1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Modèles de CV >
  6. CV consultant en systèmes d'information

CV consultant en systèmes d'information

cv-consultant-en-systemes-dinformation

Sylvia Di Pasquale, Cadremploi

Impression générale - maquette

Ce CV est d'une longueur raisonnable (même si deux pages auraient suffi pour une personne qui a six ans d'expérience). La présentation en est aérée et agréable.

 

Titre du CV

Le titre est clair, mais mériterait d'être mieux mis en valeur (gras ou typographie particulière).

Compétences

Ce CV de consultant SI aurait mérité un bloc compétences distinct, qui synthétise les principaux domaines de savoir-faire.

Expérience professionnelle

Le contenu des missions peut être résumé. Ce candidat entre dans un niveau de détail trop important. Trop de détails peuvent susciter un doute chez le recruteur : n'est-ce pas du remplissage pour une expérience en réalité pauvre ? Le CV doit donner envie de rencontrer la personne pour en savoir plus.

Langues

L'indication d'un séjour à l'étranger est intéressante.

Formation

En toute logique, il est utile de citer le Bac si l'on possède un diplôme d'études supérieures. Ici, non seulement le candidat le mentionne, mais ce n'est pas en sa faveur, car il s'est passé cinq ans au lieu de trois entre son Bac et sa Licence. Personnellement, je trouve sa démarche honnête.

Conclusion

Voici un CV de consultant en systèmes d'information bien présenté et qui suit un fil directeur. En point faible : les expériences sont un peu trop détaillées, les compétences pourraient être déplacées pour figurer dans un bloc à part.

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Catsides

01/07/2015

à 11:59

Bonjour

La mention d'un séjour à l'étranger est intéressante ? Ah oui, vraiment ?
Mais le candidat n'a pas de rubrique langue dans son CV, il faudrait peut-être lui conseiller d'indiquer son niveau en anglais. Je ne pense pas qu'il ait appris le japonais durant son séjour de 4 semaines. La mention de ce séjour est bien la ou elle est mais n'a pas sa place dans la rubrique langue.

L'indication de l'obtention de la licence en 1997 ne signifie pas forcément que le candidat a mis 5 ans pour obtenir sa licence. Il a peut-être effectué un séjour à l'étranger entre temps, ou d'autres évènements font qu'il n'a pas pu la valider avant. Alors pour éviter de se prendre la tête sur un évènement aussi peu significatif sur un CV, le mieux est de ne citer que la licence.
La formation en informatique devrait mentionner le nom des outils informatiques.

Il manque également une partie centre d'intérêts / autres activités pour casser l'image de l'informaticien.

C'est un très bon CV qui ne mérite pas que l'on doute de la véracité du contenu des tâches et qui permet de voir la progression du candidat d'un poste de technicien à celui de consultant. Le séjour au Japon montre la flexibilité et l'engagement de ce candidat.

Je me demande s'il s'agit d'un consultant indépendant ?

A cadre emploi, vous devriez peut-être faire ce travail sur des CV plus récents ...

> Répondre

mm

14/10/2014

à 12:34

A LIRE

> Répondre

+