À qui demander une lettre de recommandation ?

Publié le 17 juillet 2020 Mathilde Hardy

En plus des références que vous pouvez faire figurer sur votre CV, vous pouvez valoriser votre candidature en demandant une, ou plusieurs, lettres de recommandation. Mais il ne s’agit pas de solliciter la terre entière, mais plutôt de cibler les personnes qui pourront vraiment appuyer votre candidature. À qui demander une lettre de recommandation ? Cadremploi vous dit tout.
À qui demander une lettre de recommandation ?

À qui demander une lettre de recommandation ? Une chose est sûre, pas à n’importe qui. Car pour avoir le plus de valeur possible aux yeux d’un recruteur, elle doit émaner d’une personne capable d’attester de vos compétences techniques, mais aussi comportementales (vos soft skills). Il y a des personnes plus qualifiées que d'autres pour soutenir votre candidature. Ce sont ces dernières que vous devez viser.

Votre employeur peut rédiger une lettre de recommandation

Votre employeur, le PDG de votre entreprise ou un membre du Comex par exemple, est l’auteur idéal d’une lettre de recommandation : à la fois haut placé dans la hiérarchie et capable de donner un avis proche de vous. Son poste suscite la confiance auprès d’un recruteur.

Si vous avez déjà travaillé en direct avec lui, ou s’il est facilement accessible, n’hésitez pas à lui demander une lettre de recommandation. Sa lettre personnelle et spontanée séduira à coup sûr un recruteur, d’autant plus s’il dirige un grand groupe.

Bien évidemment, vous ne pouvez lui demander d’appuyer votre candidature que dans certains cas de rupture de votre contrat de travail :

Votre manager peut vous recommander auprès d’un recruteur

Votre manager de proximité est, sans conteste, bien placé pour parler de vous. Au-delà des aspects techniques (confirmer vos compétences sur le poste), il pourra donner une dimension plus humaine à votre lettre de recommandation. Votre ancien manager va pouvoir vanter vos compétences, votre capacité de travail, vos réalisations concrètes et votre capacité à solutionner des problèmes et à rebondir. Comme il vous a vu travailler quotidiennement, il pourra également répondre aux questions sur certains aspects de votre personnalité utile au travail comme l’optimisme, l’empathie ou la capacité à mobiliser. Précieux pour un recruteur. Lui demander une lettre de recommandation est donc tout indiqué, si votre départ se passe bien.

Nous vous conseillons de lui demander un peu plus tard la rédaction de ce précieux sésame. L’usage veut qu’on attende un peu pour une demande de recommandation pour le poste d’après. Vous pouvez donc demander à votre manager s’il serait d’accord sur le principe. Et revenir vers lui, quelques jours plus tard, d’autant plus si vous restez en contact.  

Cela va de soi, récupérer une lettre de recommandation de son manager nécessite de se quitter en bons termes.

Vos anciens collègues sont-ils légitimes à vous recommander ?

À qui demander une lettre de recommandation ? Vos anciens collègues, et pourquoi pas aussi des anciens clients, peuvent-ils prendre leur plus belle plume et vanter vos qualités ? Si la lettre de recommandation n’est pas le format le plus adapté lorsque vous souhaitez faire parler vos anciens collègues de vous, le petit mot sur les réseaux sociaux est celui à privilégier.

Si la forme change, les règles de fond sont les mêmes que pour les recommandations par lettres classiques. Au-delà du signataire, la recommandation doit être précise, factuelle, personnalisée, contextualisée. Les recommandations génériques, interchangeables, envoyées pour rendre service n'ont pas beaucoup de valeur. 

Pouvez-vous demander à vos amis une lettre de recommandation ?

Si vous postulez dans la même entreprise qu’un ami, c’est une situation un peu particulière car il y a de grandes chances que vous n’ayez jamais travaillé avec lui. Il lui est donc impossible de se porter garant de vos compétences. En revanche, il va pouvoir valoriser vos traits de personnalité et vos valeurs. Le recruteur sera en mesure de vérifier si votre profil est compatible avec les valeurs de l’entreprise. C’est donc toujours un plus et un gain de temps pour lui.  

En revanche, aucun intérêt de demander une lettre de recommandation a un ami lambda qui n’a aucun lien avec le poste convoité.

Dès que vous avez identifié le bon interlocuteur, découvrez tous nos conseils pour lui demander une lettre de recommandation.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :