1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Modèles de CV >
  6. CV consultant senior assurance

CV consultant senior assurance

cv-consultant-senior-assurance

Cadremploi.fr, Cadremploi.fr

Il s'agit d'un CV d'un candidat très expérimenté dans le domaine du conseil en organisation et assistance à maître d'ouvrage (AMOA) dans le secteur de la banque / assurances. Commentaires et conseils de Marie-Anne Dutuit, responsable du recrutement au sein d'Aedian, société de conseil et ingénierie, spécialiste du tertiaire financier

 

Impression générale - maquette

Ce CV de consultant est très court, une page, ce qui est dans la moyenne souhaitée. Mais il est parfaitement illisible, car très ramassé. Un recruteur va consulter de 50 à 100 CV par jour. Donc au-delà du contenu, sa forme doit accrocher le regard. Il est important que la personne qui lit le CV ait une impression de déroulement chronologique.

État civil

Il manque les éléments sur l'âge (âge précis et date de naissance). Concernant l'adresse, si la personne est en région, il peut être utile qu'elle précise sa mobilité.

Titre du CV

Le titre est clair et permet de bien situer la candidature. Mais il aurait mérité d'être seul en en-tête du CV : le nom doit figurer sur la gauche, au-dessus des éléments de civilité.

Compétences

Il n'est pas utile de faire des phrases complètes dans un CV (j'occupe telle ou telle fonction) : des tirets avec inventaire des principales compétences (deux ou trois) rendent l'ensemble plus lisible.

Expérience Professionnelle

Les expériences doivent être citées antichronologiquement. Dans ce CV, rien ne ressort, rien n'est mis en valeur par des sauts de ligne ou des caractères particuliers. Il ne faut pas en abuser, mais un usage mesuré aide à la lisibilité. Il est important, en règle générale, de veiller à la logique d'ensemble du document : les blancs dans le CV prêtent à suspicion. On n'indique pas « chômage », élément qui sera exposé en entretien, mais on précise, le cas échéant, « année sabbatique » par exemple.

Langues

Il est important, comme sur ce CV, de mentionner le niveau de langue. Et de ne pas mentir, une vérification peut avoir lieu.

Formation

Il manque les dates d'obtention des diplômes.

Divers

Les centres d'intérêt sont en l'occurrence bien développés et intéressants.

Conclusion

Ce CV manque de lisibilité et n'est pas cadré par des dates. Il faut y passer du temps, ce qui est préjudiciable à cette candidature pour un poste de consultant .

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

zazoux67

24/11/2015

à 11:56

STOP AUX PREJUGES
Sur la question de l'âge aucun recruteur ne peut être dupe :
Il suffit de regarder les années d'expériences (souvent inscrites au CV), parfois l'année et le niveau des diplômes obtenus pour se faire une idée de l'âge de la personne
L'âge n'a que peu d'importance surtout si vous vous orientez sur un choix de contrat : professionnalisation, senior, apprentissage, intergénérationnel....
Faisons plutôt attention à des expériences professionnelles notifiées qui bien souvent sont de simples périodes de stages scolaires, de sensibilisation à un métier....
Je rejoins plus ou moins la personne qui aborde la période chômage : effectivement la conjoncture actuelle fait que de plus en plus hélas il y aura des périodes d'inactivités, des "vides dans le CV". Il faut les accepter comme nous acceptons une période de congés parental, paternité, maternité, une période maladie aussi désormais (ALD)
Rappelons que la concrétisation de l'embauche se fait quand même lors de l'entretien préalable à l'embauche où nous pouvons nous faire une véritable idée du profil de la personne que nous allons et voulons recruter. ceci dit un CV bien résumé, professionnel, parfois qui sort de l'ordinaire.... en période de recrutement donnera plus envie de contacter la personne ne serait ce que par curiosité. Chacun son point de vue, nous devons faire un choix en évitant tout jugement hâtif, toute forme discriminatoire......

> Répondre

ID

23/09/2014

à 14:44

Ça suffit avec ces histoires d'âge !
Certains recruteurs conseillent de les supprimer, d'autre les exigent, faudrait savoir.
De toute façon on recrute quelqu'un pour ses qualifications pour son âge ?
Par ailleurs, pourquoi le terme "chômage", à une époque où c'est incontournable (sauf pour les recruteurs semble-t-il et les rédacteurs de cette rubrique) serait mal vu alors qu'un mensonge, et l'expression "année sabbatique" en est un beau en l’occurrence serait bien vu surtout s'il apparaît qu'il est mensonger.

Mesdames, messieurs les recruteurs et les rédacteurs de Cadremploi atterrissez dans le monde réel, informez vous sur la situation économique et sur les plans de licenciement des entreprises.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte