1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Lettre de motivation >
  5. #FYI "J’ai envoyé ma lettre de motivation au mauvais destinataire"

#FYI "J’ai envoyé ma lettre de motivation au mauvais destinataire"

fyi-jai-envoye-ma-lettre-de-motivation-au-mauvais-destinataire-

Que faire si, en envoyant un mail de candidature, il vous arrive un jour d'intervertir les adresses de deux recruteurs ? La réponse de l'humoriste Benjamin Fabre, auteur de la chronique #FYI (for your information).

   

La situation :

Vous avez retenu votre souffle. Vous avez ouvert votre messagerie personnelle. Puis vous avez envoyé, coup sur coup, les deux lettres de motivation les plus chiadées de votre vie. En jeu, deux postes dont vous rêvez depuis la maternelle : l’un au sein de la société Albertis (presque toutes les sociétés ont un nom en –tis, c’est une chose à savoir) et le second chez sa concurrente n°1, la société Norbertis (qu’est-ce que je vous disais).

Hélas. Encombrés de signaux contraires, vos doigts ont commis une boulette presque aussi classique que la trilogie du Parrain : ils ont interverti les adresses mail des deux destinataires. Les lettres, qui contiennent chacune un en-tête avec les noms et adresses des sociétés en question, sont parties pour de bon. Vous demandez à Google s’il est possible de les rappeler. Il répond que non. Vous donnez un coup de poing dans le mur (ou vous le giflez, si vous êtes une femme) et vous maudissez cette vilaine manie que vous avez, au bureau, de faire toujours 5 choses en même temps (en l’occurrence : écouter Daft Punk, critiquer votre collègue Juliette Pépette, boire un smoothie, lire un article sur Mireille Mathieu (?!?!) et envoyer, nous l’avons dit, les deux lettres de motivation les plus chiadées de votre vie).

Niveau de difficulté :

Évidemment que c’est grave. Vous venez d’adresser à l’entreprise Albertis vingt lignes de compliments sirupeux à propos de sa rivale. Et réciproquement. C’est un peu comme si, toutes choses égales par ailleurs, vous aviez déposé sur le paillasson d’Hillary Clinton un poème d’amour à la gloire de Monica Lewinsky. Et réciproquement.

Les clés pour s’en sortir :

Voilà une situation bien difficile à dépêtrer. Pour inaugurer cette série de chroniques, vraiment, merci du cadeau. Voici néanmoins quelques recommandations pour réhabiliter votre (double) candidature :

  1. 1. Ne perdez pas de temps à analyser votre erreur. Vous risqueriez d’épouser cette théorie psychanalytique selon laquelle tout acte manqué aurait un sens et qui voudrait qu’au fond, de manière inconsciente, vous ayez fait exprès de croiser les skis avec votre boîte mail pour exprimer votre impuissance à savoir si vous préférez votre papa ou votre maman. Ce ne sont pas vos parents qui vont vous tirer de là.
  2. 2. Abstenez-vous aussi de renvoyer vos fichiers aux bons destinataires en disant : « Cette fois, c’est la bonne pièce jointe ! » Cela ne ferait qu’attirer leur attention sur la différence entre la bonne et la mauvaise version et la vérité éclaterait au grand jour, à savoir que vos motivations pour rejoindre Albertis et Norbertis sont rigoureusement les mêmes (« marque emblématique », « fort dynamisme international », « culture d’entreprise atypique », etc.).
  3. 3. Écrivez-leur plutôt un mail lapidaire pour annuler votre candidature. Les personnes chargées du tri des CV, enchantées d’en avoir un de moins à traiter sur les 500 reçus, vont se faire une joie de supprimer votre mail. Deux jours plus tard, votre nom étant oublié, réécrivez vos lettres à la main et envoyez-les par la poste (aux bonnes adresses). Les courriers manuscrits sont devenus si rares qu’en les découvrant, les recruteurs vont pousser des cris attendris et peut-être même jouer un peu d’accordéon. Si votre candidature n’est pas trop dégoûtante, vous allez atterrir illico en tête de pile.
  4. 4. Autre alternative : le téléphone. Les cas critiques autorisant toutes les audaces, vous pouvez également joindre les recruteurs et profiter de votre boulette pour tisser un lien avec eux, sur le registre des pieds dans le plat et de l’autodérision (cancres du contact humain s’abstenir). Je vous avais bien dit que la partie n’était pas perdue.

   

Benjamin Fabre © Cadremploi.fr

   

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

ovni

07/02/2014

à 13:33

merci pour ces conseils, j'aime beaucoup le point 3. Je n'ai pas eu cette situation, moi j'ai juste transféré un mail de réponse positive pour un poste à mon boss actuel (pas au courant de mes recherches, bien évidement), et bien là y'a bien fallu assumer et s'expliquer.

> Répondre

Alex8903

07/02/2014

à 12:29

Il y a aussi le rappel de mail pour les utilisateurs d'outlook et d'un compte exchange.

Après avoir malencontreusement envoyé un courrier électronique, vous pouvez le rappeler, c'est-à-dire l’enlever de la boite de réception de votre destinataire sans qu’il ne s’en aperçoive.

Plutôt utile :)

> Répondre

cb

11/12/2013

à 10:53

"Vous donnez un coup de poing dans le mur (ou vous le giflez, si vous êtes une femme)"
Parce qu'une femme ne donne pas de coups de poing dans le mur? Je suis une femme pourtant! Et un homme peut le gifler! Sexisme??

Sinon l'idée numéro 3 est à noter, même si ça risque d'attirer l'attention sur notre candidature.
Autre solution: laisser couler et retenter un mois plus tard, l'erreur sera fondue dans la masse si ce n'est pas urgent!

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte