1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Entretien d'embauche >
  5. Entretien d'embauche : les signes qui disent que vous aurez le job

Entretien d'embauche : les signes qui disent que vous aurez le job

entretien-dembauche--les-signes-qui-disent-que-vous-aurez-le-job

Céline Chaudeau

Vous venez de passer un entretien d’embauche et, rien de plus normal, vous ne cessez de vous triturer les méninges en vous demandant si vous aurez le poste. Difficile de savoir si on a fait bonne impression. Pour vous aider à y voir plus clair, voici les signes qui suggèrent que votre candidature est en bonne place et que vous aurez le job. Paroles de recruteurs.

L’entretien d’embauche a une durée correcte

L’entretien expédié en quelques minutes n’est jamais très bon signe. Le recruteur n’a probablement pas épluché votre CV et n’a pas envie de passer plus de temps que ça sur votre candidature. À l’inverse, un recruteur qui vous consacre entre 30 et 60 minutes, avec un échange constructif et un temps de parole partagé, sont autant de signes encourageants pour la suite de votre candidature.

Soyez également attentif aux questions posées par votre interlocuteur : s’il n’en pose aucune c’est inquiétant car il n’a probablement pas cherché à creuser votre CV ; s’il en pose trop c’est inquiétant aussi car il a peut-être un doute sur votre profil.

Le recruteur aborde le préavis et le salaire pour le job

Nos experts invitent également les candidats à analyser le fond de l’échange. « Globalement, si on vous demande quand vous seriez disponible, la durée de votre préavis de départ, voire s’il est négociable et envisageable de le raccourcir, c’est encourageant, poursuit Corinne Moret. Et si vous abordez le salaire et autres avantages en nature, c’est encore mieux ». Il est fort à parier que le recruteur vous projette dans le poste.

À lire aussi >> Comment répondre à la question sur vos prétentions salariales ?

On vous projette dans le poste

Nadia Boutaleb distingue les entretiens « de qualification » des entretiens « de projection ». « Je rentre naturellement beaucoup plus dans le détail du poste quand je sens qu’une candidature peut aller très loin. Je donne des détails plus poussés et j’évoque par exemple les autres personnalités et l’ambiance dans le service. Plus on s’éloigne des critères techniques du poste, plus c’est bon signe ». Au-delà du savoir-faire, les recruteurs vont également scruter votre savoir-être, appelé soft skills, pour vérifier votre compatibilité avec les valeurs de l’entreprise. 

À lire aussi >> Soft skills, que signifie vraiment ce mot de recruteurs ?

Votre recruteur adopte un langage corporel positif

En même temps, les candidats peuvent aller plus loin et déceler des indices non-verbaux dans la posture du recruteur. « Il existe des signes qui ne trompent pas, assure Martine Herrmann, formatrice en synergologie et directrice de l’Institut européen de la synergologie, la science du langage corporel. Si le corps du recruteur se penche vers l’avant par exemple, c’est là le signe qu’il se projette vers l’autre, comme quand ses mains s’animent et qu’on voit plus ses paumes que le dos de la main. Quand il tourne la tête vers la droite pour montrer son profil gauche, il faut y voir un signe d’écoute et de sentiments chaleureux. Enfin, il faut guetter la poignée de main finale : s’il tend le bras à hauteur de taille plutôt qu’au niveau des hanches, c’est qu’il se projette dans une future collaboration.

Le recruteur vous interroge sur vos candidatures en cours

Souvent l’air de rien, le recruteur peut vous demander si vous passez des entretiens ailleurs. Cette question n’est pas anodine, elle veut souvent dire qu’il est intéressé par votre profil et qu’il tâte le terrain pour savoir si vous pourriez lui échapper pour le job. Si votre réponse est positive, il ne tardera probablement pas à vous rappeler pour vous embaucher ou vous proposer de continuer le processus de recrutement, car il sait que vous pourriez accepter un job ailleurs.

À lire aussi >> Est-il judicieux de dire à un recruteur que l’on a d'autres pistes ?

Le temps de réaction post-entretien est court

« De plus en plus de recruteurs, surtout en cabinet, ont l’art de dissimuler ce qu’ils pensent grâce à des outils de PNL (programmation neurolinguistique) », constate Corinne Moret, responsable du cabinet Coaching & Communication. Pour autant, il reste des éléments rationnels qui peuvent renseigner le candidat. « S’il répond parfaitement à la description d’un poste et si on le rappelle très vite, c’est bon signe par exemple ». Nadia Boutaleb, associée au cabinet Alterview, confirme que les questions de timing donnent des indices précieux. « Si l’entretien vous a semblé plus long que prévu, et si après on vous indique une date précise pour une réponse plutôt qu’un vague “Nous reviendrons vers vous”, c’est prometteur. »

61

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Taz

23/11/2018

à 11:59

Faux. J'ai répondu à tous les critères plus visite des locaux par le DG lui même ( Voici votre futur bureau, voici vos futurs collaborateurs) et pourtant pas de nouvelles.
L'entretien s'étant déroulé un vendredi il promet me rappeler le mercredi. N'ayant pas de nouvelles le mercredi j'attends le jeudi et je le relance: son tel est fermé mais il me rappelle deux heures après. il m'explique qu'il rentre à peine de voyage ( il me l'avait dit le vendredi) et qu'il n'a pas eu le temps de se pencher sur la proposition salariale mais de ne pas m'inquiéter.
Aujourd'hui nous sommes vendredi soit deux semaines après notre premier entretien et toujours pas de nouvelles.
Je déprime car je pensais enfin pouvoir décrocher le job de mes rêves.

> Répondre

En réponse à Taz

Helena M

27/11/2018

à 15:37

Pfff je suis d accord je suis aussi pas la. On dirait que face a de nombreux candidats les boîtes ont du mal a se décider

> Répondre

LE MOULLEC Margot

09/07/2018

à 13:55

J'ai passé un entretien sur skype, et je n'ai honnêtement aucune idée de savoir si cela s'est bien déroulé ou non en virtuel cela semble difficile.
Je répond clairement à l'ensemble des critères du poste puisque j'occupe un poste similaire depuis 2012.
Je suis réellement déçue car, je réalise régulièrement des recrutements au sein de mon entreprise et je me dis qu'ils m'auraient contacté avant la date butoir si mon profil leur convenait.
C'est pas évident car le 1er entretien téléphonique que j'ai passé était plus que convaincant.

> Répondre

En réponse à LE MOULLEC Margot

faso

09/10/2018

à 22:41

je viens de passer un entretien similaire sur Skype. Je trouves que un entretien virtuel est difficile a sentir son recruteur a moins d'avoir l'habitude

> Répondre

En réponse à LE MOULLEC Margot

Kathy

18/07/2018

à 00:02

N hésitez pas à les contacter pour prendre des nouvelles. Quand la relation recruteur et recrutée sera d égal à égal la société aura évolué à mon avis. Un entretien c est comme un rdv amoureux les deux parties doivent se plaire ! Il faut arrêter de voir le recruteur comme le prince charmant à qui on doit à tout prix plaire mais qui lui peut se permettre le manque de politesse au point de ne plus donner signe de vie ;-)

> Répondre

Aziza AMHANI

12/04/2018

à 04:56

Je viens de passer un entretien et tous ces signes je les ai senti , mais je n'ai toujours pas de réponse et je suis un peu déçue vu que je répondais à tous les critères qu'il fallait , même le courant s'est très bien passé, j'ai toujours espoir j'espère.

> Répondre

En réponse à Aziza AMHANI

Rémir Olivia

04/10/2018

à 15:54

Bonjour, avez-vous eu ce poste finalement ?

> Répondre

En réponse à Aziza AMHANI

Jethro

29/06/2018

à 04:51

Bonjour,

Je crains qu'il faille, nuancer vos propos, voire, revoir l'ensemble de votre article.

Ayant décelé tout ce dont parle votre article et bien avant de le lire , lors d'un entretien, je n'ai pas été choisi.

A tous les spécialistes du recrutement, au lieu de dispenser des conseils non pertinents, et de les retranscrire dans des proses fleuves, il suffirait de dire qu 'un recrutement se joue sur l'affinité avec le recruteur, au détriment des compétences et du potentiel.

Il se joue ,également, un élément crucial: ne pas faire de l'ombre a son chef ou responsable.

C'est simple, les RH...

> Répondre

En réponse à Aziza AMHANI

LUCILE GRASSAUD

02/05/2018

à 21:37

Vous avez eu une reponse depuis ?

> Répondre

En réponse à LUCILE GRASSAUD

jimmy

18/05/2018

à 14:14

j'aurai aimé savoir aussi du coup

> Répondre

Floune

23/01/2018

à 10:59

Personnellement j’aspire à un réel changement ..: et si c’était à nous de questionner le recruteur ? De vérifier qu’il est à la hauteur , que le poste et que les valeurs de l’equipe correspondent à nos motivations , à ce qui nous donnera cette envie vibrante de nous lever le matin ? ... et si eux même utilisaient la PNL sur nous pour voir qui l’on est vraiment plutôt que poser des questions parfois inutiles ou qui prouvent qu ils n'ont pas lu notre CV ?..

> Répondre

En réponse à Floune

Johan johan

31/01/2018

à 08:31

J'adhère à votre propos à 100 pour cent
Les lacune et les approximations sont legion, la casse aussi et le recruteur a un devoir de production et de résultat à l'égard du futur collaborateur potentiel.
On ne se sers pas dans le pot à matière vivante pour jeter ce qui ne plaît pas...
Beaucoup de travail n'est pas fait. ...

> Répondre

En réponse à Floune

Johan johan

31/01/2018

à 08:31

J'adhère à votre propos à 100 pour cent
Les lacune et les approximations sont legion, la casse aussi et le recruteur a un devoir de production et de résultat à l'égard du futur collaborateur potentiel.
On ne se sers pas dans le pot à matière vivante pour jeter ce qui ne plaît pas...
Beaucoup de travail n'est pas fait. ...

> Répondre

Serge

22/11/2017

à 10:54

Comment les spécialistes de la PNL et autres psy justifient leur existence. Ici on nous explique comment lire la communication non verbale, ailleurs on forme des recruteurs à maîtriser la leur. La réponse rapide...Si on est le premier des 50 candidats à recevoir, il faudra bien attendre, même pour une réponse positive. La poignée de main, je penserai à amener mon mètre ruban au prochain entretien! La position de son dos, j'espère qu'il n'a pas une sciatique. La discussion du salaire?
Certains recruteurs en parlent au bout de quelques minutes (tous ne sont pas professionnels aguerris). Et un recruteur qui me parle de profil (gauche ou droit) est il vraiment franc du collier? Sortez de l'entretien en vous demandant si vos réponses vous ont semblé adéquates, si les questions ont été approfondies, si vous êtes tout simplement satisfait de votre prestation.

> Répondre

firenze

22/11/2017

à 10:41

Ces signes devraient en effet être révélateurs. Pour ma part j'ai renoncé au pronostics. J'ai été recruté il y a 10 ans dans un secteur où je ne connaissais rien et été appelé un mois après l'entretien pour me dire que c'était bon . J'y suis resté 9 ans. Aujourd'hui, il m'est arrivé de passer des entretiens, tous les signes étaient positifs: 3 heures, proposition de rencontre DU PDG, DRH qui devait me rappeler semaine d'après.... et finalement pas de recrutement sans que la cause soit très clair avec le sentiment de gens qui se "défilent" et ne veulent même pas assumer de me le dire. 3 relances pour enfin savoir que je n'étais pas retenu avec un commentaire "profil trop dimensionné". bref un sentiment de colère intense et le refus d'espérer sur des signes soit disant positifs.

> Répondre

Fred

21/11/2017

à 17:25

La PNL c'est bien jolie mais ça a ses limites, c'est comme tout...Un recruteur sérieux et pro saura l'employer afin de vous faire passer des messages qui seront exactement l'inverse de ses intentions alors méfiance ....

> Répondre

Louis

16/10/2017

à 11:50

En lisant de nombreux commentaires je ressens la détresse de beaucoup. Et c'est bien normal.
Vivement le retour du plein emploi dans ce pays pour que le rapport de force s'inverse en faveur des travailleurs.
J'ai la chance de bosser dans un secteur où c'est le plein emploi (conseil en IT) et pour le coup ce sont les recruteurs qui nous font les yeux doux. Nous proposent des entretiens, voire nous invitent à déjeuner pour nous proposer un poste.
Les réponses sont souvent très rapides et c'est nous qui nous permettons de faire les fines bouches en ne répondant pas tout de suite aux propositions d'emploi (faut faire jouer la concurrence hein!).

> Répondre

Lilith

08/09/2017

à 14:01

Je suis entièrement d'accord sur ce point, et considère que la manière dont beaucoup de recruteurs se comportent est totalement irrespectueuse vis-à-vis des candidats qui prennent le temps de soigner leurs candidatures, qui se déplacent parfois de loin avec peu de moyens financiers, qui jouent le jeu jusqu'au bout en recommençant leurs candidatures au travers de documents types et qui sont propres à l'entreprise, qui donnent leur maximum à un entretien. Et parfois ce n'est que pour jauger la situation comme le font certains bureaux de recrutements. Ils n'ont rien de concret derrière, brassent du vent, et nous, on joue le jeu parce qu'on a besoin d'un job.

Les recruteurs se permettent de faire celà parce qu'il y a du monde qui se bouscule au portillon. Si ce n'était pas le cas, ils le prendraient, le temps pour répondre. Ils réfléchissent à court terme et sans se rendre comtpe quà force d'agir comme çà, personne ne voudra travailler chez eux. Celà en dit beaucoup sur la manière dont ils doivent considérer leurs employés.
Faut arrêter l'hypocrisie, chaque poste que j'ai obtenu dans ma carrière s'es vu l'être de manière naturelle et on m'a rappellé très rapidement. Il ne m'est jamai arrivé d'obtenir un poste après avoir été obligé d'enchainer d'interminables relances.

> Répondre

En réponse à Lilith

Cath60

21/11/2017

à 17:49

Je suis entièrement d'accord, à chaque fois que j'ai été retenue à un poste, on m'a rapidement contactée pour m'en informer.
Et puis depuis 4 ans, je n'ai rencontré que des recruteurs parfaitement irrrspectueux que j'ai du relancer pour qu'ils osent m'annoncer que j'étais une excellente candidate mais que je n'étais pas retenue. Parfois même il m'a été impossible de savoir pourquoi, après un processus de 3 ou 4 entretiens passés.
J'ai attendu d'avoir 54 ans pour savoir ce que c'était de ne pas être choisie et traitée sans aucun respect : convoquée à 300 ou 400 km de chez moi déplacements à mes frais bien entendu...
le monde du recrutement à bien évolué et pas en bien.
Je me console en me disant que ces jeunes recruteurs mal élevés seront un jour dans ma situation.
Ils devraient y penser quand ils reçoivent un candidat.

> Répondre

En réponse à Cath60

Jean

17/01/2018

à 15:32

Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord, j'ai fait énormément d'entretien avec des agences de rectrument et aucun n'a réussi ou m'a proposé un poste. Il a suffit que je postule directement aux entreprises et comme par hasard, j'ai réussi à décrocher entretien. Pour dire que les recruteurs dans la grande majorité sont inexpérimenté ou bien vous prenne de haute sachant que la plupart ne connaissent même la spécialisité que vous exercez.
Un conseil, postulez directement sans passer par les agences de recrutement qui ne pensent qu'à leur profit.
Bien sûr je ne généralise pas, il doit y avoir des compétents. Pour ma part, j'ai eu une très mauvaise expérience et j'avoue que ça sert rien d'être recruteur si on n'est pas capable de trouver le bon candidat.

> Répondre

En réponse à Cath60

Pouic

21/11/2017

à 18:40

Bonjour,

Depuis que je travaille soit environ 18 ans et j'ai déjà fait quelques sociétés. Sur un grand nombre de cv envoyés, le taux de retour est ridicule et pire encore dans les cabinets de recrutement.
Ce que j'ai pu constater : s'ils peuvent vous vendre et que vous êtes là pile au bon moment, ou qu'ils sont désespérés de trouver le candidat idéal : tout se passe bien, sinon sans contact après 3 ou 4 jours maximum vous pouvez oublier l'annonce.
C'est à cela que sert la fameuse phrase sans nouvelles au bout de x semaine considérez que vous ne correspondez pas, malheureusement on en est là maintenant, même si vous êtes totalement dans le profil voir plus (c'est à dire : tel chose serait un plus).
Tout ceci est probablement dû aux quantités astronomique de cv reçues, ayant déjà pratiqué du recrutement pour compléter mes équipes et j'ai été impressionné par la quantité de candidature envoyée, y compris celle ne correspondant pas du tout au profil demandé.
Mais le plus important c'est rester positif et persévèrent, ça prendra peut être un peu plus de temps mais ça sera payant.

> Répondre

En réponse à Lilith

Faith

11/10/2017

à 12:55

Bonjour,
Bon, je me demandais si je relance, ou pas...
J'ai là, ma réponse. Merci.
Je vous dirais tout de même la suite.
Donc, oui, l'article me parle.
Mon intuition, je l'écoute... depuis peu.
C'est un indice très subtil, et la confiance en soi, est la première étape, car elle me permet d'être moi même, sans me surestimer ou sous-estimer... Ce qui demande une vigilance détendue et une lucidité de tout les instants... Tout un programme... Donc, une bonne dose de patience.

> Répondre

lily

30/08/2017

à 08:26

Perso mon entretien c'est passé il m'a parlé du salaire, détail du poste , d'un CDI aprés mon CDD, visite des locaux, présentation du personnel, il a dit que mon profil était bien pour l'entreprise que que j'aurais une réponse à un date précise !

Mais aucune réponse depuis ! j'ai beau appelée envoyer des mails, même pas un refus ou une réponse positive ! le néant !
C'est un gros MANQUE DE RESPECT !

> Répondre

En réponse à lily

Philippe

25/09/2017

à 15:51

Bonjour Lily,

n'abandonne pas ! De mon côté j'ai passé un entretien le 24 août dernier et au terme de cet entretien le recruteur m'a dit que je serai appelé milieu de semaine suivante pour un second rendez-vous avec une de ses collaboratrices.
Milieu de semaine suivante : rien...
J'ai patienté une semaine, envoyé un mail, plus tard un message sur son portable, puis enfin quelques jours plus tard j'ai eu mon interlocuteur et il m'a dit qu'il prendrait sa décision pour jeudi dernier.
J'ai décidé d'attendre pour le relancer ce matin et j'ai obtenu un second rendez-vous cette semaine.

J'ignore à ce stade si la réponse me sera favorable, toutefois, m'ayant dit que nous irons dans le détail me laisse penser que c'est plutôt bien parti.

Courage à toi :-)

> Répondre

SM35

15/05/2017

à 18:07

Les recruteurs se rendent-ils compte à quel point ils renvoient une très mauvaise image non seulement d'eux mêmes en tant que personnes mais aussi de leur entreprise, en ne répondant pas aux candidats qu'ils ont reçu malgré leurs "promesses" de le faire ?
Il s'agit tout simplement d'un MANQUE DE RESPECT vis à vis des candidats !!!

> Répondre

Kisleya

17/02/2017

à 17:13

Je pense qu'il est difficile de savoir ce que pense un recruteur. Pour ma part, je pense qu'il n'y a pas de bon signe. Si c'est vous qui devez recontacter le recruteur, il faut se rendre à l'évidence que votre candidature n'est pas retenue. Il faut passer à autre chose. Si le recruteur ne respecte pas ces engagements c'est également que c'est un refus pour vous. Le tout est de persévérer.

> Répondre

En réponse à Kisleya

aventure 69

19/06/2017

à 13:16

Non pas sûr parfois il faut rappeler le recruteur pour lui montrer votre envie de faire partie de leur effectif cela prouve que vous êtes motivé et qu'il est pas toujours obligé de faire le 1er pas car c'est vous qui a besoin d'un emploi lui à le choix oublier pas.de plus il s'intéressera plus à une personne qui exprime plutôt une autre qui attend exemple l'employeur demande seulement des CV à 10 personnes mais 2 envoie avec une lettre de motivation eh ben il y a de forte probabilité que c'est eux qui soit contacter bonne journée

> Répondre

Dede

10/11/2016

à 10:47

5 signes qui disent que vous avez le job ou PAS.

Tous les points mentionnés dans l'article ont été validés. Mais ce n'est que du pipeau.

A l'heure actuelle (exactement 3 semaines après l'entretien ou le recruteur m'expliquait que mon profil correspondait parfaitement), je n'ai pas de retour.

J'ai appelé une première fois, passé le delai qu'il m'avait communiqué pour revenir avec une proposition, je suis tombée sur l'assistance. La réponse a été (elle vous rappelle), puis j'ai envoyé un mail, quelques jours après. Tombé sur un recruteur fantôme.

Le plus mal, c'est l'incertitude dans laquelle on se retrouve en tant que candidat.

Je préfère un "NON" clair et concis, pas nécessairement besoin d'expliquer les raisons du refus, qu'une ignorance blessante.

Juste après l'entretien, en lisant l'article, j'ai sauté de joie... trop tôt peut-être.

On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir vendu dit-on....

Désolée mais cet article a tout FAUX.

> Répondre

En réponse à Dede

Philippe

25/09/2017

à 15:58

Bonjour Dédé,

Attention : la peau de l'ours on ne peut la vendre avant de l'avoir TUé. ;-)

Cordialement.
Philippe

> Répondre

En réponse à Dede

Chantal Rousseau

26/04/2017

à 23:25

Je suis complètement d'accord avec vous, j'ai à peu près une histoire similaire et comme vous je pense qu'un oui ou un non serait bien plus respectueux pour nous aussi.

> Répondre

En réponse à Dede

Laura

18/03/2017

à 14:09

Merci pour votre commentaire et vous avez raison, on ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir vendu ! J'attend ma réponse Lundi donc vous avez raison pas question de se dire que c'est peut être gagné tant que j'ai pas signé le contrat ! J'espère que depuis, vous avez pu trouver un emploi ! Bonne continuation!

> Répondre

En réponse à Dede

freret

09/03/2017

à 16:59

dede absolument d'accord avec toi , moi encore pire j'ai eu un entretien avec réponse négatif sauf 1 moi après une nouvelle offre sur le même pote , je postule de nouveau , le recruteur me téléphone pour me dire que votre candidature et retenu et il m'envoie par la suite un mail pour confirmation et de lui envoyer par mail les documents pour me faire un contrat , il me dit d'allait voir le poste avec une personne sur place les chose a faire avant la date du poste , 2 jours après je lui dit que ca ces très bien passait par mail et en même temps je lui demande ci il à bien reçu les documents qu'il me demande par mail , surprise , pas de réponse de ca par 3 jour maintenant sans nouvelle , une angoisse terrible , surtout quant il me dit que votre candidature et retenu , pour moi c'est un véritable scandale

> Répondre

En réponse à Dede

Dany

24/01/2017

à 10:11

Entièrement d'accord avec Dédé. Il m'est arrivé d'avoir 3 entretiens avec 3 personnes d'une même société. J'étais persuadée que ma candidature serait retenue. Le pire dans tout cela, c'est que la dernière personne que j'ai rencontrée m'a dit : "quelque soit la réponse, je vous appelle vendredi sans faute, on ne va pas vous faire attendre plus longtemps". J'ai attendu toute la journée le vendredi, jamais de réponse. (des personnes qui se disent exigeantes). Le vendredi soir, je leur ai envoyé un mail disant que n'ayant pas eu de réponses de leur part comme promis, que je n'étais plus disponible pour le poste !

> Répondre

En réponse à Dede

Maxland

02/01/2017

à 09:58

On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué * mdr

> Répondre

En réponse à Dede

Chris

23/11/2016

à 15:30

Merci de votre témoignage. Pour ma part; tous c'est plutot mal passé au vu de cet article... plutot bon signe donc :D ;)

> Répondre

En réponse à Dede

Jessica

22/11/2016

à 09:43

Comment être énervée d'avoir tout raté et s'en prendre à un article....
Je pense que les éléments cités sont en effet bon signe pour le candidat mais il ne faut pas se mettre en tête que si ces conditions sont remplies tout va absolument fonctionner.

> Répondre

En réponse à Dede

sd

17/11/2016

à 21:26

Bonjour,
aujourd'hui avez vous eu une réponse suite à votre entretien?
Pour quelle enseigne avez vous postulé?

> Répondre

khaled

20/07/2016

à 12:44

bonjour,

j'ai mon premier entretien le 23/06 avec le responsable technique DSI , le RDV s'est très bien passé avec lui, on est resté 1h30 a discuter et parler du poste et de mes motivations...par la suite, le DSI me rappelle pour m'annoncer que je suis dans la "short list". Deuxième entretien le 13/07 avec deux chef de projet , je précise que je n'ai pas encore rencontré la DRH que à la fin du deuxième entretien . j'ai envoyé un mail de remerciement pour les recruteurs de cette entité le 19/07 .
le poste m’intéresse beaucoup , j'ai bien montré mon souhait de travailler avec eux et bien expliquer mes motivations et projet professionnel .
ma question: Quand est ce que je dois les relancer pour une réponse ?

> Répondre

kh

17/07/2016

à 22:32

kant

07/06/2016

à 13:54

Bonjour, j'ai répondu à un entretien d'embauche il y'a de cela une semaine. je rappelle aujourd’hui, le gestionnaire RH du cabinet me dit qu'ils vont m'envoyer un courriel, qu'ils n'ont pas encore fini le processus. Est ce bon ou mauvais signe. Si ma candidature sera retenue ne devrait il pas me dire qu'ils vont me rappeler? c'est vrai que je ne leur ai pas laissé assez de temps, juste une semaine après l'entretien, ils me semblaient qu'ils recherchaient urgemment un candidat pour une société et m'avaient demandé ma disponibilité et le montant mon salaire actuel. Vos avis m’intéressent. merci

> Répondre

Chris38

26/05/2016

à 12:15

Bonjour,

Voilà réponse reçue aujourd'hui après 2 entretiens espacés de 1 mois, un test personnalisé , 1 mail de relance 1 appel de relance et presque au total 3 mois d'attente et bien ma candidature n'est pas retenue, alors bien sûr très déçu avec déjà 15 mois de chômage au compteur, mais ce qu'il me Rent fou de rage c'est qu'il n'a fallu que j'appelle pour recevoir cette décision par voie postale, je trouve que c'est un manque de respect total de leur part, cela me dégoûte, car ils connaissaient, la réponse depuis longtemps je pense et on m'a fait attendre et triturer l'esprit ce n'est pas bien correct, je trouve ! Ah ! est facile quand on a un travail et faire le beau derrière son bureau Pffff une honte fin de l'histoire.

> Répondre

En réponse à Chris38

Kat

21/03/2017

à 17:15

Je te comprend tellement et compatise. Jattend aussi une réponse. Jai passé un entretiens jeudi passén, nous somme mardi..jao hésiter à appeler pourdémontrer mon interet mais cest trop rapide. Je suis sur le stresse malgré que jai aimé lentrevue et je sentais une belle énergie. Je déteste être dans lattente. Ils mon dit 2 semaine max avant une réponse. Je trouve ça ridicule aurtout je nai plus demploi, plus dargent...

> Répondre

Chris38

18/05/2016

à 07:21

Eh bien, pour moi c'est tout autre chose, j'ai eu un entretien le 14 mars qui c'est super bien passé, on m'a dit que l'on reviendrait vers moi on m'a proposé un deuxième entretien avec un test personnalisé 1 mois après idem qui c'est très bien passé avec toujours, on reviendra vers vous, et puis plus rien, je décide d'envoyer un mail 15 jours après le deuxième entretien et sans réponse. Votre avis m'intéresse, comment vous voyez la suite merci par avance de vos réactions.
Salutation.

> Répondre

En réponse à Chris38

Léon68

23/05/2016

à 08:21

Je vois 3 solutions possibles, de une, ils n'ont as le temps de te répondre ou sont actuellement débordés (le temps paraît beaucoup plus long quand on attend une réponse que quand on la donne...). Deuxièmement, il est possible qu'ils aient passé d'autres entretiens à d'autre candidats pour ne prendre aucuns risques. Dans ce ça ci, les appeler directement, (min 10 jours après l'entretien), cela peut prouver votre motivation et à nouveau vous placer en tête de liste ! Troisièmement, les temps d'attentes interminables sont souvent la résultante du classement des candidats par les recruteurs. En effet, on s'imagine bien que ceux-ci sélectionnent et classent quelques profils qui leurs plaient. Aucuns problèmes pour le premier, s'il accepte tout va très vite et les autres sont recalé point. Néanmoins, candidats comme recruteurs ont tendances à demander des délais de réponse du coup si tu es en deuxième ou troisième position tu peux facilement attendre 3-4 semaines avant d'avoir un fameux mail de retour! Voilà je ce que j'en pense ;) les retours d'entretiens c'est pas tout noir ou tout blanc. Il faut toujours envisager d'autres pistes et ne pas perdre son temps à attendre et à se triturer l'esprit!

> Répondre

En réponse à Léon68

Chris38

23/05/2016

à 20:48

Salut Léon,

Merci pour ton analyse en rapport a ma situation concernant cette candidature, je confirme l'attente est infernale car je souhaite vraiment avoir ce poste. deux entretiens avec test personnalisé j'y est tout mis je suis ressortie en sueur lol, non bien sûr je ne suis pas rester dessus j'ai postulé d'autres offres, mais celle-ci est la plus avancée et prometteuse. J'attends, j'attends encore et encore mais bon j'y crois plus trop car le14 juin cela feras 3 mois, à suivre....

Salutation

Chris

> Répondre

En réponse à Chris38

Ali

21/05/2016

à 09:48

Bonjour Chris,

J'ai passé mon premier entretien le 4 mars 2016, on m'a rappelé deux semaines après pour un second entretien(le 20 mars). Plus rien après, j'ai décidé de rappeler 2 semaines après, on m'a dit qu'ils attendent les responsables de l'entité. J'ai relancé encore vers fin avril par mail.
On m'a appelé il y a 10 jours, 2 semaines (fin de première semaine de Mai) pour avoir mes bulletins de paie et mon CV actualisé.
J'ai passé hier un entretien de validation avec la secrétaire générale. J'espère que ça va donner quelque chose et qu'on va me faire une offre, je me suis fié à mon sixième sens disons.
Tout ça pour te dire quel des fois, l'ouverture du poste est mise en instance. Il ne faut pas perdre espoir et savoir quand est ce qu'il faut relancer.
Je croise les doigts pour toi, j'espère qu'ils vont t'appeler bientôt, pour moi aussi d'ailleurs.

(Ce dit mon premier passage par un forum).

Bon Week End.

Ali

> Répondre

En réponse à Ali

Chris38

23/05/2016

à 20:42

Salut Ali,

Bon hé bien bon courage et bonne chance à toi merci de ton intervention, j'espère que cela sera positive pour ton Job, c'est la grosse galère à trouver un travail de nos jours, mais je ne désespère pas malgré que parfois le moral est au fond des chaussettes. Pas de soucis pour moi pour donner suite a cette candidature qui me tiens à cœur alors à suivre....

A+
Chris

> Répondre

Nassima

20/11/2015

à 17:45

Ça dépend en fait de la taille de l'entreprise, par exemple dans les multinationales. Les Rh jouent un rôle très important, car c'est eux qui valident déjà pendant le premier entretien Rh. et évidement si vous n'arrivez pas à répondre correctement aux question bidons vous n'aurez même pas l'occasion de passer à l'étape suivante.
La direction des ressources humaines ne jouent plus , uniquement le rôle administratif mais par ses recrutement elle constitue une GPEC ça veut dire qu'elle est devenue de plus en plus un vrai Business Partner qui est là pour accompagner le développement de l'entreprise tout en mettant à sa disposition les meilleurs talents du marché de travail.

> Répondre

Jeff

29/07/2015

à 12:10

Par expérience, les RH ne jouent pratiquent plus aucun rôle dans le recrutement. Ce sont plus les "opérationnels", vos futurs collègue ou managers, directeurs, qui font passer les entretiens qui décident. Les RH n'apportent aucune valeur ajoutée à part poser des questions bidons. Dans ma boite, le DRH se contente juste de rédiger le contrat de travail et gérer les aspects administratifs du recrutement.
Après sur un recrutement, il ne faut jamais oublié que vous êtes plusieurs candidats. A compétences égales, ce sera le feeling et des éléments subjectifs qui feront la différence....

> Répondre

Chorizo-87

25/06/2015

à 21:14

Bonjour tout le monde.

L'article est intéressant et c'est un point à savoir pour les candidats. Mais il se trouve qu'après de nombreux entretiens ou les points,1 ,2 ,3 ,4 étaient remplis et bien j'ai eut malgré tout une réponse négative. Pourtant j'avais mis toutes les chances de mon côté avec un dossier sur l'entreprise, le recruteur, les questions que je voulais impérativement savoir, et le tout validé par une job coach neuro psy. Bon et bien , je recevais beaucoup de messages tout fait " Nous n'avons pas retenu votre candidature malgré l'intérêt de votre profil, la qualité de l'entretien et de votre parcours".

Et puis je me permet d'envoyer par email (car il y'a une traçabilité plus importante qu'un appel) ou je demande aux recruteurs les raisons pour lesquels je n'ai pas été sélectionné et des axes de progressions. Une réponse qui revient souvent: je suis trop qualifié pour le poste". Bien sûr, j'ai aussi des fin de non recevoir et par principe une société qui m'a dit non ou un consultant qui me dit que je suis trop qualifié pour le poste, je ne le recontacte pas. Il avait mon CV sur les yeux, il aurait pu décider autre chose.

Il m'est aussi arrivé (parce que ça existe aussi) d'avoir des RH me disant avoir eut très envie de m'embaucher mais que le poste n'est plus à pourvoir pour cause d'allongement de retraite, de refus de mobilité ou tout simplement pour revers économique voir boursier( apprendre après un silence prolongé qu'un grand groupe audiovisuel gèle tout ses recrutements non nécessaires,j'en déduit que je ne suis pas recruté).

Je dirais qu'il y'a une part de crise( quoique des jeunes diplômés qui avaient 20 ans en 1975, 1980,1990,2000 se sont aussi retrouvés au chômage, les statistiques parlent d'elles même donc bon la crise dure depuis la fin des trentes glorieuses) mais parfois une part de bêtise . Le carnet d'adresse a beaucoup d'importance plus souvent qu'on le dit.

Je terminne en donnant un conseil: de croire en vous. Dites vous que si Tartampion,jules, ect vous dit non c'est aussi que quelque part votre valeur n'a pas été reconnue suffisament. Le patron à la liberté d'embaucher, vous futurs salariés, même au chômage, vous avez celle de choisir votre patron.

> Répondre

angel-on-ligne

21/05/2015

à 13:52

Moi aussi, sauf que cela fait un mois que j'attends encore la réponse ! ..
faut croiser les doitgs!

> Répondre

pmansard

06/05/2015

à 11:22

Bonjour,

J'ai passé un entretien avec le RH et le manager technique pour un poste à ERDF. A l'issu de l'entretien le RH m'a dit à très bientôt en me serrant la main. Je lui ai demandé quand aurais-je une réponse et m'a répondu d'ici 1 semaine. Que faut-il en conclure, cela fait 2 semaines que j'attends.

Cordialement,

> Répondre

roza19

08/03/2015

à 20:03

Bonsoir,

moi aussi je dis que c'est faux, tu peux passer par toutes ces étapes et recevoir une réponse négative
bonne soirée

> Répondre

Chris

04/10/2014

à 21:09

Pas d'accord!

Je suis sortie de mon dernier entretien avec le sentiment d'avoir le job, tout était dans le shaker, il n'y avait plus qu'à servir!

Sauf que... Après mon départ, la DRH, soit disant sans aucun poids, qui laissait le dir com prendre la décision, m'a googlelisée.
Pas de chance, je fais de la politique en dehors du travail, au grand regret du fameux directeur commercial qui m'a rappelée ensuite. Compte tenu de la durée de la conversation dans laquelle il m'annonçait qu'il regrettait cette décision, je pense que c'était sincère.

Je vais rester sans boulot longtemps s'ils passent tous par la case Google, c'est clair! Finalement, le cv anonyme est plutôt pas mal, à condition de le rester jusqu'à la signature du contrat, ce qui est impossible.

> Répondre

Isabel55555

21/09/2014

à 02:04

Pas d'accord, il y'a des entretiens qui peuvent tres bien se passer le recruteur peut meme faire visiter les locaux les equipes et les bureaux au candidat etc... Et avoir une reponse negative pour quelle raison ? Parce qu'une candidate interne opportuniste qui apprecie la facilité à decider d'être candidate au poste en question et c'est donc bien evidemment cette candidate interne qui est prise donc on a beau être professionnel et correspondre au poste et au profil il suffit qu'il y'ait une opportuniste interne et elle detruit tout ! Donc les candidatures ne sont pas traiter de la même manière.

> Répondre

zenith

10/09/2014

à 15:03

Totalement faux. Les recruteurs lorsqu'ils sont employeurs sélectionnent les CV en fonctions de la composition de leur équipe et de la personne à remplacer (historique et expérience). Ils ont déjà une idée préalable sur la personne avant le rencontrer. Lors de l'entretien, ils essaient de confirmer leur propre idée initiale. A moins que le candidats fasse une erreur de présentation flagrante, il aura le poste s'il était déjà pré-senti. Je vous passe les détails sur les DRH qui jouent aux inspecteurs de polices (FBI) pour mettre mal à l'aise le candidat. 75% des postes sont attribués par les intermédiaires (connaissances, ...) le reste par le mérite. C'est la réalité. On cherche pas forcément les bons mais ceux conviennent au poste proposé et à la boîte (politique interne).

> Répondre

elvire

09/09/2014

à 08:19

Le point 2 m'est souvent demandé sur l'offre d'emploi elle-même

> Répondre

altezzio

15/07/2014

à 14:53

Tous ces points ne permettent en aucun cas de déterminer si on a le poste ou non. Après une vingtaines d'entretiens ou tous les points évoqués furent présents cela n'a pas du tout abouti pour ma part. Je pense malheureusement que c'est surtout à la tête du client il ne faut pas se voiler la face. La discrimination est le maître mot quand il s'agit d'embauche. Quotas et cie. C'est ça la France élitiste d'aujourd'hui.

> Répondre

Monf

15/07/2014

à 13:08

6. Vous connaissez la belle-soeur de la femme de ménage de la DRH.

> Répondre

fodecorr

17/06/2014

à 10:02

Bonjour!
Moi je dirai que tous ses points son faux.
J'ai vécu toutes ces 5 points dans mes différents entretiens et à la fin on me dit :

- Pas assez d'expérience pourtant j'ai toutes les compétences requises. Donc maintenant quand je sors d'un entretien je m'attends plus au pire qu'au meilleur.
Bonne journée à tous!

> Répondre

zazou

22/05/2014

à 10:54

Faux pour les points 2 & 3 ! Totalement faux !

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte