Comment poser des questions sur ses concurrents en entretien d'embauche ?

Publié le 28 juin 2013 Sylvie Laidet

Les recruteurs que nous avons contactés sont unanimes : en entretien, vous pouvez les interroger sur les autres candidats. Mais la question est à aborder avec tact. Nos conseils pour en savoir plus sur vos « concurrents » sans vous griller.

Peut-on poser des questions sur ses concurrents avant l’entretien ?

Rien ne doit vous empêcher d’interroger l’entreprise sur le type de candidatures reçues. Par exemple en questionnant l’assistant(e) RH lors de la prise de rendez-vous pour l’entretien. S’agit-il de profils universitaires ? Juniors ou expérimentés ? Si l’offre d’emploi, en ligne depuis quelques semaines, mentionne un contact téléphonique, passez un coup de fil. « Si le poste n’est pas encore pourvu, essayez d’en connaître les raisons. L’entreprise recherche-t-elle un profil particulier ? Pourquoi les candidats reçus n’ont-ils pas fait l’affaire ? Y a-t-il eu une redéfinition du poste depuis la diffusion de l’annonce ? Ces questions permettent à la fois au candidat d’évaluer le champ concurrentiel et de davantage cibler sa candidature », observe Serge Assayag, consultant au sein du cabinet Weave.

Les questions à poser pendant l’entretien

Si l’annonce précise « expérience internationale souhaitée », « vous pouvez demander si les autres candidats possèdent vraiment cet atout », argumente Manuelle Malot, directeur carrières et prospective de l’Edhec Business School. L’objectif étant à chaque fois de poser des questions permettant de renforcer votre valeur ajoutée auprès du recruteur. Lors de cet échange, vous pourrez par exemple apprendre que l’un de vos « concurrents » a marqué des points pour ses qualités rédactionnelles. Une compétence que vous maîtrisez, mais que vous n’avez pas eu le temps de mettre en avant lors de l’entretien. « Au candidat de saisir la balle au bond et d’envoyer ses productions écrites au recruteur afin de faire lui aussi valoir ses compétences rédactionnelles », conseille Serge Assayag.

Évaluer le niveau de la concurrence lors du débrief

« Il est de plus en plus fréquent que les recruteurs réalisent un mini feed-back auprès du candidat sur sa prestation durant l’entretien. C’est l’occasion pour ce dernier de demander comment se situe sa candidature par rapport aux autres. Quels sont ses points forts et différenciant ainsi que les points de réserve », insiste Serge Assayag

En fin d’entretien, vous allez évidemment chercher à connaître la suite du processus de sélection. « Si le recruteur indique qu’il reste encore deux étapes, profitez-en pour lui demander combien de candidats seront sélectionnés lors de chaque étape », conseille Manuelle Malot. Mais ne perdez jamais de vue que vous vous battez davantage contre un profil et une expérience que contre une personne.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :