1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Responsable de magasin : 5 conseils-clés pour votre CV

Responsable de magasin : 5 conseils-clés pour votre CV

responsable-de-magasin--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine, c’est le CV de Rozenn, qui aspire à devenir de responsable de magasin, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération "Améliorez votre CV en un clic". Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Responsable de magasin. 

Limpression générale de Laetitia, expert CVfirst : « En l’état, votre CV, malgré la richesse de vos missions, paraît très maladroit et minimaliste. La faute à des descriptions de postes insuffisantes : vous devez absolument exploiter davantage votre expérience et démontrer votre plus-value. »

Envie d’une analyse comme Rozenn ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Êtes vous actuellement en poste ?

« Votre CV est d’emblée très compliqué à lire. Vous postulez (et titrez) votre CV pour un poste de "responsable adjointe" de magasin. Or, votre première expérience professionnelle citée date de 2009, et encore, renvoie à une mission de seulement deux mois ! Un recruteur pourrait aisément s’arrêter là, en pensant, à tort, que vous êtes sans activité depuis six ans.

Il faut parcourir la moitié de votre CV pour comprendre qu’en fait vous êtes en poste, mais pas au niveau de management auquel vous aspirez. Au final, tout cela est confus. Vous auriez plutôt intérêt à remettre votre expérience professionnelle en ordre (chronologique) en insistant sur votre souhait d’évolution dans un bref résumé de carrière en tête de candidature. »

2. Datez et contextualisez vos missions

« Alors qu’elle est perdue au milieu de votre CV, seule votre expérience actuelle est présentée sans ambiguïté. On sait que vous occupez un CDI à temps complet et clairement daté. Mais quid des autres expériences, souvent très courtes ? Là aussi, votre CV laisse planer un certain doute sur d’éventuels échecs. Ainsi, vos différents postes de conseillère de vente et de vendeuse suggèrent des changements de responsabilité non justifiés dans votre parcours professionnel qui peuvent amener le recruteur à s’interroger. Il est préférable d’expliquer les causes de ces changements et de contextualiser vos missions en précisant s’il s’agit de CDD, d’interim ou d’une mobilité géographique par exemple. »

3. Décrivez le contenu de vos missions

« Votre CV, très éclaté à cause du nombre de postes occupés, est présenté de façon finalement très minimaliste. Il suggère même un parcours professionnel composé de missions… qui ne semblent pas dignes d’être décrites. C’est d’autant plus dommage que, par exemple, même vos deux missions de responsable adjointe, qui correspondent pourtant à vos objectifs, ne sont pas exploitées ! Cette approche va amener le recruteur à se poser des questions sur l’intérêt qu’il peut accorder à votre expérience qu’il découvre là assez peu.

Prenez le temps de décrire quelques expériences-clés à forte valeur ajoutée. Car en attendant, c’est le manque de contenu qui prédomine dans votre CV. En l’état, il contient peu d’éléments et va sous-tendre une image de parcours professionnel avec peu de valeur ajoutée. Or, vous devez donner l’idée que vous seriez opérationnelle immédiatement en tant que responsable de magasin. » 

4. Attention aux logos

« Il faudrait privilégier un peu plus le fond à la forme. En effet, votre CV est très voyant. Vous avez choisi de présenter vos employeurs par leur logo. Or, faute de contenu et de descriptions de postes par ailleurs, ce parti pris met surtout en avant vos employeurs. Pire, cette approche est trop orientée name dropping et, si elle attire le regard, elle ne valorise ni vos actions ni vos résultats. »

5. N’isolez pas vos compétences

« Enfin, votre CV liste des compétences dans une rubrique séparée, dissociée de votre parcours. Là aussi, il est des éléments qu’il serait plus judicieux de réintégrer dans votre parcours. En effet, en isolant ainsi ces compétences, vous les affaiblissez et les rendez abstraites, car elles ne renvoient à aucun projet concret.

Ne réduisez pas vos compétences à leur plus simple expression. Contextualisez-les au fil de votre expérience et décrivez ce que vous avez réellement fait. Et à plus forte raison quand vous avez eu la possibilité de "remplacer le responsable" par exemple. Car c’est précisément ce à quoi vous aspirez aujourd’hui… »

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Remettez la chronologie de votre CV en ordre pour ne pas induire le recruteur en erreur sur votre activité.

- Créez une accroche pour présenter votre projet professionnel et le poste auquel vous aspirez.

- Prenez le temps de décrire certains postes et quelques expériences-clés à forte valeur ajoutée.

- Présentez vos employeurs de façon plus sobre pour éviter l’effet « name dropping ».

- Ne séparez pas autant vos compétences de votre expérience professionnelle et réintégrez quelques expériences (et résultats) clés.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte