Réseaux sociaux : les 8 erreurs qui tuent

Publié le 11 février 2011 Mathieu Bruckmüller

Facebook, Viadeo, LinkedIn, Twitter... pour ne citer que les plus connus. Autant de réseaux qu'il n'est pas toujours simple de bien maîtriser surtout quand on cherche à décrocher un job. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, voici les erreurs à éviter.

1-S'éparpiller

Premier conseil : éviter de s'éparpiller. Mieux vaut choisir un ou deux réseaux sur lesquels vous allez vous investir plutôt que de les multiplier. « L'important c'est d'avoir des profils actifs qui sont régulièrement mis à jour. Pour un recruteur, il n'y a rien de pire que d'arriver sur le profil d'un candidat qui ne soit pas complet. Or c'est le cas aujourd'hui de 37 % des profils », souligne Fadhila Brahimi, spécialiste en stratégie de présence, personnal branding et e-réputation.

2-Mélanger pro et perso

« Je déconseille d'utiliser Facebook pour rechercher un emploi. C'est avant tout un réseau social personnel », recommande Gil Couyère, président du cabinet de recrutement Selexens. « Il faut éviter le mélange des genres », renchérit Fadhila Brahimi. Si vous acceptez un recruteur parmi vos amis, paramétrez votre compte pour qu'il n'accède pas à toutes les informations comme vos photos de vacances.

3-Mentir

Soyez raccord quand vous créez des profils sur différents sites comme Viadeo, LinkedIn ou même les cvthèques. Veillez à donner le même âge, le même métier, les mêmes dates de vos expériences professionnelles. « Ils doivent bien se recouper », avertit Fadhila Brahimi.

4-Quémander un poste

Pour développer son réseau professionnel, bannissez les simples demandes de contact sans explications. « Quand le candidat veut rentrer en relation avec un recruteur sur Viadeo, il doit expliquer pourquoi et pas seulement lui envoyer une invitation standard à rejoindre son réseau», souligne Fadhila Brahimi. Pas besoin d'en faire des tonnes avec des phrases ampoulées du style « Votre entreprise d'envergure », mais expliquer que vous souhaiteriez, par exemple, avoir son avis pour valider votre projet professionnel.

5-Harceler

« Des candidats que je ne connais pas m'envoient des twitts disant qu'ils sont à la recherche d'un emploi sans plus de précision et me demande de les retwitter. Sur les réseaux sociaux, il faut s'abstenir de harceler les recruteurs avec ce genre de demandes non personnalisées », s'insurge Fadhila Brahimi.

6-Copier-coller votre CV

Sur LinkedIn ou Viadeo remplir son profil ne se résume pas à un copier-coller à la va-vite de son CV. « Adaptez votre biographie. Ces réseaux ne sont pas là seulement pour résumer votre passé, mais aussi l'opportunité d'expliquer votre projet professionnel », souligne Fadhila Brahimi.

Indiquez donc vos principales expériences avec des éléments concrets pour les illustrer « type de poste et de mission, résultats obtenus, références, activité de la société où vous êtes en poste », conseille Jacques Froissant, patron du cabinet Altaïde.

7-L'utilisation Kleenex

Les réseaux sociaux ne s'utilisent pas seulement en période de recherche d'emploi. « Ca commence avant et ça continue après. Quand je suis en poste, je dois poursuivre ma présence sinon on utilise son réseau comme un kleenex », illustre Fadhila Brahimi.

8-Ignorer les mots-clefs

Sur Viadeo et LinkedIn, les mots clefs jouent un rôle essentiel. Ils permettent « de faire remonter un profil dans les résultats de recherche. Déterminez vos mots-clés le plus précisément possible en pensant à ceux qu'un recruteur va utiliser pour trouver un profil comme le vôtre », indique Jacques Froissant.

Autres articles du dossier :

-Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour décrocher un job ?

-T'a pas encore twitté ton CV ?

-Comment je me suis fait recruter grâce à Facebook ?

-5 conseils pour se faire recruter via Facebook ou Twitter

-Réseaux sociaux : les 8 erreurs qui tuent

Mathieu Bruckmüller
Mathieu Bruckmüller

Vous aimerez aussi :