1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Responsable commercial : 5 conseils-clés pour votre CV

Responsable commercial : 5 conseils-clés pour votre CV

responsable-commercial--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine, c’est le CV de Christophe, responsable commercial, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Responsable commercial. 

Limpression générale de Morgan, expert CVfirst : « La cohésion de votre parcours professionnel, votre progression et vos qualités par rapport au poste visé ne sont pas suffisamment visibles. A votre niveau de responsabilité, il faut absolument revoir la lisibilité de votre candidature pour atteindre votre objectif. »

Envie d’une analyse comme Christophe ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Attention à l’entête

« En matière de CV, la première impression n’est pas toujours la bonne : en témoigne ici l’entête de votre candidature qui liste des éléments pas forcément indispensables au recruteur. Par exemple, votre "passion pour les produits innovants" est-elle nécessaire alors que l’on ignore ce dont il s’agit ? Car vous n’en reparlez pas dans votre CV ! De même pour votre permis B et votre âge qui ne doivent pas forcément figurer si haut. Il est préférable de mettre des éléments plus valorisants en entête de votre CV, et pour accroître vos chances que votre CV soit parcouru, si jamais vous ne correspondez pas exactement aux critères techniques de sélection. »

2. Valorisez votre dernier poste

« Votre dernier poste, par sa durée sans progression apparente, ne valorise pas votre parcours. Cette mission - responsable de région de 2005 à 2015 - est très longue par rapport à la globalité de votre parcours professionnel. Or une expérience aussi longue à un même poste, sans aucune évolution marquante, donne une impression de stagnation, et va amener le recruteur craindre une mauvaise adaptabilité et une incapacité à évoluer. En d’autres termes, votre CV suscite un doute sur votre employabilité.

Il est impératif que votre CV s’attache à démontrer, au sein de cette expérience, votre progression et l’évolution de vos responsabilités. Vous pouvez aussi enrichir votre CV d’un résumé de carrière et d’une brève présentation de votre projet professionnel pour préciser l’évolution attendue par rapport à vos fonctions actuelles. De manière à rassurer le recruteur sur vos motivations et à prouver que vous êtes toujours sur la pente ascendante de votre carrière… »

3. Montrez des compétences « différenciantes »

« Parmi vos compétences, vous évoquez l’"élaboration des budgets CA, masses salariales et frais généraux " ou le "pilotage du P&L ». Or ces qualités n’ont rien de suffisamment spécifique par rapport à des CV  "concurrents". Il s’agit d’éléments logiques qui ne valorisent pas vos missions et votre CV se limite à des compétences qui sont évidentes et très peu différenciantes à votre niveau de responsable de région.

Il serait plus valorisant de justifier comment vous avez "tenu" vos budgets, de valoriser votre capacité d’anticipation, ou tout simplement les actions correctrices que vous avez été amené à prendre. Il manque ainsi dans votre parcours des succès clairs et précis, immédiatement transposables, permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus-value. »

4. La présentation stratégie-organisation-management ne marche pas

« L’approche est intéressante, mais le résultat discutable dans votre CV. La présentation en trois points (stratégie, organisation et management) s’avère finalement très réductrice. En effet, cette approche "fiche de poste" ne permet pas de comprendre les raisons de vos succès car elle vous empêche de présenter les projets réussis qui mélangent stratégie, organisation, et management. En outre, cela donne une image surprenante, on a par exemple l’impression que la formation n’est pas stratégique pour vous… »

5. Soignez la forme !

« Enfin, la présentation globale de votre CV laisse à désirer et donne de vous une image un peu brouillonne et peu flatteuse. D’emblée, le choix de la photo - un élément pas toujours nécessaire - étonne :  il s’agit apparemment d’une photo en extérieur recardée qui n’a rien de professionnel.

Ce type de présentation "absente" peut amener le recruteur à douter du niveau de confiance qu’il peut vous accorder car il risque de considérer que cette présentation reflète les écrits que vous produisez dans votre vie professionnelle. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Remaniez l’accroche de votre CV en retirant tous les éléments accessoires.

- Précisez l’évolution de vos responsabilités au sein de votre dernière (et très longue) expérience.

- Ajoutez un résumé de carrière et de présentation de votre projet professionnel et préciser l’évolution attendue par rapport à vos fonctions actuelles.

- Décrivez des compétences plus différenciantes, immédiatement transposables, et permettant de montrer quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir.

- Revoyez la forme de votre CV et au minimum, soignez le choix de la photo…

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte