1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Comment se préparer pour un forum de recrutement étudiant ?

Comment se préparer pour un forum de recrutement étudiant ?

comment-se-preparer-pour-un-forum-de-recrutement-etudiant-

Marion Senant

Forum entreprises, salon de recrutement, job dating… les occasions de rencontrer des employeurs potentiels ne manquent pas pour un étudiant ou un jeune diplômé. Pour concrétiser ces occasions en contrat, le secret réside dans un travail de préparation intensif. Zoom sur les six étapes pour arriver fin prêt le jour J.

1. Définir son projet à court terme

Il faut bien faire la différence entre projet professionnel à long terme et l’objectif que vous vous fixez pour un événement précis (votre projet à court terme). Prenons le cas d’un étudiant d’école de commerce qui envisage de débuter sa carrière dans le consulting. Pour renforcer son CV, il pourrait par exemple rechercher un stage dans un service marketing d’une entreprise industrielle. « Si l’étudiant se rend sur le stand Renault en expliquant qu’il veut devenir consultant, le recruteur ne va pas le prendre au sérieux », prévient Manuelle Malot, directrice carrière à l’Edhec.

Rappelez-vous toujours que les entreprises n’ont pas de temps à perdre. Un recruteur sur un salon n’a que faire de votre réponse à la fameuse question "où vous voyez-vous dans cinq ans ?" ! Ce qu’il veut, c’est identifier rapidement si vous répondez aux besoins immédiats de son entreprise.

 

2. Savoir à quoi on peut prétendre

Depuis votre entrée en école d’ingé, vous rêvez de « bosser dans les SI » (systèmes d’information) , mais avez-vous vraiment une idée de ce que vous avancez ? « Quand on demande aux étudiants de se renseigner sur un secteur ou une entreprise, on ne veut pas qu’ils apprennent par cœur les rapports d’activités, rappelle Arthur Walus, responsable des relations entreprises de l’Inseec Business School. En revanche, ils doivent savoir à quels types de postes ils peuvent postuler une fois diplômé, à quel salaire ils peuvent prétendre, etc. »

À l’Inseec, les étudiants peuvent suivre des conférences thématiques sur différents secteurs. Si vous ne pouvez pas bénéficier de tels avantages, pas de panique. Il existe des dizaines de façons de s’informer sur les réalités d’un métier. L’une des plus efficaces reste d’aller interroger des professionnels du secteur visé, voire des entreprises qui vous intéressent. « Il faut adopter une démarche réseau, affirme Marielle Lassarat, responsable du parcours carrière de l’EM Normandie. Approchez des anciens de votre école en poste pour valider la représentation que vous vous faites de leur entreprise ».

 

3. Sélectionner ses entreprises

Commencez par sélectionner les entreprises qui vous intéressent en fonction de leur secteur d’activité, de leurs axes de développement ou tout simplement de leur réputation. Mais cela ne suffit pas. « L’une des erreurs classiques des étudiants est de sélectionner une entreprise qui leur plaît sans regarder ce qu’elle a à proposer ! » rappelle Arthur Walus. Pas la peine de faire la queue pendant 20 minutes pour une entreprise qui ne propose pas de contrat d’apprentissage si c’est justement ce que vous êtes venu chercher. « Les chances pour que l’entreprise en question fasse une exception pour votre cas précis sont quasi-nulles », prévient Arthur Walus.

Le conseil pratique :

« Il faut sélectionner dix entreprises qu’on souhaite aborder, conseille Marie Albaret, fondatrice de Talented Minds, un cabinet de recrutement spécialisé dans les profils de jeunes diplômés, c’est un maximum si on veut être assuré d’être performant à chaque fois ».

 

4. Repérer ses interlocuteurs et créer du lien

Dans la plupart des événements de recrutement, il est possible de connaître à l’avance les interlocuteurs présents. Et soyez assuré que les candidats qui tirent leur épingle du jeu sont ceux qui savent tirer profit de cette information : vous ne vous présenterez pas de la même façon à un professionnel des RH, à un opérationnel ou à un Campus Manager (responsable de la promotion de la marque entreprise auprès des écoles). Et vous n’en tirerez pas non plus les mêmes informations : un opérationnel va vous parler de ses besoins directs, tandis qu’un professionnel des RH pourra vous indiquer l’interlocuteur idéal pour répondre à vos questions.

Le conseil pratique :

« Consultez les profils LinkedIn de vos futurs interlocuteurs avant de vous rendre sur un forum », conseille Arthur Walus. Cela permettra à ces derniers de vous identifier plus facilement et de voir que vous êtes vraiment intéressé par leur entreprise. « Une manière de créer du lien avant même de les rencontrer ».

 

5. Répéter son pitch

Quelles sont vos forces ? Vos faiblesses ? Vos moteurs ? Autant de questions indispensables que l’on vous posera encore et encore tout au long de votre vie professionnelle. Le problème quand on est un jeune diplômé, c’est qu’il est difficile de prouver sa valeur par son expérience. « Les recruteurs recherchent des compétences techniques, mais aussi des gens avec qui ils ont envie de bosser », nuance Arthur Walus. À vous de prouver que vous êtes quelqu’un de pêchu, curieux et ouvert d’esprit.

 

6. Adapter son CV

En matière de CV, la règle est de le personnaliser au maximum en fonction de l’entreprise visée. Évidemment, pour un forum de recrutement, vous n’allez pas emporter dix CV différents. En revanche, « un jeune diplômé qui hésite entre l’audit et le contrôle de gestion aura tout intérêt à prévoir deux CV distincts qui insistent sur les points les plus pertinents de son profil en fonction des deux types d’offres », conseille Manuelle Malot.

La directrice carrière de l’Edhec recommande également d’adopter le "CV forum". « Il s’agit d’un mix entre la lettre de motivation et le CV où la première partie reprend votre pitch : vous devez y présenter votre projet professionnel à court terme ».

Une fois votre préparation effectuée… la plus grande partie du travail est faite : vous avez toutes les cartes en main pour attirer l’œil des recruteurs qui vous intéressent le plus. À condition de ne pas relâcher vos efforts dans la dernière ligne droite.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

lino

09/03/2017

à 21:30

bonjour, je trouve cet article tres interressant. En effet, mon etablissement organise dans quelques jours un forum école-entreprise, et étant inscrit en droit des affaires et fiscalité(master 1), je suis à la recherche d'un stage au sein d'un cabinet juridique et fiscal. Mon plus grand probleme est que j'ai pas d'experience professionnelle. j'aimerai savoir si vous avez des conseils appropriés quant à ma situation.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte