1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Candidature spontanée : à qui l’envoyer ?

Candidature spontanée : à qui l’envoyer ?

candidature-spontanee--a-qui-lenvoyer-

Sylvie Laidet et Elodie Buzaud

Vous avez beau avoir un CV parfait et une lettre de motivation à tomber, si vous n’envoyez pas votre candidature spontanée à la bonne personne, elle se perdra dans les limbes des boîtes mails standard des entreprises... Vous devez donc identifier la personne à qui envoyer votre candidature et trouver ses coordonnées. Son adresse mail dans un premier temps et son téléphone, pour relancer. Candidature spontanée : à qui l’envoyer ? Consultez notre article pour ne pas vous tromper.

Candidature spontanée : décortiquez le site web de l’entreprise pour l’envoyer à la bonne personne

Pour envoyer une candidature spontanée à la bonne personne, enquêtez sur le site web de l’entreprise afin d’identifier celui ou celle qui sera intéressé(e) par votre profil.

Le site corporate d’une entreprise est une mine d’informations. Certains y dévoilent l’organigramme de la société. Si l’adresse mail de la personne ou le numéro n’y figurent pas, dans les « mentions légales », vous trouverez le numéro du standard. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Composer ce numéro en changeant les deux derniers chiffres. Vous atterrirez alors dans un service où vous pourrez demander à parler à M ou Mme XX.
  • Appeler le standard en demandant à parler à la compta à propos d’un problème de facture. Une fois en ligne avec cette personne, dites-lui que vous ne comprenez pas pourquoi on vous a orienté là alors que vous souhaitez parler à M. ou Mme XX. La compta devrait vous passer votre interlocuteur sans problème », suggère Amaury Montmoreau, fondateur du cabinet de recrutement Aj-job, dédié aux jeunes diplômés. Si vous ne l’avez pas directement en ligne, demandez son numéro de ligne fixe ou son portable (si on vous dit qu’il est régulièrement en déplacement) et son adresse mail.

Les rubriques « presse » ou « actualité » sont également de bonnes sources d’informations. À partir des adresses mail de l’attachée de presse ou du responsable communication, vous pourrez recomposer celle de votre cible.

À lire aussi >> 5 trucs infaillibles pour que sa lettre de motivation soit lue

Traquez les réseaux sociaux avant d’envoyer votre candidature spontanée 

Grâce aux réseaux sociaux professionnels, comme Viadeo par exemple, vous pouvez consulter les profils des salariés d’une entreprise visée. Si vous estimez pertinent d’envoyer votre candidature à l’un d’entre eux, soit vous l’invitez à rejoindre votre réseau et, s’il accepte, vous aurez ainsi ses coordonnées. Soit vous lui envoyez un message direct. Vous n’aurez pas ses coordonnées mais lui aura les vôtres. À charge pour lui de donner suite ou pas (d'où l'intérêt de soigner le contenu de votre candidature). Dans les deux cas, votre mail de motivation doit accrocher le recruteur.

À lire aussi >> Candidature : comment relancer sans harceler ?

Candidature spontanée : googlisez-le nom du recruteur

Pour trouver les coordonnées de la personne que vous avez repérée dans l’organigramme de l’entreprise, sur les réseaux sociaux ou dans votre réseau, parfois, taper dans un moteur de recherche, les nom et prénom de l’interlocuteur recherché assorti des termes « mail » et ou « coordonnées », suffit. Avec un peu de chance, la personne aura laissé son téléphone ou son adresse mail sur un document ou sur un forum. Si rien n’apparaît, « tapez @ et le nom de domaine de l’entreprise », vous tomberez alors sur une adresse mail relative à cette société. En dupliquant la composition de cette adresse avec le nom et le prénom ou l’initiale du prénom + nom, prénom@xxx.fr, etc, vous obtiendrez l’adresse mail de cette personne », estime Amaury Montmoreau.

À noter : autre solution pour identifier le recruteur à qui envoyer votre candidature spontanée : le rencontrer en direct, et lui demander sa carte de visite. À vous les salons emploi, les conférences métiers, les salons pros... sans oublier les événements réseaux (anciens élèves, collègues, etc.).

Notre conseil : n’oubliez pas d’accompagner votre candidature d’un mail d’accompagnement et d’une formule de politesse.

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Nico

09/06/2016

à 15:07

Enfin, ENFIN un article qui sert à quelque chose et qui propose des pistes susceptibles de répondre aux véritables besoins des chercheurs d'emploi!

D'habitude on a droit à des conseils bateaux du style "évitez les fautes d'orthographe" ou "faites des relances"... ça fait du bien de voir un article qui propose des solutions concrètes et qui suggèrent même de façon assumée de faire preuve d'un peu de roublardise pour réussir. C'est assez rare pour le souligner!

Un grand merci à Sylvie Laidet et Elodie Buzaud.

> Répondre

paolo

28/04/2015

à 12:58

mouais.
Et lorsque la "bonne personne" vous répond en vous demandant comment vous avez eu ses coordonnées?
On lui raconte le coup du service compta ou de google??

> Répondre

gepila

28/04/2015

à 08:17

Très bons conseils!

> Répondre

Stephane

26/04/2015

à 09:20

Très judicieux et correspond bien à mon expérience professionnelle.

> Répondre

+