1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. Lettre de motivation >
  5. Mail de motivation : les 6 erreurs qui dérangent

Mail de motivation : les 6 erreurs qui dérangent

mail-de-motivation--les-6-erreurs-qui-derangent

Xavier Thierry

Le mail de motivation est maintenant un classique de la candidature. Bien tourné, il peut vous aider à vous démarquer, voire donner envie au recruteur d’ouvrir votre CV. Mais pour réussir ce tour de force, il faut déjà éviter les erreurs de base…

1ère erreur : Faire l’impasse sur l’expression de sa motivation

Le côté moins formel et plus instantané de l’email amène certains candidats à envoyer uniquement leur CV, notamment pour des postes techniques. « Il faut pourtant envoyer un vrai texte de motivation travaillé, avec de la réflexion. Si je suis intéressé par le CV d’un candidat, j’ai envie d’en savoir plus sur lui. L’absence de message de motivation peut le desservir », estime Xavière Phisel, associée au cabinet de chasse de têtes Sirca.

 

2e erreur : Opter pour les copiés-collés

« J’ai toujours travaillé pour la satisfaction de mes clients et de mes collaborateurs ». Voilà une belle formule. Seulement, elle pourrait se retrouver dans de nombreuses lettres de vos concurrents. Évitez les formules trop vagues et creuses. « Il faut éviter les adjectifs d’auto-évaluation et rapporter des faits », préconise Francis Picot, dirigeant du cabinet de recrutement Projet Icône. Pas question, non plus, d’envoyer la même lettre pour toutes vos candidatures. « On voit même des mails envoyés à 50 ou 100 sociétés en même temps sans cacher les destinataires. C’est de la négligence », juge Francis Picot.

 

3e erreur : Se dépêcher d’envoyer son mail

Des fautes d’orthographe se sont glissées dans votre prose, et vous vous mordez les doigts. D’autant qu’elles auraient pu facilement être évitées. Relisez particulièrement votre mail si vous copiez et collez des bouts de phrases issus d’autres candidatures. « Sur ordinateur, on peut tolérer une faute de frappe, mais lorsque les erreurs se répètent dans un même message, cela peut devenir disqualifiant, notamment pour des postes sur lesquels on a un grand choix de candidats », explique Xavière Phisel.

 

4e erreur : Adopter un ton trop familier

L’utilisation du mail incite à se débarrasser des formules éculées qu’on utilisait déjà au temps où l’on rédigeait ses lettres avec du papier, une plume et un pot d’encre. Toutefois, jaugez bien votre interlocuteur. Si vous postulez dans une start-up du web gérée par des geeks trentenaires, vous pouvez prendre vos distances avec les formalités. En revanche, pour un poste dans des secteurs plus traditionnels, les formulations peuvent avoir leur importance. Si vous ne voyez pas quel ton adopter, utilisez des formules bien tournées, sans être grandiloquent.


5e erreur : Raconter sa vie

En rédigeant votre mail de motivation, vous devez penser à une chose : aller droit au but ! Les recruteurs auront beaucoup plus de facilité – et de plaisir- à lire votre mail s’il est court. Et même si le message est bref, songez à la mise en forme avec des lignes pas trop longues et des sauts de ligne pour aérer. Ce sont des règles simples mais efficaces.

 

6e erreur : l’oubli des coordonnées

Contrairement à une lettre de motivation, vous n’aurez pas à rédiger les en-têtes expéditeur et destinataire ou encore la date. Mais ce serait bête d’oublier d’indiquer vos coordonnées sous votre signature. Même si elle figure déjà dans votre CV, vous faciliterez la tâche à votre potentiel futur employeur. Pensez aussi à inscrire les références du poste auquel vous candidatez et à choisir un objet de mail clair.

18

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

bureau33

10/11/2015

à 09:50

bonjour ;si vous n envoyer pas de lettre et que vous passer pas dans l entreprise vous serez pas enbaucher et vous le savez bien alors reveillez vous de votre lit ;tout les matin

> Répondre

LN

16/10/2015

à 22:37

Si vous êtes capable de mettre en avant que cette personne n'a pas été discriminé il n'y a pas de crainte à avoir. Pour cela, il suffit de mettre des actions en place comme garder les candidatures que vous recevez, les archiver et recruter avec des critères objectifs et égalitaires... Aussi simple que cela...
Aparté à méditer : la stigmatisation des individus ou des groupes n'apporte rien de positif, mais, au contraire du clivage (renforcement de la division)...

> Répondre

En réponse à LN

abc

29/03/2016

à 14:26

discriminée

> Répondre

Vincent

25/08/2015

à 09:22

Bonjour à tous,

Pour ma part, je crois que cet article est bien résumé.
Pourtant jeune de 24 ans, j'ai déjà su trouver différents postes et ce, dans différents domaines, de différentes façons, et dans différentes régions.
Que ça soit par candidature spontanée (dépôt de CV et lettre au sein de la société), par réponse à une annonce (pôle emploi, journal, propres recherches ...) une chose a été mise en avant pour ma part : mon sérieux.
C'est avant tout, je pense, ce que recherche un employeur, quelqu'un sur qui il peut compter.
Je doute qu'un employeur veuille une personne présente le jour J et ne réponde plus J++
Pourtant, j'ai parfois eu du mal à me faire valoir : j'ai travaillé parfois dans des entreprises internationales et le nombre de "rivaux" m'a fait concurrence, c'est certain.
Mais de nos jours, avec les moyens que nous avons (internet, correcteur orthographique), je doute que des fautes "basiques" soient acceptables quand on veut se montrer sérieux.

Quand je postule pour une entreprise, j'enquête un peu sur celle-ci, on est pas à l'abri à l'entretien d'avoir une question évasive sur "que savez vous de notre entreprise", et si notre réponse est simplement "vous avez un poste à pourvoir", alors je doute que cela soit suffisant.
Postulé par email est risqué, mais néanmoins on peut le faire à toute heure, prendre le temps de se relire, corriger une faute sans pour autant reprendre une feuille blanche et son stylo.
Pour autant, dans la mesure du possible, j'ai toujours envoyé mes demandes par écrit, car notre manière d'écrire révèle également des choses sur "nous" que nous ne saurions peut être pas montrer par email.

Vous êtes mobiles? N'ayez pas peur de le mettre en avant, mais méfiez vous du double tranchant : qui assurera à votre employeur que vous ne trouverez pas mieux
5 km encore plus loin?
Vous êtes "senior dans le monde du travail", mettez en avant (si vous en avez déjà) que vos enfants sont déjà faits et donc que vous ne vous mettrez pas/plus en congés maternité/paternité.
Ne laissez aucune crainte à votre futur employeur quand à vos compétences et qualités, jeune, moins jeune, mobile, sédentaire..
C'est de cette manière là que j'ai su me démarquer, que ça soit en intérim, dans une entreprise familiale, ou dans une PME régionale.
Nul doute que vous avez des compétences et connaissances qui peuvent être mises à profit par l'entreprise que vous convoitez.

Quand aux réponses négatives, c'est toujours bon de savoir quand c'est NON. Un non vaut mieux qu'un peut être, ainsi vous pourrez partir de l'avant plus facilement.

> Répondre

Cricri

20/04/2015

à 11:11

...dur de chercher un poste en signant "votre future assistante de direction" quand on émaille sa prose d'innombrables fautes d'orthographe. Il n'y a pas que l'âge qui peut être discriminant.... Faits donc attention et relisez-vous ! Conseil gratuit....

> Répondre

BRECRT

20/03/2015

à 14:39

Bonjour,

Je recrute énormément dans ma propre société.
Je lis vos questions et note vos commentaires :

Pourtant, je ne pense pas que ce soit un problème :

Pensez à valoriser (dans un courrier personnalisé justement) :

-le fait que vos diverses expériences ont été conduites dans le cadre de l'intérim (que cela a pu même être un choix de votre part à un moment de votre vie,

- ou que cela a marqué une volonté de travailler même sur des missions courtes parce que ce que vous voulez ; c'est justement bosser, même quand la route n'est pas une voie royale)

Et mettez bien en avant
- toutes les compétences que cela vous a permis d'acquérir
- tout ce que cela induit en terme de volonté et de qualités professionnelles : souplesse, adaptabilité, capacité à rentrer rapidement dans de nouveaux contextes professionnels et à vous intégrer rapidement dans de nouvelles missions.

La compétition est forte c'est sur, et les postes peu nombreux, mais cela vaut toujours la peine de se battre, même si parfois, c'est effectivement décourageant !!

> Répondre

desuite

28/02/2015

à 12:42

Bonjour à tous,
Oui je d'accord, une assistante de direction qui fait des fautes d'orthographe est disqualifiée à la moindre erreur, et je trouve cela normal. Un garagiste qui fait ne fait pas de fautes et qui oublie de vous serrer les boulons d'une roue, ben c'est pareil, les conséquences peuvent être catastrophiques.
Je suis chef d'entreprise et je ne recrute presque exclusivement que par voie spontanée. Une secrétaire qui m'écrit un mail (ou un courrier) bourré de fautes c'est non, je ne l'appelle pas en disant "vous faites trop de fautes d'orthographe" car j'imagine qu'elle serait cap' de me mettre une plainte pour discrimination. Oui la réalité est dure mais elle est là, les patrons se méfient des idées saugrenues des gens contre les méchants patrons....ce n'est pas nous qui les avons instaurées, il faut assumer, merci à nos amis syndicalistes.
Enfin pour choupies, "que les recruteurs aient la correction", ça s'appelle le subjonctif passé, "je voudrais qu'elle ait la bonne idée de regarder dans un BLED", il n'y a pas de honte à ignorer les choses, seulement de rester dans son ignorance. Et puis le bon sens aurait dû vous demander pourquoi vous utilisez l'auxiliaire être pour dire avoir....du bon sens, c'est ce qui manque aux candidats malheureusement....

> Répondre

TRAVAIL

08/01/2015

à 14:51

Vous n'êtes pas plus discriminé(e) que les SENIORS, les JEUNES SANS EXPERIENCE, les HANDiCAPES, les EXTRA DIPLOMES, etc

Arrétez de vous stigmatisez vous-mêmes, entêtez-vous, faites preuve de vraie détermination au long cours, reprenez un BLED (ce n'est pas un mot arabe, avec vous il faut préciser, mais l'auteur de la référence des manuels d'exercices orthographiques et grammaticaux) ...essayez juste pour voir......COURAGE

> Répondre

Roberto

06/08/2014

à 18:39

Perso, je recrute régulièrement pour des postes à personnel qualifié, et je constate avec embarras que l'erreur que je vois le plus souvent dans les lettres de « motivation » est effectivement l'erreur n° 1 de votre liste : pas de motivation exprimée.
Du genre: tiens mon CV, il est en adéquation avec le poste, débrouille-toi pour le voir, cherche et après, tu m’appelles pour un RDV. Sauf que pour 1 poste, j'ai 160 CV, alors va falloir être plus convainquant et me motiver à aller chercher…

> Répondre

demain

25/05/2014

à 14:15

Ou quand les recruteurs ont le pouvoir de décider de nos vies, sur une virgule, un accent,
mais pourquoi veulent ils tous un mouton à 5 pattes ?
De même tous les profils d'origine maghrébine sont systématiquement mis à la trappe, même si le cv correspond à l'offre , qu'il n'y a pas de fautes, que le design est correct....
J'ai croisé au cours de ma carrière des managers qui faisaient des fautes d'orthographe et de grammaires de niveau maternelle notamment l'accord du participe passé....et en mail groupé s'il vous plait.
Rien aucune remarque , on regarde ailleurs...
Mais quand c'est un reubeu qui oublie un s ou un accent ...on le reprend illico ....

> Répondre

Annnie

16/05/2014

à 16:20

Ben... Choupies, pour le coup, ce n'est pas du tout méchant, mais pour une assistante de direction, vous faites vraiment beaucoup de fautes d'orthographe et de grammaire, et des grosses dès les premières phrases...

Je suis aussi assistante de direction (ou plutôt une ancienne), et c'est rédhibitoire dans ce métier, désolée.

Vous êtes l'image du directeur, vous vous devez d'être irréprochable à ce sujet.

Peut-être que c'est cela qui a posé problème aux recruteurs? Si votre CV et votre lettre comportaient des fautes comme celles de votre message, cela pourrait se comprendre.

Je ne dis pas ça pour juger, mais cela pourrait peut-être constituer une piste d'amélioration, un moyen de faire une remise à niveau là-dessus etc.

Bon courage pour la suite

> Répondre

choupies

13/05/2014

à 13:27

Avoir des explications ? Quelles bonnes idées !!! Encore faudrait-il que les recruteurs est la correction d'être aimable et de changer de disques !!! Quand on vous répond que votre profil ne correspond pas au profil de poste alors que si ils regardaient à deux fois ils s'apercevraient que le poste est tout à fait en lien avec le CV !
Si l'on compare le CV et l'annonce et qu'il y à exactement les compétences demandées !! (Ça m'est arrivée !)
De plus, comment faire pour rendre les employeurs moins frileux !
Quand vous êtes une femme de 40 ans (senior dans le monde du travail !!), que l'on s'est arrêté 3 ans pour élever ses enfants, que l'on habite dans une commune non connue du grand publique !!! Et mobile sur 4 départements et prête à faire 2h par jour dans route pour aller travailler ! Que faut-il d'autres ?
J'en suis venue à modifier mon adresse en fonction du lieu de l'annonce, je note sur chaque annonce le nombre de km entre mon lieu d'habitation et le lieu de l'annonce. Mais rien, absolument rien !!!!
Et pourtant je suis motivée, je ne lâche rien !!!!
Quand les employeurs arrêterons de chercher le mouton à 5 pattes, peut-être arriveront nous à faire baisser le taux du chômage !
Mesdames, Messieurs les employeurs essayés de donner une chance aux gens qui sont motivés !!!
Au plaisir de vous rencontrer... et merci d'avoir pris le temps de me lire.
Votre future assistante de direction

> Répondre

Farfalla

08/05/2014

à 15:07

Merci à Parafix, qui a soulevé un point que les candidats oublient souvent. Je suis recruteur dans un cabinet, plusieurs offrent d'emplois dans divers domaines. Je reçois énormément de mails de candidature par jour... J'etudie chaque CV (et lettre quand on prend la peine de m'en envoyer une !)... Je fais une réponse à tous les candidats, mais il est vrai que tous les candidats reçoivent la même réponse... Imaginez que je doive rédiger 200 réponses négatives personnalisées par semaine... ! Je recrute quand ?
Je pense que c'est déjà une bonne chose que vous ayiez une réponse (et je trouve ça logique), et si vous avez besoin d'explications, à vous de rappeler le recruteur pour avoir des explications !
Les offres sont inférieures à la demande, il faut aujourd'hui savoir se démarquer, et justifier son CV, son parcours etc. Le but du recruteur est de trouver le meilleur candidat... C'est vous ? Montre le !

> Répondre

Patafix

08/05/2014

à 10:21

Vous ne candidatez pas à 25 à 100 postes par jour comme le nombre de CV que doit trier un recruteur, n'est-ce pas ? Recevoir une réponse, même si c'est une réponse type, représente un bel effort de la part d'un recruteur, dont le tri des candidatures sur CV et LM ne représente qu'une partie du travail.

> Répondre

dom55

07/05/2014

à 09:23

Bref, là comme en beaucoup de choses, il faut faire preuve de.... bon sens...

Ah oui, ça ne s'apprend plus... même à bac + XXXXL

Faut un coach pour ça aussi...

La "civilisation" progresse de jour en jour...

> Répondre

URKO

07/05/2014

à 08:29

les 5 commandement pour ne pas trouver un travail :

de nombreux envois mail ou courrier
pas de réponse des employeurs
Pole Emploi qui n'a aucun emploi à proposer
SAPHYR pour les handicapés
les Forums entreprises/employés qui sont là pour faire style ou pour le fun
pour montrer surtout au citoyen que l'on s'occupe de lui

> Répondre

emploi8329

06/05/2014

à 22:34

Les candidats doivent faire des lettres de motivations, mais pour ceux qui recrutent pourquoi nous adresses t ils des réponses copiées collées ?? sans explications...

questions : pourquoi le fait d'avoir changé plusieurs fois de sté est un problème, comment faire alors quant nous sommes intérimaires, je dirais même que nous nous adaptons plus vite ... nous devons mémoriser beaucoup plus de choses, code article ...nouvelle politique commerciale, nouvelle organisation, et collaborateurs ....

et avec tout ces changements nous restons motivés et courageux

> Répondre

jp

06/05/2014

à 15:05

toujours, toujours les mêmes conseils. Rien de nouveau sous le soleil. A quand les conseils à destinations des recruteurs pour leur apprendre à lire un CV et une lettre de motivation et surtout à répondre aux candidats avec des arguments... mais là il faudrait avoir lu le CV et compris le parcours...

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte