Que mettre dans son CV : les rubriques indispensables

Publié le 26 septembre 2019 Mis à jour le 10 septembre 2020 Mathilde Palfroy

Vous cherchez un nouveau poste ? Vous allez postuler à une offre d’emploi ? C’est le moment de revoir ou de perfectionner votre CV. Pour présenter votre profil, votre formation et votre parcours le plus clairement possible, mieux vaut organiser et regrouper toutes les informations que vous souhaitez renseigner à l’employeur en différentes rubriques. Certaines sont essentielles. Nous détaillons dans cet article les rubriques indispensables à mettre dans un CV.
Que mettre dans son CV : les rubriques indispensables

Comment rédiger son CV ? Pour avoir un CV parfait, ne faites pas l'impasse sur le titre, l'accroche et les rubriques indispensables.

Les rubriques indispensables du CV : l’accroche

Démarrez votre CV par une accroche pour attirer l’attention de votre recruteur. Il peut s’agir d’un titre simple pour indiquer le poste que vous recherchez. Vous pouvez aussi développer une rapide présentation, en veillant à rester clair et concis. Mentionnez votre expérience si elle est significative, votre spécialité ou vos points forts, les responsabilités que vous pouvez prendre en charge et/ou votre objectif professionnel.

Exemple : exerçant depuis …  années en qualité de … dans tel secteur de …, je cherche un poste dans la continuité de mon parcours/ je souhaiterais élargir mes horizons professionnels à…)

Si vous répondez à une annonce, prenez soin de faire correspondre votre intitulé ou votre présentation au poste auquel vous postulez.

Notre conseil Cadremploi : l’accroche sert à distinguer et donc à valoriser votre CV. Aussi, bannissez le titre « CV » et évitez autant que possible les intitulés trop évidents qui ne seraient pas suffisamment personnalisés.

Les rubriques indispensables du CV : les informations personnelles

Il est indispensable d’indiquer certaines informations personnelles dans un CV :

  • votre identité (nom, prénom, âge, date de naissance) ;
  • vos coordonnées (lieu de résidence, numéro de téléphone, adresse e-mail) ;
  • si vous conduisez et disposez d’un véhicule, indiquez-le si le poste visé le requiert.

Quid de la photo pour son CV ? La photo n’est pas obligatoire et juridiquement aucun recruteur ne peut écarter votre candidature sous prétexte que votre candidature n’en comporte pas. Dans les faits, elle permet au recruteur de visualiser le profil et donc de mémoriser votre candidature. Elle peut donc être un plus pour vous et une chance supplémentaire d’être sélectionné.

Bon à savoir : usuellement, les informations personnelles sont à disposer en haut et à gauche de votre CV. Vous pouvez les positionner autrement, mais veillez à ce que ces informations soient immédiatement visibles.

Notre conseil Cadremploi : pour ne pas risquer d’être mis de côté, évitez les adresses e-mail fantaisistes ou pseudonymes, de même que les photos originales ou décalées.

Les rubriques indispensables du CV : la formation et les diplômes

Listez dans votre CV tous les diplômes que vous avez obtenus ainsi que les formations que vous avez suivies. Placez vos diplômes dans l’ordre chronologie inversé : du diplôme le plus récent au plus ancien, et précisez pour chacun l’année et le lieu d’obtention (université, école…). Pour les formations, procédez de même et précisez l’année et le cadre dans lequel elles ont été dispensées.

À noter : si vous avez suivi plusieurs formations, il peut être judicieux de les regrouper séparément des diplômes, en réalisant une rubrique distincte ou à l’aide de deux sous-rubriques.

Notre conseil Cadremploi : si vous démarrez votre carrière ou si vous êtes en reconversion, la rubrique « diplômes » sera positionnée avant le détail de votre expérience. Si vous avez une expérience professionnelle significative auprès de plusieurs employeurs, mettez plutôt en avant votre parcours en le positionnant avant le détail de votre cursus.

Rédigez le détail de votre expérience professionnelle

Dans la rubrique « expérience professionnelle », listez vos expériences professionnelles et les compétences acquises à cette occasion. En général, les postes occupés sont listés du plus récent au plus ancien, comme les diplômes et les formations, mais selon la nature de vos fonctions ou la cohérence de votre parcours, vous pouvez aussi les présenter par groupes thématiques.

Pour chacune de vos expériences professionnelles, n’oubliez pas de renseigner :

  • l’intitulé de votre poste ;
  • les fonctions ou les responsabilités que vous avez assumées (évitez les tâches banales liées au poste et privilégiez les plus intéressantes compte tenu du poste visé) ;
  • éventuellement, ce que vous avez accompli et les compétences acquises (gestion d’un projet, missions particulières, augmentation du CA…)
  • l’entreprise concernée, avec sa localisation.

Notre conseil Cadremploi : adaptez la présentation de votre expérience à vos différentes candidatures. Si vous avez un parcours diversifié, vous pouvez n’indiquer que vos expériences les plus significatives pour le poste visé.

Les autres rubriques indispensables du CV

Si ces rubriques sont souvent présentes dans les CV, elles n’ont pas toujours lieu d’être. Réfléchissez à l’opportunité, dans votre situation, de les faire figurer.

La rubrique Langues

Concernant la rubrique langues, elle sera indispensable si vous visez une entreprise installée à l’étranger, travaillant à l’international ou si la pratique d’une langue est requise pour le poste visé. Dans le doute, cela ne vous sera jamais défavorable de les faire figurer, surtout si vous en parlez une ou plusieurs couramment.

Bon à savoir : voici comment parler de votre niveau de langue : si vous n’avez que quelques souvenirs scolaires de la langue, mettez simplement « notions ». Si vous êtes en mesure de pratiquer la langue, mais sans avoir la capacité de l’utiliser quotidiennement pour travailler, vous pouvez mettre « lu, écrit, parlé ». Si vous êtes très à l’aise pour lire, écrire et converser, indiquez « courant ». La mention « bilingue » est réservée à une maîtrise parfaite de la langue.

Notre conseil Cadremploi : si vous souhaitez mettre en avant votre niveau de langue, faites-le évaluer en passant un test (TOEIC ou TOEFL pour l’anglais, DCL pour de nombreuses autres langues).

La rubrique Informatique

Cette rubrique est à appréhender comme celle des langues. Ici encore, sa pertinence dépendra de l’emploi recherché, certains postes nécessitant la maîtrise de certains outils informatiques.

Bon à savoir : pour préciser votre niveau, utilisez ici aussi un étalonnage : « notions », « utilisation », « bonne maîtrise » ou encore « expert ».

La rubrique Loisirs

La rubrique sur les centres d'intérêt du CV peut paraître anodine, voire inutile, mais ce n’est pas le cas. Elle apporte une touche vivante et permet de personnaliser votre CV. Les recruteurs apprécient de la consulter : ils seront potentiellement sensibles à un loisir original, valorisant ou même qu’ils auraient en commun avec vous.

Vous pouvez indiquer dans cette rubrique :

  • les sports ou les activités que vous pratiquez régulièrement ;
  • ce que vous appréciez faire durant votre temps libre (lecture, sorties culturelles, cinéma, concert…) ;
  • un intérêt particulier que vous portez à quelque chose, une passion ;
  • les instruments dont vous jouez si vous êtes musicien ;
  • toute réalisation extraprofessionnelle personnelle ou collective ;
  • vos activités et engagements associatifs.

Les rubriques indispensables du CV : les soft skills

Nouveau dada des recruteurs, les soft skills - autrement appelées compétences comportementales - peuvent figurer dans votre CV. Elles permettent de mettre en avant les qualités de votre CV.

Vous pouvez les placer :

  • en haut du CV, directement sous le titre ;
  • dans la description des postes occupés ;
  • en fin de CV dans un onglet « valeurs personnelles ».

Notre conseil Cadremploi : l’option d’un encadré à part est particulièrement intéressante pour résumer vos compétences comportementales avec quelques bullet points.

6 rubriques de CV originales pour se démarquer

Si les plus créatifs peuvent se permettre de jouer la carte des CV originaux dans la forme, les autres peuvent différencier leur CV sur le fond. Voici quelques idées de rubriques pour sortir du lot.

Créer une rubrique sur les échecs professionnels

Les CV sont en général des condensés millimétrés de success stories : de belles études, des progressions à 2 ou 3 chiffres d’une activité, un engagement total dans un projet, etc. Pourtant, ces beaux parcours sont souvent émaillés d’échecs. Or, certains d'entre eux peuvent jouer en votre faveur devant un recruteur. Être capable de les évoquer, les analyser, expliquer leur raison ou comment vous auriez fait à présent démontrent votre capacité à rebondir et votre faculté à vous remettre en cause. C’est un excellent moyen d’illustrer votre capacité de résilience.

Ajouter un encadré dédié à votre empreinte digitale

Indiquer son compte Twitter, un lien vers son blog, une présentation Slideshare et vers son profil Viadeo ou LinkedIn sur son CV est loin d’être systématique. Si vous avez une stratégie sur les réseaux sociaux et que vous souhaitez mettre cet engagement numérique en avant, pourquoi ne pas lui consacrer un encadré dans votre CV ?

Repenser la rubrique formation

En règle générale, cette rubrique recense les diplômes obtenus lors d’un cursus initial, voire en formation continue, mais guère plus. Si vous avez suivi un parcours certifiants sérieux (un Mooc, une formation grâce à votre CPF, un VAE...), par exemple si vous avez eu du temps libre pendant le confinement lié à l'épidémie de Coronavirus, c’est opportun de le préciser.

Bâtir une case entrepreneur

Encore une idée de rubrique à laquelle vous avez peut-être déjà songé : celle dédiée à votre expérience d’entrepreneur. Vous avez lancé une e-boutique ? N’hésitez pas à l’indiquer. Peu importe que vous soyez encore en activité, que vous ayez échoué ou revendu votre entreprise. Ce qui compte, c’est d’identifier clairement votre expérience d’entrepreneur.

La rubrique référence

Votre rubrique références professionnelles vous permettra de mentionner les noms, prénoms, fonctions et coordonnées des personnes que vous avez identifiées comme référentes. Par exemple, des anciens collègues ou managers qui pourront valider la véracité de vos propos, mais aussi renseigner le recruteur sur votre comportement dans le milieu professionnel. Le fait que ces personnes acceptent de se porter caution pour vous est une une sérieuse marque d’engagement et de qualité de votre travail.

Consacrer une rubrique à son rôle de formateur

Si vous dispensez régulièrement des cours dans une école, une université, un organisme de formation ou même au sein de votre entreprise, cela mérite bien une case dans votre CV. Précisez les thématiques et le mode d’apprentissage que vous proposez. Vous aurez alors la double casquette de candidat formé et formateur. Des signes de curiosité, d’ouverture et d’aisance à parler en public qui peuvent faire mouche auprès d'un recruteur, surtout pour des postes d’encadrement.

Comment organiser les rubriques de votre CV ?

Pour distinguer votre parcours et votre profil de celui des autres candidats, agencez votre CV le plus clairement possible. Le CV d'un cadre peut présenter quelques spécificités.

Voici comment procéder pour démarrer :

  • En haut, immédiatement visibles, vous placerez les informations relatives à votre état civil.
  • En seconde position, insérez votre accroche.
  • Après l’accroche, placez votre formation et le détail de vos expériences professionnelles. Selon votre situation, vous ferez figurer d’abord l’un ou d’abord l’autre.
  • Ensuite, vous pourrez ajouter, si vous avez choisi de les rédiger, les rubriques « langues » et « informatique ».
  • En bas de page, ajoutez la rubrique loisir.

Bon à savoir : pour améliorer ou refaire votre CV, n’hésitez à hiérarchiser les informations en utilisant par exemple des encadrés, les fonctions gras, italique, souligné et éventuellement de la couleur. Vous pouvez aussi avoir recours à différentes organisations de mise en page pour faire rentrer toutes vos rubriques en une seule page ou pour plus d’esthétique et de clarté.

Notre conseil Cadremploi : réalisez un CV simple et beau, harmonieux, sobre,  en limitant le recours aux ornements et aux couleurs. N’hésitez pas à consulter des modèles de CV et à les comparer pour trouver celui qui vous convient le mieux.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :