5 signes d’un entretien d’embauche raté

Publié le 06 septembre 2019 Séverine Dégallaix

Au cours d’un entretien de recrutement, il n’est pas toujours facile de savoir ce que votre interlocuteur pense de votre candidature. Pourtant, certains signes ne trompent pas. Découvrez comment savoir si vous avez fait bonne impression et si vous avez une chance de décrocher le poste… Ou si vous allez devoir continuer vos recherches parce que votre entretien d’embauche est raté. 5 signes d’un entretien d’embauche raté, notre article vous dit tout.
5 signes d’un entretien d’embauche raté

Si certains signes témoignent d'un réel intérêt de votre candidature, d'autres sont moins positifs.

1ᵉʳ signe d’un entretien d'embauche raté : le monologue

Un entretien de recrutement est un échange, avec un interlocuteur qui vous pose des questions et rebondit sur ce que vous dites. Si ce n’est pas le cas, c’est-à-dire que soit le recruteur soit vous faîtes un monologue, c’est souvent un indice qu’il n’est pas intéressé et que votre candidature risque de passer à la trappe.

Notre conseil : pour réussir votre entretien, essayez de relancer la conversation. Par exemple, vous pouvez toujours lui demander s’il aimerait des précisions sur certains points.

2ᵉ signe d’un entretien raté : le langage corporel est fermé

Les recruteurs ont l’habitude de déchiffrer les signaux non verbaux des candidats. Vous pouvez aussi utiliser cette technique pour savoir si vous avez une chance de décrocher le job. Une personne intéressée sera plutôt penchée en avant, avec un langage corporel animé et des expressions ouvertes. Si votre interlocuteur a les bras croisés, est affalé contre le dossier de son fauteuil et semble s’ennuyer, vous n’allez sans doute pas rejoindre l’entreprise.

3ᵉ signe d’un entretien raté : pas de contact visuel

L’entretien de recrutement s’apparente à un jeu de séduction. Et dans la séduction, le regard est important ! Sans aller jusqu’à vous fixer en permanence sans même cligner des yeux, un recruteur séduit par votre profil vous regardera en face. Si, en revanche, son regard est fuyant, en particulier s’il se dirige fréquemment vers la porte comme s’il cherchait une sortie de secours ou, pire, s’il revient souvent à son portable, c’est l’un des signes que vous pouvez faire une croix sur le poste.

4ᵉ signe d’un entretien d’embauche raté : l’absence de questions

L’entretien d’embauche est un échange. Pour démontrer votre motivation de décrocher l’emploi pour lequel vous avez postulé, il est important que vous posiez des questions au recruteur sur le fonctionnement de l’entreprise, les contours du poste ou les formations proposées par exemple. Préparez à l’avance quelques questions pour ne pas sécher le jour J et sortir du lot. L’absence totale de questions pourrait être prise comme un manque d’intérêt et de motivation et donc aboutir à un entretien raté.

5ᵉ signe d’un entretien raté : « On vous rappellera »

Un « on vous rappellera » n’est pas une mauvaise chose en soi, mais si le recruteur reste très vague malgré vos demandes de précisions sur l’identité de la personne qui vous contactera, le moyen utilisé et les délais, c’est mauvais signe. Un candidat qui reste dans la course entendra plutôt « Nous vous enverrons un mail d’ici trois semaines » ou « Voilà où vous en êtes dans le processus, je vous tiendrai personnellement au courant ».

Notre conseil Cadremploi : ne manquez pas de demander au recruteur un feedback de votre entretien quelques jours après ce dernier.

=> Le recruteur vous envoie un email pour vous informer qu'il ne poursuit pas avec vous le processus d'embauche ? Ne baissez pas les bras et saisissez l'opportunité de comprendre les raisons de son choix pour vous améliorer les fois prochaines. Répondre à un refus de candidature, c'est aller jusqu'au bout du process et vous permettre par la suite de décrocher le job de vos rêves.

Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :