1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Créer un cv : 6 détails has been à éviter absolument

Créer un cv : 6 détails has been à éviter absolument

creer-un-cv--6-details-has-been-a-eviter-absolument

Céline Chaudeau

En matière de création de CV, il y a des choses qui ne se font pas. Ou du moins, plus. Photo, mise en page ou simple police de caractères, Cadremploi vous propose une liste de 6 détails vieillots à éviter absolument lorsque vous créez votre CV. Pour attirer l’attention d’un recruteur et lui donner envie de lire votre curriculum vitae, suivez attentivement nos conseils.

Créer un CV : évitez d’utiliser une police trop originale

La police a son importance car c’est la première chose qui sautera aux yeux du recruteur. Elle doit être agréable à lire et ne pas fatiguer les yeux. La police peut même révéler un trait de votre personnalité. Si vous souhaitez montrer votre côté créatif par exemple, vous pouvez opter pour une police un peu plus originale mais qui reste lisible. Quoiqu’il en soit, une seule police suffit pour créer votre CV. À défaut, vous risqueriez de décourager le recruteur.

Notre conseil Cadremploi : privilégiez la police Arial ou Verdana, plus simples et plus neutres si vous ne souhaitez pas donner d’indications particulières sur votre profil.

À lire aussi >> Refaire son CV : les polices idéales

Ne choisissez pas une taille de police trop grosse pour créer votre CV

Votre CV fait un peu vide et vous êtes tenté de grossir la police pour que cela passe inaperçu ? Ne tombez pas dans ce piège ! Mettez-vous dans la peau du recruteur afin de trouver la taille la plus confortable possible pour un œil humain. Quelle est la taille de police normale ? De nombreux recruteurs estiment qu’entre 9 et 12 la taille de police est acceptable.

À lire aussi >> Des exemples de CV pour faire simple et beau

Évitez la photo de profil démodée

Tout ce qui témoigne d’un décalage dans la gestion des outils et des codes peut potentiellement classer une candidature dans la catégorie des CV à l’ancienne. La photo est un véritable outil marketing et doit inciter le recruteur à la lecture : soyez avenant.

Notre conseil Cadremploi : même si la photo n’est pas obligatoire dans votre curriculum vitae, elle peut être un plus pour le recruteur. Si vous décidez d’en mettre une, soignez-la : mieux vaut vous abstenir que de mettre une mauvaise photo.

À lire aussi >> Une photo sur son CV : est-ce vraiment utile ?

Créer un CV : oubliez votre vieille adresse mail vintage

Il y a des indices qui font immédiatement old school. Oubliez les adresses mail du type « caramail », délicieusement années 2000 mais un peu trop vintage ! De même, il est recommandé de ne pas utiliser une adresse clairement familiale. À l’heure où l’on peut créer une adresse pro et sobre en deux clics, mieux vaut ne pas parasiter le message…

À lire aussi >> Jeunes diplômés : faut-il vraiment tenter le CV original ?

Ne mentionnez pas votre bac qui n’existe plus

Revoyez l’intitulé de vos diplômes. Le bac A n’existe plus depuis belle lurette, indiquez à la place que vous avez obtenu un bac Littéraire (L). Mieux vaut donner les nouveaux noms de ses diplômes. On ne connaît pas l’âge des recruteurs et tout ce qui facilite la compréhension du lecteur est un plus.

N’envoyez pas votre CV créé au format word

Envoyez votre CV au format PDF, et non au format Word, pour qu’il puisse être ouvert par tout le monde. Cela évitera que votre mise en forme ne soit désorganisée si le recruteur ouvre votre CV à l'aide d'un logiciel différent du vôtre ou qu’il ne puisse pas l’ouvrir s’il ne possède pas le.

>>Votre CV est finalisé ? N'oubliez pas de le déposer dans notre CVThèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

67

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Paulina

09/10/2016

à 02:35

Cher Jean Pierre, ce n'est pas le fait "d'avoir choisi une typo un peu rare " qui fera que le Word reçu sur l'ordi du recruteur sera illisible ou remplacée par une autre typo par défaut, c'est le fait que ladite seconde ne soit pas installée sur l'ordi de celui qui reçoit le document. C'est pour cela que si l'on fait son CV sous Word (déjà une première difficulté vu l'esthétique conditionnée par le logiciel sur votre mise en page, votre choix de couleurs, ..., mais bref ) il faut impérativement utiliser des typos installées à l'origine dans tout PC Windaube ou Mac. Pas d'emploi de typo téléchargée puis installée soi meme sinon ca foire a coup sur quand l'autre le reçoit et l'ouvre !

Pour mettre en page un CV de manière professionnelle, utilisez plutôt InDesign (version d'essai gratuite) ou Scribus (gratuit, et bon courage).

> Répondre

En réponse à Paulina

Beaver

17/11/2016

à 17:43

5 lignes pour rien, c'est exactement ce dont il est question et qu'on comprend (normalement) à la lecture par "une typo un peu rare" : une typo installée par l'utilisateur sur son ordinateur, et donc évidemment pas sur celle du recruteur. Si elle est d'origine, comment pourrait elle être rare de toute façon ?

Quant à votre message précédent, Times est une typo de labeur peut-être, mais elle a 85 ans ! Je ne la qualifierai pas d'illisible, mais comme argument, on peut faire mieux, comme si depuis les années 30, rien ne pouvait être amélioré... De plus, c'est bien connu, ce qui ne fonctionne pas est toujours modifié très rapidement, immobilisme et perfection sont synonymes n'est ce pas ?
Elle n'est plus la typo par défaut de windows depuis 2007 (mais c'est vrai Mac est têêêllement supérieur).

> Répondre

Paulina

09/10/2016

à 02:21

Fatiguante pour les yeux la Times New Roman?! Cet argument est invalide et meme franchement contradictoire. C'est une typographie de labeur, conçue initialement pour le grand journal anglophone éponyme et justement pour la lecture longue! N'importe quoi! Sinon pourquoi serait elle la police par défaut sur les logiciels de traitement de texte grand public, franchement ?
Pour information, les typographies qui possèdent des empattements comme la Times présentent une lecture plus aisée car ces petites pattes aident à lier les mots les uns aux autres lors de la lecture. Contrairement aux linéales, plus modernes, qui n'ont pas de petites pattes ou empattement mais qui ne sont de manière generale pas adaptées pour une lecture longue.

Pour un CV une typo sans empattement peut tout a fait convenir : Gotham (typo de la campagne d'Obama ) , Futura, Avenir (typo de la campagne de F Hollande) Gill Sans, Din, etc.

A éviter, les typos connotées telles que l'Arial, la Comic Sans MS (pitié tout mais pas ça! ) ou l'Helvetica (neutre par excellence, cela sous entendrait que vous n'auriez aucune personnalité). Éviter aussi plus de 3 typos dans le même document, sauf professionnels. L'idéal est de garder la même tout du long quand on n'est pas à l'aise, et de préférence une typo sans empattement pour être moderne. Dernier conseil : eviter les titres (rubriques du CV par exemple) avec des typos a empattement.

Enfin, décréter que le corps du caractère (la "taille" 10 ou 12 ou n'importe quelle autre taille) est idéale ou a proscrire est complètement idiot car cela dépend évidement de la mise en page et du contenu du CV! On peut tout a fait avoir un CV en corps 12 si les titres, rubriques, etc, jouent sur des corps différents par exemple!
Le coup du CV en corps 8 dans larticle c'est bien joué, sachant que que corps 7 est souvent utilisé pour les légendes... ca risque d'être lisible effectivement...

> Répondre

dmj

05/09/2016

à 08:38

vivaldi

22/12/2015

à 13:16

Du plaisir à l’horreur de recruter
Recruter pour l'entreprise dont j'assurais la direction d'une des agences fut un plaisir. Quelques années plus tard, recruter au sein d'un cabinet pour des clients donneurs d'ordre fut un calvaire.

Dans le premier cas, la question que je me posais face à un candidat était « Quelles tâches puis-je lui confier ? Dans quelles équipes puis-je l’intégrer ? Parmi ses compétences quelles sont celles dont j’ai besoin ? Saura-t-il évoluer avec l’entreprise ? Dans le second cas « en quoi est-il présentable à mon donneur d’ordre ? ». Cela change le point de vue. Les parties « cosmétiques » de la candidature prennent une dimension importante.

Il existe des recrutements plus ou moins aisés jusqu’aux extrêmement « pénuriques » comme la profession aime à le dire. Ces dernières consistent à trouver des profils rares, pour des zones géographiques peu prisées, à destination d’entreprises peu attractives, pour des métiers qui ne suscitent que peu d’allant.
Bien sûr, les missions confiées aux cabinets de recrutement relèvent plutôt ces dernières.

Les entreprises donneuses d’ordre se gardent évidement les recrutements plutôt faciles sur des métiers « pléthoriques ». Pour les recrutements sous-traités en cabinet, elles font preuve d’un niveau d’exigence parfois étonnant qu’elles n’ont pas à propos des recrutement traités par elles-mêmes. Les exigences illégales qui tombent sous le coup des 20 critères de la HALDE sont rares hormis le critère de l’âge - En effet, tous niveaux de poste confondu (de Business Unit Manager à ouvrier) on tord le nez à partir de l’âge de 40 ans et il faut que le poste ait un caractère « pénurique » pour accepter d’étudier un profil de 45 ans et au-delà. –
Nous en arrivons aux critères d’évaluation d’un candidat dont le recrutement est sous-traité à un organisme dont c’est le métier. Ce métier, lui aussi s’apprend. Effectivement, la plupart des recruteurs professionnels (les consultants) que j’ai rencontrés alors que j’occupais moi-même à cette fonction, n’avaient au mieux qu’une expérience réduite et souvent très ancienne d’un poste opérationnel. Leurs savoir-faire viennent souvent d’une formation initiale supérieure puis d’un poste en RH qui les amènera à faire de la recherche de profils, de la présélection, puis du recrutement. En formation de recruteur (hé oui, eux aussi ont le droit à de la formation continue), j’ai été surpris de l’enseignement de l’art de l’entretien et corolaire celui de l’évaluation.

Le préambule se veut attentif à l’humain. « Il n’y a pas de bon ou de mauvais candidats mais des candidats adaptés à la fonction pour laquelle ils sont recherchés ». Ils annoncent que des nuances, variables selon les situations, selon le management et selon bien d’autres critères - dans laquelle la dimension limbique (siège des émotions) complète la dimension corticale (siège du langage et de l’action) – sont le fondement de la réflexion qui prend sa pertinence avec l’expérience. On se croit dans un monde idéal où la dimension humaine prime sur tous les instruments de mesure. On si dit, si celui là commet beaucoup d’erreurs orthographiques (pas des fautes d’orthographe) creusez ailleurs. Il aura su développer d’autres aptitudes -parler une langue étrangère, utiliser un système d’information avec acuité, enfin toutes sortes d’outils de communication non orthodoxe qui facilite le partage et l’exploitation du flux d’information-. Il aura su s’adapter avec la marque infamante cultivée par les nobles pour se différentier du tiers état. Bon sang, je n’aurai pas cru trouver un tel modernisme ici.

Puis après deux jours d’explication, les experts du recrutement se laissent aller. Les repères comportementaux issus des tests de signaux d’attention deviennent des boites, des cases, des indices où d’ailleurs il ne fait pas bon avoir son profil à une des extrémités du curseur. C’est ça qui fait un candidat présentable, recruté et qui ne démissionnera pas avant la période de garantie où le cabinet serait engagé à le remplacer gratuitement. Le soufflet est retombé. Il s’agit d’identifier le « médiocre » au sens littéral du terme. C'est-à-dire une position « milieu » qui ne se différentie pas et qui fait que le candidat est « passable » au sens de présentable car sans aspérité.

Voilà, si vous êtes candidat, vous le savez, pas d’aspérité. Ce n’est pas très difficile d’identifier ce qui différentie : pas à l’heure, tenue inadéquate, téléphone portable non coupé, CV non rédigé selon l’usage, réponse trop longues, message négatif sur un poste ou hiérarque précédent etc… Si vous êtes recruteur, vous savez déjà.

> Répondre

Violette20

22/12/2015

à 11:47

Isabelle, si vous avez la possibilité de refuser des entretiens tant mieux pour vous (surtout chez un groupe comme Renault...). Mais je déconseille aux autres de faire de même, surtout si vous êtes jeunes diplômés ou en recherche d'emploi depuis pas mal de temps. L'entretien est une formation en soit, il vous permet de vous mettre en jambes ou de vous maintenir en forme. Et plus généralement, c'est bon pour le moral de savoir qu'on passe un entretien.

Malheureusement, à l'heure actuelle, beaucoup de personnes en recherche d'emploi estiment que la balle est dans leur camps et qu'ils pourront faire plier ou punir le recruteur avec de genre d'attitude. Mais c'est vraiment mal connaître le marché du travail. Si vous "boudez" l'entretien parce que l'employeur n'a pas fait, selon vous, les choses dans les règles de l'art, des centaines d'autres candidats se presseront au portillon. Et ils vous rafleront sans doute la place! C'est désormais aux candidats d'être plus malins.

> Répondre

phils

22/12/2015

à 11:45

je dirais : c'est un tout.
Les petits cabinet de recrutement n'ont pas forcémet de logiciel de recherche de cohérence.
Pour ma part, j'ai été sélectionné (CV pris dans une cévéthèque) par un "petit" cabinet.
a l'entretient physique, j'ai pu constater mon CV , imprimé, et rempli d'annotation, et stabilo.
tous ses points annoté ont été revu en entretient:

donc pour moi
OUI, il faut des mots clef en phase avec ce que l'on cherche, et ce que le marché met derrière une fonction.
OUI, il faut une police, en phase avec notre temps
OUI, il faut une présentation, en cohérence avec le poste (visant des postes de manager en industrie seveso : pas fioriture: du résieux, et 2 polices en deux tailles pour le CV(qui tient tout de meme sur 2 pages.

Bilan:
poste proposé : que j'ai accepté.
j'ai 47 ans, juste un BTS, mais une belle expérience, mise en avant dans un CV efficace.
poste proposé a 70k + bonues de 10%
pour un "juste" bac+2: j'en suis heureux

> Répondre

HD09

10/12/2015

à 17:24

J'ai bien lu tous vos commentaires qui ne font qu'effleurer les problèmes de fond et sont parfois un peu stérile. Le vrai problème réside dans le fait que de nos jours les C.V. ne sont plus jugés que sur la forme et non plus sur le fond !! N'oubliez pas recruteurs divers et cabinets de recrutements en tous genres que ce que vous avez entre les mains est avant tout le savoir-faire et l'histoire plus ou moins longue de la vie professionnelle d'une personne qu'il serait impératif de respecter. Pour avoir été en position de recrutement de collaborateurs moi-même, je reste convaincu qu'il n'existe pas de bons ou de mauvais C.V. mais juste des candidats qui ont un profil en phase avec les besoins de l'entreprise ou pas. A cette grande différence près, que je traitais moi-même les candidatures pour les postes que je souhaitais pourvoir en parfaite connaissance du métier et du travail à effectuer dans la fonction. Aujourd'hui, les recruteurs et pis encore les marchands d'esclaves que sont les cabinets de recrutement n'ont aucune connaissance du métier pour lequel ils recrutent et se trouvent dès lors dans l'obligation de baser leur jugement sur des problèmes de formes puisqu'incapables et incompétents pour prendre en considération compétence, expérience et savoir faire en adéquation avec le poste à pourvoir !! Remettez-vous en question Mesdames et Messieurs les spécialistes avant d'attendre partout uniquement des phénomènes superficiels de mode ! A bon entendeur salut et bien content de ne pas être sur le marché de l'emploi avec toute ma compassion pour ceux qui le sont !

> Répondre

Twi

06/10/2015

à 22:47

Je m'interroge sur la réalité de ces conseils vu que l'œil subjectif du recruteur aujourd'hui été remplacé par celui d'un logiciel qui recherche des mots-clés. A mon avis il faut surtout soigner la compatibilité du cv avec les logiciels.

> Répondre

Isabel55555

06/10/2015

à 00:43

Domi, merci pour ce commentaire en rapport avec le sujet ..... C'est ironique ! A

ton commentaire en plus d'être inutile est inutile !Mise à part cela un rh ne respectant pas les lois n'a rien à faire dans une entreprise et doit être signaler que cela te plaises ou non.
Et oui c'est un constat les recruteurs sont incompétents et pire encore leur choix sont totalement subjectifs. Que le monde du travail ne soit pas bisounours est une chose de là à faire le hors la loi c'est autre chose, mais ça visiblement vous avez du mal à l'accepter.
En revanche la mauvaise foi chez vous c'est une habitude. Oui je reste optimiste et vous restez aigrie.

> Répondre

domi

05/10/2015

à 14:03

Personnellement je trouve Isabel55555 très optimiste ! Elle fait des FOTES de français inacceptables et n'est pas flexible. Il est vrai que certains recruteurs exagèrent... de toute façon le monde du travail ce n'est pas bisounours et cie... Moi, j'évite j'évite d'avoir en face de moi des gens qui ne savent ni écrire, ni parler correctement, qui sont imbuvables... et pourtant certains ont des attitudes de mal élevés dès le deuxième mail !

> Répondre

Isabel55555

04/10/2015

à 22:29

Carmen tu as entieremenr raison ! Le pire c'est que ces entreprises font appels à 10 cabinets de recrutement pour - seul et même poste, mais en fonction des cabinets les durees de contrat ne seront pas les même, les types de contrat seront differents....
Sur un tu auras periode interim puis cdi, pour un autre, interim puis cdd de x mois

J'ai vécu cela avec un group distributeur automobile tres connu renault, ils cherchent depuis la nuit des temps une personne, ils ont fait appel à x cabinets. La consultante hyper sympa et pro et carré me positionne, la rh dit non il faut que la personne ait 10 ans d'expériences.
Or, au niveau du profil communiquer rien n'etait indiquer, pas de nbr d'annees d'experiences etc...
Plus tard la consultante me telephone et me dit : finalement la societe veut vous recevoir en entretien ils veulent bien s'ouvrir etc.... J'ai refuser. Ce sont des menteurs... Quand on veut vraiment embaucher on ne passe pas 1 An à recevoir des candidates .....

ils ont une tres mauvaise image employeur et cr n'est pas fini. Blacklist direct !

> Répondre

Isabel55555

04/10/2015

à 22:22

Tu es chanceuse vanille ! Car moi j'ai eu un premier entretien telephonique et physique chez pepsico. Le recruteur m'avait en pre delction demander mes pretentions salariales. Pareil en face à face. Resultat il a pretexté que ce que je demandais en salaire etait élevé tandis que en entretien j'avais demander si mes pretentions etaient dans la fourchette du groupe il me repond oui ! Je suis donc tomber sur un " crh" qui ne sait pas faire son travail correctement, menteur, de mauvaise foi et pas du tout pro mise à part cela il est tout de même payer .....
Un pro aurait eu l'honnêteté de me dire directement est-il possible de revoir à la baisse vos pretentions ? mais lui je l'a pas fait !

> Répondre

suth

03/10/2015

à 16:34

Ayant été en recherche d'emploi puis ayant reçu nombre de CV dans divers domaines je trouve l'article très judicieux. Déjà la forme nous donne un aperçu de la personne : une photo non professionnelle n'est pas adaptée à un emploi (mais peut convenir pour un stage). Ensuite, effectivement, il faut que celle ou celui qui recrute s'y retrouve rapidement . Enfin, en tant que candidat(e) on peut avoir l'intelligence d'analyser comment fonctionne le processus de recrutement... et si c'est un robot, autant rajouter les mots-clés de l'annonce ! Enfin, quand je reçois des lettres types pour des "cadres" qui ne savent pas reconnaître une PME d'une multinationale... ça m'agace.

> Répondre

nath

03/10/2015

à 09:07

c'est effectivement ce qu'il faut faire : envoyer les deux formats

> Répondre

nath

03/10/2015

à 09:04

Légèreté et manque de rigueur ? Certes pas !
Ne pas oublier que les recruteurs reçoivent des tonnes de CV (non, je n'exagère pas ... et encore plus depuis la transmission par mail) et que plus le décodage sera rapide, plus le CV retiendra l'attention. On ne peut reprocher à un recruteur de renoncer à lire un CV quand il est difficile à lire.
A tous ces conseils, j'en ajoute un qui me semble extrêmement important : pas de fautes d'orthographe (même pour la génération SMS) et une syntaxe correcte, également pour des raisons de lisibilité. Pour avoir été recruteur, je peux vous dire que c'est pénible d'essayer de traduire ce que le candidat a voulu exprimer (il y a des CV totalement incompréhensibles). On n'en a malheureusement pas le temps.
Faciliter la tâche du recruteur ? Oui ! Pour des raisons d'efficacité. Oui ! Pour se faciliter l'accès à l'emploi.
Ce n'est pas toujours facile de faire appel à des regards extérieurs, mais il ne faut pas hésiter à présenter son CV à des personnes neutres et à écouter leurs avis sur la lisibilité.
On présente un CV pour être embauché, donc on a tout intérêt à le soigner !

> Répondre

boniface konan

02/10/2015

à 12:32

Merci pour les conseils. je voudrais avoir un exemple de cv dit d'actualité
pour m'en inspirer.

> Répondre

Jean

01/10/2015

à 09:37

Ah le CV ! Lire toutes les recommandations les appliquer faire faire son CV, etc j'ai tout essayé, il manque à nos DRH la capacité de lire entre les lignes voilà notre problème.

> Répondre

Tucrois ?

30/09/2015

à 21:50

d'accord avec vous !!

> Répondre

Twi

30/09/2015

à 20:03

Je m'interroge sur la réalité de ces conseils vu que l'œil subjectif du recruteur aujourd'hui été remplacé par celui d'un logiciel qui recherche des mots-clés. A mon avis il faut surtout soigner la compatibilité du cv avec les logiciels.

> Répondre

frantzgac

30/09/2015

à 17:39

Personnellement la sobriété du CV me cause car le candidat a fait un CV à l'essentiel qui répond aux sujets de l'annonce. Pour ce qui me concerne j’adapte presque toujours mes CV pour faire ressortir les expériences en adéquation avec l'offre.
La forme m'est indifférente car elle relève d'une compétence de mise en page peu en rapport avec ce que j'attendais de développeurs (l'essentiel de mes embauches). Bien sûr pour un graphiste le CV doit refléter les compétences attendues.

> Répondre

krizez

30/09/2015

à 16:40

Il me semblait que le fond était plus important que la forme !!!
Si même les recruteurs s'arrêtent à ces détails de police, format... ou est le professionnalisme ? Passez à côté d'un candidat avec expérience parce qu'il est en word, arial 12... c'est faire preuve d'une certaine légèreté et un grand manque de rigueur.
Je me demande si tout cela n'est pas fait pour faciliter un peu trop la tâche du recruteur, pour mettre tous les candidats dans le même moule et reprocher ensuite un manque d'originalité ou, peut être, pour vendre des livres sur les CV, lettres de motivations et autres coaching !!!

> Répondre

eroouan

30/09/2015

à 16:16

Ca me rappelle le jour ou j'ai croisé un jeune homme qui me claironnait: "je suis polytechnicien..." et je lui ai rétorqué..."hhmmm oui, et à part ça, que savez vous faire?"...

> Répondre

eroouan

30/09/2015

à 16:07

Ceux qui sont "has been" c'est ceux qui s'attardent à la forme d'un CV plutôt qu'au contenu, mais c'est en réalité dû, au niveau médiocre et à l'âge des recruteurs, qui manquent souvent d'un retour d'expérience et de maturité...
Quand je lis ce qu'écrit Céline Chaudeau, je comprends que beaucoup d'employeurs ne trouvent pas chaussures à leur pieds!

> Répondre

André_Kocial

30/09/2015

à 16:01

à 51 ans, diplômé d'une grande école + MBA, DSI, cadre dirigeant, chef d'entreprise = je recherche un job depuis 6 mois : pas facile du tout !
Je comprend et partage les réactions agacées à propos de la police de caractère du CV ou autres détails stupides. . . Mais le monde est comme cela, il faut s'adapter.
J'ai pris conseil pour rédiger un beau CV "à la mode" : depuis ça marche un peu mieux.
Récemment j'ai eu un entretien avec une jeune RH (charmante) qui ne connaissait rien à l'informatique et lisait les questions techniques sans les comprendre, je lui ai donné les réponses qu'elle attendait ! Quand j'aurai un entretien avec le boss de la boîte, on parlera la même langue.

André Kocial.

> Répondre

Fritz

30/09/2015

à 15:50

Dans toutes ces réactions on peut sentir le vécu, l'expérience, alors oui, ras le bol de ces pseudo recruteurs,( j'aimerai bien lire un de leur cv tiens...) et leurs remarques "judicieuses" : vous n'employez pas la bonne police, vous n'avez pas fait les bonnes écoles, etc, etc...
D'ailleurs, pour l'anecdote, j'ai postulé très récemment pour un poste correspondant particulièrement à mon expérience, 1 heure après réception de mon Cv, le cabinet prend contact, c'est un des associés, il a modifié mon cv pour le rendre plus "sexy" comme il dit, et surtout, il me recommande d'arranger la vérité du genre Allemand niveau seconde langue collège, s'est transformé en Allemand courant etc...Alors recevoir des conseils de "professionnels" de la sorte.....

> Répondre

frantzgac

30/09/2015

à 15:27

De plus je n'aimerais pas avoir pour patron quelqu'un sensible aux paillettes. Bien sûr on pourrait me reprocher de choisir quand d'autres n'ont pas le choix. C'est un choix d'existence je préfèrerais mourir digne qu'engraisser cynique.

> Répondre

oliv964

30/09/2015

à 15:21

alors là on voit la sélection clairement basée sur l'efficacité et la compétence du candidat !

une vrai analyse de fond !

> Répondre

frantzgac

30/09/2015

à 15:12

Hello
Ce n'est pas le fait de ne pas utiliser Times qui fait la frivolité mais le fait d'employer une police "pas comme tout le monde" pour se faire remarquer.
Je ne sais pas exactement comment les convertisseurs PDF ont évolué mais je sais que des versions ont existées qui n'intégraient pas les polices. Je tiens cette information d'un doctorant en typographie numérique. Les utilisateurs ne sont pas toujours au courant de la version qu'ils utilisent et de ses fonctionnalités. Le bureauticien moyen croit toujours que ce qu'il voit sur son écran sera visible à l'identique sur l'écran des autres et ce n'est pas tours le cas.
Aussi vous n'aimeriez pas m'avoir pour chef je peux le comprendre mais vous y gagneriez peut être en précision.

> Répondre

Nathaliedss

30/09/2015

à 15:08

alors attention quand on critique les RH car souvent ce sont les managers qui font obstacles sur les CV. c'est plus souvent le manager qui décide et qui a le dernier mot et pas les RH... Qui parfois ont bien du mal à convaincre les managers ou clients à donner une chance à certains CV/personnes....Et qui sont finalement obliger d'en trouver d'autres !!

je rejoins votre avis cependant il est vrai que le CV est un tout à mon sens juger seulement sur une taille de police c'est faible... il y a d'autres critère plus important à savoir l'orthographe , la lisibilité, la " logique" des rubriques etc

> Répondre

Nathaliedss

30/09/2015

à 15:02

alors pour le format pdf c'est ce que je faisais et pourtant de tas d'employeurs m'ont demandé mon CV sous format word, afin de leur intégrer facilement dans leur base de données.

donc maintenant j'envoie les deux !

> Répondre

Didier

30/09/2015

à 14:40

Ce que vous dites s'applique aux imprimés, au papier. Pour les écrans, c'est plus compliqué.

> Répondre

Didier

30/09/2015

à 14:39

Quand on se fait blackbouler sur son âge, on est content de savoir quoi éviter pour ne pas en rajouter. Dans le business, le client a toujours raison et, s'il veut des paillettes, on lui donne des paillettes.

Vous jugez quelqu'un "égocentrique et frivole" parce qu'il n'utilise pas "Times" ? Je n'aimerais pas travailler sous vos ordres. Dans les PDF, les polices sont intégrées et visibles que le destinataire du fichier les ait ou non.

> Répondre

crissteo

30/09/2015

à 14:38

C'était mieux si vos coseils se dressent vers "recruteurs". J'ai constaté qu'ils ne savent pas recruter - prevue: ces conseils: ils cherchent la forme. Le métier, savoir-faire, l'experience, capacité d'apprendre, de s'integrer, communication, analyse, niveau technique, etc ne sont pas jugés. Mais la police utilisée est importante !

Je crois qu'ils doivent aller à l'école où peut-etre ils vont apprendre comprendre.
Si non, on reste à la petite taille de la police.

> Répondre

Didier

30/09/2015

à 14:32

Les recruteurs ne sont pas tous du même moule. C'est le gros problème. Ce qui plaît à l'un peut choquer un autre ! Certains impriment, d'autres non...

Certains aiment les caractères 12, en particulier, et l'un d'entre eux m'a dit qu'il jetait ceux imprimés trop petits ! En tout cas, je n'enverrais pas du 8.

Certains disent qu'il ne faut surtout pas mettre "marié, deux enfants", et d'autres, tout aussi catégoriques, qu'il faut le préciser...

Sur les polices, sachez que les caractères avec sérif (empattement) comme le "Times" sont faits pour être plus lisibles sur papier (mais ce n'est pas forcément le cas à l'écran). Le "Times" n'est par ailleurs pas très esthétique.

Cela dit, je pense que celui qui ferait systématiquement le contraire de ce que vous dites produirait sans doute l'impression d'être "has been".

> Répondre

AC

30/09/2015

à 14:01

Toutes ces bonnes leçons alors que 90% des annonces auxquelles on répond sont mal orthographiées, souvent avec des tabulations farfelues, avec peu d'informations chiffrées précises et autres...

Il est plus facile de critiquer les autres que de se regarder dans un miroir !

> Répondre

En réponse à AC

sabrina

01/06/2016

à 12:35

Exactement. ! Il n 'y a pas si longtemps j'ai reçu un mail en réponse à une candidature plein de fautes. La personne me promettait de transmettre mon annonce vu mon enthousiasme (?) et de revenir me donner des nouvelles. J'attends toujours. L'impression que j'ai c'est que ce ne sont pas les meilleurs qui sont en postes mais les plus malins. En France, les recruteurs croient encore sonder les âmes en fonction de vos chaussures ou de votre adresse. Finalité, beaucoup d'éloquence mais ringardise à tous les niveaux

> Répondre

Michel34

30/09/2015

à 13:41

Certes, tous ces conseils peuvent être utiles ....
Mais , l essentiel d'un CV ne reside-t-il pas dans son contenu ?
D'ailleurs, son but est bien de retracer vos expériences et vos acquis, et non pas de faire partager une page de Pop-Art , d'où il ressortira une excellente maîtrise de Helvetica ou autre Comics police !
S'il n'a à rien à écrire (...) ce n est pas la peine de le faire en Hyeroglyphe pour 'capter' l'attention du lecteur !
A ce propos, il m'apparaitrait très opportun que les 'recruteurs' ne se bornent pas à la contemplation beate de la nouvelle police Papyrus, de votre CV, ni à la 'recherche' de 'mots clefs' ........mais à la LECTURE et surtout à la compréhension de cette sacro-sainte prose que représente le CV !
Si les recruteurs conçoivent leur métier de façon si réductrice que ce qui est détaillé .......de plus rien il ne faut s'étonner !

> Répondre

manu

30/09/2015

à 13:28

Complètement déconnectés des réalités .
ce qui compte , c'est ce que les gens savent faire , le passé c'est le passé on ne peut pas revenir dessus.

> Répondre

StopALaConnerie

30/09/2015

à 13:24

Le logo des entreprise on la personne à bosser est UTILE, surtout si ces logos sont connu : cela permet au feignant de RH de lire, en 2 sec, le CV .

Encore une fournée de conseil creux, émise par un RH ( ?) se pensant au centre du monde?

Touts les arguments cité ici ( ou éléments "négatifs"), ou presque, pourraient, au yeux de certains recruteurs paraitre comme de " la bonne originalité".

Une adresse caramail? ho, ca me rappel ma jeunesse, que de bon souvenir, aller, un entretien, parce que votre CV m'a inspiré de la sympatrie

Mots clefs? Un jour, on nous dira qu'il faut arrêter de mettre que des mots clef à tout pris, mais que montrer qu'on c'est approprié la compétence, par une formulation propres, est mieux...

etc...

> Répondre

Carmen_san_Diego

30/09/2015

à 13:19

Ce que dit Phil95 LE 23/09/2015 à 18:20, franchement, je le partage à 150 %.

Quand on sait le nombre d'intermédiaires...
Les sociétés mandatent leur RH, RH qui mandatent plusieurs cabinets, cabinets qui postent à nouveau les offres sur les sites.... de vrais usines à gaz ces agences qui vous font venir pour, au final, nous retrouver face à des consultant(e)s qui ne connaissent pas bien le poste pour lequel ils recrutent, ni le métier etc...
Et le comble du comble, c'est quand malgré tout cela, vous remarquez que l'offre est à nouveau proposée deux mois plus tard ; ces gens trouvent encore le moyen de se planter...

Et vous voudriez que l'on prenne au sérieux vos conseils de CV has been ?
Non, je crois que c'est le système qui est has been, c'est bien pour cela que le pays perd de sa compétitivité, de son prestige, de sa technicité, de son savoir-faire...
Et que les gens qui peuvent se le permettre, médecins ets, partent bosser dans d'autres pays...

Bref. Le circuit RH et ses codes est à remettre en cause, et cela, bien avant de critiquer les CV de nous autres, pauvres victimes, déjà qu'on n'est plus bon à rien à 50 ans, ça aussi, si ce n'est pas honteux..
Bref.

> Répondre

rvax.fr

30/09/2015

à 13:00

FAUX !
La typo Times est bien moins fatigante à la lecture qu'une arial ou tout autre typo sans empattement. Les typo à empattement ont été créées pour cela : faciliter la lecture.
Les typo sans empattement servent pour les titres et textes courts.
Experts de quoi, vraiment ?

> Répondre

vanille

30/09/2015

à 12:49

Bonjour,
J'ai pu constater récemment c'était comme aux enchères on ne met de salaire c'est à celui qui demande le salaire le plus bas.
Et en revient vers vous en vous disant votre candidature me convient mais on m'a proposé moins cher est ce que vous vous alignez.

cordialement

> Répondre

lizdam

30/09/2015

à 12:47

Tout a fait d'accord avec vous !!! On nous harcèle sur la forme, quelques broutilles, une faute de frappe..., alors qu'au final, les gens qui ont le plus à offrir ne sont pas forcément des commerciaux dans l'âme et que tout le monde n'est pas nombriliste et heureusement. J'entends partout que les recruteurs sont déçus de ceux qui se sont bien vendus pourtant en entretien mais ne font plus rien au bout de 6 mois... Eh bien, remettez en cause les cabinets de recrutement qui ne s'attachent qu'à recevoir les "bons" candidats sur CV au lieu de creuser un peu les autres et rechercher des pépites... Malheureusement, en France, on a trop la culture de l'emballage. Tant que le papier cadeau est beau, forcément, ce qui est dedans est précieux. Eh bien non et pour mois, un diamant dans une boîte pas jolie, ça reste un diamant et un faux dans une belle boîte une arnaque !

> Répondre

vanille

30/09/2015

à 12:46

Bonjour
Intéressant votre article sur le cv has been toutefois je répondrai à MR HOGNE que le cv Word est très souvent demandé par les recruteurs page personnel par exemple.

Le format Word leur permet de les modifier en supprimant certaines infos pour présenter les candidats à leurs clients ( exemple coordonnées afin d'éviter les contacts en direct)

Merci de revoir vos conseils

cordialement

> Répondre

Jack Price

30/09/2015

à 12:39

Un CV orienté résultats c'est facile quand on est chercheur ou commercial. Pour les autres...

> Répondre

Steph73

30/09/2015

à 12:05

Merci Phil95, vous venez parfaitement d'exprimer le fond de ma pensée.

> Répondre

Steph73

30/09/2015

à 12:04

Complétement d'accord.
Il est scandaleux de voir qu'en entretien préalable (qui est déterminant pour la suite) avec un RH on n'aborde même pas les missions du poste car trop technique .... ben à quoi elles servent ces personnes là alors dans le processus de recrutement !?
Ah oui, du coup on parle de ses expériences (sans trop de détails non plus, mais bon déjà mentionnées dans le CV) et puis savoir pourquoi on postule et qu'est ce qui nous différencie des autres candidats. Super bullshit. Y'a pas que les CV qui sont has been .....

> Répondre

frantzgac

30/09/2015

à 12:03

La plupart des items de ce petit billet qui fait un peu "people" sont consternants et lamentables. Le Times Roman serait passé de mode, une adresse "familiale" ne serait pas "pro", un domaine de messagerie daté (caramail) déjà antique.
On dirait que l'article a été rédigé par un adolescent souhaitant passer au lance-flammes tout ce qui est plus vieux que sa première tablette.
Tant qu'on y est il faut bannir même Word et PDF qui datent quand même de plus de 20 ans ! OXPS est bien plus "in" quand bien même serait il confidentiel.
Il vaudrait mieux rappeler que le choix d'une police exotique va désigner le caractère égocentrique et frivole du candidat. Voire qu'une police non standard et non incluse dans le CV va se retrouver traduite par le PC du récipiendaire avec des résultats visuels imprévisibles.
Le principe du "ça se fait" "ça ne se fait plus" est mondain mais pas du tout professionnel. Dans le business on privilégie ce qui fonctionne, les paillettes n'attirent que les enfants.

> Répondre

jobresearcher

30/09/2015

à 11:47

Tant que les recruteurs s'attacheront à des détails de ce genre, les entreprises embaucheront des gens qui attachent de l'importance à l'apparence.

La France n'a t'elle pas plutôt besoin de personnels qui se concentrent plus sur l'être que sur le paraître ?

Quant aux offres d'emploi, les recruteurs devraient s'appliquer à eux-mêmes quelques règles d'éthique. Nombreuses sont celles qui sont truffées de fautes d'orthographe, qui ne donnent aucune information sur le niveau d'expérience recherché, sur les responsabilités à exercer, sur la situation géographique de l'entreprise.

Et quand on parvient à décrocher un entretien, souvent on rencontre un type charmant, mais qui en connaît moins sur l'entreprise qui recrute que le candidat qui a passé une demi-heure sur Internet à s'y intéresser.

Finalement, je ne fais que paraphraser ce qui est écrit ci-dessous.

A un détail près : je ne crois pas avoir lu que les candidats qui cherchent depuis longtemps voient des annonces reproduites depuis des mois, voire des années, pour lesquelles ils envoient des dossiers, puis des relances, des re-relances, de nouvelles candidatures en modifiant tout le dossier, y compris les adresses de messagerie et de courrier postal, sans jamais recevoir la moindre réponse.

Les candidats sont donc globalement à peu près d'accord pour dire que les recruteurs professionnels ne sont pas à la hauteur de leurs attentes.

Allez-vous leur envoyer quelques conseils aussi judicieux que ceux que vous nous prodiguez ?

> Répondre

bob25

29/09/2015

à 09:09

Sans parler des salaires tres rarement annonces (selon profil). Personnellement si je recrute j'ai un budget pour ca et je vais pas proposer un salaire different parce que le premier est un barratineur et le 2eme est plus reserve. Ou alors c'est comme au super marche : bon lui il est moins bien mais il est moins cher, tant pis si au
final il coute plus cher a l'entreprise...

> Répondre

Phil95

23/09/2015

à 18:20

En réponse à Philippe5364 :

"Lisez les offres et essayez de vous projeter dans un nouveau job avec les éléments de description, on ne sait même pas le domaine d'activité."

C'est plus ou moins fait exprès !
Cela permet d'adapter l'entretien en fonction de la personne qu'ils ont en face et de leur vendre le poste comme ils le veulent.

Si ils font des promesses et sont trop précis dans l'annonce, on peut se retourner contre eux (sans espoir de réparation cela dit), dans le cas d'une annonce peu précise..ils pourront dire avec leur mauvaise foi bien connue que c'est vous qui n'avez pas compris l'annonce !

La différence entre l'offre et la réalité est bien souvent énorme !!

> Répondre

Philippe5364

23/09/2015

à 09:19

Bonjour,
Vous parlez de CV mais aucun messages sur les offres proposées par les cabinets de recrutement, étonnant !
Entre les définitions bidons ou "copiées collées", incompréhensibles pour le commun des mortels, il est impossible de connaître les éléments clés de l'entreprise qui propose le poste, par contre, la présentation du recruteur est parfaite.
Lisez les offres et essayez de vous projeter dans un nouveau job avec les éléments de description, on ne sait même pas le domaine d'activité.

> Répondre

Isabel55555

23/09/2015

à 01:28

Que dire ? j'hallucine voila je ne sais même pas quoi dire.

Je vous le dis la France est tombée bien bas et même en bas elle continue de creuser....
Il est tres rare de tomber sur un bon recruteur, très rare !

Gardons espoir, nous trouverons notre place et vite !

> Répondre

Phil95

22/09/2015

à 23:00

Ce qui est "has been" de nos jours, ce sont les méthodes de recrutement, qui sont plus apparentées à des castings qu'à des recrutements.

C'est devenu du grand n'importe quoi à tous les niveaux, qu'on ne se demande plus pourquoi il y a tant de chômage en France.

Les vrais coupables sont les recruteurs épaulés par les entreprises qui ne savent plus recruter et préfèrent payer des gens que de recruter eux même on ne veut plus s'encombrer de ces "basses besognes" qui consistent à recevoir Mr et Mme tout le monde.

Ces boites qui brassent du vent et auxquelles il faut cirer les pompes et tout ce qui dépasse pour faire partie des heureux élus.

Et quand un système ne marche plus, on change les règles, les tendances.
Un coup il faut un CV comme ci, un coup ce sont les questions à la mode, un autre la couleur des chaussures, la poignée de main, la position sur sa chaise...etc...bla bla bla.

Rien que la phrase "Réfléchissez avant tout à ce qui intéresse votre interlocuteur avant d’exposer certaines envies et qualités humaines " me fait froid dans le dos !!
Il faut sauver les apparences plus que de sauver les emplois.Attitude minable

Quand on en reviendra aux vraies valeurs, à savoir les valeurs humaines, professionnelles, et non les apparences, peut être que Mr et Mme tout le monde auront leurs chances ?

Quand lors d'un recrutement on sera face à une personne qui connait notre métier, qui sait de quoi elle parle, contrairement à ces costard cravate qui vous prennent de haut et cherchent avant tout à vous déstabiliser plus qu'à vous connaitre et évaluer vos compétences.

Quand l'embauche ne sera plus un business...mais faut pas rêver, ça fait vivre tellement de monde tout ce vent !

En attendant, si ça en fait vivre, ça en laisse à la porte aussi un trop grand nombre !

Merci au modérateur de modérer modérément
Toute vérité n'est pas forcément bonne à dire, mais parfois elle peut être utile. ,-)

> Répondre

jean

22/09/2015

à 22:25

Les logos sont soumis à des droits d'auteurs spécifiques indépendamment de la question technique de leur reproduction au niveau de la photocopieuse.

Beaucoup de services de messagerie ont été rachetés et ont suivi les dernières technologies. Sinon ils n'existeraient plus. Le nom de domaine est insignifiant pour le recrutement, contrairement aux adresses suffisantes du style "beaugosse75@...".

Un CV sans résultat est le bon moyen de ne pas faire dire n'importe quoi aux chiffres, surtout quand c'est invérifiable. La discrétion professionnelle impliquerait également le secret de certains résultats. La fin ne justifie pas toujours les moyens, et le talent/culture/présence d'esprit de la personne peut faire aussi la différence.

Le format Word est loin d'être daté, surtout lorsqu'il permet de traficoter le CV pour mieux le "vendre au client". Pas de Word, pas de job, si place il y avait réellement.

Il n'existe pas de formule magique et les articles se contredisent depuis des années.

> Répondre

ax04530

22/09/2015

à 21:44

Il manque un élément: l'orthographe.
Signe de l'attention portée aux autres, du respect de la langue de travail, de sa propension à se faire comprendre, de l'attention portée à soi-même...

> Répondre

Dom

22/09/2015

à 18:20

Moi si j'étais recruteur je ferais tout simplement faire aux candidats finalistes une petite dictée et un petit QCM de culture générale, histoire de voir ceux qui ont lu au moins un livre dans leur vie, et qui ont une chance d'avoir un supplément d'âme.

Et j'aimerais aussi beaucoup ne pas recruter de fumeurs, mais malheureusement c'est illégal.

En tous cas il est certain que quand on est recruteur, ça peut être l'arbitraire absolu, du genre "Tiens, lui, son signe du zodiaque ne me plait pas !"

> Répondre

Calamity Jane

22/09/2015

à 17:14

Un employeur dans l'hexagone est déjà un "Has bin".

> Répondre

Tante PIM

22/09/2015

à 17:07

Bonjour,
Les premiers "Has been" sont les employeurs eux-mêmes, qui sont incapables de détecter des talents sans faire exactement comme le voisin. Ceci n'est pas seulement valable dans l'hexagone, mais aussi en Suisse. Ceux-ci cherchent des "clones" pour faire les clowns dans leurs entreprises, servir le saigneur, et sa fatuité.

> Répondre

lubenice

22/09/2015

à 15:53

Personnellement je plains beaucoup le recruteur qui n'aura rien d'autre a dire pour justifier une mise a l'écart de CV que le candidat avait choisit une mauvaise police de caractere.,à moins que se ne soit pour le recrutement d'une dactyli

> Répondre

Christian Jamard

22/09/2015

à 15:28

Un des rôles du recruteur est de sélectionner les candidatures.
Il ne faut pas oublier que ce n'est pas son rôle principal, qui est plutôt d'enrichir les équipes d'une entreprise, en analyser les besoins et en anticipant la manière avec laquelle un candidat pourrait y répondre.

Je crains qu'être influencé par la forme du CV c'est presque toujours être à côté de son rôle principal.

Certains diront que ne pas s'adapter aux règles admises, c'est faire preuve d'inadaptation aux réalités du processus de recrutement, ce qui ne laisse rien présager de bon dans ses capacités à s'intégrer dans une entreprise.
Ce raisonnement (bien critiquable si on prend la peine de raisonner de manière cartésienne) est fortement entaché d'égocentrisme et ressemble beaucoup à un abus de position dominante.

A moins que parler d'une manière trop généraliste du recrutement conduise à parler de manière trop superficielle ?
Il est bien difficile de ne pas se critiquer soi-même quand on critique les autres (ou leur CV) ... j'arrête donc mes généralités.

> Répondre

coco

22/09/2015

à 15:03

on a jamais fait autant de cinéma pour recruter..............

et je constate au quotidien, que sont nombreux ceux qui ont un poste qu'ils ne méritent pas !.......... et qui font même du tord à l'entreprise. mais ils ont des diplômes ! une grande gueule (souvent) savent-y faire............ils délègues beaucoup et eux ont les honneurs................désolant que chaque patron ne sache pas "exactement" ce que chaque employé fait réellement (du poste le plus bas au plus haut), il pourrait être TRES surpris.

On ne juge les gens que sur du superflus, on ne laisse pas de chance aux personnes qui cherchent "tout simplement" du travail..........

> Répondre

le contestataire

22/09/2015

à 13:41

Connaissez vous le sens de has been, en argot , le sens que les jeunes d'aujourd'hui lui donnent?
Si vous ne le savez pas c'est un terme très insultant.
Dans ce contexte ce terme est donc très déplacé et même insultant pour un très grand nombre de chercheurs d'emploi dont certains très qualifiés et possédant une grande expérience, la société d'ailleurs serait bien inspirée d'utiliser celle-ci au lieu de l'ignorer.
Ces gens ne savent plus quoi inventer pour se rendre intéressant, essayer de se vendre en imposant leur propre vision à la société.
Nous avons besoins de gens qui nous aident réellement à trouver du travail en nous mettons par exemple directement en relations avec les décideurs pas des conseils bidons qui ne nous sont d'aucune utilité.

> Répondre

sophie martin

22/09/2015

à 12:22

Je trouve vraiment déplorable, désolant, que l'on s'arrête sur une police ou un truc du genre ! Je ne savais pas que l'on recrutait un écrit, mais il s'agit bien d'un être humain non ? où se trouve l'humanité dans tout ça ? on lit de plus en plus d'aberration sur le CV ! Je reste persuadée que les recruteurs laissent passer de bons profils à cause de RH se croyant le centre du monde et bon recruteur !
pour répondre à GR : cet article me fait gerber !
continuez ainsi, à croire que des CV parfaitement lisses représentent de bons candidats. ça reste un outil personnel et c'est l'image même du candidat qui peut être "salie" en attribuant des critères complètement débiles !
Parce que les RH ne se trompent jamais lorsqu'ils recrutent ?
Hum hum .... ????

> Répondre

philmarseille

22/09/2015

à 11:48

je pense que les recruteurs et les personnes qui ecrivent ce genre d'article, devraient, une fois dans leur vie, chercher du travail.
Il faut faire ci, il faut faire ca, "les 100 recettes pour trouver rapidement...".
Tous les articles a ce sujet sont contradictoires car meme s'il y a qqs principes a respecter, il n'y a pas de normes.
Certains demandent un CV en une pages et ensuite lorsque l'on envoie celui ci il faut deux pages.
Pour moi les recruteurs sont des "rigolos" qui seraient incapables de changer de poste donc ils n'ont aucunes credibilités. La seule verite est qu'ils decident aujourd'hui, mais c'est comme l'immobilier, avant les vendeurs decidaient, maintenant ce sont les acheteurs, il en sera de meme demain sur le marche du travail, il existe des cycles...

> Répondre

GR

22/09/2015

à 10:21

Cet article me fait pleurer.

> Répondre

+