Assessment center : comment réussir les tests de recrutement ?

Publié le 30 mai 2013 Sylvie Laidet

Vous avez décroché un entretien et… on vous annonce que vous allez être passé au crible de l’assessment center de la boîte ? Pas de panique, ça veut simplement dire que vous allez passer un certain nombre de tests de logique, de personnalité et de mise en situation. Tout ce qu’un candidat doit savoir sur la question.

Qui sont les observateurs ?

On entend par « observateur » les personnes en charge d’évaluer les candidats. Si l’assessment center (AC) est confié à un cabinet extérieur, les observateurs seront des consultants. Si l’AC est réalisé en interne, il s’agira de chargés de recrutement voire d’opérationnels de l’entreprise. « Même s’il n’existe pas de règles officielles des AC, on considère qu’il est nécessaire d’avoir deux assesseurs formés par candidat, dont au moins un psychologue du travail. Et ce, afin de croiser les observations », ajoute Vanessa Trial, consultante en évaluation chez Randstad Search & Selection. Pour ses AC collectifs, E&Y table sur la présence de deux chargés de recrutement et d’un opérationnel pour 10 candidats.

Le candidat doit être informé en amont

Une explication de la session d’évaluation est obligatoire avant de lancer les candidats dans le grand bain. Cette explication peut être donnée avant le jour J ou le jour même, avant le début du processus. « Nous prenons 30 à 45 minutes au début pour expliquer le principe des exercices, leur durée, détailler les compétences qui vont être évaluées et répondre à leur question », insiste Vanessa Trial.

Quel contenu ?

Les AC sérieux respectent une méthodologie d’évaluation comprenant en général un questionnaire de personnalité, des tests de raisonnement, des mises en situation (au moins deux) et un entretien. Avec le développement des nouvelles technologies, les tests de personnalité et de raisonnement sont réalisés en ligne (par le candidat depuis son domicile ou le jour J, sur place).

Les mises en situation (exercice de groupe avec les autres candidats, jeux de rôle avec un consultant, animation de réunion…) se déroulent en présence des assesseurs. Même si certaines entreprises ont testé les serious games pour simuler de telles situations. (c’est une remarque destinée aux RH, ça ne s’adresse pas au candidat…) L’entretien, lui,reste un moment d’échange plus classique sur les motivations du candidat. Quelles que soient les méthodes utilisées, le candidat doit recevoir un feed-back sur sa prestation, que ce soit à l’oral ou à l'écrit. S’il n’est pas proposé par le recruteur, le candidat peut le demander (c’est une obligation pour l’entreprise, instituée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés –CNIL -)

Quelle durée ?

Pour des raisons budgétaires, les AC se déroulent sur une demi-journée voire une journée pour les sessions collectives. Soit entre 3 et 8 heures d’évaluation. Avec évidemment une pause-déjeuner si nécessaire. Les différentes phases de l’évaluation sont très « timées ». Par exemple, 45 minutes (pas une de plus) pour un test de personnalité, 15 minutes pour préparer un rendez-vous… Et ce, dans un souci d’équité entre candidats.

Dans quel lieu ?

Les tests se déroulent dans les locaux des cabinets sélectionnés par l’employeur ou directement dans les entreprises. Pour pousser au maximum l’idée de mise en situation, le groupe BPI a même reconstitué une entreprise virtuelle dans ses locaux de la rue Royale à Paris. «Nous voulons mettre les candidats dans les conditions du direct en leur faisant vivre une journée de prise de fonction. Quand ils arrivent, ils ont donc déjà une boîte mail, un poste de travail et des dossiers à traiter », argumente Catherine Laval, consultant chez Leroy Consultants (BPI group).

Il existe de nombreux tests de personnalité comme le test SOSIE, le test PAPI ou le test MBTI par exemple, très utilisés dans les processus de recrutement. Vous retrouverez gratuitement tous ces tests sur votre moteur de recherche Internet habituel.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :