1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Répondre à un refus de candidature

Répondre à un refus de candidature

repondre-a-un-refus-de-candidature

Fleur Chrétien

Vous venez de passer toutes les étapes d’un long processus de recrutement, avec à la clé le poste de vos rêves. Et pourtant, le mail fatidique vient de tomber : votre candidature n’a pas été retenue. Après l’inévitable phase de déception, il est important de comprendre les raisons qui ont poussé le recruteur à faire ce choix. Mon CV renvoie-t-il une image fidèle de mes compétences et de mon profil ? Ai-je réussi à faire état de mes ambitions avec clarté ? Autant de réponses que vous pourriez obtenir. Répondre à un refus de candidature : Cadremploi vous explique pourquoi et comment mener cet exercice délicat.

Pourquoi devez-vous répondre à un refus de candidature ?

Ce poste était fait pour vous. Vous avez d’ailleurs franchi avec succès les différentes étapes du processus de recrutement : CV et lettre de motivation, entretien téléphonique de validation des compétences, entretien en présentiel avec la DRH, le manager et le directeur général de l’entreprise. Puis vous avez patiemment attendu, pour finalement recevoir un mail de refus de candidature. Malgré la déception, l’échange ne doit pas s’arrêter à ce stade : vous allez devoir réagir pour comprendre les raisons de cette décision.

>> Répondre à un refus de candidature pour remercier du temps accordé

On ne sait jamais de quoi l’avenir est fait. Mieux vaut se quitter en bons termes avec le recruteur car qui sait, votre profil pourrait bien faire l’affaire lors d’un prochain recrutement. Dans cette perspective, faites tout de même l’effort de recontacter le recruteur, ne serait-ce que pour le remercier du temps qu’il vous a accordé pendant les entretiens.

>> Répondre à un refus de candidature pour obtenir un feedback

Le mail de réponse à un refus de candidature vous permet également de demander un feedback général concernant votre candidature. L’idée étant de transformer cet échec en levier de réussite.

Point positif de votre démarche, le recruteur verra que vous êtes en posture d’écoute active pour identifier les points forts et points faibles perçus lors des entretiens. Vous pourrez ainsi valoriser les premiers et travailler sur les deuxièmes avant un prochain entretien. Quand on sait quelle image on véhicule à l’extérieur, il est en effet plus aisé d’ajuster sa posture et son discours. Au-delà de la communication, vous pourrez également connaître l’avis des recruteurs sur votre profil, votre expérience et parfois même votre personnalité. Répondre à un refus de candidature, c’est aussi obtenir des réponses vous permettant d’identifier les postes, typologies d’entreprises ou secteurs d’activité qui vous correspondent le mieux. Le plus important est que ces éléments soient constructifs et vous aident à progresser dans vos recherches d'emploi.

>> Répondre à un refus de candidature pour ouvrir les opportunités

Certes, un autre candidat a été choisi à votre place. Pour autant, vous avez encore des cartes à jouer. En reprenant contact avec l’entreprise dans une démarche ouverte et constructive, vous démontrez votre capacité à apprendre, à évoluer, à rebondir. Nombre de DRH sont très sensibles à ces soft skills.

Si le candidat sélectionné refuse l’offre d’embauche et que vous êtes le deuxième sur la liste, le poste sera finalement pour vous. Et si cet emploi vous passe sous le nez aujourd’hui, peut-être serez-vous recontacté dans quelques mois, quand l’équipe sera amenée à grandir. Donc ne perdez pas espoir et veillez à laisser une impression positive au recruteur.

Notre conseil Cadremploi : ne répondez jamais à chaud, vous pourriez regretter par la suite vos propos. Nous vous conseillons de laisser passer quelques jours afin de digérer l’information et de réfléchir à votre réponse.

Comment répondre à un refus de candidature ?

Pour répondre à un refus de candidature, le plus logique consiste à adopter le même mode de communication que le recruteur : si vous avez reçu un mail, répondez par mail. Si vous avez reçu un appel téléphonique, le téléphone sera plus adapté.

Dans les deux cas, le contenu sera équivalent : des remerciements, quelques mots pour indiquer que l’entreprise vous intéresse toujours et que vous seriez ravi de pouvoir rejoindre l’équipe si d’autres opportunités se présentaient.

Si vous souhaitez creuser les raisons du refus et en savoir plus sur le profil retenu, le mieux est de contacter le service des ressources humaines par téléphone. C’est avec un échange de vive voix que vous aurez le plus de matière pour progresser.

Notre conseil Cadremploi : si votre mail ou appel reste sans réponse, ne harcelez pas votre interlocuteur. Tout au plus, relancez-le une fois au bout d’une semaine.

Un exemple de mail pour répondre à un refus de candidature

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour l’attention que vous avez porté à ma candidature et pour les divers échanges que nous avons pu avoir.

Bien que mon profil ne corresponde pas exactement à vos besoins actuels, je reste très intéressé par votre structure et serais ravi de pouvoir l’intégrer si d’autres opportunités se présentaient.

Il me serait très utile dans ma recherche d’emploi à venir de comprendre les raisons de votre décision. Puis-je vous demander de me les exposer brièvement par retour de mail ?

Cordialement,

XXX

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+