1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Modèles de CV >
  6. CV graphiste maquettiste

CV graphiste maquettiste

cv-graphiste-maquettiste

Sylvia Di Pasquale, Cadremploi

Impression générale - maquette

Ariane est chargée de recrutement indépendante et travaille pour des agences de communication et des maisons d'édition. Ce CV est évi­demment esthétiquement travaillé. N'oublions que son auteur est maquettiste graphiste. Mais sans entrer dans les détails, je le trouve un peu terne. Cette candidate a tout de même vingt ans d'expérience, ça ne se voit pas au travers de son CV.

Titre du CV

Maquettiste graphiste : le titre est simple et clair. « Pas assez visible selon mon goût », poursuit Ariane.

État civil

Il est complet. Mais la candidate n'a pas précisé son âge. Cette ellipse, pense-t-elle, devrait lui permettre de ne pas subir l'une des discrimina­tions les plus sournoises dans le milieu de la communication. Passé quarante ans, il est plus difficile de trouver un poste. Je m'en insurge régulièrement auprès de mes clients, bien sûr, mais ils ont du mal à per­dre leurs mauvaises habitudes. Quoi qu'il en soit, inutile de cacher son âge, car on peut facilement le reconstituer avec les dates des formations et la durée de l'expérience.

Expérience porfessionnelle

C'est la partie la plus dense du CV. Pour ne pas répéter les mêmes informations, la candidate a choisi de développer uniquement sa der­nière expérience. Ça se comprend, mais je pense que c'est une erreur : je lui conseillerais d'étoffer les autres expériences en analy­sant mieux les compétences qu'elle a acquises. Car pour le moment, elle donne l'impression de faire toujours la même chose depuis 1997. Elle ne prend même pas la peine de mettre en valeur ses compéten­ces multimédias (elle a pourtant fait une formation spécifique en 1996), qui sont pourtant vitales dans son secteur aujourd'hui. Je pense que son CV n'est pas un obstacle si elle postule dans une agence de communication. Mais il n'est pas assez étoffé si elle veut changer de branche.

Formation

Son diplôme étant déjà ancien, elle aurait dû en dire plus sur la forma­tion suivie en 1996. Et la faire apparaître en premier dans la rubrique. En prenant soin de préciser dans quel organisme elle s'est formée. Dommage qu'il n'y ait pas de formation plus récente, c'est un signe que cette personne n'a pas continué à se perfectionner, c'est un handicap aujourd'hui.

Langues et informatique

Les langues sont évoquées sans référence à une formation quelcon­que. Quant à l'informatique, ses connaissances se limitent à l'univers Macintosh, même si ce système reste la référence dans ce secteur.

Divers et compléments

La candidate ne fait aucune mention d?un univers extraprofessionnel. Ça manque un peu. Avec une formation aux Beaux-Arts, on aurait aimé en savoir un peu plus sur ses goûts en la matière. De même que son ori­gine libanaise pourrait la pousser vers des associations franco-libanaises, fort nombreuses et actives en France.

Conclusion

Bien mis en scène, ce CV est néanmoins un peu court. Lorsque l'on a vingt ans d'expérience, il faut les présenter dans le souci de montrer que l'on a progressé au fil des années. Car un recruteur appréciera toujours que le candidat ait eu à coeur de se perfectionner tout au long de sa car­rière. Ce CV ne le fait pas assez apparaître.

Télécharger : CV_de_maquettiste.jpg
3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

lou74

29/04/2014

à 19:46

ou voit on le cv?

> Répondre

BN91

10/02/2014

à 13:41

La formation se fait d'elle-même dans ce milieu - Mise à jour des logiciels
Eventail des compétences en fonction de nouveaux logiciels mis à disposition (interactivité - production - animation - multimédia…)
Diversité des domaines d'activité de chaque entreprise
Moi, sans avoir "fait" de formations officielles, je me suis mise à divers logiciels en fonction des demandes de mes clients (c'est la richesse du freelance qui intervient au sein d'une équipe). Ce métier nécessite d'être curieux, ouverts aux tendances et nouvelles technologies. C'est pourquoi, moi aussi, je m'insurge sur le défaut de missions pour les plus de 40/45 ans
Je suis effectivement contemporaine avec cet exemple et les missions effectuées sont très redondantes - Il faut aller cherche la particularité d'un dossier pour y dévoiler ce que cela nous a apporté et/ou mis en avant - Ce n'est pas si simple

> Répondre

Blue

30/08/2013

à 12:12

Ce n'est pas toujours facile d'évoluer dans ce milieu, surtout quand on est graphiste-maquettiste et que l'on ne souhaite pas devenir directeur artistique ou chef d'équipe. Quant aux formations, il faut avoir la chance d'avoir une entreprise qui la propose, ou bien beaucoup de persévérance pour s'auto-former. Le milieu de la publicité et de la communication propose pléthore de petits contrats, où juste quelques spécificités techniques sont demandées, donc il y a souvent répétition de pratique et non évolution.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte