1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Vaut-il mieux améliorer ou refaire son CV ?

Vaut-il mieux améliorer ou refaire son CV ?

vaut-il-mieux-ameliorer-ou-refaire-son-cv-

Céline Chaudeau

Votre candidature date un peu ? Votre CV ne reçoit pas assez pas de réponses ? Il est peut-être temps de l’améliorer ou même de le changer complètement. Suivez le guide.

Auditer son CV pour voir le ou les problèmes

Avant de tout casser, il faut identifier les défauts de son CV. « Si une candidature génère peu ou pas de retours, c’est généralement un indice que quelque chose ne va pas, estime Patrice Ras, consultant et auteur du guide Savoir se faire recruter. Il y a aussi un test simple qui consiste à faire lire son CV par un proche ou, mieux, un ancien collègue qui connaît un peu son secteur. » Il n’est pas rare, en effet, que l’on puisse améliorer son CV par touches pertinentes.

Pauline Lahary, fondatrice du cabinet myCVfactory, invite ainsi les candidats à jouer au jeu des 5 erreurs. « Je vois souvent passer des CV sans titre général expliquant le poste que l’on vise, sans résultats quantifiables dans son expérience professionnelle, avec des termes trop passe-partout, des niveaux de langue vagues ou encore des fautes d’orthographe. » Tous ces points peuvent être facilement améliorés : le candidat rajoutera un titre clair comme "chef de projet marketing", il ajoutera à son expérience des volumes de budgets traités ou des nombres de personnes encadrées, il supprimera les termes vagues comme "dynamique" au profit de notions plus précises (conduite du changement, maîtrise de logiciels spécifiques) et il donnera à son niveau de langue en ajoutant un contexte professionnel du genre "réunions hebdomadaires en anglais" par exemple. Et, bien sûr, il chassera la moindre faute d’orthographe restante…

 

Reprendre aussi sur la forme

En même temps, il faudra peut-être revoir la forme ou l’architecture de son CV. « Quand on sait qu’un CV est lu en moyenne 15 secondes, on se dit aussi que la forme est capitale pour éveiller l’intérêt de votre interlocuteur », ajoute Patrice Ras. Selon ce spécialiste, un CV doit être tout d’abord visuel pour sortir du lot. Il doit aussi être synthétique et percutant. « Cela vaut aussi pour l’architecture du CV que l’on peut réinventer. Pourquoi écrire "Expérience professionnelle" quand on peut écrire, pour un poste de commercial par exemple, une formule du genre "3 ans de commercial terrain" ? » Pauline Lahary en est, elle aussi, convaincue : à compétences égales, un recruteur penchera pour le CV le plus moderne. « Sans aller trop loin si on ne postule pas à un emploi de graphiste, il peut être payant de changer de police de caractère, d’ajouter une touche de couleur et de souligner quelques mots importants. Ici aussi, c’est la première impression du CV compte et le design est aussi important que le contenu… »

 

Améliorer son CV… à chaque annonce

Reste enfin une ultime question : faut-il adapter son CV à chaque nouvelle candidature ? Sans pour autant refaire son CV à chaque fois, Patrice Ras suggère d’avoir une base commune à laquelle auquel on ajoutera des mots-clés de circonstance. « Il faut se mettre la place du recruteur, abonde Philippe Douale. À la lecture de CV, il ne retiendra en général que trois ou quatre informations. Le CV doit donc correspondre immédiatement au poste recherché en citant bien les compétences demandées, si on les a bien sûr. » Pour décrypter certaines annonces, ce consultant en outplacement, co-auteur du guide Recherche d'emploi : secrets de pros, recommande un outil imparable. « Le logiciel Wordle est un outil formidable qui génère des nuages de mots-clés. Vous intégrez par exemple le texte d’une annonce et il comptera les occurrences des mots. » Des mots-clés à ajouter à son CV pour améliorer sa candidature à chaque fois…

Bref vous l’aurez compris, une bonne refonte peut être payante, mais l’amélioration continue est obligatoire.

 

>>Votre CV est prêt ? N’oubliez pas de déposer dans notre CVthèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

9

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

tbo156X4HC

11/04/2018

à 00:11

Il y a encore deux ans, j'étais directeur technique pour un grand groupe de Travaux Publics. Je peux vous dire que, lorsque je demandais des postes, si mes services RH ne m'avait pas proposé les candidats requis dans les quinze jours, il y avait réunion de direction et sanctions. Le constat est simple, nous avons plus d'un million de chômeurs et des dizaines de milliers de postes à pourvoir: Si nos chers "recruteurs" ne savent pas lire un CV et en déduire le potentiel du candidat,qu'ils rejoignent les rangs de Pôle Emploi. Il faudrait juste que les soi-disant recruteurs fassent leur boulot, au lieu d'exiger des chômeurs des "formes de CV" qu'ils viennent juste de définir dans leur petit coin de nantis, et pour lesquels tout le monde ignore les critères de choix. J'en discute souvent avec ma fille, DRH chez CHANEL, qui refuse désormais l'adjectif "recruteur", ce terme semblant devenir la honte d'un Pays où notre Président fait tout pour l'emploi.Elle, elle trouve, tout le temps, tout de suite.Elle choisit des gens dont l'entreprise a besoin, pas des rigolos qui "plaisent" en affichant un soi-disant CV coloré.

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

ThierryDeTrept

27/05/2018

à 18:01

Je plussoie.

Motivation et compétence approchante( il y a toujours une phase d' apprentissage quand on intègre une entreprise)doivent être , selon moi, les 2 critères de sélection. Sans suivront les entretiens ensuite . Cela prends du temps ,certes, mais c'est ainsi que l'on intègre de bons collaborateurs.

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

Laure

04/05/2018

à 15:39

Vous avez tout dit. Et je travaille en RH, je vois des CV tous les jours. Je ne m'attarde pas forcément plus sur un CV bien fait ou coloré, ça ne veut rien dire. Au final, c'est l'expérience du candidat qui m'interpelle. Bon ok il y a un minimum de mise en page... mais les fioritures dans tous les sens, ça ne sert à rien...

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

T .moinet

19/04/2018

à 18:58

Merci ,pour une fois qu'une personne dit là strict vérité .

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

lynx

11/04/2018

à 19:35

Bravo, belle réaction que je partage à 200%, les "recruteurs" ne savent plus lire un CV, identifier un candidat potentiel revient à faire le matching des mots clés de son CV avec l'annonce ou la fiche de poste. RH recrutement un métier à la dérive qui doit se réformer et se remettre en question. J'ai recruté des dizaines de personnes et parfois des profils totalement atypiques pour le poste mais avec l'envie de bien faire et une volonté affirmée de progresser et de découvrir.

Les cabinets comme michael ou autre "fat" entreprises de recrutements sont des calamités, je les ai fait virer de notre panel de recruteurs.

> Répondre

En réponse à tbo156X4HC

Erik

11/04/2018

à 18:28

Tout à fait d'accord, d'autant qu'il existe autant de CV qui plaisent que de "recruteurs".

> Répondre

Papo25

04/04/2018

à 18:43

Très bons conseils.
Mettre en avant les compétences en rapport avec le poste visé.
Ne pas oublier les "Centres d'intérêts" réels..

> Répondre

Lebeno

16/03/2018

à 11:54

C'est une information importante que je viens d'avoir. D'habitude, le CV était le même pour toutes les offres. Je m'efforcerai à adapter mon CV à l'annonce. Soyez en remercié.

> Répondre

En réponse à Lebeno

Mezioud

04/04/2018

à 23:57

Très bons conseils à mettre en pratiques dès demain. Merci à vous.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte