Responsable d'agence : 5 conseils-clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Calogero, autodidacte, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Responsable d'agence. 

L’impression générale de Laetitia, experte CVfirst : « Au premier abord, votre CV semble bien construit avec un titre, un résumé de carrière, des expériences professionnelles décrites, des résultats chiffrés et une expertise prouvée en BtoBtoC. Mais en y regardant de plus près, il manque quelques éléments essentiels… »

Envie d’une analyse comme Calogero ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Vous êtes un autodidacte, et alors ?

« Dès la première lecture, une question se pose : quid de votre formation ? En effet, vous ne dites absolument rien de votre formation initiale. La première impression est qu’il semble manquer une partie du CV au point que j’ai moi même cherché une éventuelle deuxième page !

Apparemment, vous êtes un autodidacte. Au regard de votre parcours, ce n’est pas du tout en soi un point négatif … à condition de contrebalancer l’absence de diplôme en valorisant des savoirs précis. Or vos compétences métier spécifiques sont complètement oubliées, laissant un recruteur potentiel dans le vague, voire le doute. »

2. Détaillez les méthodes employées

« Votre CV présente des réussites concrètes, et il s’agit là d’un élément très positif. Mais quelles ont été les moyens utilisés pour atteindre ces résultats ? Il est impératif pour vous de détailler les méthodes employées, surtout pour pallier l’absence de diplômes. Présenter des réussites sans valoriser les méthodes permettant de les atteindre est en effet totalement contre productif.

Prenons un exemple : “Réduction des stocks du réseau de 600 K€, création d’une base logistique 1000 m2, gain de 30 % au coût global transport +1,6 point de marge sur vente”. Mais votre CV ne démontre pas comment vous avez atteint ce résultat et fait totalement abstraction des méthodes mises en œuvre pour arriver à ce résultat. Avez-vous construit le business plan sous-jacent à ce développement ? Aviez-vous des moyens à votre disposition ? Les recruteurs ont besoin de savoir comment vous travaillez, d’autant plus si vous postulez dans une structure de taille différente… »

3. Attention au manque de cohérence

« Vous possédez manifestement des compétences très “terrain”. Cependant, on trouve dans votre CV des bizarreries comme la notion de “négoce professionnel” évoquée dans l’accroche que l’on ne retrouve pas à la lecture de votre CV. Les compétences de “vente” apparaissent dans votre CV, mais les compétences “achat” sont complètement oubliées. Un négoce est à la fois axé sur la vente aussi bien que sur l’achat, or votre CV est orienté vente… ce qui n’est plus un négoce. Il vaudrait mieux enrichir cette partie pour éviter de créer un doute dans l’esprit d’un lecteur tatillon.

Aucun élément ne peut être avancé à la légère. De même, sur la partie RH - sensible pour un responsable agence - il est très important que vous citiez avec précision toutes vos compétences et les situations de crise que vous avez eu à gérer. »

4. Privilégiez un approche projet

« Mais parmi les principales lacunes de votre CV, il manque surtout une approche projet concrète. La “création d’une base logistique 1000 m2” gagnerait par exemple à intégrer un détail du retour sur investissement obtenu avec une présentation de votre rôle stratégique et opérationnel dans cette mission et une présentation des moyens mis en œuvre pour obtenir le gain de 30% du coût global transport.

Au final, votre CV se résume pour beaucoup à un catalogue d’actions. A votre niveau de responsabilité, on attend vraiment une approche plus construite permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus-value, surtout pour pouvoir comparer votre capacité à gérer des projets avec d’autres candidats. » 

5. Redonnez du relief à votre parcours

« Sur la forme, enfin, ce sont encore ces longues listes qui nuisent à votre CV : elles rendent votre parcours plat et l’absence de hiérarchisation des informations oblige le recruteur à rechercher lui-même les éléments valorisants et à les ordonner mentalement.

Ce manque de hiérarchie est particulièrement flagrant dans la description de votre dernière expérience, avec des informations listées les unes à la suite des autres sans logique métier. Il manque une vision stratégique globale qui permettrait par exemple de comprendre la situation que vous avez trouvée en 2011 et celle que vous avez laissée en 2013. Revoyez un peu votre copie et aidez un recruteur à choisir votre CV en mettant en avant les projets-clés que vous avez gérés… et les résultats obtenus. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Créez une rubrique formation en précisant les compétences que vous avez acquises sur le terrain.

- Intégrez et valorisez vos réussites en citant des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables en les positionnant dans un contexte précis.

- Illustrez (et prouvez) toutes les compétences présentées dans l’accroche de votre CV.

- Privilégiez une approche projet pour démontrer votre valeur ajoutée.

- Changez la forme de votre CV en conséquence et supprimez ces longues listes sans hiérarchie.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation.  

 

 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :