Les vœux professionnels

Publié le 03 janvier 2020 Mathilde Hardy

Une année s’achève et une autre démarre. Vous venez de fêter le passage à la nouvelle année, et vous ne pourrez pas passer à côté de l’envoi de vos vœux professionnels. Adressez-les bien évidemment à vos proches mais pas que ! Ce passage obligé est une bonne occasion de reprendre contact avec votre réseau professionnel, dont les recruteurs si vous êtes à la recherche d’un emploi en entreprise. Encore faut-il que ce soit bien fait… Vœux professionnels, comment les rédiger ? Notre article répond à cette question.
Les vœux professionnels

Se rappeler au bon souvenir de quelqu’un… C’est là tout l’enjeu des vœux professionnels. Vous avez travaillé ensemble sur un projet, vous avez envoyé une candidature qui n’a pas abouti ou vous avez été collègue dans une précédente entreprise, saisissez l’opportunité de ce début d’année pour adresser vos vœux professionnels. Et si vous êtes saisi d’une flemme aiguë de vous atteler à la tâche dès le 1ᵉʳ janvier, pas de panique ! Vous avez jusqu’au 31 janvier pour les envoyer.  

Pourquoi envoyer ses vœux professionnels ?

Has been l’envoi des vœux ? Détrompez-vous, bien au contraire ! Ils sont un prétexte pour reprendre contact avec votre réseau pro. Vous avez travaillé ensemble à un moment dans l’année, vous avez communiqué sur un dossier, vous souhaitez trouver un emploi rapidement ou encore vous avez répondu à une offre d’emploi, passé les entretiens mais votre candidature n’a pas été retenue... Envoyer vos vœux professionnels vous permet d’éviter qu’on ne vous oublie. Et ceci est très utile si vous souhaitez que la relation professionnelle perdure par la suite.

Notre conseil Cadremploi : pensez à rédiger votre CV ou à le refaire. Puis, joignez-le à votre mail de bonne année.

À qui envoyer ses vœux professionnels ?

Envoyer ses vœux à tout le monde pour rien n’a guère d’intérêt, car vos destinataires en recevront une tonne, de la part de leurs clients, des candidats, des aspirants candidats… Réfléchissez en amont à vos cibles. Pour ce faire, identifiez vos besoins. Par exemple :

  • Rechercher un emploi : adressez vos vœux professionnels à votre réseau pro, à des recruteurs avec qui vous avez déjà échangé, à vos anciens managers ou collègues d’une entreprise… Certains auront peut-être des pistes pour vous.
  • Décrocher un nouveau marché : l’année qui arrive, vous le savez, sera remplie de nouveaux défis. Vous allez avoir besoin de votre réseau pour atteindre les objectifs fixés. Envoyez vos cartes de vœux professionnels à vos contacts qui pourront vous aider ou vous épauler dans l’année.
  • Remercier : vous avez travaillé ensemble durant l’année écoulée et les résultats ont été très positifs. Vous pouvez profiter de l’envoi de vos vœux pour remercier la personne pour le bon travail effectué.

Bon à savoir : outre le respect des règles de base - les envoyer avant le 31 janvier et à la bonne personne, éviter les fautes d’orthographe et respecter le cadre professionnel (ne souhaiter ni amour, ni santé dans vos cartes de vœux).

Comment personnaliser ses vœux professionnels ?

Le secret, c’est la personnalisation de vos vœux professionnels. En les adaptant à la personne, en écrivant bien son nom et en envoyant des vœux en anglais, par exemple, si votre interlocuteur est anglophone (parler plusieurs langues peut être un atout professionnel). Il faut aussi adapter ses vœux au contexte. S’il s’agit d’un recruteur dont vous attentez une réponse après avoir envoyé votre CV, par exemple, vous pouvez écrire : « Madame (ou Monsieur) X, je tiens à vous faire part de mes meilleurs vœux pour 2020. Je vous réitère ma motivation pour le poste de X. J’espère recevoir une réponse de votre part pour avoir la chance de faire partie de votre équipe prochainement ». Attention toutefois à ne pas harceler la personne, découvrez tous nos conseils pour relancer un recruteur sans le harceler.

Notre conseil Cadremploi : quelle est l’erreur à ne pas commettre ? Rédiger une carte de vœux « type », avec un message bateau « je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année » et l’envoyer à tout votre répertoire.

Mail, carte de vœux postale ou téléphone pour vos vœux professionnels ?

Si vous optez pour la carte de vœux au format électronique, veillez cependant à faire original : choisissez une belle image, soignez le texte en le personnalisant et peaufinez l’objet. Même un simple « Tous mes vœux pour 2020 » changera un peu des sempiternels « Bonne année » et « Meilleurs vœux ». Mais, puisque tout le monde envoie ses vœux par mail, pourquoi ne pas opter pour un coup de téléphone pour se démarquer ? Oubliez vite cette idée. La rentrée est synonyme de rush pour tout le monde. Vous risqueriez de déranger plus qu’autre chose.

Le mieux, si vous en avez la possibilité et le temps, c’est d’envoyer une véritable carte de vœux papier. Un courrier postal, ça se garde, ça marque les esprits et cela démontre que vous avez fait un effort supplémentaire.

Notre conseil Cadremploi : l’envoi de cartes de vœux animées en vidéo est devenu courant dans le monde professionnel, pour des raisons tant économiques qu’écologiques. Laissez-vous tenter.  

 Quelques cartes de vœux originales pour vous inspirer

Cocotte

La vraie fausse carte de vœux

La carte design

Celle qui ne s'oublie pas

       

Vœux professionnels : to-do list de ce qu’il ne faut pas faire 

  • Envoyer sa photo de famille dans des cartes de vœux.
  • Utiliser une formule bateau du type « Bonne année » ou « je te souhaite le meilleur » ou « santé, bonheur et travail ».
  • Formuler ses vœux par téléphone.
  • Utiliser des images humoristiques dans le corps de l’email de vœux professionnels.
  • Utiliser des jeux de mots douteux du genre « banané et pommes sautées ».
  • Faire des vœux trop personnels (on ne parle ni d’amour, ni de santé…).
  • Faire des fautes d’orthographe dans son mail ou dans sa carte de vœux.
  • Oublier d’écrire le nom de la personne.
  • Faire un mailing identique à toute sa base de données.

Vous êtes manager et vous ne savez pas comment présenter vos vœux à votre équipe ? Notre conseil dédié vous informe et vous donne toutes les clés pour réussir avec brio cet exercice.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :