Refaire son CV : suivez notre méthode en 6 étapes

Publié le 29 mai 2019 Elodie Buzaud

C’est bien connu, le plus dur, c’est de commencer. Cet adage s’applique parfaitement à la rédaction d’un CV. C’est pourquoi Cadremploi vous propose une méthode pour vous lancer dans la refonte de votre curriculum vitae. Prêt ?
Refaire son CV : suivez notre méthode en 6 étapes

Comment rédiger son CV ? Pour avoir un CV parfait, ne faites pas l'impasse sur le titre, l'accroche et les rubriques indispensables. Et votre CV doit toujours être à jour !

Partez d’une feuille blanche

« Nous partons toujours d’une feuille blanche », confie Philippe Hemmerlé, le directeur général de la société de conseil en CV, CVFirst. Pour lui, c’est la seule technique qui vaille. « Si on part d’un vieux CV, on va avoir de vieilles expériences dont on a du mal à se détacher, or, refaire son CV c’est faire le deuil de ses anciennes expériences », explique-t-il. Et, « si on part d’un modèle de CV, on va, consciemment ou non chercher à rentrer dans le moule et mettre des éléments de côté alors qu’ils auraient pu être utiles. Or le but d’un CV, c’est de montrer que vous êtes unique. » Les modèles de CV ne doivent pas vous entraver donc, mais vous inspirer.

Trouvez le titre de votre CV

Devant votre feuille, point d’angoisse. « La première question à se poser, c’est : quel est le poste que je vise ? », indique Philippe Hemmerlé. Cela vous permet de trouver le titre de votre CV. Si vous répondez à une annonce, reprenez le titre indiqué. S’il s’agit d’une candidature spontanée, n’essayez pas de ratisser trop large, choisissez un intitulé de poste bien précis. « Car l’approche, quand on rédige un CV, c’est vraiment d’avoir une idée bien claire de l’objectif et du poste visés », prévient le spécialiste.

Rédigez la liste de vos expériences

« Demandez-vous quelles sont vos qualités par rapport à ce poste et quelles sont les expériences qui en attestent », explique Philippe Hemmerlé. Ces informations constitueront votre rubrique Expérience professionnelle. Attention : ce n’est pas la peine de vouloir tout mettre dedans. « Je vais inscrire certaines anciennes expériences pour rappel, dans la mesure où elles m’ont amenées là où j’en suis aujourd’hui, mais je ne vais pas épiloguer dessus », précise l’expert du CV. « L’essentiel étant que lorsque je regarde mon parcours, la première chose qui doit apparaître, c’est l’évolution. Pas forcément la prise de galon mais la progression et la mise en avant de mes succès. » Pour chaque expérience, vous pouvez donner des chiffres, gages de votre réussite. Par exemple : le chiffre d’affaires généré, le nombre de personnes encadrées…

Notre conseil Cadremploi : les recruteurs n’ont plus que le mot soft skills à la bouche. Les compétences comportementales prennent peu à peu le pas sur les compétences techniques. Mettez vos soft skills en avant dans votre CV.

Attaquez la rédaction de votre CV

« On va commencer par son nom, son prénom et ses coordonnées », rappelle Philippe Hemmerlé. Vient ensuite le titre, puis, les rubriques. « Il y a les incontournables : parcours et formation, précise le spécialiste. Les CV sont encore formatés, mais de moins en moins. » Tant que le titre, les rubriques Expérience professionnel, compétences et Formation y sont, vous pouvez ensuite ajuster selon vos souhaits. En ajoutant une rubrique Références, par exemple, si vous avez de très bonnes recommandations particulièrement pertinentes avec le poste visé. N’hésitez pas non plus à glisser une rubrique Centres d’intérêt dans votre CV, si cela atteste de qualités utiles pour le poste.

Travaillez la mise en forme

En ce qui concerne la mise en forme, à moins d’être un professionnel de la communication, mieux faut éviter la surcharge visuelle et les polices baroques. « La tendance est au design soft », précise Philippe Hemmerlé. Un minimalisme du CV, en quelque sorte. En plus, un CV trop chargé, c’est suspect aux yeux des recruteurs. « Si j’ai beaucoup de formes dans mon CV, des graphiques, des visuels, des listes de compétences, par exemple, je vais toujours avoir l’impression que le candidat cherche à trop enjoliver son parcours ou ses qualités », estime Philippe Hemmerlé de CV First. La règle est donc de faire un CV simple et beau.

Testez et ajustez

Comme Rome, votre CV ne se fera pas un jour. « Un CV se rédige par optimisations successives, confirme Philippe Hemmerlé. Très souvent, il va falloir procéder par ajustement. Autrement dit : si votre CV fraîchement refait ne rencontre aucun succès malgré la pertinence entre votre parcours et les postes visés, remettez-vous en question et modifiez-le. « Dans les premiers entretiens d’embauche, vous allez aussi comprendre les éléments qui sont mal compris dans votre CV », prévient le conseiller. Par exemple, vous avez mis en avant un résultat dont vous êtes particulièrement fière et on vous dit qu’il n’y a pas forcément de quoi, il ne vous reste plus qu’à le supprimer.

Pour vous donner le plus de chance de décrocher l'emploi de vos rêves, certains conseils sont à fuir. Découvrez dans nos articles les pires conseils pour rédiger un CV, mais aussi 8 conseils pour faire un bon CV.

>>Votre CV est finalisé ? N'oubliez pas de le déposer dans notre CVThèque utilisée par plus de 15 000 recruteurs

Pour optimiser votre CV et mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le job de vos rêves, découvrez notre partenaire CV First.

Elodie Buzaud
Elodie Buzaud

Le travail et l’écologie sont mes thématiques de prédilection. En tant que journaliste indépendante, je cherche notamment à répondre aux questions que posent ces deux sujets pour mieux comprendre comment le travail, et les travailleurs, peuvent contribuer à la transition écologique.

Vous aimerez aussi :