

A votre niveau d’expérience, votre CV ne doit pas constituer un simple moyen de lister vos "fiches de poste" mais doit prouver votre valeur, votre potentiel et votre marge de progression… »

 

5 actions à mettre en place immédiatement

-   Créez une accroche pour présenter votre projet professionnel et le poste auquel vous aspirez.

-   Soyez plus précise dès que possible et "positivez" les raisons de fin de contrat.

-   Prenez le temps de décrire certains postes et quelques expériences-clés à forte valeur ajoutée.

-   Evitez absolument les répétitions, surtout mot pour mot, qui donnent un impression de stagnation.

-   Changez le design de votre CV pour limiter les puces et éviter l’effet catalogue.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :