1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Comment retrouver de la créativité dans sa recherche d’emploi ?

Comment retrouver de la créativité dans sa recherche d’emploi ?

comment-retrouver-de-la-creativite-dans-sa-recherche-demploi-

Benjamin Dusaussoy

Lorsque la prospection pour un emploi dure, varier les types de recherches et sortir des schémas tout faits devient déterminant pour rebattre les cartes. Profiter de toute la palette des outils 2.0, confronter ses idées au monde extérieur, se faire remarquer lors de conférences... Voici quelques idées pour optimiser ses chances.

Face au temps qui défile lors d'une recherche d'emploi, rester ou devenir créatif est déterminant pour faire face à la routine. Certains innovent « comme ce candidat qui postulait via un CV vidéo pour un poste de chef de marché chez Sony », se souvient Jean-Christophe Thibaud, coach et fondateur du cabinet Lectia. « Mais les supports originaux ne sont pas l'unique moyen de réveiller son imagination et donc, de tirer son épingle du jeu. D'autant que si c'est parfois possible dans le domaine commercial ou marketing, ça ne l'est pas forcément en finance ou pour un ingénieur. »

Ne pas rester seul

Pour Denis Hestre, dirigeant et fondateur du groupe ADH : « la solitude n'est autre que le premier anesthésiant de la créativité. Le fonctionnement du cerveau est tel que pour pouvoir être créatif, il a besoin d'être sollicité, stimulé. » Premier élément de réponse donc, s'insérer dans des groupes de travail et/ou de recherche afin de pouvoir confronter ses méthodes. « Les retours miroirs successifs peuvent faire émerger des idées novatrices. »

Oser la rencontre

Ne pas rester seul, cela signifie aussi aller à la rencontre des professionnels de son secteur lors de conférences, salons et autres rassemblements de décideurs pendant lesquels il sera possible de rencontrer des acteurs susceptibles d'ouvrir des portes. Jean-Christophe Thibaud propose pour sa part de se forcer à : déjeuner ou prendre un café une fois par semaine avec une personne que vous connaissez depuis moins de trois mois. Voir physiquement les gens reste primordial. Avec l'émergence des réseaux sociaux, il faut être présent, avoir encore plus de contacts qu'avant, notamment pour des postes de cadre. Il faut repousser en permanence les murs car les opportunités surgissent souvent de situations inattendues. »

Ne pas se cantonner à ce qu'on pense être

Avoir toujours été salarié n'empêche pas de chercher des missions en tant que consultant. Tout comme élargir le spectre de sa fonction à d'autres intitulés de postes qui sembleraient éloignés à première vue. D'autant que certaines entreprises rencontrent elles aussi des difficultés à trouver un titre de fonction exact. Pour cela, rien de plus simple, les réseaux sociaux professionnels vous simplifieront la tâche. Ils proposent régulièrement des postes rattachés au champ de recherche de départ. Autre idée, créer des alertes régulières en variant les mots-clés. « Idem pour les logiciels de recherche où il faut être présent et pour lesquels il convient de changer également fréquemment les propositions », témoigne Denis Hestre. Il va de soi que la palette des outils numériques est à explorer pour donner un coup de jeune à sa démarche, en particulier pour les emplois où le digital gagne du terrain.

Etre créatif au bon moment

Pour Denis Hestre : « Il n'y a pas de créativité qui ne s'appuie sur une méthode rigoureuse. La recherche d'emploi, tout comme n'importe quelle production, suppose à un moment donné un process, des comptes à rendre, des dates à respecter, un suivi, de la régularité... La créativité s'applique à des moments bien précis de ce process. » Au regard de ce qui a fonctionné ou non par le passé, la quête d'innovation suggère de transformer sa présentation en utilisant un nouvel outil ou encore, revoir sa méthode de relance. « Un candidat l'a fait subtilement en m'expliquant être motivé par la fonction suite à l'entretien et en développant deux/trois points par mail. Il m'a apporté des compléments techniques à l'échange. C'est une relance originale qui m'a conduit à le rappeler », indique Jean-Christophe Thibaud.

Revenir aux méthodes traditionnelles

Face au tout Internet, être créatif revient aussi à ne pas se limiter à des offres d'emplois sur le web. « Un manager ou un recruteur découvre chaque jour 40 à 50 mails lorsqu'il allume son ordinateur, envoyer un courrier écrit peut faire la différence. Quand le responsable n'a plus qu'une ou deux enveloppes à ouvrir, il le fait », indique Denis Hestre. Comme une mode qui passe et ressurgit, faire du neuf avec de l'ancien peut parfois s'avérer être la bonne recette.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+