Lettre de motivation pour un comptable

15 février 2018 Séverine Dégallaix

Si vous cherchez à être recruté en tant que comptable et pensez que la lettre de motivation ne sert à rien, détrompez-vous : elle peut vous permettre de vous démarquer.
Lettre de motivation pour un comptable
  1. Le cabinet : un cas à part
  2. Jeunes diplômés et expérimentés : même combat ?

L’une des particularités des métiers de la comptabilité, c’est qu’ils sont très recherchés. Ils font partie des rares fonctions actuellement où les candidats ont souvent plusieurs options. Ce que cela signifie pour la lettre de motivation ? Qu’elle n’est pas indispensable ! Amandine Piovan, responsable ressources humaines pour la région Sud-Ouest chez In Extenso, explique : « beaucoup de nos candidats sont déjà en poste, et on sait que faire une lettre de motivation, surtout si on veut la faire bien, prend du temps. Donc on ne leur en veut pas s’ils ne le font pas. » Reste que l’exercice est apprécié des employeurs : parce que tout le monde n’en envoie pas justement, ceux qui le font sortent du lot.

Lire aussi : Lettre de motivation : les règles à connaître pour gagner du temps

Le cabinet : un cas à part

La comptabilité en cabinet spécialisé est différente de celle qui s’exerce en entreprise. Au candidat d’expliquer quel est pour lui l’attrait du cabinet et quelle vision il a du métier. Il doit en montrer sa connaissance, surtout s’il cherche à quitter une entreprise pour venir en cabinet, afin de prouver qu’il possède les qualités nécessaires, notamment au niveau relationnel et en termes de polyvalence. En effet, les collaborateurs en cabinet sont amenés à gérer des portefeuilles de sociétés très variés, mais aussi à conseiller et accompagner les clients. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles il faut faire très attention à l’orthographe ! Car si c’est important pour la plupart des métiers, ça l’est d’autant plus quand les fonctions impliquent d’être en contact avec des clients par écrit. « Ce genre d’attention aux détails dénote de l’application, qui est très appréciée dans nos métiers, souligne Amandine Piovan. Il peut arriver qu’il y ait une ou deux erreurs qui passent, mais quand le courrier est truffé de fautes, cela devient gênant. On se demande quelle image de l’entreprise le candidat va renvoyer s’il est accepté. »

>>Retrouvez les dernières offres Cadremploi de comptable

Jeunes diplômés et expérimentés : même combat ?

Côté profils, la lettre de motivation peut être un atout pour les juniors comme pour les seniors à la recherche d’un poste de comptable, mais pas pour les mêmes raisons : « Par définition, un junior n’a pas une expérience très nourrie, la lettre de motivation est donc un moyen de se démarquer de son voisin : ils sortent tous les deux du même type de formation, ont effectué les mêmes stages… Nous exposer l’intérêt qu’il nous porte aidera à les distinguer. » À noter que les personnes fraîchement diplômées ont d’ailleurs assez tendance à jouer le jeu dans le secteur. Et pour les professionnels confirmés ? « Le CV parle beaucoup plus de lui-même, la lettre de motivation est donc différente. Par exemple, pour quelqu’un qui a toujours exercé en entreprise, on attend plutôt qu’il nous explique pourquoi il a envie de faire autre chose aujourd’hui. »

Notre conseil Cadremploi : une fois la lettre de motivation rédigée, ne faites pas l'impasse sur les formules de politesse d'usage.

Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :