1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Refaire son CV : suivez notre méthode en 6 étapes

Refaire son CV : suivez notre méthode en 6 étapes

refaire-son-cv--suivez-notre-methode-en-6-etapes

Elodie Buzaud

C’est bien connu, le plus dur, c’est de commencer. Cet adage s’applique parfaitement à la rédaction d’un CV. C’est pourquoi Cadremploi vous propose une méthode pour vous lancer dans la refonte de votre curriculum vitae. Prêt ?

1 – Partez d’une feuille blanche

« Nous partons toujours d’une feuille blanche », confie Philippe Hemmerlé, le directeur général de la société de conseil en CV, CVFirst. Pour lui, c’est la seule technique qui vaille. « Si on part d’un vieux CV, on va avoir de vieilles expériences dont on a du mal à se détacher, or, refaire son CV c’est faire le deuil de ses anciennes expériences », explique-t-il. Et, « si on part d’un modèle de CV, on va, consciemment ou non chercher à rentrer dans le moule et mettre des éléments de côté alors qu’ils auraient pu être utiles. Or le but d’un CV, c’est de montrer que vous êtes unique. » Les modèles de CV ne doivent pas vous entraver donc, mais vous inspirer.

2 – Trouvez le titre de votre CV

Devant votre feuille, point d’angoisse. « La première question à se poser, c’est : quel est le poste que je vise ? », indique Philippe Hemmerlé. Cela vous permet de trouver le titre de votre CV. Si vous répondez à une annonce, reprenez le titre indiqué. S’il s’agit d’une candidature spontanée, n’essayez pas de ratisser trop large, choisissez un intitulé de poste bien précis. « Car l’approche, quand on rédige un CV, c’est vraiment d’avoir une idée bien claire de l’objectif et du poste visés », prévient le spécialiste.

3 – Rédigez la liste de vos expériences

Ensuite, « demandez-vous quelles sont vos qualités par rapport à ce poste et quelles sont les expériences qui en attestent », explique Philippe Hemmerlé. Ces informations constitueront votre rubrique Expérience professionnelle. Attention : ce n’est pas la peine de vouloir tout mettre dedans. « Je vais inscrire certaines anciennes expériences pour rappel, dans la mesure où elles m’ont amenées là où j’en suis aujourd’hui, mais je ne vais pas épiloguer dessus », précise l’expert du CV. « L’essentiel étant que lorsque je regarde mon parcours, la première chose qui doit apparaître, c’est l’évolution. Pas forcément la prise de galon mais la progression et la mise en avant de mes succès. » Pour chaque expérience,  vous pouvez donner des chiffres, gages de votre réussite. Par exemple : le chiffre d’affaires généré, le nombre de personnes encadrées, etc.

4 – Attaquez la rédaction de votre CV

« On va commencer par son nom, son prénom et ses coordonnées », rappelle Philippe Hemmerlé. Vient ensuite le titre, puis, les rubriques. « Il y a les incontournables : parcours et  formation, précise le spécialiste. Les CV sont encore formatés, mais de moins en moins. » Tant que le titre, les rubriques Parcours professionnel et Formation y sont, vous pouvez ensuite ajuster selon vos souhaits. En ajoutant une rubrique Références, par exemple, si vous avez de très bonnes recommandations particulièrement pertinentes avec le poste visé. N’hésitez pas non plus à glisser une rubrique Centres d’intérêt dans votre CV, si cela atteste de qualités utiles pour le poste.

5 – La mise en forme

En ce qui concerne la mise en forme, à moins d’être un professionnel de la communication, mieux faut éviter la surcharge visuelle et les polices baroques. « La tendance est au design soft », précise Philippe Hemmerlé. Un minimalisme du CV, en quelque sorte. En plus, un CV trop chargé, c’est suspect aux yeux des recruteurs. « Si j’ai beaucoup de formes dans mon CV, des graphiques, des visuels, des listes de compétences, par exemple, je vais toujours avoir l’impression que le candidat cherche à trop enjoliver son parcours ou ses qualités », estime Philippe Hemmerlé de CV First, qui corrige, chaque semaine, le CV d’un internaute pour Cadremploi.

6 – Testez et ajustez

Comme Rome, votre CV ne se fera pas un jour. « Un CV se rédige par optimisations successives, confirme Philippe Hemmerlé. Très souvent, il va falloir procéder par ajustement. Autrement dit : si votre CV fraîchement refait ne rencontre aucun succès malgré la pertinence entre votre parcours et les postes visés, remettez-vous en question et modifiez-le. « Dans les premiers entretiens d’embauche, vous allez aussi comprendre les éléments qui sont mal compris dans votre CV », prévient le conseiller. Par exemple, vous avez mis en avant un résultat dont vous êtes particulièrement fier et on vous dit qu’il n’y a pas forcément de quoi, il ne vous reste plus qu’à le supprimer.

Pour aller plus loin :

Consultez notre mini-site pour vous aider à refaire votre CV.

Pour participer au tirage au sort et gagner l’analyse gratuite de votre CV par notre partenaire CV First

16

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Paul

17/10/2018

à 10:59

Il n'y a qu'en France où un CV doit tenir sur une seule page. Frontalier Allemagne / Suisse, je peux vous assure que TOUTES les expériences dans une entreprises sont relatées et ils font IMPERATIVEMENT plusieurs pages. Il y existe aussi un livret qui vous suit tout au long de votre carrière dans lequel sont reporté vos différentes fonctions et activités exercées.
La lettre de motivation n'a qu'une signification secondaire.
Et quand je décroche un entretien dans un cabinet de recrutement spécialisé dans le placement transfrontalier, que la "charmante" demoiselle qui mène la discussion doit tout juste être majeure et ne parle pas un mot d'allemand, j'ai du mal à croire au sérieux de l'entreprise...

> Répondre

abdelhamid badreddine

07/08/2018

à 02:28

Expert en mécanique matériel roulant et mécanique aéroportuaire(les engins de chantier et les camions de sécurité des avions au sein de l'aéroport)

> Répondre

DURAND-DECAUDIN Daniel

07/03/2018

à 14:27

Les lettres de motivation ne sont que le reflet d'une société française imbécile. Dans le monde entier, on réclame des lettres de référence. On ne force pas le candidat à l'hypocrisie. Son parcours est détaillé dans son CV, point barre ! Si le CV plait, il débouchera sur un entretien qui fera le reste.

> Répondre

En réponse à DURAND-DECAUDIN Daniel

jambu, eric, baladji 86

15/10/2018

à 19:14

dans un déroulé de carrière ,les recruteurs n'ont jamais lu entre les lignes l'absence ou quasi absence d'emplois dans le service public ce qui pourrait laisser à penser que je cherche dans le privé ,et que leur entreprise privée ,c'est un bon point pour eux.
ON truffe notre cv de "signaux faibles" et ils restent trop souvent dans le conventionnel, le prêt à penser, les schémas balisés .Certes les diplômes c'est bien,c'est le savoir accumulé,mais s'adapter au futur ,l'anticipation ,au changement...aux nouveaux savoirs à venir c'est mieux et croiser les ressources documentaires évite de découvrir dix fois la même chose dans son coin.
Un profil technique c'est le sens du pratique, du concret , excluant le savoir non pertinent, ou inutile sur le momment,la machine si elle marche pas ,si elle nous a couté un pognom de dingue, la machine ne produit pas ,nous coute plus qu'elle nous raporte.
le financier trouvera ,qu'à qualité égale , la maitrise des couts (un salaire féminin pour un patron est 25% moins cher) , alors pourquoi avoir des patrons homme,c'est un acte anormal de gestion, mais aussi marketing.

> Répondre

naciri saad dine

27/02/2018

à 18:00

salut a vous?....bienvenue%

> Répondre

DK

23/12/2014

à 12:28

J e fais exactement le même constat que Smag. J'ai reçu une réponse négative à une candidature pour un poste de Responsable d' exploitation assistance aéroportuaire .
La réponse indiquait que mon profil ne correspondait pas. Mon erreur a été de postuler avec mon CV de Chef d'escale. Le job est le même, même domaine aéronautique. Expérience et qualifications requises. Je pense juste que, à cause de l intitulé de mon CV, je n ai pas franchi la barrière des mots clefs.
Et que dire de Pole emploi qui me réponds egalement négativement en commençant sa lettre par Monsieur, alors que mon CV et ma LM indiquent bien mon état civil de femme, et que j ai un prénom qui ne prête pas à confusion!...
Démoralisant, décevant, dévalorisant , apres des mois de recherches infructueuses.

> Répondre

En réponse à DK

BaAl

20/02/2018

à 10:18

Exactement, pour moi ça été pareil. Très longtemps dans le faux, avec d'autres recruteurs qui en rajoutaient une couche en me conseillant d'ajouter sur mon CV les raisons de mon départ. Avant de tomber sur cette page, j'ai lu aussi celle ci : https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/conseils-candidature/cv/detail/article/les-pires-conseils-pour-rediger-un-cv.html
Ma première erreur a été de faire un CV trop long, en voulant tout mettre. Quand je franchissais la première étape des mots clef et qu'on m'appelait, on me posait vraiment beaucoup de questions. Mettre tout se retournait donc contre moi. Une autre erreur était que je ne mettais pas de titre. Le gros problème aussi dans notre société, c'est que les recruteurs vous font des templates pour vous formuler un refus, sans vous dire réellement pourquoi.
Bref, dans cette jungle, vous trouverez des mauvais recruteurs à coté de la plaque qui vous conseilleront ce qu'il ne faut pas faire, et HEUREUSEMENT des sites comme celui-ci.

> Répondre

En réponse à DK

laurent wallet

01/02/2017

à 07:52

Bonjour,
Je pense que le tort que nous avons est de ne pas assez se faire aider.
Le fait est que l'on pense savoir faire son Cv quelque-soit le niveau que nous avons ,mais on le fiat toujours mieux pour les autres que pour sois même .Je me rappelle au début de ma période de chômage j'ai eu ce problème cependant j'ai un titre de formateur professionnel et 10 d’expérience en gestion d'entreprise.
citation afin d’illustrer ce mot:
c'est toujours le cordonnier le plus mal chaussé.
cordialement laurent

> Répondre

malou973

23/12/2014

à 10:15

Madame, Monsieur,


Dotée d une dizaine d années d expériences dans le domaine de la comptabilité général au service d’un groupe (alarme, éclairage public, téléphonie, photovoltaïque, pompe à chaleur…). Je désire mettre à votre profit ma motivation et mon dynamisme au sein d’une votre équipe.


Ce poste impliquant polyvalence et faculté d’adaptation, m’ont permis d’être autonome, rigoureuse et d’avoir le sens des responsabilités qui sont des atouts pour votre société. J’étais en charge d’enregistrer les opérations comptables quotidiennes, payes, d’établir les déclarations fiscales et sociales et également de préparer la clôture des comptes


Persuadée que mes attentes coïncideront avec vos besoins, dans la perspective d un futur entretien, je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ma candidature


Cordialement

> Répondre

En réponse à malou973

Frederique

23/03/2018

à 15:29

Sans faute ce serait acceptable..

> Répondre

rouxton

18/12/2014

à 11:01

Je ne peux qu’acquiescer. En particulier pour les cabinets de recrutements qui font un écrémage systématique par mots clés sans chercher à voir au delà. Je peux comprendre qu'ils ont beaucoup de candidats, mais quel gâchis. Je pense de plus en plus que le problème de l'emploi en France est plus celui des entreprises que celui des politiques. Résultat, pour ma part, j'ai trouvé en 1 mois un job aux USA et je m'en vais. La France est un pays en déclin oui, mais pas à cause des politiques, mais de gens qui l'habitent (et qui ont élu les politiques en place).

> Répondre

smag

17/12/2014

à 11:11

Les recruteurs qui lisent les cv aujourd'hui ne s'intéressent qu'à une chose: les mots clés
Le reste n'a aucune importance (à part l'age, le sexe, les origines, évidemment)
Nous sommes devenus des produits d'électro ménager achetés chez DARTY ou AMAZON

> Répondre

maxboost

08/12/2014

à 18:28

L'article est bien écrit et il donne envie de s'y mettre. Merci Cadremploi

> Répondre

cadremploi00

08/12/2014

à 17:53

En lisant le titre de cet article "Refaire", je m'étonne de ne pas voir en première étape votre étape 6. Confronter son CV est sans doute la première étape, la plus importante, à votre "marché". Votre CV est votre outil de vente. Confrontez votre CV à des personnes de votre réseau, à des relations, à votre famille, à des recruteurs... si vous obtenez un entretien (bravo, le CV a déjà fonctionné en quelque sorte), n'hésitez pas au cours d'un entretien à demander ce que votre le recruteur pense de votre CV ... cet entretien est peut être le premier mais ne sera pas le dernier que vous ferez ... à moins d'avoir 67 ans ... expérimentez votre CV et surtout prenez toutes les remarques de vos interlocuteurs 'positivement'. C'est à dire que vous devez adopter le comportement suivant : 'la remarque de mon interlocuteur est toujours jusitifée... est ce que cela est un obstacle par rapport à mon objectif professionnel ?' Attention aussi à bien faire la différence entre les commentaires qui portent sur votre CV (le papier) et le déroulement de l'entretien ou de la discussion qui est d'un autre registre. Si vous discutez avec des relations, montrer leur le CV, N'expliquez PAS votre projet professionnel, et demandez leur, à leur avis, quel est votre projet professionnel et que type de poste vous recherchez. Quand vous aurez fait cela en étape '0', vous serez prêt(e) à l'étape suivante ... qui n'est peut être pas la page blanche ... même si cela peut vous aider/obliger à remettre en question toute votre approche éditoriale concernant votre CV.

> Répondre

En réponse à cadremploi00

Papo25

27/02/2018

à 17:39

L'avis "d'autres" est déterminant mais il est difficile de demander l'avis d'un recruteur généraliste et que je pense inutile, il n'ont pas le temps et ils ne sont pas ceux avec qui vous allez partager la mission.

> Répondre

Papo25

08/12/2014

à 17:43

Bonjour,

Para 1: OK mais le CV = hier et aujourd'hui. Il faut en profiter pour mettre noir sur blanc pour soi, "demain" en définissant son idéal ( type d'entreprise, région etc..) Rappel, CV = en latin "chemin de vie"..
Para 2 : pourquoi un titre? Réducteur et dangereux. Pas utile en répondant à une annonce, possible en candidature spontanée.
Para3: RAS
Para4: OK mais mettre surtout en évidence ses compétences acquises dans les expériences et correspondant au "code ROME"
Para5: RAS
Para 6:RAS.
Je voius conseille le livre "Recherche d'emploi,oubliez les méthodes de papa" de Thomas Welsch chez Larousse.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte