8 phrases de candidats qui ont convaincu les recruteurs

Publié le 27 mars 2019 Sylvie Laidet

Cadremploi a sélectionné, avec des recruteurs, une série d'arguments de candidats, entendus en entretien de recrutement, qui les ont convaincus. Que ce soit de la motivation du candidat, de sa capacité à s'épanouir à son poste ou à apporter sa pierre à l'édifice de l'entreprise, tour d’horizon des 8 phrases de candidats qui ont convaincu les recruteurs.
8 phrases de candidats qui ont convaincu les recruteurs
  1. Convaincre un recruteur : corporate, vous avez dit corporate ?
  2. La capacité d’initiative du jeune dip’
  3. Vous possédez les qualités essentielles pour décrocher le job
  4. Le manager qui fédère
  5. Savoir se montrer flexible
  6. Les questions à poser sur l’entreprise pour convaincre le recruteur
  7. Apporter sa pierre à l’édifice
  8. La bonne ambiance

Convaincre un recruteur : corporate, vous avez dit corporate ?

« À ce point du parcours de recrutement, je sais que votre entreprise répond à mes attentes professionnelles et correspond à un modèle d’organisation qui me plaît vraiment ! »

Entendu en entretien par Marjane Mabrouk, manager chez Talan. Son commentaire : « Ce candidat avait posé beaucoup de questions lors du process de recrutement. J’ai eu le sentiment qu’un candidat comme lui allait vraiment s’épanouir chez nous et je ne me suis pas trompée. »

Notre conseil : pour maximiser vos chances de convaincre un recruteur, renseignez-vous en amont de l’entretien sur l’entreprise et notamment sur son organisation interne. Le jour J, posez des questions chocs pour attirer l'attention du recruteur.

La capacité d’initiative du jeune dip’

Entendu en entretien par Marie d’Haegeleer, DRH CEMA d’International SOS : « Après mes études, je suis parti un an en Australie par mes propres moyens pour améliorer mon anglais, m’exposer à des cultures différentes et mûrir mon projet professionnel. »

« Cette expérience de vie correspond à un état d’esprit et à des compétences qui correspondent aux valeurs de notre entreprise. En plus de la maîtrise de l’anglais et de la connaissance de la culture anglo-saxonne… », commente la DRH.

Notre conseil : faites ressentir au recruteur que vous êtes compatible avec les valeurs de l’entreprise.

Vous possédez les qualités essentielles pour décrocher le job

Entendu en entretien par Marjane Mabrouk, manager chez Talan : « J’ai passé trois entretiens avec des managers et des consultants de votre entreprise. À chaque fois, j’ai eu envie de travailler avec la personne que j’écoutais. Et quelle que soit l’issue de ce processus d’embauche, les conseils qui m’ont été donnés et la vision de votre métier qui m’a été présentée resteront. »

« C'était l'un des arguments d'une jeune diplômée d’école d’ingénieur ne connaissant pas le métier de consultant. Cette candidate a fait preuve d’une écoute « active » lors des entretiens qui lui a permis de reformuler les conseils prodigués. Elle nous a fait réaliser qu’elle avait une vraie compétence d’écoute et de restitution nécessaire à notre métier », rapporte Marjane Mabrouk.

Notre conseil : listez les qualités essentielles nécessaires pour performer dans l’emploi que vous visez. Pendant l’entretien d’embauche, vous devez convaincre le recruteur de votre motivation et que vous possédez toutes ces qualités.

Le manager qui fédère

Entendu en entretien par Emmanuel de Robillard, DRH d’IDEX* : « En qualité de manager, je responsabilise et fédère mes collaborateurs. »

« Nous recherchons avant tout des managers ayant à cœur de faire évoluer leurs équipes, de susciter l’enthousiasme et l’envie de se dépasser. Ce mode de management permet aux potentiels de se révéler et de fidéliser nos salariés. Cet état d'esprit contribue à la croissance d’une entreprise », explique Emmanuel de Robillard.

Savoir se montrer flexible

Entendu en entretien par Marie d’Haegeleer, DRH CEMA d’International SOS : « Ma capacité d’adaptation et ma flexibilité face au changement comptent parmi mes compétences principales ».

« Dans certaines entreprises où les changements de stratégie et d’organisation sont permanents, la flexibilité ou l'adaptabilité face à des situations changeantes est une qualité cruciale. La capacité d’un candidat à appréhender un changement comme une opportunité atteste d’une agilité intellectuelle, qui devient dans ces cas-là une compétence essentielle », note Marie d’Haegeleer.

Notre conseil : les entreprises ont besoin de candidats plus agiles et adaptables face aux changements du marché. Intégrez vos soft skills à vos expériences professionnelles.

Les questions à poser sur l’entreprise pour convaincre le recruteur

Entendu en entretien par la DRH de Spartoo : « Quels sont vos prochains projets de développement ? Comment peut-on décrire la culture de votre entreprise ? À quoi ressemble une journée type dans le service ? ».

« Ce sont des questions qui montrent que le candidat se projette dans l'entreprise, à son poste futur, et qu’il est capable d’appréhender une situation à terme », commente la DRH de Spartoo.

Apporter sa pierre à l’édifice

Entendu en entretien par Cécile Milard, DRH chez CertiNergy, expert en efficacité énergétique. « Je souhaite participer à la construction et au développement d’une entreprise, grandir avec elle ».

« Nous sommes attentifs aux candidats qui revendiquent un côté aventurier, presque entrepreneurial. Créée en 2008, notre société est jeune et dynamique. Nous recherchons donc des gens qui soient force de proposition, qui aient envie de venir apporter leur pierre à l’édifice, quelle que soit la position occupée dans la société », explique Cécile Milard.

La bonne ambiance

Entendu en entretien par la DRH de Mondelēz International : « Bien sûr, je pourrais choisir de continuer mon parcours au sein de mon entreprise mais je souhaite sortir de ma zone de confort et me challenger. En plus, rejoindre un groupe avec de telles marques serait une vraie fierté. Votre groupe me semble plus fou, plus fun ».

« Ce candidat m’a convaincue car son état d’esprit correspond à ce que nous ciblons chez nos jeunes diplômés : le goût des challenges, la recherche d’une fierté d’appartenance et un environnement de travail joyeux et innovant. Bâtir un environnement de travail exceptionnel est l’un des objectifs de notre stratégie d’entreprise », explique-t-on à la DRH de Mondelēz International.

Notre conseil : toujours mettre en avant votre bon état d’esprit, vous ferez ainsi passer le message que vous ne serez pas source de problème.

À lire aussi >> Reconversion : 4 arguments pour convaincre en entretien d'embauche

* Groupe français de services liés à l’énergie et à l’environnement durable.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :