1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Responsable audit interne : 5 conseils-clés pour votre CV

Responsable audit interne : 5 conseils-clés pour votre CV

responsable-audit-interne--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine, c’est le CV de Sami, responsable audit interne, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Responsable audit interne. 

L’impression générale de Laetitia, experte CVfirst : « Elle est délicate car même si votre CV est très long, il est surtout très vide ! Vide de projets, de valeur ajoutée, de mots-clés spécifiques à votre secteur d’activité et de démonstrations de réalisations… Et vide surtout de la dimension “business partner” fondamentale pour la fonction visée. »

Envie d’une analyse comme Sami ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Un recruteur sait que c’est un curriculum vitae…

« N’oubliez pas que la première impression de votre CV sera cruciale ! C’est pourquoi, d’entrée, il n’est vraiment pas utile – ni malin - d’indiquer la mention “curriculum vitae” en tête de votre CV. Parce que c’est désuet, mais aussi parce que votre lecteur risque de prêter encore plus d’attention à d’autres problèmes de forme. Par exemple, vous n’avez pas indiqué certaines informations professionnelles comme la localisation géographique de vos employeurs. De même, vous devez préciser votre cursus de formation complet et ne pas laisser planer d’ambiguïté sur la réussite de vos examens.

Ces informations peuvent vous sembler inutiles et superflues mais elles sont pourtant essentielles car loin d’être évidentes. Il est préférable d’indiquer ces informations dans votre CV plutôt que de créer un doute dans l’esprit de votre futur employeur qui se demandera ce que vous cherchez à cacher… »

2. Avez-vous échoué comme directeur financier ?

« Deux lignes sont très représentatives d’un autre souci émanant de votre CV. Avant d’avoir été “responsable audit interne”, vous avez travaillé comme “directeur financier & responsable audit interne”. Clairement, entre ces deux responsabilités, la progression n’est pas visible, et votre CV, présenté de cette manière, semble au contraire s’attacher à démontrer… une certaine régression professionnelle.

En l’état, votre CV me dit même que vous avez échoué comme directeur financier. Cette image négative va donner au recruteur l’impression que vous avez atteint un seuil professionnel. Il va considérer que votre capacité à évoluer est limitée et classera votre CV dans la catégorie “à risque” à cause de cette incertitude. Il est impératif de reconstruire votre CV différemment pour démontrer votre progression et l’évolution de vos responsabilités et ainsi rassurer le recruteur sur vos motivations et vos compétences. Et surtout sur votre capacité à prendre rapidement de nouvelles responsabilités. »

3. Mettez en valeur vos expériences

« Cette régression est d’autant plus accentuée par l’absence totale de mise en valeur de vos expériences professionnelles… et notamment la dernière. 

Votre expérience la plus récente n’est pas suffisamment mise en valeur, ni par la place qui lui est accordée ni par le titre du poste. Pour éviter que le recruteur ne se focalise sur ce qui peut apparaître comme un échec, il est préférable de renforcer cette dernière expérience, ou, si elle constitue une régression assumée ou choisie, de préciser ce qui vous a amené à accepter cette responsabilité.

Pour le reste, il se dégage de votre CV un flagrant manque de contenu. En synthétisant votre expérience professionnelle à l’extrême, votre CV devient incompréhensible et totalement abstrait. Par exemple, “établir les prévisions d’activité en termes d’objectifs, de budgets, d’organisation et de moyens” gagnerait à être développé et précisé. En l’absence d’information complémentaire, votre professionnalisme n’est pas suffisamment mis en valeur. »

4. Hiérarchisez vos compétences

« Votre CV accorde la part belle à vos “champs d’intervention”. Mais un détail frappe d’emblée : il ne démontre pas suffisamment votre leadership en finance. Il parvient même minimiser la portée de votre compétence en finance et audit en l’isolant au lieu de l’intégrer dans une approche globale ou dans une vraie approche projet.

D’une manière plus générale, le langage que vous utilisez dans votre CV est assez peu valorisant. Vous évoquez ainsi, parmi vos compétences, la “gestion du stock et des approvisionnements” ou le “suivi logistique”. Mais je doute que cela marque les esprits sans davantage de précision sur votre valeur ajoutée. Vous devez utiliser un langage beaucoup plus précis et fort pour rassurer un recruteur potentiel mais aussi pour faire remonter votre CV lors de recherches par mots clés dans les CVthèques.

Au final, vous n’avez cité que très peu de compétences métier dans votre CV. Face à un recruteur généraliste, qui ne connaît pas votre métier mais doit s’assurer que vous possédez des compétences précises, ou tout simplement lors de recherches par mots-clés dans les CVthèques, il est très important que vous en citiez avec précision. »

5. Et votre vision business ?

« Enfin, votre CV présente une image trop centrée sur vos responsabilités et ne développe pas suffisamment votre dimension “business Partner”. Il manque dans votre parcours des projets clairs et précis, transposables, démontrant votre compréhension du métier et votre valeur ajoutée, surtout pour pouvoir comparer vos résultats par rapport aux autres candidats.

Une responsabilité comme “mesurer et analyser les écarts sous forme de statistiques, de tableaux de bord commentés, de rapports d’activité” doit absolument être étayée pour valoriser son intérêt stratégique. Mesurer, analyser, certes. Mais pour quoi faire ? A votre niveau d’expérience, aidez le recruteur à choisir votre CV en mettant en avant les projets-clés que vous avez gérés. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez un titre précis comportant une vraie dimension sectorielle pour permettre de classer votre CV sans difficulté.

- Choisissez une autre présentation, dense, beaucoup plus dense...

- Intégrez et valorisez vos réussites et vos succès, et donnez des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables en les positionnant dans un contexte précis.

- Précisez votre cursus de formation complet et ne pas laisser planer d’ambiguïté sur la réussite de vos examens.

- Ajoutez des compétences métier dans votre CV pour rassurer un recruteur généraliste ou tout simplement pour le faire ressortir lors de recherches par mots-clés dans les CVthèques.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation.  


Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+