Raconter sa recherche d'emploi sans lasser

Publié le 01 septembre 2005 La rédaction Cadremploi

Le scénario se répète. A chaque entretien d'embauche tombent les deux questions fatales : "Depuis quand recherchez vous un emploi ?" Et "Comment avez-vous organisé votre recherche ?". Inutile d'esquiver, de tenter des parades, des dates tronquées sur votre CV pour masquer les trous.

Votre mensonge serait découvert à la première vérification. Il faut faire face. Vous êtes au chômage depuis six mois ? Dites-le. Et détaillez cette période comme vous le feriez pour une expérience professionnelle.

Valorisez vos activités

Evidemment, si vous en avez profité pour vous offrir une croisière de deux mois dans les mers du Sud, évitez d'étaler vos photos de vacances sur le bureau du recruteur. En revanche, voyage ne signifie pas forcément farniente. Si vous avez fortuitement ou volontairement fait du tourisme industriel au cours de votre périple, parlez-en. Vous êtes informaticien et êtes passé visiter la Silicon Valley, n'hésitez pas à livrer vos observations sur le travail à la californienne. En restant concis, bien sûr, votre interlocuteur se souciant fort peu du confort du Motel ou des hamburgers hauts comme une montagne que vous avez pu déguster là-bas. Autre réflexe prouvant votre souci de rester en veille et votre curiosité : la lecture de la presse des pays visités. Une ou deux informations récoltées par ce biais, en rapport avec votre secteur économique ou votre métier bien sûr, seront du plus bel effet. Certaines escapades très éloignées de votre métier peuvent également être contées. Et les actions de bénévolat sont souvent appréciées, que vous vous soyez engagé comme volontaire au Sri Lanka après le Tsunami ou que vous ayez remis à flots les comptes du club de foot amateur de votre commune. Surtout si vous postulez pour un job de cadre financier dans le dernier cas. Ce qui compte, c'est d'être resté actif.

La recherche d'emploi : un job à temps complet

Reste que la grande majorité des chercheurs d'emploi passe avant tout son temps à chercher un emploi. Si tel est votre cas, expliquez vos démarches. Mais pas façon Zola. Vous êtes un manager efficace et méthodique, y compris dans les moments difficiles. Et votre recherche d'emploi s'est déroulée de la même manière : avec méthode et efficacité. C'est justement ce que cherche à vérifier le recruteur. Détaillez le processus comme s'il s'agissait d'une action commerciale, en commençant par la prospection de clientèle. En l'occurrence les entreprises susceptibles d'embaucher. Narrez la manière dont vous les avez connus et approchés (sites Internet, annonces, salons professionnels, etc.) Après cette première phase et toujours à la manière d'un cadre commercial, évoquez l'argumentaire et la conception de brochures (le CV et la lettre de motivation). Vient enfin la prise de contact (les entretiens que vous avez décroché et notamment, celui que vous êtes en train de passer). Donnez des chiffres, non pas ceux des CV envoyés et restés lettre morte, mais le nombre de rendez-vous obtenus. Surtout n'hésitez pas à citer en exemple celui où vous êtes en finale et dont vous attendez encore la réponse (sans pour autant nommer l'entreprise).
Evidemment, il ne faut jamais en faire trop dans ce domaine, pour éviter l'effet de chantage involontaire que cette mise en concurrence peut produire sur le recruteur qui vous fait face. Pour ne pas vous perdre en conjectures et savoir jusqu'à quel point de détail vous pouvez disséquer vos démarches, demandez-lui s'il souhaite que vous développiez tel ou tel aspect. Car il est important que cette période n'occupe pas la moitié du temps que votre interlocuteur vous consacre. Aussi intéressante soit votre recherche d'emploi, c'est surtout votre expérience professionnelle et/ou votre formation qui intéresse le recruteur en face de vous.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :