Responsable industriel : 5 conseils clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine c’est le CV de B., responsable industriel, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez dans cet article les modalités de participation.

Visualisez le modèle de CV responsable industriel en PDF

L’impression générale de Mathilde, experte CVfirst : « la présentation de votre CV perd le lecteur en route : il isole dans un premier temps vos compétences et développe par la suite vos réalisations. Le recruteur se retrouve en face de compétences qu’il ne peut situer ni dans le temps, ni géographiquement, et qui perdent toute leur force hors de leur contexte. Et en l'état, la structuration de votre CV ne valorise pas votre approche projet, pourtant indispensable dans un parcours industriel ».

 

1. Attention à l’image négative du « simple gestionnaire »

« Voici deux parties de votre CV qui me semblent particulièrement représentatives :

- Gestion des effectifs et des compétences -
Gestion des formations et des évolutions des collaborateurs.

Ou

- Suivi du déroulement de la production -
Gestion des capacités et des moyens de production 

Ces compétences ne sont pas suffisamment spécifiques, elles sont mêmes évidentes et ne permettent pas de se différencier. Un responsable industriel gère forcément des équipes…
Quelle sont les compétences qui vous rendent unique ? Quelles qualités font de vous un concurrent sérieux ? Votre CV manque de détails précis et concrets qui encourageront un recruteur à sélectionner votre CV plutôt qu'un autre. À votre niveau d’expérience, gérer n’est plus suffisant : on attend une valeur ajoutée supérieure. »

2. La présentation par liste est laborieuse, préférez une présentation par projet ou par réussite

« Les puces sont un outil de mise en forme utilisé pour mettre en valeur des informations essentielles afin qu’elles se détachent clairement lors de la lecture. Or, vous utilisez ces puces pour chacune de vos phrases, annihilant complètement leur impact. Vos résultats les plus importants sont noyés au milieu d’autres informations moins intéressantes. Aidez le recruteur à identifier vos points forts en les mettant en avant et préférez une présentation par projet, détaillant la mission, la réussite et indiquant les moyens mis en œuvre. »

 

3. Mettez l’accent sur votre dernière expérience

« Point très important, votre expérience la plus récente n'est pas suffisamment mise en valeur.Conséquence immédiate, le recruteur va considérer que votre dernière fonction n'est pas celle qui vous représente le mieux et que votre capacité à progresser est limitée. En d'autres termes, votre CV donne l'impression que vous avez atteint vos limites. Il est préférable de renforcer cette dernière expérience, ou, si elle constitue une régression assumée ou choisie, de préciser ce qui vous a amené à accepter cette responsabilité.

 

4. Décrivez et démontrez les méthodes employées pour atteindre vos résultats

Votre CV présente des réussites concrètes, et il s’agit là d’un élément très positif. Mais qu’en est-il des méthodes employées pour atteindre ces résultats ? Présenter des réussites sans valoriser les méthodes permettant de les atteindre est totalement contre productif.

Prenons un exemple : Redéfinition des flux logistique internes entre l’atelier et le magasin et introduction du Kanban. (Réduction de 30% des délais de préparation de commandes) - Réorganisation du colisage des produits finis (Optimisation du chargement des camions et réduction de 12% des coûts). 

Quel rôle avez-vous joué ? Avez-vous formé vos équipes ? Ecrit des nouvelles procédures ? Réimplanté l’atelier ?

 

5. Repensez le design de votre CV

Votre CV utilise un format qui lui donne un aspect très scolaire. Cela est dû en particulier à la surutilisation des éléments graphiques : traits horizontaux (les traits peuvent être vu comme des séparations, dans votre cas une séparation entre ce que vous êtes, votre fonction actuelle, et ce que vous voulez devenir) et  logos. Ces derniers donnent aussi l’impression que vous souhaitez mettre en avant vos employeurs plus que vous même. Ce format donne l’impression que vous n’accordez pas beaucoup d’importance à la manière de présenter les choses. 

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Choisir une autre présentation, plus simple, mettant en valeur vos points forts

- Supprimer l'approche par compétences qui ne valorise pas votre progression, et intégrer vos compétences au sein de projets précis

- Développer et renforcer votre dernière expérience pour éviter de lui donner une image négative

- Justifier vos réussites et vos succès, donner des informations mesurables et immédiatement appréciables en les positionnant dans un contexte précis


- Éviter au stade du CV, de lister des références : elles ne sont à communiquer uniquement au cours au après un entretien.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort hebdomadaire de l’opération Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

* Les CV publiés dans le cadre de cette chronique sont rendus anonymes.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :