CV adjoint conseil de direction

Publié le 10 avril 2020 Sylvia Di Pasquale

  1. Impression générale - maquette
  2. État civil
  3. Titre du CV
  4. Compétences
  5. Expérience professionnelle
  6. Formation
  7. Langues et informatique
  8. Divers ou compléments
  9. Conclusion

Impression générale - maquette

Sérieux. C'est le mot qui revient le plus fréquemment chez Sophie, DRH d'un groupe dédié à l'Internet. Ce candidat a beaucoup navigué dans un milieu high-tech et branché (Internet, presse, télé), et je pense qu'il a sciemment choisi de créer un CV le plus sobre possible. C'est une manière pour lui de marquer son rôle de manager dans ce milieu et, pourquoi pas, de tenter de changer de secteur. Le côté très sérieux de son curriculum ne me gêne donc pas.

État civil

Tout y est, sauf son année de naissance. Le recruteur peut le reconstituer à peu près d'après le parcours. Il approche de la quarantaine.

Titre du CV

Ce titre me pose un problème. Car la première chose qu'on lit, c'est adjoint. Or, son parcours et le petit chapitre des compétences attestent que c'est un manager. Il aurait mieux fait de titrer en ces termes, plutôt que de pécher par excès de modestie.

Compétences

La rubrique, même si elle n'est pas clairement identifiée, est complète. Dommage qu'elle contienne quelques répétitions.

Expérience professionnelle

Les différents postes sont regroupés sous une rubrique baptisée Emploi. C'est maladroit pour deux raisons. D'abord, le terme est au singulier, ce qui laisse entendre qu'il n'en a occupé qu'un seul. Ensuite, il évoque ses expériences professionnelles dans la rubrique située juste au-dessus, qu'il aurait donc été mieux inspiré de baptiser de la sorte.

Formation

Là encore, le titre de la rubrique est un peu maladroit. Éducation sonne trop collège anglais. En plus, les cursus ne sont pas datés, et le fait de mentionner le bac est totalement superflu. De plus, je trouve étonnant qu'en quinze ans d'un tel parcours professionnel, le candidat n'ait pas suivi de formation complémentaire. Il a peut-être simplement omis de les mentionner. Dommage.

Langues et informatique

Ses connaissances sont regroupées dans une rubrique « divers ». Mais celle-ci me pose un problème. À propos de son niveau d'anglais, surtout. Ce candidat annonce qu'il est bilingue. C'est tout de même une information essentielle et il l'a remisée en fin de CV. En plus, il ne précise absolument pas d'où lui vient ce bilinguisme. On apprend simplement plus haut qu'il a travaillé deux ans aux États-Unis.

Divers ou compléments

Théâtre, saxophone, voyages. C'est intéressant. Sauf que l'on ne sait pas s'il va au théâtre ou s'il est comédien, s'il écoute du saxo ou s'il en joue.

Conclusion

Un CV sérieux et solide, mais il est un peu dévalorisé par certaines maladresses.

Télécharger : CV_Adjoint_Conseil_de_direction.jpg

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :