Le test

Publié le 15 novembre 2010 Marie La Fragette

Êtes-vous perfectionniste ? Tatillon ? Plutôt distrait ? Cette semaine notre chasseuse de têtes vous fait passer un test de personnalité. Avis aux sceptiques, ce n'est pas du vent.

La phrase est toute prête, formulée au mieux pour que le candidat ne se sente pas dans un centre d'essais cliniques: « Bonjour Monsieur/Madame, dans le cadre de notre entretien, nous avons l'habitude de faire passer un test de personnalité pour donner une base à l'entretien. Rassurez-vous, il n'y a pas de mauvaises ou de bonnes réponses, le Zshowyourself3X est un test qui fait ressortir les caractéristiques dominantes de votre personnalité. Acceptez-vous de répondre à ces 40 questions ? »

Et là, les sondés oscillent entre la méfiance et la curiosité. Certains paniquent un peu, comme si on allait leur demander l'âge de leur première cigarette et le nombre de leurs conquêtes amoureuses. Mais la plupart du temps, ils s'y collent bravement avec la tête résignée de celui qui sait que c'est juste un mauvais moment à passer. Et retroussant les manches de leurs chemises, ils répondent avec le plus grand sérieux à des dilemmes cornéliens tels que : « Choisissez une seule réponse parmi les quatre items suivants, vous êtes plutôt a) prudent b) impétueux c)assidu d) ordonné. »

Le perfectionniste veut absolument donner une bonne image de lui-même et met une heure au lieu de dix minutes à remplir le test parce que vraiment, il veut bien mettre prudent mais espère que ça ne voudra pas dire par ailleurs qu'il est mou, paresseux et bordélique. Il reprend donc toutes les cases pour équilibrer ses réponses et au final, vous qui débriefez aurez un résultat impossible à atteindre pour un membre de l'espère humaine et vous trouverez devant l'alternative pénible de repartir pour une heure de test ou de mettre en haut du dossier dudit candidat « droïde à tendance extraterrestre et sociopathe ».

Le tatillon redemande des feuilles vierges trois ou quatre fois parce que vraiment, ça dépend du sens que l'on donne au mot. Quand le test dit « ordonné », est-ce cela veut dire maniaque ou juste structuré parce que vraiment ce n'est pas la même chose. Et quand on dit « aventurier », est-ce que cela se rapporte à une attitude professionnelle ou personnelle parce que là non plus, on ne peut pas appeler aventurier l'esprit d'entreprise et ce n'est pas la même chose de monter une boîte de stylos bics et d'aller faire le tour de la cordillère des Andes à vélo.

Là, vous avez des réponses toutes prêtes. On vous l'a dit lors de votre formation de super consultante en ZshowyourselfX3, vous dites donc avec un sourire éclatant « Soyez le plus spontané possible, mettez ce qui vous vient le plus vite à l'esprit », en feignant d'ignorer que c'est un peu compliqué d'être spontané quand on joue sa tête sur un poste et qu'on a mis ses chaussures neuves, celles qui compriment atrocement les orteils.

Il y a aussi le passionné de psychologie qui est sûrement du genre à faire les quizz de l'été dans les journaux féminins. « Alors moi, vous dit-il entre chaque question, c'est marrant, ça dépend. Parfois, je peux me décrire comme angoissé mais dans les situations de stress, je me surprend par ma propre sérénité ». Vous acquiescez en souriant aimablement quoique un peu crispée parce que l'heure tourne et que votre propre sérénité se trouve menacée.

Le fou de psycho pense qu'il est un spécimen d'études passionnant et vous avez juste envie au bout du compte de lui lâcher que tout ce qui vous intéresse, c'est le petit graphique qu'on sortira par ordinateur et qu'on en discutera en entretien et que de toute façon, vous n'en savez rien parce que vous n'êtes pas psy au bout du compte.

Et puis il y a le distrait ou le faux distrait (difficile à différencier..) qui sabote trois fois le questionnaire en cochant toutes les réponses, puis en en omettant la moitié et même parfois en rajoutant des items. Avec un bon sourire naïf, ah, pardon, je n'avais pas compris...

Il arrive alors que, même une consultante certifiée en Zshowyourself3X, ait des moments de découragement intenses face aux graphiques et se dise en froissant la feuille du délit : « De toute façon, ce n'est qu'un test... C'est vraiment du vent... ».

Mais ce n'est que passager, rassurez-vous, le test sert surtout à délier les langues. Parce qu'il n'y a rien que les gens aiment autant que de parler d'eux-mêmes. Et que là, par contre, on en apprend des choses...

* A propos de Marie La Fragette

Marie La Fragette, 27 ans, travaille dans un cabinet de conseil en recrutement. Elle est l'auteur de pièces de théâtre et de « Chasse de tête » qui a obtenu le prix du Roman Femme Actuelle.

 

Marie La Fragette
Marie La Fragette

Vous aimerez aussi :