CV acheteur

Publié le 10 avril 2020 Sylvia Di Pasquale

  1. Titre
  2. Expérience professionnelle
  3. Formation
  4. Langues et informatique
  5. Divers ou compléments
  6. Conclusion

Impression générale - maquette

« C'est un parfait exemple du CV antichronologique qui ne néglige pas les compétences, commente Michel M., chargé de recrutement dans un groupe de distribution. Il est peut-être un peu long pour une expérience de cinq ans seulement. Mais comme la maquette est simple et agréable à lire, ça compense. »

Titre

Difficile de faire plus complet : fonction, expériences, compétences, motivation et langues. En quatre lignes, le candidat fait le tour de son CV. « Ce n'est plus un titre, mais un résumé. Reste que l'idée n'est pas mauvaise. Elle pose d'emblée le candidat comme quelqu'un de déterminé. À noter également, le petit mot ajouté en face des titres de rubriques (Expérience professionnelle "6 ans"). Là encore, il résume ce qu'on va lire. »

Expérience professionnelle

Michel M. est d'accord : c'est la partie la plus importante du CV « et la meilleure aussi. À chaque poste, le candidat indique les fonctions remplies, les différentes tâches effectuées et, lorsqu'il en a eu, les différents résultats obtenus ».

Formation

Les dates et les diplômes sont clairement exposés. « Juste un souci : la mention IAE de Caen/USA reste mystérieuse. On apprend plus bas qu'il a passé une partie de sa scolarité aux États-Unis pour obtenir ce double diplôme. Il aurait dû le préciser ici avec une mention comme "dont un an aux États-Unis". »

Langues et informatique

Les deux langues sont bien évoquées, « et le fait de signaler que le niveau d'allemand date de 1998 est honnête. Du coup, ça crédibilise tout le reste. Quant à la pratique de l"'nformatique, elle est à la fois grand public (Office) et professionnelle (SA, Lotus, MapPoint) ».

Divers ou compléments

« Il y a pas mal de place perdue dans cette rubrique, estime le recruteur. Les expériences internationales sont redondantes avec la rubrique "langues", comme le hobby informatique, qui aurait dû se retrouver quelques lignes au-dessus. »

Conclusion

« Malgré quelques cafouillages, cela reste un excellent CV. Surtout, et c'est valable pour toutes les rubriques, ce candidat a su trouver la bonne écriture : claire, simple, concise, mais pas télégraphique pour autant. »,

Télécharger : CV_acheteur_chef_de_produit.jpg

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :