C'est mon recruteur qui me l'a dit...

Publié le 30 mars 2009 Tiphaine Réto

Non, le recruteur n'est pas un « génie du mal » tentant sans cesse de vous barrer le chemin de l'emploi. La preuve ? Le 24 mars, DRH et cabinets du Syntec Recrutement se sont mobilisés pour une opération « Coup de pouce » à destination des jeunes diplômés au chômage. Chacun y est allé de ses recommandations pour optimiser sa recherche d'emploi. Morceaux choisis.

« Ouvrir toutes les portes »

C'est le credo d'Estelle Kazek, ancienne directrice des ressources humaines chez Look Voyage. « Les jeunes diplômés se mettent souvent des barrières. La plus fréquente est celle de la mobilité. Ils ne pensent pas que cela peut être un véritable atout de  mentionner qu'ils sont d'accords pour bouger dans une autre régions. Omettre ce point c'est passer à côté de belles opportunités. Or, il ne faut rien se fermer. Missions d'intérim, contrat à l'autre bout de la France... Ouvrez toutes les portes ! » Mieux vaut avoir à refuser une offre plutôt qu'attendre qu'elles arrivent. »

Des mots clés pour faire remonter le CV

« Ils sont nés avec internet, mais on dirait qu'ils ne savent pas s'en servir. » Rose-Marie Ponsot, consultante chez Mercuri Urval, s'étonne de la méconnaissance des candidats sur le fonctionnement des recruteurs. « Quand nous cherchons un profil de « chef de produit » dans une CVthèque, nous tapons « chef de produit » dans le champ de recherche. C'est le même fonctionnement qu'avec Google... Si vous ne faites pas figurer les mots-clés qui vous définissent ou résument le poste que vous recherchez, on ne vous trouvera jamais.

Poser des questions

Un conseil repris en cœur par Blandine Langlois, DRH chez Editis, et Roland Chabrier du cabinet R&C Consultant. « Si vous ne posez pas de question, on peut douter de votre intérêt pour l'entreprise, confie ce dernier. Entre deux candidats au profil parfait, la pertinence des questions peut faire la différence. » Idem du côté des ressources humaines : « Le fait de poser des questions montre que vous vous êtes renseignés sur l'entreprise avant de venir et donc que vous n'êtes pas là par hasard. Or, ce que j'apprécie particulièrement pendant l'entretien, c'est d'avoir l'impression de commencer une collaboration avec quelqu'un.. »

Tiphaine Réto
Tiphaine Réto

Vous aimerez aussi :