Mail de motivation : comment accrocher le recruteur ?

26 avril 2019 Sylvie Laidet

Le mail de motivation introduit votre CV. Véritable porte d’entrée de votre candidature pour le recruteur, il ne doit pas être négligé. Quelles sont les meilleures « accroches » de mails de motivation, en fonction de votre profil ? Mail de motivation : comment accrocher le recruteur ? Cadremploi vous donne quelques conseils et des exemples qui vous permettront d’introduire au mieux votre candidature.
Mail de motivation : comment accrocher le recruteur ?
  1. Accrocher le recruteur dans un mail de motivation si vous répondez à une offre d’emploi
  2. Mail de motivation : accrochez le recruteur dans une candidature spontanée
  3. Comment accrocher un recruteur dans un mail de motivation si vous êtes recommandé ?
  4. Mail de motivation : accrochez le recruteur si vous remplissez un formulaire de candidature en ligne
  5. Si vous êtes jeune diplômé, sans expérience
  6. Si vous avez plus de 20 ans d’expérience
  7. Si vous avez déjà réalisé un stage (ou une alternance) dans l’entreprise visée
  8. Si vous postulez à un job de commercial
  9. Mail de motivation : accrochez le recruteur si vous postulez pour une fonction support

Accrocher le recruteur dans un mail de motivation si vous répondez à une offre d’emploi

« En réponse à votre offre numéro RH3333, je me permets de vous transmettre ma candidature ».

Si vous répondez à une offre d’emploi, sauf cas particulier (comme une cooptation), optez pour la simplicité. Pas de longs discours, le recruteur a de toute évidence besoin de vous !

Mail de motivation : accrochez le recruteur dans une candidature spontanée

« Passionné par les hautes technologies et justifiant de 15 ans d’expérience, je trouve pertinent de vous proposer mes compétences… »

Dans le cadre d’une candidature spontanée (découvrez aussi comment faire une candidature spontanée ?), les choses se corsent. Qu’est-ce qui motive votre candidature, auprès de ce recruteur qui n’a peut-être pas immédiatement besoin de vos compétences ? « Sans être trop long, le candidat doit tout de suite mettre en avant ses points communs avec l’entreprise. Cela suppose qu’il ait réalisé un vrai travail de ciblage et de recherche sur cette dernière», conseille Séverine Coussot, consultante chez Hudson. L’exemple ci-dessus, en restant « personnel », donne tout de suite au recruteur la raison de votre candidature et le champ de vos compétences. Il faudra bien sûr s’adapter au secteur visé. Dans le créatif, une touche d’humour peut porter ses fruits : « C’est sûr, vous recherchez un talent, eh bien découvrez-moi », peut faire mouche (Créatif ? Vous pouvez recourir au CV original).

Comment accrocher un recruteur dans un mail de motivation si vous êtes recommandé ?

« Sur les bons conseils de M. (ou Mme)… , je me permets de vous adresser ma candidature »

« Lors de récents échanges avec M. (ou Mme)…, j’ai appris que vous recherchez un professionnel aguerri du marketing »

Une connaissance dans l’entreprise, qui vous a mis sur la piste ? Mentionnez-le dès l’attaque du mail de motivation. Les phrases proposées ci-dessous ne sont pas les seules possibles, mais sont des bases qui éviteront tout impair dans ce cas de figure.

Mail de motivation : accrochez le recruteur si vous remplissez un formulaire de candidature en ligne

Après avoir renseigné tous les champs (formation, expérience, centres d’intérêt…), vous avez souvent la possibilité de motiver en quelques lignes supplémentaires votre candidature. « Pourquoi ne pas préciser d’emblée votre disponibilité immédiate, la qualité de votre portefeuille clients ou encore rédiger quelques mots dans votre langue étrangère favorite. Le recruteur sera ainsi rassuré », recommande à titre d’exemple Séverine Coussot.

Si vous êtes jeune diplômé, sans expérience

« Récemment diplômé de IAE de Toulouse, je souhaiterais échanger avec vous sur le développement de votre équipe commerciale »

Là, pas le choix, valorisez d’emblée votre niveau de formation, votre stage ou votre expérience à l’étranger. « On ne reprochera jamais à un jeune diplômé d’être offensif et punchy pour décrocher un rendez-vous », estime Séverine Coussot.

Si vous avez plus de 20 ans d’expérience

« Doté d’une expérience significative dans votre secteur d’activité, je me permets de vous adresser ma candidature… »

« Les recruteurs recherchent toujours des collaborateurs opérationnels rapidement, donc ces candidats doivent se servir de leur expérience pour attirer l’attention », constate Séverine Coussot.

Si vous avez déjà réalisé un stage (ou une alternance) dans l’entreprise visée

« Un stage dans votre entreprise m’ayant donné envie de m’y projeter à plus long terme, je vous propose mes compétences pour un poste en CDI »

Votre connaissance de l’entreprise, et votre envie d’y demeurer, est le point positif à mettre tout de suite en avant dans le corps du mail. Cela va rassurer le recruteur. Vous connaissez déjà son business, c’est autant de temps de gagner !

Si vous postulez à un job de commercial

Gardez les résultats chiffrés pour le CV. « Les recruteurs adorent les commerciaux avec un profil « chasseur », soit dénicheur de nouveaux clients, jouez-en dans l’attaque du mail », conseille la consultante d’Hudson.

>> Vous souhaitez devenir Commercial ? Consultez nos offres Cadremploi.

Mail de motivation : accrochez le recruteur si vous postulez pour une fonction support

Dans ce cas, soyez ultra précis dès le départ. Ne vous contentez pas d’expliquer que vous êtes un as du marketing, mais attaquez d’emblée par votre spécialité : marketing stratégique, opérationnel, web-marketing, veille… « Idem pour un poste en ressources humaines. Le candidat doit immédiatement clarifier sa spécialité : recrutement, gestion des emplois et des compétences, développement RH, formation… Cette précision fera gagner du temps au recruteur », conclut-elle.

Sylvie Laidet
Sylvie Laidet

Au quotidien, Sylvie Laidet, journaliste indépendante, réalise des enquêtes, des portraits, des reportages, des podcasts... sur la vie des salariés en entreprise. Égalité femmes-hommes, diversité, management, inclusion, innovation font partie de ses sujets de prédilection.

Vous aimerez aussi :