1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Entretien d'embauche >
  5. Réussir son entretien d'embauche

Réussir son entretien d'embauche

reussir-son-entretien-dembauche

Mathilde Hardy

Vous êtes en quête de l’emploi de vos rêves et vous avez décroché un entretien d’embauche. Il va maintenant falloir convaincre le recruteur que vous êtes LA bonne personne et que vous êtes fait pour ce poste. Un entretien d’embauche se prépare… oui mais comment ? Cadremploi vous donne tous les conseils nécessaires pour réussir son entretien d'embauche, taper dans l’œil du recruteur et décrocher le précieux sésame : un contrat de travail dans l’entreprise visée.

Réussir son entretien d'embauche : renseignez-vous sur l’entreprise qui recrute

On n’arrive pas les mains dans les poches à un entretien d’embauche. Pour prouver sa motivation et son envie de décrocher un poste, préparer sérieusement son entretien est indispensable. Comment ? En recueillant des informations sur l'employeur et son environnement. La bonne attitude consiste à rebondir de manière naturelle sur les questions du recruteur pour parler de l'actualité de l'entreprise.

À noter : que votre entretien soit physique ou en vidéo, vous devez le préparer de la même façon.

Soignez votre tenue vestimentaire

Pour mettre toutes les chances de son côté lors d’un entretien d’embauche, mieux vaut connaître les codes vestimentaires du secteur ou de l’entreprise qui recrute. En entretien d’embauche, gardez à l’esprit que l’habit fait toujours le moine.

Pour postuler en banque d’affaires, dans les assurances ou en finance, vous ne ferez jamais tâche avec un costume sombre, une chemise blanche ou à très fines rayures, des boutons de manchette, une cravate et des chaussures noires et cirées. Pour les femmes, le tailleur jupe ou pantalon est un grand classique, avec le combo robe/petite veste.

Pour un job créatif, rien ne vous empêche de sortir un peu des clous avec des couleurs plus flashy.

Dans le doute, si vous ne connaissez pas les codes du secteur d’activité pour lequel vous postulez, surtout ne tentez pas l’originalité. La règle selon laquelle « À chaque secteur son look et ses codes » reste vraie. Faites dans le classique : chemise blanche, veste, pantalon de toile sombre ou chino pour les hommes / blouse ou chemisier, veste, pantalon noir slim pour les femmes. Mieux vaut prendre le risque de faire trop sérieux que l'inverse.

Attention, même si le secteur d’activité est plus « cool », il est important de soigner son image. Laissez le jean au placard, il véhicule une image trop décontractée.

Pour en savoir plus sur la tenue vestimentaire en entretien d'embauche, notre Podcast La Check-List du candidat, #1 : en entretien d'embauche, l'habit fait toujours le moine, répondra à toutes vos questions.

Apprenez à parler positivement de vous

>> Savoir se présenter

Dans 90 % des cas, l’entretien de recrutement débute par « Parlez-moi de vous ». Le candidat est invité par le recruteur à prendre la parole quelques instants pour se présenter. Vous avez le champ libre pour choisir ce que vous voulez dire, c’est pourquoi il est important d’y réfléchir avant. Sachez que votre réponse sera scrutée par le recruteur.

>> Répondre à la question des qualités et des défauts

« Donnez-moi 3 qualités et 3 défauts » est un grand classique des entretiens d’embauche. Autant vous préparer à y répondre pour ne pas faire fuir le recruteur. D’autant plus qu’avec un peu de subtilité, vous pourriez tourner cette question à votre avantage. Exit les défauts qui sont en fait des qualités déguisées et les qualificatifs du genre « je suis trop perfectionniste ». Privilégiez, pour vos qualités, vos compétences comportementales : nouveau dada des recruteurs. Pour les défauts, essayez de mettre en perspective un échec professionnel avec un trait de votre caractère et rebondissez sur un axe d’amélioration.

>> Montrer en quoi vous êtes fait pour le poste

Relisez plusieurs fois l’offre d’emploi et listez les qualités essentielles nécessaires pour performer dans le poste visé. Pendant l’entretien d’embauche, vous devez convaincre le recruteur que vous possédez toutes ces qualités.

Préparez des questions pour réussir son entretien d’embauche

« Avez-vous des questions ? » est un autre grand classique de l’entretien d’embauche. Pour éviter le blanc, préparez une liste de questions en amont. Vous pouvez évoquer l’entreprise, sa stratégie à plus ou moins long terme ou ses valeurs morales.

Notre conseil Cadremploi : si vraiment rien ne vous vient à chaud ou si cette question vous déstabilise, indiquez au recruteur que tout est clair pour vous pour le moment mais que vous aurez certainement des questions qui vous viendront plus tard. Vous vous permettrez donc de les lui faire parvenir par email.

Salaire : ni surenchère, ni bradage pour réussir son entretien d’embauche

Comment répondre à la question sur vos prétentions salariales ? Ce n'est pas en faisant profil bas ou en vous bradant que vous aurez plus de chance de décrocher un job. Les recruteurs risquent d'interpréter cette attitude comme un manque d'ambition ou de confiance en soi. Sur la question du salaire, vos prétentions doivent rester dans la moyenne du marché, ni plus ni moins. Des enquêtes de rémunération, facilement accessibles sur le Web, permettent de vous évaluer selon votre expérience. Si le recruteur vous fait une offre manifestement indécente, faîtes remarquer sans vous énerver que sa proposition est en inadéquation avec les salaires habituellement pratiqués dans votre activité. Ce point de vue objectif risque de le mettre mal à l'aise.

Soignez la fin de l’entretien de recrutement

L'art et la manière de conclure un entretien. Le grand oral se termine, vous êtes pressé d’en finir et de rentrer chez vous. Prenez garde à ne pas saborder votre travail en bâclant les dernières minutes, elles sont toutes aussi importantes que les premières. Restez concentré jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à avoir franchi la porte de l’entreprise.

Notre conseil Cadremploi : rappelez-vous rapidement au bon souvenir de votre interlocuteur et envoyez-lui un mail de remerciement.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+