1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Entretien d'embauche >
  5. Combien de temps dure un entretien d’embauche ?

Combien de temps dure un entretien d’embauche ?

combien-de-temps-dure-un-entretien-dembauche-

Séverine Dégallaix

Vous avez décroché un entretien d’embauche pour le poste de vos rêves. Le recruteur vous a donné une heure de rendez-vous… Mais pas d’heure de fin. La durée de cet exercice varie et dépend de plusieurs critères parfois très subjectifs, d’autant plus que certains recruteurs prennent leur temps alors que d’autres préfèrent aller à l’essentiel. La règle d’or est de ne pas demander le temps à prévoir pour cet exercice, vous risqueriez d’envoyer un mauvais signal. Combien de temps dure un entretien d’embauche ? Nous vous dressons trois scénarios pour vous aider à décrypter l’issue positive ou non de ce passage obligé dans le process de recrutement.

Moins de 30 minutes : l’entretien d’embauche express

L’entretien de recrutement de moins de 30 minutes est un peu à double tranchant.

>> Vous ne correspondez pas du tout aux attentes du recruteur

Le courant ne passe vraiment pas avec le recruteur ou votre profil ne correspond pas du tout à ses attentes ou à celles de l’entreprise. Dans ce cas, pas la peine de s’éterniser, le recruteur préférera couper court à l’entretien. Il est fort probable que le process s’arrête ici pour vous.

>> Vous correspondez potentiellement aux attentes du recruteur

Votre profil intéresse votre interlocuteur et certains éléments expliquent la rapidité du rendez-vous :

  • les candidats sont très nombreux et le recruteur ne veut pas perdre de temps pour cette présélection avant des entretiens plus poussés ;
  • votre profil correspond parfaitement au poste et le recruteur n’a pas besoin d’en apprendre beaucoup plus sur vous ou votre travail.

Notre conseil Cadremploi : à la fin du temps qui vous a été accordé, demandez si vous pouvez apporter d’autres précisions ou si certains éléments de votre parcours font douter le recruteur, vous aurez peut-être l’occasion de compléter votre propos et de dissiper ses éventuels doutes.

À lire aussi >> 5 signes d’un entretien d’embauche raté

Entre 30 minutes et 1h30 : la durée classique d’entretien d’embauche

La durée moyenne d’un entretien d’embauche se situe entre 30 minutes et 1h30. Cette durée comprend la présentation de l’entreprise et du poste par le recruteur, votre propre présentation, ses questions, puis les vôtres, un rappel sur votre emploi précédent, et éventuellement un temps d’échange supplémentaire. Certains recruteurs aiment étudier les choses en profondeur, en particulier lorsqu’il s’agit d’évaluer des valeurs et des qualités, les soft skills, plus que des savoir-faire purement techniques.

Si votre entretien de recrutement se situe dans cette fourchette de temps, vous aurez peu d’indications immédiates sur vos chances de décrocher le poste. Il vous faudra patienter et attendre d’être recontacté pour la suite du processus d’embauche.

Notre conseil Cadremploi : pensez à demander comment va se dérouler la suite du processus pour savoir si vous êtes toujours dans la course, et n’hésitez pas à relancer si vous n’avez pas de nouvelles après les délais annoncés.

À lire aussi >> Les questions choc à poser en entretien d'embauche

Plus de 2h : l’entretien d’embauche qui s’éternise

Comme l’entretien de recrutement express, le rendez-vous qui dure plus de 2h peut avoir plusieurs interprétations.

>> Le recruteur a des doutes sur votre profil

Le recruteur se pose beaucoup de questions sur votre profil et votre comptabilité avec le poste. Il est hésitant et fouille les moindres recoins de votre CV et de votre parcours pour tenter d’y voir plus clair.

>> Le poste visé est stratégique et demande une attention particulière

Vous postulez pour un emploi stratégique dans l’entreprise qui exige une attention particulière. Le recruteur ne veut absolument pas se tromper sur le candidat.

>> Les entretiens d’embauche ont été groupés

Vos interlocuteurs sont nombreux (un opérationnel, un membre des ressources humaines et le manager qui recrute, par exemple) et donc les questions sont plus nombreuses pour contenter tout le monde. Les entretiens groupés permettent aux entreprises de limiter les étapes de recrutement et vous évitent d’avoir à vous déplacer trop de fois.

>> L’entretien glisse vers l’échange amical

Le courant passe bien et le rendez-vous prend davantage l’allure d’un échange que d’une évaluation de vos compétences et savoir-être. C’est bon signe, avec un peu de chance vous vous trouverez des passions communes.

Notre conseil Cadremploi : ne relâchez surtout pas votre attention. Oui, un entretien aussi long peut être considéré comme un bon signe, mais c’est aussi d’autant plus de risques de commettre une gaffe à cause de la fatigue et des efforts de concentration que l’on exige de vous.

À lire aussi >> 8 questions posées par les recruteurs en entretien téléphonique

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+