Entretien vidéo : comment le préparer ?

Publié le 25 novembre 2019 Mathilde Palfroy

Un recruteur vous demande de passer un entretien vidéo ? L’exercice vous inquiète ? Pas de panique : il convient simplement de répondre à quelques questions de vive voix comme lors d’un entretien d’embauche physique classique. Cette forme d’entretien présente plusieurs avantages : vous choisissez le lieu de l’entretien, ce qui peut enlever une source de stress, et vous disposez de la possibilité de vous préparer et de réfléchir en amont à vos réponses s’il s’agit d’un entretien vidéo différé (vous vous filmez puis vous envoyez la vidéo au recruteur). Comment préparer un entretien vidéo ? Tous nos conseils dans cet article.
Entretien vidéo : comment le préparer ?
  1. Renseignez-vous auprès du recruteur sur les modalités de l’entretien vidéo
  2. Préparez le fond de votre entretien vidéo
  3. Choisissez un lieu d’enregistrement de la vidéo dans lequel vous êtes à l’aise
  4. Soignez votre tenue
  5. Entraînez-vous avant l’entretien vidéo

Renseignez-vous auprès du recruteur sur les modalités de l’entretien vidéo

En direct ou en différé ? C’est à cette question que vous devez obtenir une réponse du recruteur.

En direct, vous serez presque dans les mêmes conditions que l’entretien physique. À la différence près que vous pourrez choisir le cadre qui vous entoure.

En différé, vous pourrez répéter votre propos et prendre de nouvelles prises si le résultat final ne vous convient pas. Dans cette hypothèse, le recruteur doit en amont vous expliquer ce qu’il souhaite trouver sur la vidéo : à quelles questions devez-vous répondre, combien de temps doit durer la vidéo, dans quel format et sur quelle adresse e-mail devez-vous l’envoyer.

Préparez le fond de votre entretien vidéo

Sur le fond, pour réussir un entretien d’embauche, la préparation de la version vidéo ne diffère pas fondamentalement de la version classique physique. Vous serez évalué sur les mêmes critères qu’un entretien physique : le recruteur cherchera toujours à contrôler si vous possédez toutes les compétences nécessaires pour occuper le poste à pourvoir. C’est sur la forme que l’entretien vidéo présente des différences. Le support de la vidéo vous permet de choisir le lieu d’enregistrement, et de différé l’envoi au recruteur, si ce dernier ne souhaite pas de direct. Aussi, considérez que l’enjeu est exactement le même : votre objectif est de vous démarquer des autres candidats en renforçant les atouts de votre profil. Et notez que vous allez vous aussi gagner du temps en passant des pré-entretiens vidéo : alors, ne stressez pas plus que nécessaire.

Renseignez-vous sur l’entreprise qui recrute, le poste, et essayez de cerner les attentes de votre recruteur : vous pouvez partir de l’annonce à laquelle vous avez répondu, mais allez aussi visiter le site internet de l’entreprise.

Préparez aussi votre présentation, la mise en avant de vos motivations et de vos qualités au travail. Au-delà des réponses aux questions concernant le poste et l’entreprise, il est important que vous soyez en mesure de parler de vous et de votre projet professionnel.

Si le recruteur vous a précisé que l’entretien vidéo est différé et qu’il vous a fourni quelques questions, préparez vos réponses. Surtout, ne vous dîtes pas que vous improviserez : le stress peut vous faire oublier des éléments essentiels à dire.

Notre conseil Cadremploi : pensez aussi à calibrer vos réponses. Soyez vigilant avec le temps imparti à votre prestation.

Notre Podcast « La check-list du candidat » vous donne tous les conseils nécessaires à la bonne préparation de votre entretien d’embauche.

Choisissez un lieu d’enregistrement de la vidéo dans lequel vous êtes à l’aise

Fixez un endroit et un moment propice pour enregistrer votre entretien vidéo : choisissez une pièce calme et neutre (ou un emplacement ne laissant pas entrevoir des aspects ou décorations trop personnels), aussi lumineuse que possible (par contre, évitez à tout prix le contre-jour : ne vous placez pas devant une fenêtre).

Si vous avez des enfants ou des animaux susceptibles d’être présents lorsque vous avez prévu d’enregistrer, optez pour une pièce que vous pouvez fermer ou tournez-vous vers un lieu extérieur (chez une autre personne, dans un espace de coworking, ou pourquoi pas dans café).

Important : où que vous passiez votre entretien, vérifiez que vous disposez d’une bonne connexion internet. Rien de tel pour enregistrer une mauvaise vidéo qu’une connexion faible ou intermittente. 

Soignez votre tenue

Soignez votre tenue, ou du moins la partie visible par le recruteur. Ce n’est pas parce que vous passerez l’entretien de chez vous que vous devez vous relâcher côté vestimentaire. Laissez au placard les joggings, chaussons, plaids ou autres tenues confortables et optez pour quelque chose de simple et de sobre, ni trop guindé, ni tout à fait relâché.

Entraînez-vous avant l’entretien vidéo

Comme lors d’un entretien classique, votre employeur doit ressentir que vous êtes compétent, mais aussi que vous avez confiance en vous et en vos compétences pour le poste.

À noter : dans le cadre d’un entretien vidéo différé, vous aurez normalement une idée assez précise de ce que vous avez à dire sans avoir besoin de chercher vos mots ou vos réponses. Pour un entretien en direct, on vous pardonnera plus facilement de prendre le temps de répondre, alors ne vous précipitez pas tête baissée dès que la question aura été posée.

Voici quelques pistes d’entraînement à un entretien vidéo :

  • Apprenez à contrôler votre attitude et à gérer votre stress en même temps que vous vous exprimez : votre recruteur ne doit pas percevoir que vous êtes tendu ou que l’exercice de l’entretien vidéo vous demande un trop grand effort.
  • Gérer votre souffle et votre débit de parole. Il faut que vous soyez audible et agréable à écouter : ne mangez pas vos mots, parlez distinctement, calmement, et articulez.
  • Travaillez le maintien de votre posture : tenez-vous droit (mais pas raide…) et regardez devant vous, sans baisser les yeux ni regarder vos pieds.
  • Tout en parlant, n’oubliez pas de faire quelques pauses et de sourire. Les recruteurs doivent ressentir que vous êtes content de mener cet entretien. C’est tout bête, mais la bonne humeur, ça change tout !

Bon à savoir : vous pouvez vous préparer en vous filmant, ou pour commencer devant un miroir, tout simplement.

Notre conseil Cadremploi : il est important que vous vous entraîniez un minimum avant de vous lancer, mais gardez à l’esprit que trop de préparation serait préjudiciable. Il est préférable que vous restiez spontané pour offrir à votre employeur une image fidèle de vous-même.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :