Entretien d’embauche : les atouts des seniors que les autres n’ont pas

Sylvie Laidet

Avoir 45 ans reste en handicap sur le marché de l’emploi. Vous pouvez cependant mettre en avant certains atouts que les autres n’ont pas forcément.

1 - Votre expertise

« Évoquer son expertise est un excellent moyen de transformer son surplus d'expérience en points positifs », conseille Sébastien Bompard, président de À compétence égale, association de cabinets de recrutement luttant contre les pratiques discriminatoires. Vous êtes un expert en management ? Illustrez la façon dont vous avez fait concrètement évoluer votre équipe au sein de l'organisation.

2 - Votre adaptabilité

« Grâce à leur parcours diversifié (différents secteurs, entreprises et types de postes), les seniors ont la capacité de s'adapter à des problématiques différentes. Ils savent aussi bien adresser un sujet au niveau stratégique qu'opérationnel », argumente-t-il. Or cette double casquette est capitale dans une entreprise, notamment en PME.

3 - Votre "opérationnalité"

Grâce à votre passé professionnel, pas besoin de long discours ni de formation coûteuse lors de votre prise de fonction. Vous serez immédiatement opérationnel. De plus, vous maîtrisez assez bien les rouages et les codes en vigueur dans les boites. Un gain de temps évident.

4 - Votre humilité

« Contrairement aux plus jeunes, les seniors ne cherchent pas nécessairement à monter sur le podium. Ils sont peu dans la politique politicienne », observe François Humbert, fondateur et dirigeant de Cadres Seniors Consulting. « Les enjeux de pouvoir ne les intéressent plus. Ils sont plus dans le conseil que dans la propriété », renchérit Sébastien Bompard.

5 - Votre stabilité

À 55 ans, on n'est plus un zappeur. On ne cherche plus un poste pour 2/3 ans et "ciao la compagnie !". « En entretien, insistez sur votre fidélité pour les 10 ans à venir. Même si les entreprises ne se projettent pas aussi loin, elles luttent toutes en ce moment contre la perte des savoirs et des savoir-faire. Un manque à gagner substantiel pour elles. Faire valoir sa pérennité dans le poste est de nature à rassurer un recruteur », souligne François Humbert.

6 - Votre âge

Ne vous excusez pas d'avoir passer la cinquantaine. Assumez ! Démontrez qu'à votre âge vous êtes encore énergique et connecté. La meilleure preuve ? « Vos réalisations, répond le président de l'association. Par exemple, un compte Twitter suivi et des profils actifs sur les réseaux sociaux. »

7 - Votre mobilité

« Les seniors sont souvent plus partants qu'on ne le pense. À 55 ans, ils n'ont en général plus d'enfant à charge, plus de crédit immobilier. Ils ont donc potentiellement moins d'attaches familiales et financières et donc plus ouverts à des mobilités géographiques. C'est également un très bel âge pour partir en expatriation », constate-t-il. Si vous êtes dans ce cas, faites-en état lors de l'entretien.

8 - Votre esprit de négociation

Enfin parlons salaire. Les seniors sont réputés beaucoup trop chers du fait de leur expérience. Alors que faire : se brader au risque de perdre sa crédibilité professionnelle ou se braquer au risque de ne pas avoir le poste ? Difficile à dire car tout dépend de la situation de chacun. Un senior en fin de droit n’aura pas la même approche du sujet qu’un senior tout juste en recherche d’emploi. Pour autant, une solution intermédiaire peut être envisagée. « Pourquoi ne pas accepter une baisse de 20/30 % du salaire fixe et négocier une part variable substantielle si les performances sont au rendez-vous ? », propose François Humbert. Ce système permet à l’entreprise de ne pas investir sur des coûts fixes. Et au senior de faire grimper la note en cas de performance accrue. Proposer ce type de montage permet en tout cas de démontrer votre capacité à négocier dans une relation gagnant gagnant.

 

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :