1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Entretien d'embauche >
  5. Quitter Paris pour travailler dans l’Ouest

Quitter Paris pour travailler dans l’Ouest

quitter-paris-pour-travailler-dans-louest

Yves-Marie Vilain

Rennes, Nantes… les villes de l’Ouest de la France n’ont jamais été aussi proches de Paris avec la LGV et les cadres parisiens n’ont jamais été aussi nombreux à envisager de quitter la capitale (84 %, selon une enquête publiée par Cadremploi le 28 août 2018). Vous souhaitez quitter Paris et déplacer votre vie professionnelle dans une ville dynamique et proche de la mer ? L’Ouest séduit ! Quels arguments avancer en entretien d’embauche pour décrocher le job de vos rêves ? Quitter Paris pour travailler dans l’Ouest, découvrez nos 4 conseils pour réussir son entretien d’embauche.

Quitter Paris pour travailler dans l’Ouest : mettez vos véritables motivations en avant

Osez et assumez vos motivations à quitter Paris ! Besoin de verdure, d’un plus grand espace, d’un extérieur, coût de la vie, limiter la pollution, améliorer son équilibre vie personnelle vie professionnelle, diminuer son temps de transport domicile - travail… ne dissimulez pas au recruteur les véritables raisons de votre envie de changer d’emploi, de région et même de ville. Être stimulé par un meilleur cadre de vie nantais ou rennais est un argument très recevable pour un recruteur.

À lire aussi >> Comment les recruteurs évaluent votre motivation en entretien d'embauche

N’exagérez pas vos prétentions salariales

Sébastien Mins, qui dirige le cabinet de recrutement Cap Search à Nantes, est lui-même un ancien parisien parti en quête de nouveaux horizons. Il constate que le salaire est souvent problématique. « Le coût de la vie n'est pas le même en province, les rémunérations proposées sont généralement inférieures de 20 % par rapport aux salaires parisiens. Quelques candidats ont du mal à l'accepter ». Ainsi, si votre rêve est de quitter Paris pour aller travailler dans l'Ouest : veillez à réduire vos prétentions à un seuil acceptable !

À lire aussi >> Baisser ses prétentions salariales pour le job de ses rêves, bonne idée ?

Préparez votre déménagement de Paris vers l’Ouest

« Le déménagement peut également être un frein », observe Sébastien Mins. S'il arrive que certains recruteurs n'embauchent que des cadres locaux, la plupart restent ouverts. Mais à une seule condition : « Que le candidat se montre organisé et préparé à son changement de vie ». Ce n'est pas tout de vouloir quitter la grisaille parisienne. Il faut aussi assumer ses choix jusqu'au bout. Faites preuve d’organisation et montrez au recruteur que la préparation d’un déménagement ne vous fait pas peur.

>> Pour en savoir plus et préparez au mieux votre déménagement, consultez nos articles :

Quitter Paris pour travailler dans l'Ouest : préparez correctement votre entretien d’embauche

Comme pour tout entretien d’embauche, que ce soit à Paris ou dans l’Ouest, quelques règles de base sont à respecter pour le réussir :

  • Soignez votre look.
  • Arrivez à l’heure.
  • Présentez-vous : votre formation, votre parcours.
  • Montrez que vous vous êtes renseigné sur l’entreprise.
  • Démontrez que vous êtes fait pour ce poste.
  • Soignez votre sortie.

Quelques écueils sont toutefois à éviter si vous souhaitez quitter Paris pour aller travailler dans l’Ouest de la France :

  • Le label « vient d'une grosse boîte parisienne » n'est pas un blanc-seing : ne vous sentez pas supérieur car vous avez travaillé à Paris.
  • Posez des questions sur la ville, mais ne répétez pas toutes les cinq minutes « combien le coin est joli ».
  • Attention : dans le genre « brosse à reluire » sur les vertus des régions, n'en faites pas trop. « Travaillez en dehors de l'Ile-de-France, ce n'est pas les vacances non plus » affirme Sébastien Mins.

À lire aussi >> 7 clés pour faire une bonne première impression en entretien d'embauche

>> Consultez nos offres d'emploi pour aller travailler à Rennes ou à Nantes sur Cadremploi.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+