Comment se faire recruter par une PME ?

Publié le 21 mars 2020 Fleur Chrétien

Saviez-vous que les PME / TPE représentaient 4 millions de structures en France en 2019, soit 6,3 millions de salariés ? Au-delà des start-ups - dont on entend beaucoup parler et qui ne représentent finalement qu’une faible part des recrutements -, et des grands groupes, peut-être pourriez-vous envisager une carrière au sein d’une structure plus petite ? Comment se faire recruter par une PME ? Suivez les conseils de Cadremploi et découvrez où trouver les offres d’emploi, comment bien y répondre et quelles compétences valoriser.
Comment se faire recruter par une PME ?
  1. Identifier les offres pour se faire recruter par une PME
  2. Quelles compétences mettre en avant pour se faire recruter dans une PME 
  3. S’adapter au process pour se faire recruter dans une PME
  4. Les petits plus pour se faire recruter par une PME

Identifier les offres pour se faire recruter par une PME

Après avoir expérimenté la vie professionnelle au sein d’un grand groupe, vous souhaitez rejoindre une structure à taille plus humaine. Tout l’enjeu sera donc d’identifier les entreprises susceptibles de proposer un poste en adéquation avec votre projet professionnel.

Dans ce cas, plusieurs façons de procéder : soit effectuer une recherche par intitulé de poste, soit identifier les structures dans lesquelles vous aimeriez travailler.

  • Dans le 1ᵉʳ cas, les réseaux sociaux professionnels et sites de recrutement sont les principaux relais. Ils vous permettront de sélectionner les offres de postes auxquelles vous pourrez postuler.
  •  Dans le 2ᵉ cas, consultez directement le site Internet de l’entreprise pour répondre aux annonces ou envoyer une candidature spontanée. Ces dernières n’engendrent pas toujours de réponse immédiate, mais peuvent ouvrir des opportunités à moyen terme. C’est donc une façon de procéder à ne pas négliger si vous espérez rejoindre un jour les équipes de l’entreprise de vos rêves !

Quelles compétences mettre en avant pour se faire recruter dans une PME 

Les expériences, compétences techniques et savoir-faire sont un pré-requis important. Mais compte-tenu des difficultés de recrutement des PME - 81 % des PME signalent des difficultés de recrutement, dont la moitié les trouve importantes (Rapport de la BPI de juillet 2019 / 69ᵉ enquête de conjoncture semestrielle auprès des PME) -, ces structures de petite et moyenne taille savent également faire preuve de souplesse. Elles auront tendance à davantage valoriser les soft skills comme l’esprit d’équipe, l’adaptabilité, la transversalité, la polyvalence et l’autonomie. Quitte à prévoir une formation si certaines compétences techniques vous font défaut.

Ainsi, ne manquez pas une opportunité sous prétexte que vous ne cochez pas toutes les cases des hard skills requises. Jouez franc jeu, et le recruteur saura bien décider en connaissance de cause.

S’adapter au process pour se faire recruter dans une PME

Dès la phase de recrutement, le fonctionnement diffère entre des Petites-Moyennes Entreprises (PME) et des Grandes Entreprises (GE).
Dans une PME, les entretiens se font directement avec le manager et le PDG, qui cherchent à évaluer la personnalité et le potentiel du candidat. Peu enclines aux tests de personnalités et aux entretiens multiples, les TPE-PME s’attacheront davantage à votre motivation et votre intérêt pour le projet d’entreprise.

  • Pour bien préparer vos entretiens, renseignez-vous sur l’entreprise : ses activités, son histoire, ses valeurs, ses projets à venir. Essayez de vous projeter et valorisez la façon dont vous pouvez contribuer à son évolution. La mise en avant de vos centres d’intérêt et valeurs personnelles peut également être un atout pour votre recrutement.
  • Ensuite, adaptez votre discours et votre posture en fonction de votre interlocuteur. Un futur manager sera particulièrement sensible à vos aptitudes opérationnelles et à votre complémentarité avec le reste de l’équipe ; tandis qu’un CEO évaluera davantage votre capacité à embrasser le projet d’entreprise.
    L’idéal pour relever le défi de l’entretien est de connaître la personnalité de votre interlocuteur : est-il leader ? Créatif ? Procédurier ? Des petits tests comme le DISC permettent d’identifier le profil de votre interlocuteur. Et donc de savoir argumenter en conséquence.

Les petits plus pour se faire recruter par une PME

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à jouer la carte des recommandations. Le système de cooptation par un collaborateur déjà en place dans l’entreprise fonctionne souvent très bien.

Afin de rassurer les recruteurs, vous pouvez également tabler sur les références professionnelles de vos anciens employeurs. Mieux encore : proposer de réaliser un mini-projet, qui sera la preuve à la fois de votre motivation et de vos aptitudes pour le poste.

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :