Responsable de formation adjoint : 5 conseils clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine c’est le CV de A., Responsable de formation adjoint, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur-mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez dans cet article les modalités de participation.

Visualisez le CV de A., responsable de formation adjoint, en PDF*

L’impression générale d’Elodie, expert CVfirst : « La première impression est très bonne, l’objectif étant clairement défini et parfaitement compréhensible. Mais la “deuxième première impression”, c’est-à-dire l’étape qui consiste à valider vos fonctions actuelles par rapport à votre objectif professionnel, l’est moins. Les têtes de chapitre (ingénierie, qualité, gestion financière, gestion de projet, management, production et communication), bien qu’elles soient en accord avec votre fonction, manquent de punch et semblent un couper-coller de la table des matières d’un livre de management. Et justement, on découvre votre Master tout récent, ce qui donne l’impression au premier coup d’œil que la plupart de ces compétences sont théoriques. »

1 - Intégrez un résumé de carrière pour présenter votre évolution professionnelle

« Votre CV donne l’impression que votre carrière professionnelle a démarré en 2006 à l’âge de… 42 ans. Les missions précédentes, reléguées à la deuxième page, adoptant une présentation différente, sont totalement laissées pour compte. Certaines pourraient pourtant appuyer votre dernière expérience ! L’organisation de salons ou la gestion d’équipes constitue bien une valeur ajoutée pour un responsable de formation. Pour y remédier, un résumé de carrière permettra de faire la liaison entre les missions d’assistanat et vos fonctions actuelles d’adjointe. Ce résumé de carrière doit convaincre le recruteur que votre formation et votre expérience professionnelle vous amènent à un point précis qui correspond de manière idéale à son besoin, et que tout autre parcours présentera forcément des lacunes par rapport aux compétences professionnelles que vous avez développées. En particulier, ce résumé de carrière pourra vous permettre de démontrer votre capacité à communiquer efficacement avec un directeur général, compétence essentielle pour un responsable de formation qui est souvent amené à rapporter à la direction générale. »

2 - Démontrez votre capacité à remplacer votre supérieur

« Assez bizarrement, alors que votre CV présente des éléments présentant une dimension stratégique certaine, comme la prise en compte de la fidélisation ou la proposition d’axes d’amélioration des formations, il reste cantonné au côté opérationnel. Il est assez facile de corriger cela. Même si vous n’avez pas pris les décisions, il convient de détailler votre rôle dans celles-ci. En effet, la différence entre l’adjoint et le responsable est justement la dimension stratégique. Si votre CV accorde plus d’importance au côté purement opérationnel qu’à la dimension managériale dans votre dernière fonction, le recruteur va considérer que vous n’en avez pas fait le tour et va s’interroger sur votre capacité à aller au-delà. Un autre axe pourra être exploité, consistant à détailler le modus operandi que vous avez adopté avec votre responsable actuel. Êtes-vous totalement indépendante sur certains dossiers par exemple ? Si ce n’est pas le cas et qu’au contraire vous travaillez en fusion avec votre supérieur, vous avez peut-être été amenée à le remplacer durant ses congés ? »

3 - Montrez que vous avez besoin de travailler

« Quand je m’intéresse aux dates de votre CV, je remarque des trous quasiment entre chacune de vos missions. Une période d’inactivité sur un CV gagne toujours à être justifiée et expliquée. Elle n’est pas forcément rédhibitoire, mais elle semble indiquer que vous n’êtes pas dans l’obligation de travailler, ce qui est souvent vu comme un handicap. Toute période d’inactivité gagnera à être justifiée par un projet personnel ou professionnel. »



4 - Démontrez que vous êtes opérationnelle immédiatement

« Votre CV présente des réussites concrètes, et il s’agit là d’un élément positif. Mais quid des méthodes employées pour atteindre ces résultats ? Prenons un exemple : “développement du chiffre d’affaires : +100 % en 7 ans”. Votre CV ne démontre pas comment vous avez atteint ce résultat et fait totalement abstraction des méthodes mises en œuvre pour y arriver. Cela peut amener éventuellement le recruteur à remettre en cause ces réussites. Avez-vous été moteur de ce développement ou l’avez-vous subi ? Votre CV ne permet pas de répondre à cette question. »

5 - Démontrez vos compétences, et organisez-les par logique métier

« Votre CV est handicapé par son format. La présentation sur 3 colonnes, utilisant de plus une police de grande taille, vous oblige à livrer des informations très succinctes. Tellement succinctes que la plupart n’ont aucun intérêt. Par exemple, “résolution de problèmes” ou “Veille réglementaire” sont certes des compétences intéressantes, mais en l’absence de description des problèmes résolus ou du type de réglementation surveillée, elles sont parfaitement inexploitables. Autre exemple, qui n’a pas “recueilli des besoins” à un moment ou à un autre ? Enfin, plutôt que d’utiliser les rubriques “table des matières” (Ingénierie, qualité, gestion financière…) qui amènent un éparpillement des informations, il serait préférable de les organiser par logique métier. En particulier, une rubrique présentant les moyens mis en œuvre pour doubler le chiffre d’affaires serait beaucoup plus efficace ! »

Vous aussi, participez au tirage au sort hebdomadaire de l’opération Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :