Comment remplir un formulaire de candidature en ligne

Publié le 07 novembre 2013 Sylvie Laidet

Y a-t-il des pièges à éviter, pour le candidat, lorsqu’il remplit un formulaire de candidature sur le site de recrutement d’une entreprise ? Sur quelle base les logiciels de tri sélectionneront-ils votre dossier, afin qu’il arrive (enfin) sur le bureau d’un recruteur ? Nos conseils pour parler le langage du robot.

1 - Répondre à toutes les questions du formulaire de candidature

Zapper une ou deux questions, c’est prendre le risque de passer au travers de points clés de votre candidature. « Et surtout, cela revient à refuser les règles du jeu du recruteur. Un mauvais point pour le candidat », souligne Guillaume Verney-Caron, dirigeant du cabinet Personalis.

2 - Temps de réponse : ni trop, ni pas assez

« Pour éviter un engorgement des serveurs mais aussi pour apprécier la clarté et la réactivité des candidats, certaines entreprises accordent seulement 15 à 20 minutes au candidat pour remplir le formulaire en ligne », prévient Jean-Michel Rolland, directeur de la formation de l’ISEN Toulon. Passé ce délai, les réponses ne sont plus prises en considération. Donc, pour éviter d’être black-listé pour « lenteur », « faites un remplissage bidon afin de balayer tous les champs demandés, ne validez pas l’enregistrement final », ajoute-t-il. Et une fois prêt, lancez-vous pour de bon. Sachez aussi, sans le déclarer, certaines entreprises vont analyser le temps passé à remplir le formulaire. « C’est un moyen pour elles d’apprécier la clarté et l’esprit de synthèse du candidat », affirme notre expert. Donc attention au mouchard on line !

3 - Écrire les bons mots clés

Le pire serait de faire des copier-coller de votre CV sans mots clés apparents. Derrière les formulaires de candidature de recherche se cachent en fait des moteurs de recherche qui filtrent les candidats à partir de mots clés. Donc, si vous ne parlez pas le même langage que ce robot, vous aurez beau être le plus brillant des candidats, votre dossier passera à la trappe. « Pour parler la même langue, le candidat doit éplucher le vocabulaire de l’annonce, celui du site corporate de l’entreprise, notamment les termes employés dans l’onglet carrière. Et multipliez l’apparition de mots clés. Plus le robot trouvera le mot clé, plus la candidature sera prise en compte», souligne Jean-Michel Rolland.

4 – Développer ses réponses

Se contenter de quelques mots dans une case vierge susceptible de contenir des milliers de signes est un crime de lèse-majesté. « Ces cases type « commentaires personnels » sont au contraire l’occasion de préciser des infos ne rentrant pas dans les cases précédentes », explique Jean-Michel Rolland. Toutefois, évitez les phrases sans plus-value du genre « je suis très motivé et dynamique ». Ce n’est pas différenciant. Préférez le factuel : tel projet réalisé : le timing, le résultat et les compétences développées». Mais par pitié, pas de langage SMS. Les robots ne parlent pas le SMS.

5 – Attention à la cohérence d’ensemble

« À vouloir à tout prix être repéré par le recruteur, certains candidats se déclarent à la fois bon commercial, bon contrôleur de gestion, bon logisticien… C’est une erreur car certes le CV va remonter dans la plupart des requêtes du recruteur mais ce dernier ne sera pas dupe », insiste Guillaume Verny-Caron. Donc, on évite de vouloir tout viser et on se concentre sur une fonction par formulaire. De même, les réponses contradictoires sont à bannir.

 

Les 3 types de formulaires de candidature en ligne

Il existe 3 types de formulaires de candidature en ligne. D’abord, les plus simples. Ceux comportant quelques questions administratives et nécessitant l’envoi d’un CV en pièce jointe. « On trouve ensuite des formulaires liés à la recherche d’une expertise particulière avec de nombreuses cases à cocher en fonction des compétences recherchées par l’entreprise. Par exemple des langages informatiques », précise Jean-Michel Rolland, directeur de la formation à l’ISEN Toulon. Enfin, des formulaires avec des cases vierges à remplir. « Les entreprises facilitent le processus de remplissage de ces formulaires si elles manquent de candidats et ont du mal à recruter », ajoute-t-il. En ajoutant des champs à remplir, elles multiplient la possibilité de poser des filtres et donc d’affiner leur sélection parmi des milliers de candidats.

 

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :