1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Lettre de motivation >
  5. Faire long rassure, mais ce n'est pas toujours bien à propos

Faire long rassure, mais ce n'est pas toujours bien à propos

faire-long-rassure-mais-ce-nest-pas-toujours-bien-a-propos

La rédaction

Des exemples suivis de l'avis d'un professionnel qui vous permettront de mieux cerner quand devoir faire court et quand devoir faire plus long.

Evidemment, il n'est pas toujours évident dans ses recherches sur l'entreprise de décrocher l'info qui permettra de justifier solidement une candidature. Ni dans cette dernière de découvrir une spécificité qui creusera vraiment la différence par rapport aux concurrents.
Dans ce cas, inutile d'envoyer à toute force une lettre insipide. L'exercice n'est plus obligé et quelques lignes de présentation dans le corps du mail auquel est joint le CV valent toujours mieux qu'une lettre de motivation que personne ne lira. « Un programmeur chassé par des SSII n'a pas besoin de faire l'effort de tartiner sur sa motivation, convient Marie D. En revanche, il devra prendre le réflexe quand il voudra accéder à des postes de management car les places sont plus chères. »

Outre une courte entrée en matière annonçant les raisons de cette intrusion sur l'ordinateur du recruteur, il convient de « pitcher » son CV. Un anglicisme qui n'est rien d'autre qu'une synthèse efficace du curriculum en question. Dans ce cas et plus encore que dans une lettre classique, il convient d'éviter les expressions vides de sens qui allongeraient inutilement le propos.

Exemple : «Madame, Monsieur, Jeune ingénieur en informatique, j'ai quitté l'école XX en juin 2002, avant d'entreprendre un stage de 6 mois dans la SSII ABCD. Après un autre stage dans la société EFGH, jusqu'en mai 2003, j'ai enfin décroché un CDD de huit mois au cabinet BIG. Votre SSII me paraît être le prolongement naturel pour développer de nouvelles compétences. Je reste à votre disposition pour en parle. Cordialement. A.Y. ... »
L'avis du pro : Ce pitch « est une photocopie du CV en plus ennuyeux, analyse Marie D. Aucun intérêt

Exemple : « Madame, Ingénieur spécialisé Mainframe, j'ai également eu l'occasion de démontrer mes talents commerciaux lors de soutien aux équipes sur le terrain. J'attire votre attention sur cette double compétence car je souhaiterais intégrer l'école interne de la SSII ABCD pour consolider ces acquis et aider ce grand nom du service à développer son nouveau département Mainframe. Comme il s'agit d'un de vos clients, serait-il possible d'en parler par téléphone ? Pensez-vous que mon parcours peut intéresser votre client ? Avec mes remerciements. O. D. »
L'avis du pro : Un court mail qui séduit Marie D. « Il ne répète pas son CV, il met en lumière un point particulier de son parcours. De plus, il est direct, franc, et bien renseigné. C'est une bonne façon de faire la différence. »

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

lalectouroise

14/11/2015

à 15:27

ces lettres de motivation aident énormément a rédiger les siennes merci

> Répondre

+