1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Quand reprendre contact après un entretien d’embauche ?

Quand reprendre contact après un entretien d’embauche ?

quand-reprendre-contact-apres-un-entretien-dembauche-

Régis Delanoë

L’exercice de l’entretien terminé, reste pour le candidat à attendre une réponse des recruteurs, positive ou négative. Les délais varient selon les cas de figure et les caractéristiques du poste à pourvoir, mais l’important est d’être le moins possible dans le flou à ce sujet.

À la date convenue à l’issue de l’entretien

Un entretien d’embauche réussi doit se terminer avec clarté concernant la suite du process. « Vous ne devez pas être laissé dans le flou, juge Frédéric Benay, managing director au cabinet Michael Page. Les indications données par le recruteur doivent guider vos actions à venir. »

Exemples : « Nous vous recontacterons sous une semaine » ou « nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais ». « Moins c’est précis, moins c’est bon signe, estime de son côté Mila Elhamdi, coach qui accompagne des candidats dans leurs démarches. Si c’est vague, cela peut vouloir dire que votre candidature n’a pas tapé dans l’œil. »

A lire aussi >> Quel mail envoyer après un entretien d'embauche ?

Une semaine, un délai moyen

En matière de délai, tout dépend de l’urgence du poste à pourvoir. « S’il est libre et à pourvoir immédiatement, cela peut être une question de jours. Dans le cas d’un poste hautement stratégique, les délais peuvent être plus longs, plusieurs semaines le temps de recevoir toutes les candidatures et de les comparer », constate Frédéric Benay.

Il faut pouvoir jauger du caractère urgent de la situation et agir en conséquence. « En moyenne, relancer au bout d’une semaine me paraît approprié, calcule Mila Elhamdi. Si l’entretien s’est passé un mardi, attendez le mardi suivant. Si vous jugez que le process de recrutement doit aller vite, vous pouvez légèrement raccourcir ce délai, du mardi au lundi par exemple. »

A lire aussi >> 8 questions posées par les recruteurs en entretien téléphonique

En journée et en cœur de semaine

Autre précaution utile : privilégiez des moments propices pour relancer, que ce soit par mail ou par téléphone. « Les coups de fil le vendredi en fin d’après-midi sont à proscrire, de même que l’envoi d’un mail dès le lundi matin, ou inversement », prévient Frédéric Benay.

La raison est évidente : « Vous devez faire en sorte de gêner le moins possible le recruteur et donc évitez de l’importuner à la fin de sa semaine de travail ou au retour de week-end. » Question de politesse.

A lire aussi >> 5 qualités appréciées en entretien d'embauche

Avoir un contact direct

La question du « quand » réglée, reste à savoir qui contacter et comment. « Faites en sorte d’avoir le contact direct du recruteur à l’issue de l’entretien, ce qui évite d’avoir à repasser par le standard et des intermédiaires, conseille Frédéric Benay. L’échange de cartes de visite se pratique volontiers dans pareille situation. »

L’adresse mail et le numéro de téléphone de la personne en main, vous avez le choix entre les deux. « Un mail de relance peut paraître moins intrusif, poursuit le recruteur de Michael Page. Néanmoins je recommande de passer un coup de fil, surtout s’il s’agit d’un poste où le contact direct compte, notamment dans les fonctions commerciales. » Cela montre que vous prenez les choses en main.

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte