1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Des exemples de CV pour faire simple et beau

Des exemples de CV pour faire simple et beau

des-exemples-de-cv-pour-faire-simple-et-beau

Elodie Buzaud

Les recruteurs passent en moyenne 6 secondes sur un CV pour effectuer un premier tri. D’où l’intérêt de soigner la présentation pour capter leur regard. Mais pas la peine de faire compliqué, le mieux c’est d’opter pour un look minimaliste. À la fois esthétique et simple à réaliser. Suivez le guide.

Sélectionnez les informations essentielles pour tenir sur une page

Avant de vous lancer dans la mise en forme, il faut être sûr d’avoir fait le tri sur le fond. « Pour procéder au mieux, surtout pour les cadres, mieux vaut partir d’une feuille blanche », affirme Philippe Hemmerlé, le directeur général de la société de conseil en CV, CVFirst. « Vous dressez la liste de toutes vos expériences professionnelles avec les réalisations qui correspondent et les résultats, explique Catherine Dulon, fondatrice de l’agence de conseil cvclick.fr. À partir de là, en fonction de ce qui est demandé dans l’offre d’emploi, sélectionnez uniquement les missions majeures qui collent à l’offre. Puis, mettez 3 à 4 grandes réalisations qui coïncident, ce qui permet de faire un CV qui tient sur une page, pas plus. »

Choisissez une police simple

Même si le choix d’une police reste quelque chose d’assez personnel, certaines sont plus appropriées que d’autres pour le CV. Pour Catherine Dulon, c’est le cas des polices Calibri et Verdana. L’Arial est aussi souvent utilisée dans les CV, à raison, car elle est neutre et très lisible. L’important dans le choix d’une police de caractères, c’est qu’elle soit claire et agréable à lire, aussi bien à l’écran qu’imprimée. Il faut donc s’en tenir à une seule pour le document entier. Concernant la taille de la police, on retrouve souvent du 12 pour le corps du texte, un peu plus grand pour le titre, les intitulés de rubriques et les fonctions exercées. Pour attirer l’attention sur quelques mots, pensez au gras, oubliez l’italique et bannissez pour toujours les mots écrits tout en capitale.

>>Votre CV est finalisé ? N'oubliez pas de le déposer dans notre CVThèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

 

Optez pour des éléments de graphisme sobres

« Adoptez un design soft, à la mode Apple, permet réellement de faire ressortir le contenu d’un CV », estime Philippe Hemmerlé. « Je recommande d’utiliser des formes géométriques », confie Catherine Dulon. Des lignes horizontales ou verticales, par exemple, des puces, ou encore, « des encadrements ou une trame de fond », ajoute Catherine Dulon. Mais il faut choisir et se limiter à un ou deux éléments. Par exemple, vous pouvez séparer chaque rubrique de votre CV par une ligne horizontale. Placer le titre de votre CV, votre nom, numéro, mail et votre accroche dans un encadré. Ou encore, utiliser des puces pour chaque expérience professionnelle. « Il ne faut pas que ce soit trop lourd. Le recruteur doit trouver cela fluide, subtil, prévient Catherine Dulon. Il ne faut pas avoir peur de laisser du blanc. »

Pas trop de couleurs

Pour embellir un CV, beaucoup de candidats y mettent de la couleur. Soit, pour la police, soit en aplat, pour des encadrés. « Ce n’est pas déconseillé, affirme Catherine Dulon, mais il ne faut pas en abuser. » Choisir une couleur peut être une bonne idée, mais encore faut-il en choisir une lisible si on l’applique sur la police (pas de jaune) et cohérente avec le poste visé (pas de rose fluo pour un poste dans une banque). C’est pourquoi, pour éviter aux candidats de faire de mauvais choix, certains spécialistes déconseillent carrément de colorer un CV.

Évitez les logos

C’est vrai qu’insérer les icônes des logiciels maîtrisés, ou les logos des entreprises, peut être tentant. Cependant, c’est un peu risqué. Car « l’utilisation d’un logo est censée être soumise à autorisation de la part de la marque concernée », rappelle Catherine Dulon. Certains recruteurs mal intentionnés pourraient donc sauter sur l’occasion pour vous mettre en difficulté lors de l’entretien. De plus, toutes ses couleurs et formes parfois aléatoires peuvent alourdir votre curriculum vitae ou casser sa sobriété.

Contentez-vous de Word, sauf si vous êtes dans la com’

Pour élaborer un CV simple et esthétique, le logiciel Word (ou OpenOffice), suffit. « Quand on maîtrise Word, c’est assez puissant », convient Catherine Dulon. Un document Word qu’il convient d’enregistrer sous format PDF pour que, justement, sa présentation reste telle que vous l’avez imaginé. Et puis, « la forme ne doit pas être incohérente avec les compétences du candidat, ajoute Philippe Hemmerlé. Que penser d’un CV Photoshop si le candidat ne maîtrise pas cet outil ? » Donc, à moins de chercher un emploi dans la communication, pas la peine de vous lancer dans l’utilisation de logiciels comme Indesign ou Photoshop.

 

Quelques exemples de CV minimalistes pour vous inspirer

Le site Etsy s’avère être une bonne source d’inspiration pour les CV minimalistes. En voici quelques exemples :

Le CV ligne verticale

Le CV bicolore

Le CV ligne horizontales

Le CV encadré de couleur

Le CV avec encadrés

Le CV sans rien

 

48

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Del

16/09/2018

à 08:47

Un cv sans faute (pas comme cet article) est indispensable.

> Répondre

Dahmane DAIRI

24/07/2018

à 18:47

Faites 2 CV selon, les postes convoités, afin de mobiliser les expériences pertinentes.

> Répondre

En réponse à Dahmane DAIRI

pierre henry

11/09/2018

à 13:56

tres belle remarque

> Répondre

celianine

11/12/2017

à 10:51

Bonjour,

Moi j'ai plusieurs expériences professionnelles qui parfois ne correspondent pas à mon domaine d'étude (j'ai un bts dans l'eau et à certaines période j'ai été obligée de bosser dans la distribution par expemple.)

Ma question est la suivante : dois-je mettre toutes les expériences surtout celles qui n'ont pas de rapport (en plus mon cv fais plus d'une page) ou je les enlèves mais cela fais un "trou" dans mon parcours.

Merci

> Répondre

En réponse à celianine

sirthie

13/09/2018

à 13:09

Moi, j'avais créé deux rubriques : "Expériences professionnelles" et "Expériences complémentaires".

> Répondre

En réponse à celianine

paolo

06/08/2018

à 18:43

Bonjour,
d'abord je trouve détestable d'être catalogué dans un domaine précis, ainsi que le comportement étriqué de clan de certains recruteurs.
Sur plusieurs années, il n'est pas choquant d'évoluer et de, parfois, changer de fonction ou de secteur.
Il faut si possible éviter de passer pour quelqu'un d'instable, et montrer curiosité et engagement.
Bon courage

> Répondre

En réponse à celianine

Lalune

25/07/2018

à 07:39

Bonjour Celianine,

Plus des 3/4 des DRH sont des ânes qui sélectionnent les cv pour des fonctions et avec des critères qu'ils ne maitrisent pas . ils assument les 6 secondes pour lire un cv , c'est dire leur prétention et leur incapacité .. Bref , il ne me semblent pas judicieux de te compliquer la vie avec une ou des expériences qui n 'est pas dans les missions du poste .

> Répondre

En réponse à celianine

Sara Tilly

25/07/2018

à 07:05

Peut-être pouvez-vous le spécifier soit par un alinéa dans le CV pour éviter le trou, soit dans la LM si cela apporte une plus-value au poste que vous convoitez.
Cordialement.

> Répondre

En réponse à celianine

Christophe Emmanuel

24/07/2018

à 23:35

Bonjour,

Personnellement je pense su’il est nécessaire de mettre toutes les expériences.
Par contre vous pouvez accentuer et détailler plus avant les expériences qui correspondent le mieux au poste pour lequel vous postulez et diminuer le descriptif des autres pour gagner en clarté.

Cdt

> Répondre

En réponse à celianine

Christophe Emmanuel

24/07/2018

à 23:30

Bonjour,

Personnellement je pense su’il est nécessaire de mettre toutes les expériences.
Par contre vous pouvez accentuer et détailler plus avant les expériences qui correspondent le mieux au poste pour lequel vous postulez et diminuer le descriptif des autres pour gagner en clarté.

Cdt

> Répondre

En réponse à celianine

nicolasm

24/07/2018

à 22:04

Bonjour Celianine,

La règle d'or est de ne jamais mentir ni chercher à cacher quoi que ce soit.

Pensez à transformer ce que vous semblez considérer comme des faiblesses en force: choix volontaire, recherche d'une nouvelle expérience, tout simplement un soucis économique personnel ou lié à l'entreprise qui vous employait. Vous avez le droit d'avoir un parcours non linéaire. Ce n'est pas un problème tant que vous saurez le justifier.

Les recruteurs professionnels sauront apprécier votre honnêteté (un point positif vous concernant qu'ils transmettront à l'entreprise) mais surtout savent détecter les CV maquillés.

Gardez confiance et pensez aux côtés positifs que vous ont apporté ces différents postes et qui ont enrichi votre expérience professionnelle.

> Répondre

En réponse à celianine

VINCENT GNAKPA

24/07/2018

à 16:59

Vous pouvez faire un CV thématique ou alors rédiger un CV en fonction des compétences exigées par le poste convité

> Répondre

Frederic

29/09/2017

à 11:46

La plupart des exemples proposés se limite à une page. Mais qu'en est il des personnes expérimentées pour lesquelles un CV en 2 pages est nécessaire.

> Répondre

En réponse à Frederic

ToujoursJeune

18/12/2017

à 23:06

Personnellement, j'ai de l'expérience dans pls domaines et donc ça ne tient absolument pas sur une page. Mais les recruteurs n'ont pas que ça à faire de faire le tri, donc comme précisé dans l'article : je résume au maximum, et je ne développe un peu que ce qui correspond à ce que je cherche à ce moment là. Et si jamais le recruteur est intéressé par les autres domaines (par curiosité en général ou parfois parcequ'il a une idée de poste transversal), et bien là il me contacte... parfois, il vaut mieux être + court pour laisser un peu de mystère et susciter la curiosité.

> Répondre

En réponse à Frederic

emérald

19/11/2017

à 18:58

Tout simplement, tu appliques le même style graphique / mise en page pour les deux pages.

> Répondre

Sylvain

31/08/2017

à 21:23

Les avis et conseils donnés pour la construction d'un CV pertinent sont pléthore sur Internet. Intrinsèquement, il y a presque autant de divergences d'opinion qu'il y a de commentateurs ou de soi-disant "experts" en la matière. Pour preuve, cet article atteste que les recruteurs passent en moyenne 6 s sur un CV, d'autres vous diront 10 s ou 20 s, voire 30 s. Qui raison ? Aucun d'entre eux, car en vérité, c'est surtout dépendant du secteur d'activité.

Pour ma part, je pense que la qualité d'un CV relève avant tout du bon sens du candidat. Pour commencer, il y a des évidences à respecter, qui font généralement consensus : pas de fautes d'orthographe, présentation anti-chronologique, hiérarchisation en rubriques (amovibles selon le profil ; jeune diplômé, expérimenté...), design agréable, caractère synthétique, etc.

Mais il également bon de se rappeler que le propre d'un CV (comme d'une lettre de motivation d'ailleurs...) est avant tout de se démarquer des autres afin de faire valoir ses atouts et ainsi décrocher le poste convoité. Pour ce faire, il est alors intéressant de mettre en avant les éléments qui interpellent le recruteur et le différencient, de sorte qu'il se rappelle du candidat a posteriori de la lecture.

En voici une liste non exhaustive :

- photo professionnelle
- logos d'entreprise
- références et contacts d'anciens employeurs
- réalisations personnelles (publications, brevets, dispense de cours, participation à des congrès...)
- distinctions (prix, récompenses, bourses, nominations...)
- URL des profils numériques (LinkedIn, Viadeo...)
- diplômes, certifications et brevets spécifiques (TOEIC, TOEFL, BULATS, Voltaire, C2I, SST...)
- centres d'intérêt peu communs (exit donc les banals "voyages, littérature, cinéma, sport...")

Autant de choses qui permettent de valoriser le candidat, quoi qu'en pensent les éternels détracteurs de l'un ou l'autre de ces éléments. Le principe de base est simple : si vous avez dans votre parcours un élément susceptible de vous valoriser, faites le apparaître de manière patente.

> Répondre

En réponse à Sylvain

Bruno

14/03/2018

à 14:42

Bonjour,
Après lecture des différents avis, je tenais à vous félicité pour votre sens de la vérité. Vous avez parfaitement bien résumé la situation.
Merci pour votre contribution.

Bruno Decroix

> Répondre

En réponse à Sylvain

helleboid franck

27/09/2017

à 11:51

Vous avez raison : il n'existe pas de "grammaire officielle" du CV.
Un cv est un acte de communication qui vise un objectif : obtenir un entretien en vue d'une embauche. Il est exact que le premier tri des cv se fait généralement sur quelques secondes et donc que la forme compte au moins autant que le fond. Pour "accrocher l’œil du présélectionneur, le titre pertinent n'est apriori pas le nom et le prénom du demandeur, par exemple...
Un bon cv ? C'est un Cv qui vous vaut des contacts avec les employeurs démarchés... ...tout simplement !

> Répondre

En réponse à helleboid franck

Sylvain

28/09/2017

à 13:41

Tout à fait d'accord avec vous, c'est le principe même du CV !

> Répondre

En réponse à Sylvain

Valérie

27/09/2017

à 11:10

En quoi les logos d'entreprise valorisent un candidat ? De plus si on a travaillé dans plusieurs entreprises, ça fait charger de mettre plein de logos.
Un logo est la propriété de l'entreprise. Est elle d'accord qu'on l'utilise gratuitement sans son accord ?

> Répondre

En réponse à Valérie

Sylvain

28/09/2017

à 13:41

Comme l'a dit Helleboid Franck, le CV est un outil de communication. Les logos sont aussi un outil de communication.
En soi, ils ne témoignent pas d'une quelconque qualité/compétence du candidat, nous sommes d'accord, c'est évident. Par contre, ils peuvent accrocher le regard (plus encore si l'entreprise jouit d'un certain "prestige"), et c'est là le plus important. Cela peut être l'un des éléments qui vont faire que le recruteur se souviendra de ce CV en particulier ; il ne sera donc plus "un parmi tant d'autres". Voilà tout.

Je vous rejoins en revanche sur les problèmes que cela peut occasionner. Il est vrai que la lecture s’avérera lourde pour un CV faisant état d'une expérience significative, qui plus est dans de nombreuses entreprises. A la charge du candidat d'en user donc avec parcimonie et de ne pas chercher à les mettre trop en avant, notamment en réduisant le format.

Quant au dernier point, le logo est effectivement la propriété d'une entreprise et vous devez normalement avoir leur accord préalable avant d'en user. Dans les faits, je gage que vous rencontrerez peu de personnes ayant eu des ennuis de justice pour avoir utilisé un logo sur un CV sans un accord en amont...

> Répondre

En réponse à Sylvain

Bruno

14/03/2018

à 14:51

Oui en effet, je n'imagine pas une seconde qu'une grande entreprise va prendre le risque de porter plainte pour faire un procès à un de ses anciens salariés en recherche d'emploi... Parce-qu’il a affiché le logo sur son C.V.
Il y a des fois où je me demande si les gens sont devenus déraisonnables ou bien complétement abruti par les règles et les lois, peut être même par la paranoïa... Peut être...
Bien à vous
Bruno Decoix

> Répondre

En réponse à Sylvain

Line

26/09/2017

à 22:47

Merci pour ce commentaire plein de bon sens.

> Répondre

Greg

01/08/2017

à 17:58

"Bannissez" les mots en capitales... On ne voit que ça sur les exemple de CV présents sur la page ...
Pour le paragraphe "Contentez-vous de Word, sauf si vous êtes dans la com’ ", pourquoi ne peut on pas créer un CV original et se creuser la tête sur un logiciel juste pour faire le CV ? Je ne suis pas du tout patron, mais si je cherche quelqu'un pour par exemple un travail physique qui demande d'être polyvalent et d'apprendre vite diverses taches y compris informatiques (world, excel etc...), le CV original au niveau graphique m'indiquera que la personne apprend vite et que son travail a fait la différence sur les autres même (et je dirais surtout) si il n'a pas de grosses connaissances informatiques !
Qu'en pensez vous ?

> Répondre

En réponse à Greg

Mme c

27/09/2017

à 08:25

Tout à fait d'accord avec les propos de cet article. Je le vois sur le taux de transformation des candidats que j'accompagne. Certains cv sont très sympas graphiquement mais illisibles pour les "machines" qui les sélectionnent et même illisibles pour les humains qui les lisent très rapidement. Je préconise les cv par domaines de compétences avec obligatoirement des réalisations clés.

> Répondre

Véronique

17/07/2017

à 20:41

Je ne mets pas de logos d'entreprise. Un CV ce n'est pas un catalogue qui présente les logos d'entreprises. On n'a pas vocation à faire de la publicité. Elles s'en chargent elles-mêmes. On doit voir avant tout ce que l'on a fait dans ces entreprises. Il vaut mieux une expérience intéressante dans une entreprise moins connue qu'une expérience sans intérêt dans une entreprise prestigieuse.

> Répondre

En réponse à Véronique

Valérie

26/09/2017

à 18:04

Tout à fait d'accord. J'ajoute que si l'on nous déconseille d'utiliser les logos de logiciels, on devrait nous déconseiller l'utilisation de logos d'autres entreprises qui peuvent aussi être protégés...et qui multiplient les couleurs.

> Répondre

Kaki

28/05/2016

à 14:24

Je pense qu'un logo, ou un titre, peut accrocher le lecteur, le recruteur en l'occurrence. j'ai 55 ans dont 17 expériences professionnelles, dans 4 domaines, il m'est difficile de laisser des blancs ayant plus ou moins aimer celle ci, mais toujours avancé dans la qualification, IL est évident que mes handicaps n'ont pas facilité l'emploi, dernièrement alors que je devais commencer un stage de reconversion, la veille convoqué est la sanction est tombée "situation médicales non stabilisées"..

> Répondre

RICHARD, Michel, Linkedin : Michel RICHARD/SFR

29/01/2016

à 16:17

Je ne suis pas d'accord ! Un CV sans logo c'est comme une annonce immobilière sans image !

Les logos d'entreprises/d'écoles (surtout si elles sont connues) et des pictogrammes peuvent apporter une attractivité supplémentaire à un CV et faciliter le repérage des expériences et formation par le recruteur.

Par ailleurs, toute la question est de rendre immédiatement visible ses atouts personnels avec une stratégie de différenciation... Les mises en pages proposés et les titres des paragraphes ne contribuent pas de façon optimale à une recherche d'emploi réussie. Dommage...

> Répondre

En réponse à RICHARD, Michel, Linkedin : Michel RICHARD/SFR

Chris

21/03/2017

à 02:55

Tout a fait d'accord. Un logo est la maniere la plus efficace de transmettre une information

> Répondre

Moujic34

10/08/2015

à 18:42

Sympa les CV c'est sur, même très beaux oserais-je dire, mais vous serez t il possible d'en montrer pour les gens qui ont commencer à travailler avant les années 2000 s'il vous plait?

Pour faire simple pour les gens qui ont 40 ans et plus parce faire tenir nos expériences dans une seule page avec de telles présentations relève du miracle...

> Répondre

En réponse à Moujic34

Didine63

24/07/2018

à 20:06

J'ai plus de 40 et quelques années et j'ai réussi à le faire tenir en une page : d'abord les compétences que je détaille, puis les expériences (entreprise, poste, dates, c'est tout).
Bien évidemment, c'est plus difficile pour ceux qui se sont beaucoup éparpillé professionnellement.

> Répondre

Mubatile

07/07/2015

à 16:27

Dans un CV, doivent contenir les informations indiquant notre capacité à occuper le poste et mettre en avant les atouts du profil face au besoin indiqué dans l'offre. Hors, les Cv que vous présentez n'ont pas de titre et c'est le nom du candidat qui est mis en avant. Je recommande donc un titre correspondant au projet avec des accroches, comme le préconise d'ailleurs un autre de vos articles. Cette mode de mettre le nom en gros perd de son efficacité et du sens lié au CV.

> Répondre

Actions

24/06/2015

à 21:43

ou trouver les modeles de CVprésentés?

> Répondre

DFL

13/02/2015

à 11:42

Je vois des commentaires ahurissants !
L'exemple de ministres et autres élus est totalement décalé, le piston est roi, la compétence souvent absente. Parlons plutôt du privé : L'âge :
1. du recruteur, est déjà une absurdité, quand on connaît la mentalité des jeunes aujourd'hui, être jugé par eux quand on a 45 ans est un non sens et un manque de respect absolu. Lorsque le recruteur est jeune, perdu d'avance pur le candidat !
2. du candidat : de tout temps en France lors d'un recrutement, le décideur (recruteur) cherche à éliminer, et non à trouver LE candidat parmi ses courriers.
La confiance :
1. du recruteur, absente ;
du candidat : démoli par ses recherches infructueuses, (voir plus haut)
Enfin, un cadre expérimenté a par définition une compétence établie, dans ce pays on cherche toujours les fautes possibles pour éliminer les candidats, et c'est vrai dans tous les compartiments de notre vie !

> Répondre

En réponse à DFL

Alexandre

17/09/2016

à 17:17

L'age du recruteur, une blague !!! Un manque de confiance et de respect, c'est vous qui êtes absurde !

Parce que vous avez de l'expérience, vous pensez que les jeunes ne savent rien faire ! C'est sûr que si vous leur avez transmis une mentalité comme celle ci, vous n'irez pas loin !!

Les jeunes travaillent et communiquent autrement, mais ils savent faire leur métier ! A 24 ans en ressources humaines, il m'est difficile de rencontrer uniquement des plus jeunes que moi !! Bien au contraire, les entretiens avec des personnes d'expérience et ouvertes sont plus enrichissants pour les deux parties car nous pouvons davantage échanger ! Faut il encore que la personne mature, aussi, respecte le jeune !

> Répondre

panpy

13/02/2015

à 11:14

Uniquement les missions qui collent au poste dites vous mais c'est ultra reducteur c'est accepté de rentrer dans une case alors qu'on souhaite des profils adaptables, flexibles en capacité d'intégrer de nouvelles fonctions.

Déjà qu'en France on est coincé par son précèdent métier et supposé de ne être en mesure d'en faire un autre !

Je rigole combien de fois ai-je vu en poste des profils très spécialisés devenir ou choisir de devenir "autre chose" tel que RH, responsable logistique ... sans avoir même reçu la formation et l'information préalablement nécessaire et manager des équipes compétences sans comprendre un traite mot de leur travail.

Il y a en interne de l'imposture alors comment ne pas comprendre que certain(e)s ne soient pas tentés de maquiller leur CV et s'inventer des diplômes, des fonctions jamais obtenues, exercées et quelques exemples ont pu démontrer que cela fonctionnait ... j'ai moi-même souri à la lecture de mes proches ex collègues. Question de bluff après tout celui qui vous recrute est bien souvent à 100 lieues du poste que vous occuperez.

Quant à la lettre de motivation un ami chef d'entreprise reconnaissait que ce document était superfétatoire ; candidater à une offre est déjà une motivation en soi et devoir produire un courrier vantant ses propres mérites plus ceux de l'entreprise ciblée c'est acter dans le sens voulu.

Récemment j'ai eu 3 jours de suite un entretien pour un poste, 1er entretien 1ere définition de fonction, 2nd entretien rien de ce qui m'avait été présenté la veille ne tenait debout, 3eme entretien on réfléchissait à une autre version ... au 5eme jour le choix se portait sur un coup de cœur (sic) nonobstant mes qualités etc etc

Aussi ce "manager" de consultants qui me reprochait 25ans de travail dans un groupe alors que tous les ans pendant 10ans il s'était exercé à changer de boulot ou de boite !

Etre jugé par des inconstants, des indécis, des affabulateurs de tout poil ca pèse à la longue

Qu'on ne me dise surtout pas que les chômeurs ne cherchent pas de travail

> Répondre

Phil95

24/12/2014

à 09:53

Les seniors comme le dit HAO sont de plus en plus jeunes..Hélas

Les idées reçues ont la vie dure en France, a une époque oui, les gens étaient usés à 45 ou 50 ans, 45 Heures ou plus par semaine, travail en usine, travail aux champs, peu d'aide mécanique pour les tâches lourdes..mais maintenant...tout est robotisé, automatisé, une majorité travaille en bureau, et à 50 ou 55 ans sont toujours vaillants.
Il faudrait déjà changer ces mentalités du moyen âge pour que les seniors retrouvent du travail, mais on est en France...pour bouger les choses, il faut d'abord dépoussiérer, gratter...réfléchir, légiférer....bref, perdre du temps.

Créer son entreprise..de nos jours ?? faut être fou ou riche !
Combien se sont cassés les dents malgré une bonne volonté..accablés par les taxes, les impôts, les réglementations en tout genres, les normes innombrables, la concurrence étrangère qui casse les prix.

De plus comme vous le soulignez justement, aujourd'hui il faudrait quasiment connaitre tout de l'entreprise ou nous postulons, connaitre tous les métiers et us et coutumes..connaitre tous les outils même les plus pointus ( techniques, informatiques, process..etc..)

Les entreprises ne veulent plus prendre le temps de prendre le temps.
Former des gens à leurs spécificités est une perte d'argent à leurs yeux..alors on cherche le mouton à 6 pattes, après avoir pendant longtemps cherché celui à 5 pattes.

Ce mouton à 6 pattes prends souvent d'ailleurs la forme de stagiaire, à qui on refile tout le boulot que les autres ne veulent pas faire, et corvéables à merci ils triment pour que les autres touchent leurs salaires à peine mérités.

Le monde du travail aujourd'hui est gangréné de l'intérieur, pas seulement coté recrutement.
Et ce n'est pas Pôle emploi ni les "résolutions" des gouvernements qui changeront quoi que ce soit.
Les pactes machin ou truc ne servent à rien d'autre qu'à faire des effets de manches pour se donner bonne conscience.

Au contraire.

> Répondre

Phil95

24/12/2014

à 09:38

Certes Misspepette, mais un CV ne donne pas les renseignements à mon sens essentiels :
Personnalité
Professionnalisme
Qualification
Et tous les autres critères nécessaires à un bon employé ou cadre.

Le CV c'est une carte de visite, comme celle d'un commercial qui la donne à son client.
Ce n'est pas une preuve de ses compétences.

Par écrit on met ce qu'on veut.

> Répondre

Phil95

24/12/2014

à 09:35

Absolument d'accord avec Wicksy

La belle époque ou nous faisons des journées d'essai pour que l'employeur puisse juger de nos capacités est bien révolue.

Aujourd'hui tout n'est qu'apparences et superflu.
Il faut flatter les recruteurs et se plier aux rites sociaux plus que d'être compétents, ça se vérifie tous les jours..un costume cravate ne rend pas compétent, pas plus qu'un CV hyper tendance.

Ce n'est pas comme ça que le chômage baissera en France

Certaines personnes que je connais sont parties à l'étranger pour ces causes et n'ont eu quasiment aucun mal à trouver un emploi dans leur qualification.

Les critères de recrutement ne sont pas aussi superflus.

> Répondre

HAO

24/12/2014

à 04:57

Il faut bien occuper le temps des chômeurs, non ? Et puis, en faire des mendiants, c'est valorisant pour ceux qui recrutent... Vous imaginez le pouvoir que cela représente, surtout si le recruteur est un gamin et que vous avez 20, voire 30 d'expériences !

Quant à la polyvalence et la capacité de s'adapter à n'importe quelle entreprise, là, c'est vraiment mal vu, parce que vous ne serez pas le robot rêvé (le clone ?) qui dans la 1/2 heure de la prise de poste sera totalement opérationnel. Apporter de l'air frais de l'extérieur ? Mon Dieu, il pourrait y avoir des virus... Un cadre qui réfléchit, qui propose, c'est dangereux.

De toute façon, si vous avez besoin de répondre avec une lettre de motivation et un CV, c'est que vous n'avez pas de réseau et donc que vous ne valez pas grand-chose. Comme tous les conseillers Pôle Emploi vous le répètent quand ils ont le temps de s'occuper de votre cas, à votre âge, vous n'avez qu'à créer votre entreprise... Combien de ministres ont créé seuls leur entreprise ? Ou de hauts fonctionnaires ? Ou des députés/sénateurs ? Voire même des entrepreneurs du Cac 40, ceux du MEDEF qui sont des donneurs de leçon pour les chômeurs de longue durée qui ne veulent pas travailler...

Il n'y a pas si longtemps, il y avait ici un article sur une écologiste député européen (ou plutôt ex) et qui n'avait pas l'air d'avoir l'intention de créer son entreprise... ni d'utiliser son "réseau" pour trouver du travail. Elle envisageait plutôt une réélection ultérieure et en attendant, utiliser les indemnités Pôle Emploi... Les députés fonctionnaires n'ont même pas à faire ce choix ! Ils retrouvent aussitôt un emploi qui les attend au chaud...

Bon courage à tous les seniors (à partir de 42 ans, je vous le rappelle) chômeurs de longue durée !

> Répondre

momo

23/12/2014

à 21:45

Je vous félicite d'avoir tout dis. Pour les amis et même pour des postes de Ministres ou de Conseillers au niveau de Ministères, un simple appel téléphonique fait l'affaire.

> Répondre

Phyl78

23/12/2014

à 18:11

Tout ces commentaires sont très justes.
J'ai rédigé plusieurs versions de mon CV, avec l'aide de recruteurs parfois. Ce qui était parfait pour l'un était catastrophique pour l'autre.
La conclusion de tout cela c'est que dès que le recrutement est confié aux DRH et autres c'est un véritable désastre.
Ce n'est pas pour rien qu'à ces fonctions de ressources humaines est associé l'acronyme HT. C'est à dire sans aucune valeur ajoutée.

> Répondre

PF33

23/12/2014

à 16:59

Sympa les illustrations, mais il s'agit de CV anglo-saxons... peut être ai-je mal lu l'article ?

> Répondre

Misspepette

23/12/2014

à 16:33

Le CV ou le resume ont pour unique fonction de prouver que vous savez faire ce que le poste requiert... L interview (l'etape qui suit) permet au recruteur de determiner si le candidat pourrait etre un bon element dans ce poste...

> Répondre

smithose

23/12/2014

à 15:04

pour info

> Répondre

Wicksy

23/12/2014

à 12:38

En phase avec Phil95. J'ajouterai que faire tenir sur une page un CV est une gageure après 20 ans d'expérience émaillée de nombreuses réalisations. A force de faire des résumés, des raccourcis et des normalisations, cela peut certainement aider à trier, ordonner, étiqueter mais certainement pas à connaître la personne.

De toute manière, vous ne saurez jamais si la personne conviendra au poste avant de travailler avec juste via un bout de papier. C'est comme avec sa petite amie ou son petit ami, tant que vous ne vivez pas avec, vous ne connaissez pas vraiment qui elle ou il est.

La conjoncture économique actuelle est malheureusement favorable aux consultants et autres sociétés qui enjolivent voire maquillent les CV. Évidemment, c'est plus facile de se décharger sur une agence que sur soi-même si l'employé(e) ne convient pas...

> Répondre

Phil95

23/12/2014

à 11:56

De nos jours il faut faire patte blanche, il faut leur mâcher le travail, les caresser dans le sens du poil, des tendances.

Il faut ménager les susceptibilités, rédiger un CV comme-ci, comme-ça, et quasiment refaire son CV par recruteur pour adhérer à ses gouts.

La lettre de motivation, une belle arnaque encore ça.
Si je postule à un emploi c'est que je suis intéressé par cet emploi, pourquoi nous faire perdre du temps encore à expliquer dans une lettre pourquoi je veux cet emploi ?

Et cette lettre, une fois de plus, il faut la faire quasiment différente pour chaque recruteur, selon ses gouts, ses humeurs.

Le problème des recruteurs et entreprises aujourd'hui c'est qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent, ils ne savent plus faire un choix, alors répondre oui ou non est très difficile pour eux !

On est souvent face à des gens qui ne savent même pas quel métier on fait, obligés de leur rappeler sommairement.

Après, la décision n'appartient plus à une seule personne, jusqu'à 5 entretiens pour s'entendre dire : non ça n'ira pas.
Que de temps perdu pour nous et les recruteurs, qui sont payés pour ça d'ailleurs, perdre leur temps.

Le monde du travail aujourd'hui est complètement gangréné par cette incapacité à faire un choix rapide et correct, sans compter sur l'apparence qui pèse beaucoup trop dans la balance.

Quand on nous recrutera sur la base des compétences, le chômage baissera.

Le recherche d'un emploi aujourd'hui s'apparente plus à un casting qu'à une recherche d'emploi.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte